Affichage des articles dont le libellé est Conspiration. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Conspiration. Afficher tous les articles

La mission du rover Curiosity est-elle un canular ?


De plus en plus de rumeurs, qui se répandent rapidement sur Internet, affirment que la totalité des missions spatiales de la NASA ne sont que des supercheries. Certains internautes ont même fourni des preuves pour dénoncer ce gigantesque canular

Depuis le 6 août 2012, date à laquelle il a atterri sur Mars, le rover Curiosity explore la planète rouge afin, notamment, de déterminer si la vie y a pu exister. Mais est-ce vraiment le cas ? Certains théoriciens de la conspiration en doutent fortement.

Un nombre croissant de personnes pensent que ce rover n'a jamais quitté la Terre. Ils prétendent que la NASA des régions reculées de notre planète, comme l'île Devon (à l'extrême nord du Canada), pour filmer et mettre en scène ses « explorations spatiales ».

En étudiant les photos envoyées par Curiosity et publiées sur le site Internet de l'agence spatiale américaine, certains ont remarqué que le paysage martien est, en tout point, semblable à celui que l'on retrouve sur notre Terre.

Cette théorie est, certes séduisante, mais pourquoi la NASA falsifierait ses missions ?Qu'aurait-elle à cacher ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

L'Homme a-t-il déjà marché sur la Lune ? De nouveaux éléments


Cinquante-huit ans après que Neil Armstrong est devenu le premier homme à mettre les pieds sur la lune, beaucoup se questionnent si cet événement s'est réellement déroulé ou s'il s'agit de la plus grande dissimulation de l'histoire de l'humanité …

Un expert pense avoir réussi à anéantir les théories du complot une bonne fois pour toute. Il affirme, qu'à l'époque, il aurait été impossible de produire une telle vidéo sur la plus célèbre des missions lunaires. Le cinéaste SG Collins, de Post War Media, a réalisé une vidéo qui décrit en détail comment la technologie vidéo de la fin des années 1960 n'était pas suffisamment évoluée pour mettre en place un faux atterrissage sur la lune.

Le problème, dit-il, est que, en 1969, il n'y avait aucune bande vidéo qui aurait pu être enregistrée pendant toute cette durée pour créer une fausse version de la diffusion en direct de la mission et de la surface lunaire.

La diffusion en direct, qui a été la plus regardée dans l'histoire, a duré environ deux heures et demi, sans interruption.

M. Collins explique qu'il n'existe pas de bande vidéo de ce genre en ces temps-là.

Il livre son analyse :

« Est-ce que cette mission lunaire était un canular ? Non, je suis sûr que ce n'est pas le cas parce qu'ils n'avaient pas la capacité de la simuler. »

« Certaines personnes disent qu'en 1969, nous étions incapables d'envoyer un homme sur la lune, mais ils auraient réussi à mettre tout en scène dans un studio de télévision. »

« En fait, le contraire est vrai. À la fin des années 1960, ils possédaient la technologie, sans parler de la folie requise, pour envoyer trois personnes sur la lune, mais ils n'avaient pas la technologie pour la fausser en vidéo. »

« Aujourd'hui, il serait très facile de falsifier un atterrissage sur la Lune. »

« En 1969, il n'était pas encore possible de falsifier ce que nous avons vu à la télévision. »

« Peut-être que les gens oublient que la vidéo n'en était qu'à ces balbutiements en 1969. »

Des théoriciens de la conspiration affirment que les images prises sur la surface lunaire ont, en réalité, été filmées dans un studio et ont été diffusées au ralenti.

Cependant, M. Collins, qui a regardé la diffusion originale, a déclaré qu'à l'époque la technologie ne permettait qu'une minute de séquençage lent qui pouvait n'être montré qu'une seule fois. Cela qui signifie que la diffusion en direct n'aurait pas pu être fausse.

La vidéo de Mr Collins a été partagée en ligne après que le site Express.co.uk ait signalé que la NASA avait été mise au défi par un théoricien de la conspiration de prouver qu'elle avait bien envoyé des hommes sur la lune.

C'est Marcus Allen, éditeur britannique du magazine Nexus consacré à la théorie de la conspiration, qui lancé le défi au Symposium Glastonbury, un événement annuel dédié aux théories paranormales et se déroulant dans cette ville du Somerset, en Angleterre.

Il a soutenu que si l'homme avait bel et bien posé sur la Lune, alors nous serions dans la capacité d'y retourner aujourd'hui. Il a, de plus, indiqué qu'il était scientifiquement impossible de survoler les ceintures radioactives de Van Allen entre la Terre et la Lune.

Mark Whittington, un internaute, en réponse à blastingnews.com :

« Un théoricien de conspiration appelé Marcus Allen a certifié que l'homme n'a jamais été sur la lune. »

« Allen a ensuite lancé un défi et a exigé que la NASA prouve qu'elle est déjà allée sur la lune il y a 49 ans. »

« La NASA, les distorsions de Marcus Allen mises à part, a déjà fourni une preuve suffisante que les débarquements de la Lune se sont bien produits, allant même jusqu'à fournir des images des sites d'atterrissage d'Apollo grâce à Lunar Reconnaissance Orbiter. »

« Des groupes privés, tels que les Mythbusters, ont offert des preuves supplémentaires. »

« Alors, les hommes sont vraiment allés sur la lune, non pas une fois, mais six fois entre 1969 et 1972. »

Et vous, pensez-vous que l'Homme a bien posé le pied sur la Lune ? Ou alors, s'agissait-il d'une machination mise en œuvre par les États-Unis pour montrer sa supériorité, dans le domaine spatial, à l'URSS ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un scientifique affirme que les Nazis ont débarqué sur la Lune


Selon un théorie sensationnelle, les nazis auraient débarqué sur la Lune à bord d'un engin spatial 27 ans avant que l'astronaute américain Neil Armstrong n'y pose le pied au cours de la mission Apollo 11.

Adolf Hitler aurait ordonné à un équipage d'astronautes du Troisième Reich de visiter la Lune en 1942, en plein milieu de la Seconde Guerre mondiale. Les meilleurs scientifiques du régime auraient réussi à développer des fusées hautement sophistiquées.

Le chercheur bulgare, le Dr Vladimir Terziski, prétend posséder « la preuve » que cette mission fut une franche réussite.

Cet ingénieur et physicien suggère que les Allemands ont mis en place un programme spatial avec leurs alliés japonais.

Régulièrement, le Dr Terziski donne des conférences à travers le monde afin d'exposer sa théorie.

Il prétend même que les Allemands ont mis en place une base sur la lune après la fin du conflit le plus meurtrier de l'histoire.

Cette théorie, que beaucoup contestent, rejoint celle affirmant que des nazis ont fui vers l'Antarctique après la guerre afin de diriger leur programme spatial secret en toute quiétude.

Ces scientifiques nazis étaient dirigés et supervisés par le général Hans Kammler. Ce dernier avait notamment été responsable du programme des missiles V2.

La base secrète nazie de l'Antarctique s'appelait Neu-Schwabenalnd, toujours selon le Dr Terziski. Il prétend également que des tests ont été effectués à partir de bases nazies en Amérique du Sud, où de nombreux officiers de premier plan y ont trouvé refuge.

L'expert croit que l'augmentation rapide des observations d'OVNIS à partir des années 1940 était, en réalité, des vaisseaux testés par les nazis.

« Les Allemands ont atterri sur la lune probablement en 1942, en utilisant leurs plus grandes soucoupes volantes exo-atmosphériques de type Miethe et Schriever. »

« Après leur premier jour d'atterrissage sur la Lune, les Allemands ont commencé à creuser sous la surface et, à la fin de la guerre, ils possédaient une petite base de recherche sur la lune. »

Des universitaires affirment que cette théorie n'est que pure fantaisie.

Colin Summerhayes, géologue de l'Université de Cambridge, a publié un document académique de 21 pages pour réfuter l'existence de la prétendue base secrète OVNI des nazis dans le pôle Sud.

« Les Allemands n'ont pas construit de base secrète avant, pendant ou immédiatement après la Seconde Guerre mondiale. »

Cependant, les nazis avaient un grand intérêt pour les vols spatiaux.

L'Allemagne avait développé une technologie surprenante ainsi que les armes terrifiantes V1 et V2 qui ont été utilisées sur la Grande-Bretagne.

Le Troisième Reich a aussi construit une « soucoupe volante », connue sous le nom de « Horten Ho 229 ».

Par ailleurs, des anciens scientifiques du 3ème Reich ont grandement contribué au programme spatial Américain et à l'exploit de Neil Armstrong.

Les États-Unis avaient en effet recruté des scientifiques nazis pour les aider à développer le programme spatial qui a vu Apollo 11 atterrir sur la lune en 1969.

Ces chercheurs avaient collaboré avec les Américains dans le seul but de ne pas être poursuivi pour crimes de guerre.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un théoricien de la conspiration accusé de meurtre


Un théoricien de la conspiration, qui croit fermement que les extraterrestres ont déjà visité notre planète et que le gouvernement est au courant, est accusé de meurtre aux États-Unis.

Christian Lepore, âgé de 35 ans, est accusé d'avoir tué John O'Neil, 62 ans, le 28 mai 2016, à la maison de la victime située à West Greenwich, dans l’État du Rhode Island.

La Cour supérieure du comté de Kent a entendu Lepore. Ce dernier a nié le meurtre. Il a déclaré avoir été « chahuter par des extraterrestres » peu avant ce meurtre si inhabituel.

Lepore, qui mesure environ 1 mètre 82 de haut et pèse plus de 133 kilogrammes, travaillait comme commis de cuisine au Whispering Pines Conference Centre de l'Université de Rhode Island.

Stephen Lane, ancien collègue de Christian, a déclaré à la cour qu'il avait demandé à Lepore de quitter le travail plus tôt le jour du meurtre en raison de son étrange comportement. Le futur meurtrier parlait d'une théorie du complot concernant une dissimulation mondiale au sujet des extraterrestres.

Il a affirmé que Lepore lui avait dit :

« Ils sont là. Le gouvernement le sait, et ils le couvrent. »

M. Lane a dit que Lepore est parti, mais qu'il a continué à parler de sa théorie alors que d'autres cuisiniers essayaient de préparer un mariage.

La police a trouvé plus tard Lepore à l'intérieur de l'habitation de sa victime.

Il était complètement nu et portait des chaussettes noires. Il était accroupi près du corps. Sa victime avait de graves blessures à la tête, et il y avait une caisse couverte de sang à proximité.

Samuel Maldonado, agent de police de West Greenwich, a déclaré que Lepore avait attaqué les policiers lors de son arrestation. Il raconte :

« Il n'y avait aucun doute dans mon esprit sur le fait qu'il essayait de me tuer. »

« Je n'ai jamais rencontré personne dans ma carrière qui soit aussi violente que lui. »

La police a tenté de menotter le suspect plusieurs fois et a même utilisé du spray au poivre sans effet.

Lepore, qui porte une cicatrice au visage, a, lors de son arrestation, attaqué un chien de la police avant de lui déchirer le visage avec ses dents.

Les avocats de Lepore, Joseph Voccola et Robert D Watt Jr, ne nient pas que leur client est coupable de ce crime. Ils disent qu'il était extrêmement malade à l'époque et ne pouvait pas avoir eu l'intention de tuer. Pour eux, il ne serait tout simplement pas responsable de ses actes.

Le procès est actuellement toujours en cours …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des affaires personnelles d'Hitler trouvées en Argentine


En Argentine, la police a trouvé des biens personnels d'Adolf Hitler cachés dans une pièce secrète derrière une bibliothèque coulissante à Buenos Aires.

Pour certains théoriciens, cette découverte incroyable nous montre que Hitler n'est pas mort dans son bunker à Berlin après s'être suicidé le 30 avril 1945 mais a réussi à s'échapper en Amérique du Sud aux côtés d'autres dirigeants nazis.

Cette trouvaille s'est produite en juin 2017 dans une propriété de la capitale argentine alors que la police enquêtait sur des œuvres d'art volées. Les biens du dictateur étaient cachés parmi un nombre important de reliques du IIIème Reich. C'est pour cette raison que des personnes pensent que cette maison aurait pu être habitée par Hitler.

L'élément trouvé le plus convaincant était une photo d'Hitler tenant une loupe juste à côté de la loupe réelle.

Il s'agit de la plus grande découverte de ce genre jamais faite en Argentine, un pays où beaucoup de dignitaires nazis ont trouvé refuge après la défaite en 1945.

Parmi ces objets, on retrouve des armes à feu, des couteaux de cérémonie, des décorations militaires, des statues d'Hitler, un cadran solaire nazi, une planche Ouija argentée et des objets utilisés pour endoctriner les enfants, comme des harmonicas et des casse-têtes.

Un communiqué de police explique :

« Nous nous sommes tournés vers les historiens et ils nous ont dit que c'était bien la loupe d'origine. »

« Nous allons contacter des experts internationaux pour approfondir l'enquête. »

La ministre argentine de la Sécurité, Patricia Bullrich, s'est exprimée :

« Nos premières enquêtes indiquent que ce sont des pièces originales. Elles ont été trouvées avec des photographies originales qui prouvent cela. C'était la méthode utilisée afin que ces objets puissent être commercialisés et pour prouver qu'ils avaient bien été utilisés par le Führer. »

Il y avait également du matériel médical :
« Des objets servant à mesurer les têtes afin de savoir si elles appartenaient à la race aryenne ont été découverts. »

Les enquêteurs veulent maintenant savoir comment ces objets sont entrés dans le pays.

Après la défaite du régime hitlérien lors de la Seconde Guerre Mondiale, des nazis de haut rang ont fui en Argentine et dans d'autres pays sud-américains pour échapper à la punition pour crimes de guerre en Europe.

Parmi ces monstres, il y avait Josef Mengele, un officier et médecin de SS qui était établi à Auschwitz. Il était connu comme étant « l'Ange de la mort » en raison des expériences tordues qu'il a menées sur les détenus.

Il a vécu à Buenos Aires pendant une décennie, alors qu'au même moment d'autres dirigeants nazis étaient jugés à Nuremberg, en Allemagne.

Il est mort en 1979 dans la ville brésilienne de Bertioga à la suite d'un AVC alors qu'il nageait.

L'année dernière, un livre intitulé « Hitler in Exile » et écrit par Abel Basti a avancé une théorie du complot selon laquelle Hitler avait réussi à échapper à la justice en fuyant en Argentine, puis au Paraguay pour vivre sous la protection du dictateur Alfredo Stroessner.

Le livre affirme que Hitler est décédé le 3 février 1971 au Paraguay, et que des familles riches, qui l'ont aidé au fil des années, ont été responsables de l'organisation de ses funérailles.

Hitler a ensuite été enterré dans un bunker souterrain, qui a aujourd'hui été transformé en un luxueux hôtel dans la ville d’Asunción.

M. Basti affirme que le corps d'un autre homme aurait été laissé dans le bunker de Berlin alors que les forces alliées traversaient la capitale allemande. Grâce à ce stratagème, Hitler se serait échappé par un tunnel menant à l'aéroport de Templhof où l'attendait un hélicoptère. A bord, il se serait rendu en Espagne ou dans les îles Canaries avant de partir en Argentine à l'aide d'un sous-marin.

Au cours d'une interview donnée à Sputnik, l'historien a déclaré :

« Il y avait un accord avec les États-Unis pour qu'Hitler puisse s'enfuir et qu'il ne tombe pas entre les mains de l'Union soviétique. »

« Cela s'applique également à de nombreux scientifiques, militaires et espions qui ont participé plus tard à la lutte contre le régime soviétique. »

« En 1973, l'entrée du bunker a été scellée, et 40 personnes sont venues dire un dernier adieu à Hitler. »

« L'un de ceux qui y a assisté [aux funérailles, NDLR], un soldat brésilien nommé Fernando Nogueira de Araujo, a raconté, à la presse, le déroulement de la cérémonie. »

Dans des documents du FBI déclassifiés, l'historien a trouvé un rapport daté du 4 septembre 1944 qui dit :

« L'Argentine a gardé le silence malgré toutes les accusations selon lesquelles elle est devenue une destination privilégiée pour Hitler. Il a atteint ce pays en parcourant 7 375 miles à partir de Berlin dans un avion construit spécialement pour cette occasion. Ou alors il s'y est rendu à bord d'un sous-marin»

Photo : Getty

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme avoue avoir assassiné Lady Di


Diana Spencer, plus connue sous le nom de Lady Di, est officiellement décédée à la suite d'un accident de voiture survenu le 31 août 1997 à Paris. Seulement, un homme, sur son lit de mort, a affirmé avoir assassiné la princesse britannique après que des personnalités du gouvernement lui en aient donné l'ordre.

L'ancienne épouse du prince Charles était une personnalité extrêmement populaire. Elle était connue pour sa compassion, sa gentillesse et sa grâce. Sa mort a suscité une immense vague d'émotions à travers le monde. Encore aujourd'hui, cette tragédie laisse des cicatrices et beaucoup ont dû mal à l'oublier.

La plupart des théories s'accordent sur le fait que sa mort a été provoquée par des paparazzi qui la poursuivait elle et son amant dans les rues de la capitale française. Leur voiture roulait à vive allure et à percuter le pont de l'Alma laissant la princesse sans vie.

A la suite de cet événement dramatique, de nombreuses théories ont émergé afin de tenter d'expliquer ce qui s'est réellement passé. Récemment, John Hopkins, un agent retraité du MI5, a fait de terribles révélations à ce sujet après qu'il soit sorti de l'hôpital mercredi et qu'on lui ait annoncé qu'il ne lui restait plus que quelques semaines à vivre.

Aujourd'hui, il a déclaré vouloir faire éclater la vérité avant de passer de vie à trépas. Il a expliqué que la plupart des personnes impliquées dans l'assassinat de Lady Diana sont maintenant décédées.

L'homme, âgé de 80 ans, a passé 38 longues années au MI5, la plus célèbre et puissante agence de renseignements du Royaume-Uni. Il affirme que son travail consistait à éliminer les opposants qui menaçait la sécurité intérieure de son pays :

« J'ai tué la Princesse Diana en obéissant aux ordres de ma hiérarchie. »

« Elle connaissait trop de secrets sur la famille royale. Elle avait beaucoup de rancune et exposait sur la place publique toutes sortes de revendications sauvages. Ma hiérarchie m'avait dit qu'il fallait s'en débarrasser. Elle avait reçu cet ordre directement du Prince Philippe. Nous devions simuler un accident. Je n'avais jamais tué une femme auparavant et encore moins une princesse, mais j'ai obéi aux ordres. J'ai fait ça pour la Reine et pour mon pays. »

John Hopkins, condamné par une tumeur, a précisé qu'il avait tué un total de 23 personnes entre juin 1973 et décembre 1999.

L'homme a avoué que si le prince Philippe passait un test de personnalité, il serait probablement considéré comme psychopathe.

Quand on lui a demandé pourquoi il avait accepté de tuer toutes ces personnes, il a répondu qu'il avait prêté allégeance à la couronne et qu'il n'avait guère eu le choix.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Vladimir Poutine pourrait révéler que les aliens existent !


Le président russe Vladimir Poutine pourrait entrer dans l'histoire comme étant le premier dirigeant à révéler publiquement que des extraterrestres hautement intelligents existent et qu'ils ont d'ores et déjà visité la Terre.

Stephen Bassett, directeur exécutif du « Paridigm Research Group International » (PRG), a passé une semaine en Russie afin d'essayer de convaincre M. Poutine de l'importance de lever un prétendu « embargo sur la vérité » qui empêche les leaders mondiaux de dire à l'ensemble de la population la vérité sur les extraterrestres.

M. Bassett est le seul lobbyiste inscrit aux États-Unis dont l'objectif est de pousser les dirigeants de dévoiler la vérité sur les OVNI. L'homme croit à une théorie du complot selon laquelle les puissants de ce monde cacheraient les informations qu'ils possèdent sur les aliens de peur de l'impact que cela pourrait causer sur la religion et la règle de droit.

Il affirme que ce complot a été mis en place depuis au moins 1947, quand une soucoupe volante se serait écrasée à Roswell, dans l’État du Nouveau-Mexique.

M. Bassett a été interviewé pour un documentaire russe lors de sa visite.

Un porte-parole du PRG s'est exprimé :

« Pendant l'interview, qui sera diffusée en russe en août [2017, NDLR], Bassett a discuté de diverses considérations qui pourraient amener le président russe Vladimir Poutine à faire la première reconnaissance formelle par un chef de l’État concernant une présence extraterrestre engageant la race humaine. »

« Le PRG croit que c'est peut-être la première fois que quelqu'un a fait ce raisonnement devant les médias russes à l'intérieur ou à l'extérieur de la Russie. »

Il a également rencontré d'anciens responsables militaires soviétiques et russes, qui s'impliquent dorénavant dans le mouvement de divulgation.

M. Basset a déclaré :

« Depuis 1945, les États-Unis et l'Union soviétique / Russie ont dépensé plus de 40 milliards de dollars pour contester des idéologies politiques et économiques, mener des guerres de substitution dans le monde et créer la menace la plus dangereuse que la race humaine n'a jamais conçu. »

« La guerre froide n'a jamais vraiment fini, la stratégie de la corde raide et les politiques destructrices continuent des deux côtés. »

« Alors que les humains ont continué de s’entre-tuer et à détruire la biosphère dans laquelle ils vivent, il y a une galaxie pleine de vie qui attend d'entrer en contact avec nous. »

« La réalité extraterrestre transcende la politique, la religion, la race et la guerre. L'embargo sur cette vérité n'a fait que retarder l'avancement de la civilisation humaine. »

« Beaucoup de chefs d'État pourraient mettre fin à cet embargo à tout moment, et cela n'arrivera jamais assez tôt. »

« Ce que les 'gardiens de l'embargo de la vérité' ne parviennent ou refusent de réaliser est un monde après la divulgation. Cela [la vérité, NDLR] pourrait être le pont entre les États-Unis, la Chine et la Russie, ce qui permettrait des réalignements géopolitiques nécessaires et établirait une nouvelle voie loin des guerres, des préoccupations économiques, qui gaspillent des ressources vitales et maintiennent le monde au bord de l'implosion. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une nouvelle théorie pourrait résoudre l'énigme de Roswell


D'après de nouvelles révélations, des corps morts auraient bien été retrouvés à la suite du fameux crash OVNI de Roswell survenu il y a près de 70 ans. Seulement, ils n'étaient pas d'origine extraterrestre mais humaine …

Au mois de juillet 1947, un mystérieux objet s'est écrasé dans le Nouveau-Mexique. Peu après cet accident, l'armée Américaine avait officiellement annoncé, dans un communiqué de presse, avoir trouvé, sur place dans un désert, les restes d'une soucoupe volante.

Le lendemain, elle a rétracté la déclaration, en disant que c'était, en réalité, un ballon gonflable appartenant à la Force aérienne américaine.

Des témoins ont plus tard déclaré pour dire qu'il y avait eu des corps extraterrestres parmi les débris des « engins accidentés ». Ils auraient été emmenés dans une base militaire très secrète.

Une nouvelle théorie pourrait résoudre cette célèbre affaire qui demeure, encore à ce jour, l'une des plus grandes énigmes de l'histoire de l'humanité.

Nick Redfern, ufologue britannique et enquêteur dans le domaine du paranormal, suggère que l'objet qui s'est écrasé était un engin expérimental top secret où se trouvait, à l'intérieur, des cobayes humains.

Dans son livre, intitulé « The Roswell UFO Conspiracy - Exposing A Shocking And Sinister Secret », il avance que le mythe d'un OVNI a été monté de toutes pièces par le gouvernement des États-Unis pour couvrir l'horrible vérité.

La théorie de Refern a été expliquée pour la première fois au cours d'une interview qu'il a donnée en 2001 lors d'une énième enquête sur le crash de Roswell.

Il a rencontré une femme âgée qui prétendait avoir travaillé au Oak Ridge National Laboratory à Oak Ridge, dans le Tennessee.

Elle a affirmé que peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, elle a vu des « cobayes humains », qui comprenaient des Japonais, des personnes handicapées et des prisonniers. Ces derniers étaient « utilisés » dans le but d'expérimenter de nouveaux avions.

Redfern a discuté de sa théorie à la radio Coast to Coast aux États-Unis.

George Noory, animateur de cette radio, a expliqué :

« Par son témoignage et d'autres témoins avec qui il a parlé au cours des années suivantes, Redfern a conclu que les soi-disant corps extraterrestres trouvés dans l'accident de Roswell étaient probablement des êtres humains considérés comme 'inutiles' par le gouvernement, et qui étaient utilisés pour tester les rigueurs de l'acclimatation à haute altitude. »

Selon ce livre, l'armée avait rapporté des technologies du Japon et de l'Allemagne en utilisant de gigantesques ballons avec des gondoles attachées qui contenait les victimes d'un test.

M. Noory a ajouté :

« La cause de la catastrophe de ce vol de nuit de juillet 1947 a peut-être été que le ballon a heurté l'engin qui l'accompagnait, ce qui a poussé le ballon à exploser et à faire pleuvoir une grande quantité de débris et des morceaux d'étain sur le ranch de Mac Brazel. »

M. Brazel avait déjà dit qu'il avait vu deux ballons descendre sur son ranch.

Les gens ont dit que des hiéroglyphes avaient été vus sur certaines parties de l'épave, et Redfern dit qu'il pourrait s'agir d'une écriture japonaise.

Alejandro Rojas, animateur à Open Minds Radio, qui a également interviewé M. Redfern, conclut :

« Cette théorie est très controversée chez les chercheurs OVNIS. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

JFK possédait des infos sur les OVNI avant d'être tué !


Un « ancien pilote » qui a travaillé pour John F. Kennedy a été filmé alors qu'il affirmait que le président des États-Unis avait été assassiné après avoir vu des preuves gouvernementales concernant des extraterrestres et des OVNIS.

L'homme, qui présente un nouveau documentaire intitulé 'Unacknowledged', est vu en train de parler à la caméra au sujet d'une conversation qu'il a eu avec le président. Il décrit un article de journal mentionnant les OVNI.

L'homme, qui n'est pas nommé dans le documentaire, affirme que JFK lui a demandé
ce qu'il pensait des OVNI. Il lui a alors retourné la question. Il a ensuite déclaré qu'il ne pensait pas que les humains pouvaient être seuls dans l'univers. Ce à quoi le président des USA aurait répondu :

« Vous avez raison, jeune homme, il existe des connaissances considérables en ce qui concerne les OVNIS et le phénomène extraterrestre dont nous sommes conscients aujourd'hui. »

Le documentaire présente des informations cachées au public pendant des années par le gouvernement des États-Unis.

Le film, réalisé par Michael Mazzola, suit le Dr Steven Greer, un théoricien du complot, qui a joué un rôle majeur dans le soi-disant mouvement de divulgation, qui exige que les dirigeants du pays lèvent la dissimulation sur les OVNI.

Le documentaire approfondi ce qui touche à la mort de Marilyn Monroe. Il suggère qu'il s'agissait d'un meurtre coordonné par la CIA en raison de sa relation présumée avec JFK et prétend qu'elle était sur le point de faire exploser la vérité sur les OVNIS. L'actrice aurait obtenu ces informations sensibles à la suite d'un débat avec le président.

Dans le film, le Dr Greer présente une prétendue note écrite par la CIA deux jours avant que la star ne décède le 5 août 1962 à Brentwood, à Los Angeles, en Californie. Cette note prouverait que M. Monroe a été exploitée par l'agence qui s'inquiétait de sa liaison avec le président.

L'année dernière, une nouvelle théorie alléguait que JFK avait été abattu parce qu'il exigeait la divulgation de fichiers très secrets sur les OVNI de la part de la CIA.

Le chercheur Scott C Waring a publié des copies sur son site Web d'une lettre envoyée par JFK à la tête de la CIA 10 jours avant qu'il ne soit assassiné.

« La candidate à la présidence Hillary Clinton ne le sait pas encore, mais elle n'a pas le pouvoir de publier ce genre d'informations. »

« La CIA la tuerait avant qu'elle puisse le faire, tout comme ils l'ont fait avant JFK. »

« Oui, juste une semaine avant sa mort, JFK a écrit un mémo à la CIA pour publier toutes les informations pertinentes de la NASA, mais d'une façon ou d'une autre, il a été tué avant que cela n'arrive. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Marilyn Monroe assassiné à cause des OVNI ?


Un ufologue mondialement reconnu pour ses travaux dans ce domaine si controversé a récemment exposé une théorie plus qu'étonnant sur la mort tragique de l'une des plus célèbres actrices Américaines.

Dans un documentaire intitulé « Unacknowledged », le réalisateur Michael Mazzola s'est intéressé aux OVNI, aux extraterrestres ainsi qu'au gouvernement des États-Unis qui cacherait, selon lui, de nombreuses preuves sur ces sujets si épineux.

Pour ce travail l'homme est allé interrogé le docteur Steven Greer, un médecin Américain qui a fait de l'ufologie sa grande passion. Cet expert pense que Marilyn Monroe aurait été assassinée puisqu'elle aurait menacé de divulguer publiquement des rapports classés secret-défense sur les OVNI.

Cette théorie pourrait être plausible d'autant qu'encore aujourd'hui de nombreuses incertitudes entourent la mort de cette icône atypique. Il était de notoriété publique qu'elle avait entretenu une liaison avec le président des États-Unis, John Fitzgerald Kennedy. De ce fait, elle pouvait avoir accès à des informations classifiées et secrètes …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La Turquie coupe l'accès à Wikipédia


La Turquie semble glisser inexorablement vers une dictature. Le 29 avril 2017, le gouvernement a fait un pas de plus dans cette direction en bloquant l'accès à l'encyclopédie Wikipédia.

Ce jour-là, à 5 heures GMT, Turkey Blocks, un organisme de surveillance en ligne, a littéralement coupé l'accès à l'un des sites Internet les plus visités au monde à la suite d'une mesure administrative des autorités. Toutefois, on ne connaît pas les raisons exactes de ce blocage qui en a étonné plus d'un.

Rapidement, les internautes turques ont trouvé la parade pour continuer à surfer sur Wikipédia en utilisant simplement un VPN (réseau privé virtuel).

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un ufologue disparaît dans d'étranges conditions …


Un expert en ufologie a mystérieusement disparu au Brésil. Derrière lui, il a laissé une pièce verrouillée dans laquelle se trouvait des écrits codés et d'étranges photographies d'extraterrestres.

Naturellement, beaucoup sont convaincus que Bruno Borges a été enlevé par des extraterrestres - ou encore par des « hommes en noir » - après qu'il ait disparu sans en parler à sa famille.

Une vidéo prise à l'intérieur de la chambre de Borges nous montre des cahiers recouverts d'écrits cryptiques - et des symboles apparemment associés à l'occulte, tels que des pentagrammes.

Ses parents ont déclaré qu'il ne pouvait pas révéler sur ce qu'il travaillait, mais il a prétendu qu'il écrivait une série de livres qui « changeraient l'humanité de manière efficace ».

Le père du jeune homme, Athors Borges, a déclaré que la famille n'avait pas encore reçu d'informations concrètes sur ce qui s'est réellement passé.

« Nous avons essayé de l'appeler sur son téléphone portable, mais il est éteint. »

« Il n'est jamais parti auparavant. Il n'a rien pris et la dernière fois que nous l'avons vu, il quittait la maison. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

François Fillon mis sur écoute par le gouvernement ?


Alors qu'il était en déplacement dans les Pyrénées-Atlantiques, François Fillon, candidat à l'élection présidentielle française de 2017, a accusé le gouvernement de l'avoir mis sur écoute.

Le samedi 25 mars 2017, le politicien s'est confié aux journalistes et a réitéré ses accusations contre François Hollande. Il a déclaré :

« Des soupçons de plus en plus lourds pèsent sur son rôle. »

« On est dans une situation où il est probable que compte tenu des procédures judiciaires je sois sur écoute quand j’apprends que le Président se fait remonter les résultats des écoutes judiciaires à l’Élysée ».

Photo : François Fillon à l'Assemblée nationale, le 18 décembre 2007, par Benjamin Lemaire — http://www.benjamin-lemaire.info - Agence Virtuo, CC BY 3.0Lien

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité