Affichage des articles dont le libellé est Conspiration. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Conspiration. Afficher tous les articles

Des chercheurs assassinés pour leurs travaux sur Nibiru


Des astronomes qui auraient trouvé des preuves de l'existence de la mythique Planète X seraient morts dans des circonstances plus que mystérieuses.

Cette troublante théorie indiquent que ces scientifiques auraient été assassinés dans le but d'empêcher que la réalité concernant Nibiru ne soit révélée au grand public.

David Meade, auteur de l'ouvrage Planet X - The 2017 Arrival, affirme que cette planète passera près de la Terre le mois prochain, et déclenchera l'Apocalypse.

La NASA insiste sur le fait que la théorie de Nibiru est un canular né sur Internet, et qu'il n'y a aucune preuve sur le fait que cette planète existe.

Cependant, les membres du mouvement Nibiru Cataclysm disent que c'est un complot destiné à éviter une panique mondiale et ainsi réserver de l'espace dans des bunkers souterrains pour l'élite mondiale.

M. Meade affirme que les scientifiques qui ont enfreint le code du silence ont étrangement « disparu ».

Le Dr Robert Harrington, astronaute superviseur à l'observatoire naval des États-Unis (« US Naval Observatory ») qui a prétendu avoir trouvé la preuve de l'existence de la Planète X et l'astrophysicien australien Rodney Marks, qui travaillait sur un télescope dans le pôle Sud, sont tous les deux morts dans des circonstances mystérieuses.

Le Dr Harrington pensait que la planète X était une « planète intrusive » qui passait par notre système solaire et qui serait capable de supporter de la vie d'origine extraterrestre.

M. Meade explique :

« Y a-t-il eu des cas étranges ? La réponse est oui. »

« Le Dr Harrington a été mystérieusement éliminé dans les années 1990 avant de pouvoir dire quoi que ce soit et il était à la tête de l'observatoire naval. »

« Ensuite, vous avez la mort mystérieuse en 2000 d'un individu travaillant sur un télescope au pôle Sud. Ce dernier serait mort d'une intoxication alcoolique. »

En tant que chef de l'observatoire naval américain, le Dr Harrington était l'un des principaux astronomes américains.

Avec James Christy, il a découvert la lune Charon de Pluton.

Le Dr Harrington est également devenu, au cours de sa carrière, un fervent adepte de la planète X.

Il a dit que le mouvement des planètes Uranus et Neptune et leurs lunes pointaient vers une autre grande planète se trouvant au-delà de Pluton.

Le Dr Harrington a été interviewé par Zecharia Sitchin, la première personne à avoir suggérer l'existence de Nibiru, en 1990.

M. Sitchin avait traduit des tablettes écrites par une ancienne culture du Moyen-Orient appelée les Sumériens.

Selon ce chercheur, les Sumériens évoquaient, dans leurs écrits, l'existence d'une planète géante appelée Nibiru qui orbitait autour du Soleil tous les 3 600 ans.

Cette planète, qui était peuplée par une civilisation extraterrestre appelée Anunnaki, traversait le système solaire provoquant des ravages incommensurables.

S'adressant à M. Sitchin, il a dit :

« S'il s'agit du genre d'orbite que nous décrivons ici, ce devrait être une planète qui aurait une masse quelque chose comme trois à cinq fois celle de la Terre. »

« Cela la placerait entre des planètes gazeuses comme Uranus et Neptune et les planètes terrestres que nous avons dans la partie intérieure de notre Système Solaire. »

« Donc, si cette planète se trouve sur une orbite de 3600 ans, sa masse serait proportionnellement plus grande. »

« Mais nous parlons de quelque chose qui serait une sorte de planète parfaitement habitable qui ressemblerait à une magnifique planète. »

« Elle serait assez petite pour ne être pas complètement enveloppée de gaz. »

« Elle serait parfaitement capable de supporter des formes de vie d'une façon ou d'une autre. »

Les données de vol transmises par la sonde spatiale Voyager 2 ont prétendument réfuté les calculs du Dr Harrington en 1992 lorsqu'elle a étudié Neptune.

Six mois plus tard, en janvier 1993, le chercheur est décédé d'un cancer. Seulement, les théoriciens du complot ont des doutes quant aux causes réelles de sa mort.

Certains prétendent qu'il était sur le point de publier de nouvelles révélations sur les observations qu'il avait faites en Nouvelle-Zélande peu avant qu'il ne passe de vie à trépas.

Le blogueur Marshall Masters écrit :

« Harrington a envoyé des rapports concernant cette découverte inquiétante, mais il est décédé d'un prétendu cancer de œsophage avant de pouvoir ranger son télescope et de rentrer chez lui pour organiser une conférence de presse hautement médiatisée. »

Ceux qui croient en l'existence de la planète Nibiru affirment que l'hémisphère sud, particulièrement autour du pôle Sud, est le meilleur endroit pour observer Nibiru, dont l'orbite autour du Soleil serait inclinée vers la Terre.

Rodney Marks est mort au pôle Sud alors qu'il travaillait sur le télescope submillimétrique antarctique situé à l'intérieur d'un observatoire éloigné à la base antarctique Amundsen-Scott.

L'homme de 32 ans, par ailleurs en bonne santé, s'est effondré en marchant entre l'observatoire et la base. Il est tombé malade au cours des 36 heures suivantes, puis il est décédé.

La National Science Foundation (NSF), qui dirige la station, a annoncé qu'il était « mort de causes naturelles », mais son corps n'a été envoyé en Nouvelle-Zélande pour une autopsie seulement six mois plus tard.

L'autopsie a révélé qu'il était mort d'un empoisonnement à l'éthanol, mais personne ne sait pas comment il en avait consommé.

Il avait un accès facile à de l'alcool et n'avait pas de problèmes personnels. Le médecin légiste a dit qu'il ne pouvait pas avoir bu accidentellement.

La police néo-zélandaise a déclaré que la NSF n'avait été pas coopérative, et avait refusé de donner des détails sur un rapport interne ou de dire qui se trouvait à la station au moment des faits.

Le médecin de la station, Robert Thompson, a également disparu en 2006.

Le coroner n'a jamais pris de décision de décision finale sur la mort de Marks.

Le Dr Meade conclut :

« Il a passé la plupart de son temps à collecter des données sur les conditions d'observation et les opérations menées auprès de l'énorme télescope infrarouge. »

« Est-ce qu'il en savait trop ? »

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De nouvelles images sur le crash de Roswell dévoilées



De mystérieuses images ont récemment émergé sur YouTube. Celles-ci auraient été prises sur le lieu du crash de Roswell en 1947 et nous montreraient le corps d'un extraterrestre. Est-ce une nouvelle preuve ou un énième canular ?

Ces nouvelles images stupéfiantes nous dévoilent ce qui semble être un alien emporté sur un brancard après l'accident de Roswell au Nouveau-Mexique. Au mois de juillet 1947, un prétendu vaisseau spatial non identifié s'était écrasé avant que les débris ne soient transportés dans la mystérieuse base militaire connue sous le nom de Zone 51.

Au début, les militaires avaient confirmé cette incroyable histoire. Seulement, quelques jours plus tard, ils insistèrent sur le fait qu'il s'agissait juste d'un ballon envoyé par les forces armées.

Les théoriciens de la conspiration affirment que cette nouvelle vidéo nous montre clairement ce qui semble être du personnel médical qui paraisse porter le corps d'un alien loin du site de l'accident.

Ces images granuleuses ont été postées sur YouTube avec la légende suivante : « Roswell UFO crash new footage of alien body ».

Les images semblent montrer des scientifiques rassemblés autour du corps, qui a visiblement une apparence humanoïde.

Depuis ce crash, il y a eu des milliers de théories qui ont émergé essayant, tant bien que mal, d'expliquer sur ce qui s'est réellement passé.

Dans les années 1990, l'armée américaine a tenté d'étouffer certaines des rumeurs en révélant que le ballon militaire qui s'était écrasé était un ballon test de surveillance nucléaire envoyé dans le cadre du Projet Mogul.

Il s'agissait d'un projet top secret conçu pour détecter les ondes sonores générées par les tests de bombes atomiques de l'Union soviétique.

L'armée voulait cacher la véritable nature du projet et affirmait ainsi que ce n'était rien de plus qu'un ballon météo.

Mais 30 ans après l'incident, des centaines de documents, qui semblaient avoir été écrits par des personnes travaillant dans la Zone 51, affirmaient qu'il y avait des preuves qu'au moins un engin spatial extraterrestre s'était écrasé près de Roswell en 1947.

Depuis lors, il y a eu d'innombrables livres sur l'atterrissage supposé des extraterrestres et un certain nombre de films et de séries télévisées ont été réalisés.

Le mythe de Roswell a également pris de l'ampleur en 1995 lorsque ce qui semblait être de véritables images d'un corps extraterrestre prises à l'intérieur d'un laboratoire en verre ont émergé.

La vidéo s'est ensuite avérée être un canular élaboré, mais les images ont suscité un regain d'intérêt sur ce qui s'était passé ce jour-là en 1947.

Spyros Melaris a réalisé cette vidéo en noir et blanc et qui nous montre des hommes en blouse blanche en train de disséquer un être d'apparence extraterrestre.

Des millions de personnes à travers le monde ont visionné ces images, mais Melaris a toujours insisté sur le fait que cette vidéo de 17 minutes n'était rien de plus qu'un canular filmé dans un appartement du nord de Londres.

Malgré tout, le mythe de Roswell est toujours aussi vivace. Un nouveau documentaire diffusé par Netflix prétend faire toute la lumière sur la conspiration de Roswell.

Une personne, non reconnue, insiste sur le fait qu'il a mis au jour de nouvelles preuves suggérant que l'armée dissimulait ce qui s'est réellement passé.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un OVNI triangulaire tire un laser à la nuit tombée



Des ufologues ont publié des images d'un étrange OVNI triangulaire noir récemment filmé. Ils pensent qu'il s'agit de la preuve de l'existence d'un avion espion top secret développé par l'armée de l'air Américaine et appelée « TR3-B ».

Les théoriciens de la conspiration ont depuis longtemps affirmé que les États-Unis avaient développé un mystérieux engin triangulaire dans les années 1970. Seulement, le gouvernement Américain a toujours nié ces rumeurs et l'existence d'un tel projet n'a jamais été prouvée.

Récemment, Blake et Brett Cousins, qui publient de nombreuses vidéos consacrées à l'ufologie sur leur chaîne YouTube intitulée 'thirdphaseofmoon', ont affirmé que ce légendaire engin avait été filmé.

Cette vidéo nous montre trois lumières qui flottent dans le ciel dans une formation triangulaire.

Au milieu de ces faisceaux de lumière, il y a un autre qui commence à tirer un laser en direction du sol. Blake Cousins explique :

« S'agit-il du TR3-B ? Vous pouvez voir et distinguer un vaisseau massif de forme triangulaire. »

Son frère Brett poursuit :

« Ceci est typiquement une représentation du TR3-B. Il y a trois lumières à chacune des extrémités de ce triangle ainsi qu'une source d'énergie en son centre. »

« Quand ce laser apparaît, c'est là que cela devient vraiment intéressant. »

« Je pense que cette chose était très grande. »

Blake est d'accord avec son collègue, précisant que cela ressemble définitivement à un vaisseau noir et totalement mystérieux.

Plus de 12 000 personnes ont déjà visionné cette vidéo depuis sa publication le 1er octobre 2017.

Un internaute déclare :

« Je pense que c'est fait par l'homme, mais c'est très intéressant. »

Un autre a suggéré qu'il s'agissait d'un drone :

« Toute personne qui possède quelques drones et quelques lampes de poche ou des lasers peut faire cela. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des dizaines d'ufologues assassinés ces dernières années


Plusieurs théoriciens de la conspiration affirment que les gouvernements assassineraient ou feraient assassiner tous ceux qui effectueraient des recherches sur les OVNI et qui s'approcheraient de la vérité.

John Ventre, chercheur et membre du MUFON (Mutual UFO Network), a expliqué que plusieurs dizaines d'ufologues étaient mystérieusement morts à la suite d'horribles « accidents » ou de « suicides » étranges.

Le spécialiste se pose la question :

« Est-ce que quelqu'un tue nos enquêteurs OVNI ? Dans une période de dix ans, 137 enquêteurs de terrain sont morts. »

Ces dernières années, un enquêteur spécialisé dans le domaine du paranormal, Max Spiers, avait raconté qu'il avait survécu à un programme top secret de « super soldat ». Cet homme a été retrouvé mort, et beaucoup ont ouvertement accusé les agences gouvernementales secrètes.

Plusieurs ufologues pensent que les meurtres liés aux OVNI et aux extraterrestres remontent à l'année 1947. Des théories affirment que John Fitzgerald Kennedy a été assassiné afin de l'empêcher de révéler la vérité sur les OVNI.

Tyler, un ufologue très actif sur Internet via sa chaîne YouTube 'SecureTeam10', raconte :

« J'ai reçu des menaces, ainsi que des appels téléphoniques. C'est déconcertant. »

« Beaucoup d'entre nous sommes devenus des pointures dans ce domaine de recherche. Le gouvernement ou ceux qui veulent que l'on garde le silence deviennent extrêmement dangereux ... Je commence à croire sincèrement que ces préoccupations sont justifiées. »

Nigel Watson, auteur du Manuel d'enquête sur les OVNI, a déclaré :

« L'idée que des chercheurs qui se consacrent aux OVNIS sont assassinés implique qu'il existe une forme de conspiration et d'organisation contre eux. »

« Cela englobe la théorie des Hommes en Noir [ou 'Men in ', en anglais]. Ceux-ci seraient soit des extraterrestres déguisés en être humain, soit des agents du gouvernement. Leur objectif serait d'empêcher les témoins d'OVNI de rendre publiques leurs observations. Le MIB intimiderait verbalement les gens. Il semble logique qu'ils vont jusqu'à user de la violence et même aller jusqu'au meurtre si besoin. »

Photo : Max Spiers / Facebook

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La planète Nibiru repérée près du soleil par la NASA ?


Selon un chercheur qui consacre son temps à étudier la Planète X, Nibiru serait entré dans le Système Solaire et serait actuellement caché derrière le Soleil.

L'homme dirige une chaîne YouTube intitulée 'Nibiru Planet X News' et consacrée à ses recherches sur cette planète légendaire. Récemment, il a mis en ligne une nouvelle vidéo dans laquelle il présente une preuve confirmant, d'après lui, l'existence de Nibiru.

Dans cette vidéo d'une durée de 8 minutes, il affirme, images à l'appui, que la planète solitaire se rapproche inéluctablement de notre Terre. Il explique que nos propres satellites ont réussi à capter ce corps céleste à l'existence si contestée.

Dans la vidéo, on peut l'entendre dire :

« Bonjour à tous, bienvenue sur 'Planet X News'. Nous sommes le 28 septembre 2017. »

« Mesdames et messieurs, les photographies que je vais vous montrer dans cette vidéo risquent de vous secouer. »

« Certains d'entre vous me croiront, d'autres non. »

« J'ai récupéré ces images hier. Elles ont été prises de l'Observatoire de la dynamique solaire [Solar Dynamics Observatory ou SDO]. C'est un satellite spatial qui surveille le soleil. »

« Je consulte les images prises par le SDO tous les jours. Je fais des recherches sur le soleil d'un endroit à l'autre ... Et ce que vous voyez, c'est un très grand corps planétaire qui semble être connecté avec le plasma de notre soleil. »

Ces images nous montrent, un mystérieux objet circulaire sombre, légèrement obstrué par les puissants rayons lumineux du soleil.

L'homme a affirmé que « ce n'était pas une protubérance solaire » ni une « anomalie photographique ».

Les tenants de la théorie Nibiru de partout dans le monde sont certains que cette planète, qui mesure 10 fois la taille de la Terre, se dirige vers nous.

Au début de ce mois-ci, beaucoup de théoriciens de la conspiration s'intéressant à la Planète X pensent qu'elle pourrait entrer en collision avec la Terre ou apparaître dans le ciel. Certains étaient persuadés que Nibiru entrerait en collision avec la Terre ou signalerait le début l'apocalypse lorsqu'elle serait visible dans le ciel le 23 septembre 2017.

Ils pensaient que Nibiru causerait des ravages incommensurables sur la Terre. Malgré le fait que rien ne s'est produit à cette date, les théoriciens de la conspiration sont encore certains que Nibiru est bien réel.

Le chercheur poursuit :

« Au cours des derniers jours, j'ai passé un peu de temps - plus de 40 heures – à mettre ces images ensemble. De ce fait, elles sont assez claires pour que vous puissiez voir ce qui se trouve en réalité à cet endroit»

En diffusant publiquement ces images, l'homme souhaite « avertir » l'humanité du danger qui nous guette.

Mais peu importe les convictions du chercheur, l'existence de Nibiru a été constamment déconsidérée par les plus grands scientifiques du monde.

La NASA s'y est naturellement intéressé et a souligné que Nibiru n'était rien de plus qu'un canular né sur Internet.

L'agence spatiale américaine a déclaré :

« La planète en question, baptisée Nibiru, n'existe pas, il n'y aura donc pas de collision. »

« L'histoire de Nibiru existe depuis des années et est périodiquement recyclée dans le cadre de nouvelles fables apocalyptiques. »

Un important scientifique de la NASA, le Dr David Morrison, a déclaré :

« Il n'y a aucune preuve crédible concernant l'existence de Nibiru. Il n'existe pas de photos, pas de suivi, pas d'observation astronomique. »

« Je peux très précisément dire pourquoi nous savons que la Planète X ou Nibiru n'existe pas et ne menace aucunement la Terre. »

« Tout d'abord, s'il y avait une planète qui se dirigeait vers l'intérieur du Système Solaire et qui s'approchait de la Terre, elle se trouverait déjà à l'intérieur de l'orbite de Mars. Elle serait lumineuse et serait facilement visible à l'œil nu. Si elle était là-bas, elle serait facile à voir, et nous pourrions tous l'observer. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Les chemtrails sont-ils destinés à contrôler l'humanité ?


Les habitants d'une ville britannique sont déconcertés depuis qu'une mystérieuse lueur verte a illuminé leur maison à la nuit tombée. Certains prétendent qu'il s'agit d'une preuve que les « chemtrails contrôlent nos esprits ».

La théorie des conspirations des chemtrails affirme que la totalité de la population mondiale est asservie par des gaz volontairement dispersés sur le sol grâce à des avions de ligne. Cette théorie intéresse et est suivie par des millions de personnes à travers la planète.

Beaucoup pensent que les chemtrails sont une réalité et pas qu'une obscure légende urbaine. Par ailleurs, des personnalités unanimement reconnues telles que le défunt chanteur américain Prince ont défendu cette théorie.

Des théoriciens de la conspiration croient que les « contrails » qui se forment derrière les avions à réaction sont en fait des substances chimiques toxiques destinées à « contrôler l'esprit » qui se dilatent avant d'atteindre le sol. Ce gaz est ensuite respiré par le plus grand nombre. La conséquence serait terrible puisque qu'il maintiendrait la population sous contrôle.

D'autres certifient que les chemtrails auraient pour objectif de changer le climat de notre Terre dans l'espoir d'inverser les effets dévastateurs du changement climatique.

L'étrange lueur verte étrange, qui nous intéresse présentement, a été observée à la nuit tombée dans le ciel au-dessus de Tonbridge, dans le comté du Kent, le lundi 11 septembre 2017.

La lumière a pu être vue sur plusieurs kilomètres. Les habitants soupçonnaient qu'il s'agissait de forces surnaturelles.

Certains ont dit que ce phénomène ressemblait aux aurores boréales, normalement visible en Écosse ou plus au nord, qui brillent parfois dans le ciel nocturne.

Des théoriciens du complot se sont particulièrement intéressés à cette affaire. Ils ont déclaré que c'était la preuve que les « chemtrails » sont une réalité et non pas un fantasme.

Lee Cockrane est persuadé que d'obscures forces gouvernementales sont au travail. Il a écrit sur Facebook :

« Cela s'appelle de la géo-ingénierie. »

« Ils pulvérisent le ciel tous les jours avec des produits chimiques et des nanometals. Ils le font partout dans le monde et ils l'ont admis. »

D'autres se montrent plus circonspects quant à ce qui s'est passé.

Clare Macro, qui a photographié ces lumières étranges, a dit qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'était cette lueur « étrange ». Elle raconte :

« J'ai dû aller chercher ma fille. J'habite au nord de Tonbridge et je suis allée au sud de Tonbridge. »

« J'ai pris une photo sur laquelle ma maison est visible. J'en ai pris d'autres à Scotches Field. »

« J'ai conduit en direction du Centre scolaire Tonbridge parce que mon mari y était et je pensais que c'était peut-être de cet endroit que ces lumières provenaient, mais ce n'était pas le cas. »

« C'était visible au-dessus du centre-ville de Tonbridge. Donc je n'ai aucune idée de ce que c'était. Elle [cette lumière, NDLR] n'était pas visible la nuit dernière non plus. »

« Vous pouviez les voir à des kilomètres à travers Hildenborough et au-delà. J'ai appelé ma mère pour qu'elle aille regarder et elle m'a dit que c'était étrange. »

David Maw a pensé que ces lumières verdâtres étaient causées par « le méthane de la décharge voisine ».

Stuart Purchard, un résident, a déclaré qu'il s'agissait juste de projecteurs. Il a déclaré :

« Les projecteurs émettent une étrange lumière verte depuis le sol à cause de l'humidité ambiante ou de la pluie. »

Cette dernière théorie a été soutenue par le Met Office (le service national britannique de météorologie).

Le porte-parole du bureau de Met Office, Oli Claydon a déclaré :

« Certes, à première vue, il semble qu'il y ait un nuage à basse altitude autour et, comme vous dites, cela pourrait être des projecteurs illuminant ce nuage. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des aliens seraient gardés dans une base secrète


Un ancien employé de l'armée Américaine affirme que des extraterrestres sont conservés à l'intérieur d'une base militaire de l'Ohio. Le témoin, qui y a travaillé 40 ans, est présenté comme fiable et sérieux …

Raymond Szymanksi, un ancien ingénieur de la Wright-Patterson Air Force Base (WPAFB), affirme que des extraterrestres issus du célèbre crash de Roswell en 1947 ont été transportés du site de l'accident au Nouveau-Mexique jusqu'à la base militaire de Dayton, dans l'Ohio.

M. Szymanksi a révélé les « secrets » inavouables de cette base dans son nouveau livre intitulé « 50 Shades of Greys ». Il est la première personne à avoir révélé la présence d'extraterrestres à cet endroit.

L'ingénieur devenu chasseur d'OVNI explique avoir été informé de cette histoire par son mentor, un homme prénommé « Al ».

« Al » lui aurait montré une série de tunnels et de voûtes sous la surface de la terre qui constituait à la fois un foyer et un cimetière pour les extraterrestres.

M. Szymanksi a déclaré :

« [Al] a déclaré qu'en 1947, à la suite du crash à Roswell, ils ont récupéré des machines et des extraterrestres pour les inspecter et les conserver à l'intérieur de tunnels secrets sous la base. »

« Quand je lui ai demandé comment il connaissait ce secret, il m'a répondu : 'Tout le monde qui travaille au sein de la base le sait'. »

A la suite de cette discussion avec Al, M. Szymanski a décidé de mener des recherches sur l'activité « secrète » OVNI et extraterrestre au sein de cette base, où il a travaillé pendant 39 ans.

« Durant quatre décennies, j'ai eu des dizaines, sinon des centaines de conversations brèves concernant ce « secret » que l'on m'avait confié lors de ma première semaine à la base. »

« Le fait important établi ici est qu'aucune personne à cette époque ne m'a jamais dit : 'Nous n'avons pas d'extraterrestres' ... J'ai vu beaucoup de sourires mais personne n'a nié. »

« J'ai essentiellement étudié les différentes zones de cette base qui, je pense, pourraient contenir des indices de son histoire par rapport aux extraterrestres et aux OVNIS. »

« En regardant les preuves, que j'ai documenté dans ce livre avec des textes et des photographies, il me semble que toutes ces histoires sont vraies. »

L'auteur de « 50 Shades of Greys » affirme avoir vu les tunnels secrets qui abritent les « gris », le nom qu'il donne à ces aliens. Hélas, il avoue n'avoir jamais vu, de ses propres yeux, l'un de ces êtres extra-terrestres.

M. Szymanski estime que ces tunnels possèdent des installations à la pointe de la technologie. Le climat y est scrupuleusement contrôlé et il existe des chambres cryogénique qui répondent spécifiquement aux besoins de ces extraterrestres.

Selon notre homme, la raison pour laquelle le public n'a pas été informé par la présence de ces êtres extra-terrestres est simplement parce qu'ils ne seraient « pas prêts ».

Il a expliqué au journal The Sun :

« Nous ne sommes toujours pas prêts à vivre une grande divulgation. Les gouvernements aiment garder des secrets parce que cela nous protégerait»

« La dernière fois que la Force aérienne a fait l'annonce selon laquelle elle avait récupéré une soucoupe volante, cela ne s'est pas bien déroulée. Alors, qu'arriverait-il s'ils l'annonçaient cette fois-ci ? »

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La Chine dominera le monde grâce aux extraterrestres


Un théoricien de la conspiration affirme que la Chine et la Russie s'approprieront le pouvoir mondial grâce à une technologie surpuissante qui leur a été donnée par des extraterrestres.

D'après un éditeur d'un magazine international, la République Populaire de Chine travaillerait avec des extraterrestres sur Terre. Ces derniers auraient aidé ce pays à développer une avance technologique significative sur les États-Unis et le reste du monde occidental.

Duncan Roads, rédacteur en chef de Nexus (un magazine bimestriel consacré aux pseudo-sciences, à la géopolitique, aux médecines non conventionnelles, aux théories du complot et au révisionnisme historique), a révélé cette incroyable histoire dans le dernier numéro du magazine.

Il a expliqué qu'il avait été invité à donner son point de vue sur les événements mondiaux actuels.

Il explique :

« À l'est, une nouvelle puissance émerge. Le peuple chinois possède un « avantage » technologique sur l'Occident grâce à ses relations avec des extraterrestres. »

« La Chine a démontré sa supériorité vis-à-vis des plus importants leaders de l'Occident, et tout ce qui reste à faire c'est que la transition ait lieu. C'est ce qui se passe maintenant. »

Beaucoup de théoriciens de la conspiration affirment que les extraterrestres vivent secrètement sur Terre depuis des années et travaillent de concert avec les gouvernements du monde entier.

Selon des théories, ce état de fait serait caché au public. En effet, les puissants craignent la réaction des gens et l'impact que cela pourrait avoir sur la religion et la règle de droit.

M. Roads croit que les extraterrestres qui travaillent avec les dirigeants chinois leurs ont donné davantage d'améliorations technologiques que ceux qui travaillaient avec l'Occident.

Pour lui, l'Occident est conscient que son temps s'est écoulé et qu'il désespère de conserver le contrôle de l'approvisionnement du pétrole au Moyen-Orient pour sauver le « pétrodollar ».

M. Roads semble également croire à une théorie de conspiration impliquant les « Illuminati ». Pour lui, ces sociétés secrètes seraient dirigées par des êtres provenant de l'espace extra-atmosphérique. C'est elles qui contrôleraient réellement les gouvernements du monde entier sans que personne ne le sache.

Il écrit :

« D'un côté, il y a beaucoup de familles ancrées, mais consanguines, qui contrôlent les services de renseignement, les banques, la fabrication des armes ainsi que les empires médiatiques. »

« Ceux-ci manipulent et contrôlent généralement les votes internationales et les actions militaires menées par les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, le Danemark, la Norvège, le Japon et la Corée du Sud. »

« De l'autre côté, la Chine agit comme un point de ralliement pour les pays mécontents, ce qui inclue probablement la Russie, la Malaisie et une foule d'autres pays asiatiques, sud-américains et africains. »

Mais, finalement, la Chine et la Russie ne feront jamais la loi.

M. Roads est convaincu que les humains sont une race hybride créée par des extraterrestres supérieurs qui nous ont visité il y a des milliers d'années.

Il suggère dans son éditorial que nous ne sommes qu'un « bétail » uniquement destiné à servir les créateurs extraterrestres.

« Pour comprendre l'avenir de l'humanité, il faut comprendre notre passé et notre raison d'être. »

« Les humains sont une forme de vie hybride modifiée, créée par une race ou des races de 'non humains' ».

« Nous avons été modifiés pour diverses raisons, qui ont toutes, pour but, de servir des civilisations non humaines. »

Cependant, il a affirmé que les créateurs étaient sur le point de faire quelque chose qui, espérons-le, fera revenir la paix à travers le monde.

Il ajoute :

« L'humanité a été 'améliorée' par ceux qui nous ont créé ou modifié en premier lieu. »

« J'espère juste que le résultat final souhaité sera celui d'une civilisation globale qui parlera d'une seule voix en faveur de la terre et de l'humanité, et qui reconnaîtra et respectera la souveraineté de ses voisins de l'espace et ceux venant de d'autres dimensions. »

Bien que beaucoup de gens appuient ces théories du complot, il n'y a jamais eu de preuve concluante pour les soutenir.

Photo : Duncan Roads lors d'une conférence organisée par le magazine Nexus

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La mission du rover Curiosity est-elle un canular ?


De plus en plus de rumeurs, qui se répandent rapidement sur Internet, affirment que la totalité des missions spatiales de la NASA ne sont que des supercheries. Certains internautes ont même fourni des preuves pour dénoncer ce gigantesque canular

Depuis le 6 août 2012, date à laquelle il a atterri sur Mars, le rover Curiosity explore la planète rouge afin, notamment, de déterminer si la vie y a pu exister. Mais est-ce vraiment le cas ? Certains théoriciens de la conspiration en doutent fortement.

Un nombre croissant de personnes pensent que ce rover n'a jamais quitté la Terre. Ils prétendent que la NASA des régions reculées de notre planète, comme l'île Devon (à l'extrême nord du Canada), pour filmer et mettre en scène ses « explorations spatiales ».

En étudiant les photos envoyées par Curiosity et publiées sur le site Internet de l'agence spatiale américaine, certains ont remarqué que le paysage martien est, en tout point, semblable à celui que l'on retrouve sur notre Terre.

Cette théorie est, certes séduisante, mais pourquoi la NASA falsifierait ses missions ?Qu'aurait-elle à cacher ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité