Affichage des articles dont le libellé est Histoire. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Histoire. Afficher tous les articles

Le légendaire Sceau de Salomon découvert en Turquie ?


Une relique biblique, « gravée par Dieu » selon la légende et perdue depuis au moins 500 ans, a été découverte par la police de Turquie.

La police prétend avoir trouvé le sceau de Salomon, un anneau ayant prétendument appartenu au roi mythique du même nom, lors d'un raid en Turquie mené le mardi 3 octobre 2017.

Le jour des faits, les forces de l'ordre avaient mené une opération dans la demeure d'un pilleur de tombe, accusé de faire passer en contrebande des objets archéologiques.

Le Sceau de Salomon, selon la légende, possède des pouvoirs magiques qui permettraient, à son porteur, de commander des démons et de parler aux animaux.

Son détenteur original, le roi Salomon, figure à la fois dans les traditions chrétienne et juive en tant que prophète. Il a gouverné Israël environ 1000 ans avant la naissance de Jésus.

La police a trouvé le sceau de bronze dans la province d'Amasya après avoir été rencardé sur les agissements de ce contrebandier présumé.

Il était caché avec une figurine en or et ayant la forme d'un taureau, quatre tablettes également en or, une tablette de métal et une Torah antique.

Le gouverneur de la région Osman Varol a confirmé que ces articles étaient « anciens » mais qu'ils n'étaient pas encore dans la capacité de les dater exactement.

Les examens initiaux suggèrent que ces reliques ont au moins 500 ans.

Le sceau de Salomon apparaît dans la légende comme portant l'étoile de David de la tradition juive.

Les histoires sur cet anneau magique remontent au premier siècle et apparaissent dans la légende depuis 2000 ans.

Il y a quelques années les autorités turques avaient découvert un « évangile perdu ».

Les policiers enquêtent sur le suspect qui est venu chercher les objets.

Le ministère de la Culture et du Tourisme a déclaré que les objets seront étudiés puis exposés dans un musée.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des chercheurs pensent que les pyramides sont d'origine alien


Des chercheurs ont récemment affirmé que les grandes Pyramides d’Égypte ont été construites par une civilisation perdue qui est arrivée sur Terre il y a des milliers d'années …

Gerry Cannon et Malcolm Hutton certifient que les pyramides ont été construites il y a au moins 12 500 ans, c'est-à-dire potentiellement avant l'âge glaciaire. Ils prétendent que le Sphinx, qui se trouve juste devant les pyramides, a été sculpté dans de la pierre naturelle avant que la région ne devienne un désert.

Les égyptologues et autres scientifiques avance, quant à eux, que les pyramides ont été érigées à Gizeh il y a « seulement » 2 500 av. J.-C.

M. Cannon explique :

« Ces théories expliquent, et je peux les croire, qu'il y avait une civilisation avancée qui est venue sur notre planète il y a des dizaines de milliers d'années. Je ne peux pas dire si cela est 100 % véridique. »
« J'ai fait des recherches et il y a un lien direct entre les pyramides et un continent aujourd'hui submergé. En effet, sur celui-ci, il y a une montagne sous-marine où se trouvent deux pinacles qui ressemblent à des pyramides. »

« C'est possible, mais je n'en suis pas sûr à 100%, qu'il s'agisse de l'Atlantide. Quand l'Atlantide a sombré sous les eaux, ses habitants sont allés à un autre endroit, probablement en Égypte et ils possédaient la technologie nécessaire pour construire ces pyramides. »

M. Cannon estime que les trois pyramides les plus grandes n'auraient pas pu être assemblées sans une technologie de pointe.

Cependant, cette théorie très intéressante et plausible est loin de n'avoir que des adeptes. Les sceptiques insistent toujours sur le fait que les pyramides ont été construites par les anciens Égyptiens.

Plus tôt ce mois-ci, des ufologues ont découvert davantage de preuves potentielles que les pyramides ont été visitées par des êtres venant d'un autre monde.

Un ancien papyrus, conservé au musée du Caire en Égypte et datant d'environ 3000 ans, représente le dieu Ra qui serait descendu sur Terre en provenance des étoiles pour fonder une civilisation puissante.

Dans une récente vidéo, la chaîne YouTube 'SecureTeam10' demande à ses téléspectateurs :

« Les anciens Égyptiens savaient-ils quelque chose dont nous n'avons pas connaissance ? »

Le papyrus en question représente le Sphinx, avec la tête d'un humain et le corps d'un lion. Juste à côté de celui-ci, il se trouve quelque chose qui ressemble étrangement à un engin spatial d'origine extraterrestre …

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Les Sumériens craignaient-ils Nibiru et l'Apocalypse ?


De plus en plus de théoriciens de la conspiration sont convaincus que la sombre planète Nibiru passera à proximité de notre Terre le 23 septembre 2017 provoquant l'Apocalypse. Seulement, est-il vrai que les anciens Sumériens nous ont prévenu de cette calamité à venir ?

Dans une poignée de jours, la Planète X pourrait, selon plusieurs théories, pénétrer dans notre Système Solaire. Cette théorie d'une fin du monde prochaine a été largement ridiculisée par des organismes scientifiques de premier plan. Toutefois, des preuves découvertes dans des écrits antiques suggèrent que Nibiru existent véritablement mais qu'elle est cachée à la vue de tous depuis des siècles.

Zecharia Sitchin était un écrivain et érudit Américain qui a longuement et scrupuleusement étudié les civilisations de la Mésopotamie ainsi que leurs riches cultures et leurs langues. Il s'est tout particulièrement intéressé aux Sumériens, une civilisation hautement avancée qui a prospéré jusqu'à l'âge de bronze moyen. Ce spécialiste a révélé que Nibiru était bien connue du peuple de sumer.

Selon l'auteur russo-américain de l'ouvrage « La 12ème Planète », Nibiru orbiterait autour soleil en 3 600 ans. Il en a tiré ces conclusions en étudiant des textes religieux babyloniens.

Dans l'ancienne langue akkadienne des Sumériens, Nibiru se traduit par « passage » ou « point de transition ».

On dit que Nibiru serait habité par une civilisation intelligente et évoluée. Ces êtres seraient connus des Sumériens sous le nom d'Annunaki. Sitchin affirmait que ces « Annunaki » étaient considérés par les Sumériens comme des dieux.

Beaucoup des allégations de Sitchin étaient basées sur une ancienne tablette représentant apparemment trois sages sumériens en train d'étudier 12 planètes dans notre Système Solaire.

La tablette en question, qui est maintenant visible dans un musée à Berlin sous l'acronyme VA243, représente, en réalité, trois hommes qui regardent ce qui semble être une douzaine d'orbes flottant autour du soleil.

Mais la validité de cette analyse a été contestée par l'érudit biblique et l'auteur chrétien Michael S. Heiser. Il a exprimé ses propres opinions dans un article scientifique :

« Sitchin a-t-il entièrement raison, ou juste en partie ? »

« Nibiru est-elle la 12ème planète qui va bientôt revenir ? La tablette VA243 prouve-t-elle sa thèse ? Malheureusement pour Sitchin et ses disciples, la réponse à chacune de ces questions est non. »

« Ce sceau est la pièce maîtresse de la théorie de Sitchin selon laquelle les Sumériens avaient une connaissance astronomique avancée des corps planétaires dans notre système solaire. »

« Cette connaissance aurait été donnée aux Sumériens par des extraterrestres, que Sitchin identifie comme les dieux Anunnaki de la mythologie Suméro-Mésopotamienne. »

« Dans le coin supérieur gauche de cette tablette, selon Sitchin, on voit le soleil entouré de onze globes. »

« Puisque les peuples anciens (y compris les Sumériens selon Sitchin) pensaient que le soleil et la lune étaient des 'planètes', ces onze globes plus le soleil s'élèvent à douze planètes ».

Mais selon sa propre analyse de cette tablette, il ne pensent pas qu'il s'agit de Sumériens qui étudient Nibiru, mais plutôt de quelque chose d'autre.

Le Dr Hesier explique :

« C'est peut-être le plus grand problème avec l'interprétation de Sitchin de penser que cette tablette représente le système solaire. »

« Tout simplement, si le symbole représenté au centre dans 'son système solaire' n'est pas le soleil, cette interprétation s'effondre complètement. »

« Il y a effectivement beaucoup de preuves pour démontrer de façon définitive que Sitchin a tort ici. »

« Notez qu'il y a huit points représentés. C'est le style le plus souvent attesté dans l'art religieux Suméro-Mésopotamien. »

Pour cet homme, ce symbole visible sur cette tablette ne représente pas le Soleil, mais plutôt une étoile, une planète ou éventuellement une quelconque divinité. Or, s'il ne s'agit pas du soleil, la théorie de Z. Sitchin n'est plus valable.

Il y a quelques années, la NASA a discrédité les théories selon lesquelles Nibiru pourrait provoquer la fin de l'humanité. L'agence spatiale américaine explique :

« Nibiru et d'autres histoires sur les planètes rebelles sont des canulars véhiculés par Internet. Il n'existe aucune base factuelle pour ces allégations. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un alien découvert sur une antique pierre Maya



Selon de célèbres légendes mexicaines, un mystérieux « vaisseau spatial » extraterrestre aurait atterri dans des temps très anciens. Aujourd'hui, cet engin se trouverait quelque part près d'un système de trois grottes située entre les ville de Veracruz et de Puebla.

Il y a quelques mois, un groupe de chercheurs a décidé de se rendre dans la région afin d'en apprendre plus sur cet étrange « vaisseau » venu d'ailleurs. Hélas, jusqu'à présent, ils n'ont pas trouvé l'engin extraterrestre. Toutefois, pendant leur recherche à l'intérieur de l'une des grottes, ils ont trouvé des objets en pierre avec des dessins qui semblent représenter un vaisseau spatial et des extraterrestres gravés dans les pierres.

L'une de ces gravures nous montre un humanoïde à côté d'un souverain de culture préhispanique. Il existe également des symboles qui doivent encore être déchiffrés.

Les chercheurs sont convaincus que les pierres de « jade » représentant des êtres extraterrestres gravées pourraient être la preuve ultime que notre Terre a été visitée par des civilisations venues d'ailleurs il y a des milliers d'années. D'autre part, le mélange de cultures extraterrestres et non extraterrestres sur les pierres suggère qu'il y avait contact entre les extraterrestres et le peuple maya.

L'un des chercheurs, José Aguayo, a admis que l'Institut mexicain d'anthropologie et d'histoire (INAH) ne peut rien dire sur cette découverte parce qu'il existe des dessins sur ces objets qui contredisent tout ce qui nous a été raconté sur notre histoire et notre origine.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un OVNI posé sur le Sphinx découvert sur un papyrus



Des ufologues ont découvert, sur un papyrus âgé de 3000 ans, ce qui ressemble en tout point à une soucoupe volante de couleur noire. Cet OVNI semble se poser sur le Sphinx, comme s'il s'agissait d'un piste d'atterrissage …

Le papyrus de Djedkhonsuiefankh est exposé au Musée du Caire. Celui-ci nous montre un étrange objet, sobrement baptisé le « vaisseau de Râ », le dieu solaire de la mythologie égyptienne et créateur de l'univers. Cet engin ne ressemble en rien au vaisseau volant traditionnellement représenté et représente, pour les anciens Égyptiens, quelque chose d'important.

Par ailleurs, dans divers textes, les scribes ont passionnément décrit cet objet qui nous intrigue tant aujourd'hui, comme étant un disque qui vole et rayonne d'une lumière vive.

Depuis des décennies, voire des siècles, l’Égypte Antique ne cesse d'étonner par sa civilisation, ses mystères, ses incroyables pyramides, ses trésors et ses malédictions.

C'est pour ces multiples raisons que certains ufologues ont affirmé que la civilisation égyptienne était étroitement liée avec les extraterrestres. Certains estiment que ces êtres venus d'ailleurs auraient aidé le peuple égyptien à se développer et à bâtir ses plus célèbres monuments.

Ces théories peuvent paraître incroyables. Et pourtant, elles ne sont dénuées de tout fondement. En effet, ces derniers temps, des passionnés ont découvert, dans des peintures hiéroglyphiques, des objets et des êtres humanoïdes très étranges …


  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Les Nazis étaient obsédés par la sorcellerie et l'occulte


L'idéologie nazie prônée par Adolf Hitler était tellement imprégnée d'occultisme que les SS avaient créé une division dédiée à l'apprentissage de la sorcellerie !

Les dirigeants nazis essayaient de trouver des preuves que les sorcières avaient véritablement existé mais avaient été chassées par les Juifs qui les auraient mises à mort. Cette histoire était une énième tentative tordue pour justifier la haine du Troisième Reich envers le peuple Juif.

Cette division SS qui se consacrait à la sorcellerie fut créée par Heinrich Himmler. Tout au long de la Seconde Guerre Mondiale, il a parcourut l'Europe de l'Est pour parvenir à démontrer que les sorcières, qu'il appelait « femmes sages », avaient été persécutées par une inquisition juive-catholique.

La division SS a allégué que les sorcières avaient un « sang pur allemand ».

Himmler était convaincu que les sorcières étaient jadis très répandues en Europe de l'Est et qu'il ne s'agissait pas seulement du folklore.

Cela l'a amené à étudier le culte du diable au Moyen-Âge.

L'historien Eric Kurlander a écrit sur l'étendue de la fascination nazie avec l'occulte dans un livre intitulé : « Hitler's Monsters: A Supernatural History of the Third Reich ».

M. Kurlander a déclaré que les nazis croyaient avoir une supériorité raciale à cause d'une doctrine appelée « World Ice Theory ».

Hitler l'a adopté comme cosmologie officielle de son parti.

La vision du monde des nazis a déclaré que l'homme « aryen » blanc avait été créé par des spermatozoïdes divins provenant d'extraterrestres de l'espace. Ces êtres surnaturels n'auraient pas évolué comme le reste d'entre nous.

Les nazis ont étendu la théorie pour suggérer que Jésus-Christ était un Aryen blanc possédant ce même sang spécial.

Hitler croyait dans le surnaturel et l'occulte, tout comme son adjoint, Rudolf Hess, qui a engagé un astrologue pour établir ses horoscopes.

Le chef des SS Himmler voulait même trouver l'emplacement du Saint Graal.

Le Dr Joseph Goebbels, le chef de la propagande nazie, a cru aux prophéties du célèbre voyant français Nostradamus. Il était convaincu que ce dernier avait prédit la défaite de la Grande-Bretagne au cours de cette guerre atroce.

Les capitaines de la marine allemande utilisaient des pendules dits « magiques » afin de rechercher et trouver des bateaux britanniques, en le tenant au-dessus d'une carte nautique.

Ils croyaient que lorsque le pendule se balançait en suivant une grande amplitude, cela signifiait qu'un bateau britannique était dans les parages.

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un scientifique affirme que les Nazis ont débarqué sur la Lune


Selon un théorie sensationnelle, les nazis auraient débarqué sur la Lune à bord d'un engin spatial 27 ans avant que l'astronaute américain Neil Armstrong n'y pose le pied au cours de la mission Apollo 11.

Adolf Hitler aurait ordonné à un équipage d'astronautes du Troisième Reich de visiter la Lune en 1942, en plein milieu de la Seconde Guerre mondiale. Les meilleurs scientifiques du régime auraient réussi à développer des fusées hautement sophistiquées.

Le chercheur bulgare, le Dr Vladimir Terziski, prétend posséder « la preuve » que cette mission fut une franche réussite.

Cet ingénieur et physicien suggère que les Allemands ont mis en place un programme spatial avec leurs alliés japonais.

Régulièrement, le Dr Terziski donne des conférences à travers le monde afin d'exposer sa théorie.

Il prétend même que les Allemands ont mis en place une base sur la lune après la fin du conflit le plus meurtrier de l'histoire.

Cette théorie, que beaucoup contestent, rejoint celle affirmant que des nazis ont fui vers l'Antarctique après la guerre afin de diriger leur programme spatial secret en toute quiétude.

Ces scientifiques nazis étaient dirigés et supervisés par le général Hans Kammler. Ce dernier avait notamment été responsable du programme des missiles V2.

La base secrète nazie de l'Antarctique s'appelait Neu-Schwabenalnd, toujours selon le Dr Terziski. Il prétend également que des tests ont été effectués à partir de bases nazies en Amérique du Sud, où de nombreux officiers de premier plan y ont trouvé refuge.

L'expert croit que l'augmentation rapide des observations d'OVNIS à partir des années 1940 était, en réalité, des vaisseaux testés par les nazis.

« Les Allemands ont atterri sur la lune probablement en 1942, en utilisant leurs plus grandes soucoupes volantes exo-atmosphériques de type Miethe et Schriever. »

« Après leur premier jour d'atterrissage sur la Lune, les Allemands ont commencé à creuser sous la surface et, à la fin de la guerre, ils possédaient une petite base de recherche sur la lune. »

Des universitaires affirment que cette théorie n'est que pure fantaisie.

Colin Summerhayes, géologue de l'Université de Cambridge, a publié un document académique de 21 pages pour réfuter l'existence de la prétendue base secrète OVNI des nazis dans le pôle Sud.

« Les Allemands n'ont pas construit de base secrète avant, pendant ou immédiatement après la Seconde Guerre mondiale. »

Cependant, les nazis avaient un grand intérêt pour les vols spatiaux.

L'Allemagne avait développé une technologie surprenante ainsi que les armes terrifiantes V1 et V2 qui ont été utilisées sur la Grande-Bretagne.

Le Troisième Reich a aussi construit une « soucoupe volante », connue sous le nom de « Horten Ho 229 ».

Par ailleurs, des anciens scientifiques du 3ème Reich ont grandement contribué au programme spatial Américain et à l'exploit de Neil Armstrong.

Les États-Unis avaient en effet recruté des scientifiques nazis pour les aider à développer le programme spatial qui a vu Apollo 11 atterrir sur la lune en 1969.

Ces chercheurs avaient collaboré avec les Américains dans le seul but de ne pas être poursuivi pour crimes de guerre.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des extraterrestres présents à la crucifixion de Jésus ?


Selon des ufologues qui ont scrupuleusement étudié l'art ancien, des extraterrestres étaient présents lors de la Crucifixion de Jésus-Christ.

Une peinture réalisée sur les murs de la cathédrale de Svetitskhoveli en Géorgie prouverait que des visiteurs venus d'ailleurs se seraient rendus en Palestine pour assister à l'un des événements majeurs de l'histoire de l'humanité.

Cette somptueuse fresque nous montre le Christ crucifié. Autour de lui, il y a une grande foule. Toutefois, sur les coins droite et gauche de l'oeuvre, on peut remarquer la présence de deux vaisseaux spatiaux ou d'une quelconque forme de technologie avancée que les êtres humains ne possédaient évidemment pas il y a 2000 ans.

Ces engins sont en forme de dôme. Trois appendices en sortent. Ces derniers pourraient correspondre à une sorte de propulseur.

Des historiens de l'art, qui ont étudié cette peinture datant du 11ème siècle, affirment que ces étranges OVNI représentent, en réalité, des anges gardiens. Seulement, pendant la période byzantine (qui avait cours dans le sud-est de l'Europe et en Asie jusqu'aux années 1950), ces êtres étaient représentés comme des humains ailés.

Le site Web « Ancient Aliens » explique :

« Cet artiste totalement inconnu semble vouloir nous dire que ces soucoupes volantes étaient présentes pendant la mort de Jésus. »

« Leur apparence signifie probablement que ces vaisseaux étaient pilotés par des personnes ou des êtres qui semblent avoir joué un rôle central dans cet événement. »

« Ils ont dû avoir eu un rôle de l'histoire de cette crucifixion, au moins comme cela a été enseigné par l'église orthodoxe géorgienne. »

« Les premiers artistes et l'Église orthodoxe avaient-ils connaissance de certains faits sur les anciens extraterrestres qui ont été cachés aujourd'hui ? »

Pour ce théoricien, tout au long de l'histoire, Jésus-Christ et le christianisme ont été intimement liés à une activité extraterrestre.

Deux textes provenant d'Égypte, dont l'un se trouve aujourd'hui à la Morgan Library and Museum à New York City et l'autre au Museum of the University of Pennsylvania, ont été déchiffrés au cours de ces dernières années. Ils suggèrent que Jésus était une forme d'extraterrestre capable de changer d'apparence à volonté.

Les textes décrivent la trahison de Judas :

« Alors les Juifs ont dit à Judas : 'Comment l'arrêterons-nous (Jésus) ? Car il n'a pas une seule forme, mais son apparence change. Parfois, il est roux, parfois il est blanc, Parfois, il est rouge, parfois il est de couleur blé, parfois il est pâle comme les ascètes, parfois il est un jeune homme, parfois un vieillard. »

Un autre passage, écrit en langue copte décrit comment Ponce Pilate a dîné avec Jésus la nuit avant sa crucifixion :

« Bien, voici, la nuit est venue, elle monte et se retire, et quand viendra le matin et qu'ils m'accuseront à cause de vous, je leur donnerai mon seul fils unique afin qu'ils le tuent à votre place. »

Ce à quoi Jésus répondit :

« Oh, Pilate, vous avez été jugé digne d'une grande grâce parce que vous m'avez montré une bonne disposition. »

Jésus montra ensuite à Pilate qu'il pouvait facilement s'échapper s'il choisissait de changer de forme.

Ce texte expliquerait pourquoi le romain est considéré comme un saint homme dans les églises coptes.

Le texte conclut :

« Pilate, alors, regarda Jésus et, voici qu'il devint immatériel : il ne le vit pas longtemps. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des affaires personnelles d'Hitler trouvées en Argentine


En Argentine, la police a trouvé des biens personnels d'Adolf Hitler cachés dans une pièce secrète derrière une bibliothèque coulissante à Buenos Aires.

Pour certains théoriciens, cette découverte incroyable nous montre que Hitler n'est pas mort dans son bunker à Berlin après s'être suicidé le 30 avril 1945 mais a réussi à s'échapper en Amérique du Sud aux côtés d'autres dirigeants nazis.

Cette trouvaille s'est produite en juin 2017 dans une propriété de la capitale argentine alors que la police enquêtait sur des œuvres d'art volées. Les biens du dictateur étaient cachés parmi un nombre important de reliques du IIIème Reich. C'est pour cette raison que des personnes pensent que cette maison aurait pu être habitée par Hitler.

L'élément trouvé le plus convaincant était une photo d'Hitler tenant une loupe juste à côté de la loupe réelle.

Il s'agit de la plus grande découverte de ce genre jamais faite en Argentine, un pays où beaucoup de dignitaires nazis ont trouvé refuge après la défaite en 1945.

Parmi ces objets, on retrouve des armes à feu, des couteaux de cérémonie, des décorations militaires, des statues d'Hitler, un cadran solaire nazi, une planche Ouija argentée et des objets utilisés pour endoctriner les enfants, comme des harmonicas et des casse-têtes.

Un communiqué de police explique :

« Nous nous sommes tournés vers les historiens et ils nous ont dit que c'était bien la loupe d'origine. »

« Nous allons contacter des experts internationaux pour approfondir l'enquête. »

La ministre argentine de la Sécurité, Patricia Bullrich, s'est exprimée :

« Nos premières enquêtes indiquent que ce sont des pièces originales. Elles ont été trouvées avec des photographies originales qui prouvent cela. C'était la méthode utilisée afin que ces objets puissent être commercialisés et pour prouver qu'ils avaient bien été utilisés par le Führer. »

Il y avait également du matériel médical :
« Des objets servant à mesurer les têtes afin de savoir si elles appartenaient à la race aryenne ont été découverts. »

Les enquêteurs veulent maintenant savoir comment ces objets sont entrés dans le pays.

Après la défaite du régime hitlérien lors de la Seconde Guerre Mondiale, des nazis de haut rang ont fui en Argentine et dans d'autres pays sud-américains pour échapper à la punition pour crimes de guerre en Europe.

Parmi ces monstres, il y avait Josef Mengele, un officier et médecin de SS qui était établi à Auschwitz. Il était connu comme étant « l'Ange de la mort » en raison des expériences tordues qu'il a menées sur les détenus.

Il a vécu à Buenos Aires pendant une décennie, alors qu'au même moment d'autres dirigeants nazis étaient jugés à Nuremberg, en Allemagne.

Il est mort en 1979 dans la ville brésilienne de Bertioga à la suite d'un AVC alors qu'il nageait.

L'année dernière, un livre intitulé « Hitler in Exile » et écrit par Abel Basti a avancé une théorie du complot selon laquelle Hitler avait réussi à échapper à la justice en fuyant en Argentine, puis au Paraguay pour vivre sous la protection du dictateur Alfredo Stroessner.

Le livre affirme que Hitler est décédé le 3 février 1971 au Paraguay, et que des familles riches, qui l'ont aidé au fil des années, ont été responsables de l'organisation de ses funérailles.

Hitler a ensuite été enterré dans un bunker souterrain, qui a aujourd'hui été transformé en un luxueux hôtel dans la ville d’Asunción.

M. Basti affirme que le corps d'un autre homme aurait été laissé dans le bunker de Berlin alors que les forces alliées traversaient la capitale allemande. Grâce à ce stratagème, Hitler se serait échappé par un tunnel menant à l'aéroport de Templhof où l'attendait un hélicoptère. A bord, il se serait rendu en Espagne ou dans les îles Canaries avant de partir en Argentine à l'aide d'un sous-marin.

Au cours d'une interview donnée à Sputnik, l'historien a déclaré :

« Il y avait un accord avec les États-Unis pour qu'Hitler puisse s'enfuir et qu'il ne tombe pas entre les mains de l'Union soviétique. »

« Cela s'applique également à de nombreux scientifiques, militaires et espions qui ont participé plus tard à la lutte contre le régime soviétique. »

« En 1973, l'entrée du bunker a été scellée, et 40 personnes sont venues dire un dernier adieu à Hitler. »

« L'un de ceux qui y a assisté [aux funérailles, NDLR], un soldat brésilien nommé Fernando Nogueira de Araujo, a raconté, à la presse, le déroulement de la cérémonie. »

Dans des documents du FBI déclassifiés, l'historien a trouvé un rapport daté du 4 septembre 1944 qui dit :

« L'Argentine a gardé le silence malgré toutes les accusations selon lesquelles elle est devenue une destination privilégiée pour Hitler. Il a atteint ce pays en parcourant 7 375 miles à partir de Berlin dans un avion construit spécialement pour cette occasion. Ou alors il s'y est rendu à bord d'un sous-marin»

Photo : Getty

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Les Annunaki auraient apporté la civilisation à l'humanité


D'antiques écrits datant de plus de 4500 ans prouveraient que des « géants » seraient descendus du ciel afin d'apporter la civilisation à l'humanité. Par le passé, des auteurs comme Sitchin, Gardner, et Bramley ont tous parlé des Nephilim et des fameux Annunaki.

Laurence Gardner (1943 – 2010), une historienne et linguiste britannique, s'était exprimée à ce sujet dans ses écrits :

« Tous les éléments écrits et graphiques confirment que les anciens Sumériens étaient absolument sincères quant à l’existence des Annunaki. Enki, Enlil, Nin-khursag et Inanna ont rempli des fonctions terrestres avec des tâches communautaires désignées. Ils étaient les patrons et les fondateurs ; ils étaient les professeurs et les juges; ils étaient les scientifiques et les faiseurs de rois. Ils ont été adorés en tant qu’Archontes et Grands Maîtres, mais ils n’étaient certainement pas les idoles d’un culte religieux ritualistique et une double culture divine est née par la suite. En fait, le mot qui a par la suit été traduit en tant qu'”adoration” ou “vénération” était évité, il voulait simplement dire “labeur/travail”. »

Les manuscrits sumériens évoquent la saga des Annunaki et d'Enki, Enlil, Ninki, Inanna, Ningishzida, Marduk et tant d'autres. Beaucoup de ces récits nous parlent d'un conflit qui a éclaté entre Enki et Enlil, les fils d'Anu, le dieu du ciel. Comme la Genèse biblique, ces écrits expliqueraient comment la mésentente entre ces deux êtres a affecté la vie sur Terre.

On y apprend que les Annunaki étaient les conseillers des dieux et des déesses. Ces derniers descendaient périodiquement de leurs trônes célestes afin de rendre visite à l'humanité. Aussi appelés Nephilim dans la Bible, ils étaient les fils des dieux. Ils possédaient une taille gigantesque et ont conquis le ciel et la Terre dans le but de guider l'humanité.

Les descendants de ces êtres surnaturels étaient de grands hommes tel qu'Abraham. Le Psaume 82 décrit ces « anges déchus » :

« 5 Ils n’ont ni savoir ni intelligence, Ils marchent dans les ténèbres; Tous les fondements de la terre sont ébranlés.
6 J’avais dit: Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut. »

Dans Daniel 4:13, on apprend que les Annunaki sont aussi des « observateurs » :

« 13 Dans les visions de mon esprit, que j’avais sur ma couche, je regardais, et voici, un de ceux qui veillent et qui sont saints descendit des cieux. »

Le livre de la Genèse 6:1-14, nous explique que ces « géants » ont eu des descendants avec des êtres humaines :

« 1 Or, quand les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre et que des filles leur furent nées, 2 Les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils prirent des femmes d'entre toutes celles qui leur plurent. 3 Et l'Éternel dit: Mon esprit ne contestera point dans l'homme à toujours; dans son égarement il n'est que chair; ses jours seront de cent vingt ans. 4 Les géants étaient sur la terre, en ce temps-là, et aussi dans la suite, parce que les fils de Dieu venaient vers les filles des hommes, et elles leur donnaient des enfants: ce sont ces hommes puissants qui, dès les temps anciens, furent des gens de renom. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le visage de Jésus sur une pièce de monnaie du 1er siècle !


Un historien britannique et spécialiste de la Bible assure avoir découvert une véritable image de Jésus-Christ sur une pièce de monnaie datant du Ier siècle. C'est une découverte majeure puisque, depuis lors, le portrait de Jésus n'avait été représenté que sur des icônes ou dans des livres religieux.

L'identité du Christ fait, encore aujourd'hui, l'objet de beaucoup de recherches tant historiques que scientifiques. C'est dans ces conditions que Ralph Ellis pense avoir fait cette importante trouvaille. Il est persuadé qu'une pièce en bronze qui date de près de 2000 ans nous montrerait le visage de la figure la plus importante du christianisme.

Par le passé, les spécialistes pensaient que ce visage barbu, présent sur cette pièce d'un diamètre de 24 millimètres, était celui de Manu VI, souverain de l'Osroène, une région située au nord-ouest de la Mésopotamie.

Après 30 ans de longues et d'intenses recherches, M. Ellis en est arrivé à la surprenante conclusion que Manu VI et Jésus sont la même personne !

Pour en arriver à une telle conclusion, il a scrupuleusement analysé les biographies de ces deux personnages historiques. Il a ainsi mis en avant des coïncidences et des points communs qui ne peuvent pas être accidentels. L'historien a même écrit un livre intitulé « Jésus, roi d'Edesse » (« Jesus, King of Edessa », en anglais) dans lequel il expose sa théorie.

Pour lui, les dates réelles de la vie du Christ devraient être décalées d'environ 30 ans plus tard. De plus, il pense que Jésus n'était pas un pacificateur, comme on le présente habituellement, mais une figure clé de la guerre judéo-romaine. C'est d'ailleurs ce conflit qui lui aurait coûté la vie.

Son hypothèse, certes intéressante, est loin d'être soutenue par la majorité de la communauté scientifique qui estime que le personnage de cette pièce est Manu VIII.

A ce jour, il n'existe aucune description physique de celui considéré comme étant le Messie. Aucune source, ni même le Nouveau Testament, n'a pris la peine de nous donner une image, même partielle, de Jésus. En effet, ce n'est que vers le 5ème siècle, que les artistes ont commencé à le représenter avec de longs cheveux et des vêtements blancs.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De nouvelles révélations sur la vraie nature du Saint-Graal


Un historien affirme avoir découvert la véritable nature du « Saint-Graal ». Contrairement aux théories communément admises, il avance qu'il ne s'agirait pas d'une coupe mais d'un évangile écrit par le Christ en personne …

D'après la légende, le Saint-Graal est un calice qui aurait été utilisé au cours de la Cène par Jésus et ses douze disciples la nuit précédent sa crucifixion. Après cela, il aurait servi à recueillir le sang de Jésus. Cet objet mythique a, par la suite, été perdu attisant la convoitise de nombreux passionnés à travers le monde.

Aujourd'hui, on dénombre une demi-douzaine de calices parsemés dans des églises et des musées. Seulement, personne ne sait si l'un d'entre eux est véritablement le Saint-Graal.

Grigor Fedan, un historien, certifie que le Saint-Graal ne serait pas une coupe et que les universitaires et les spécialistes se sont complètement trompés sur la nature de cette célèbre relique.

Le scientifique, qui vit à Hawaï, a passé sept longues années à étudier le Saint-Graal. Il est arrivé à la conclusion qu'il s'agissait, en réalité, de l'évangile écrit par Jésus en personne !

M. Fedan pense que l’Évangile original a été perdu et que sa redécouverte pourrait « métamorphoser le christianisme ».

Les Templiers auraient réussi à récupérer le véritable Saint Graal peu après que les armées chrétiennes aient pris possession de Jérusalem et du Mont du Temple en 1099, selon l'historien.

Les Templiers auraient ensuite transporté le texte sacré vers l'Europe et avant de le garder secret.

Souhaitant protéger ce texte de l’Église Catholique et par peur d'éventuelles persécutions, ses protecteurs décidèrent de faire croire que le Saint-Graal était un calice. Ils choisirent le symbole du calice puisque celui représente le « cœur du Christ ».

M. Fedan explique :

« Les inquisiteurs de l'église auraient hâtivement brûlé les gens si ces derniers avaient prétendu qu'il y avait Dieu à l'intérieur. De ce fait, le document censé être le véritable évangile de Jésus a été gardé secret. »

« La coupe était juste un symbole, et un code pour les enseignements réels de Jésus. »

Il a dit que la découverte de ce mystérieux Évangile « transformerait le christianisme » et que la quête du calice mythique est menée par « l'Ignorance et l'idée d'une quête spirituelle destinée à trouver quelque chose que Jésus a touché ».

Il croit que le texte ancien a longtemps été caché dans la Bibliothèque d'Alexandrie - le plus grand dépôt de connaissances dans le monde antique.

Mais il a été caché par les moines avant l'attaque contre ses archives menée par les forces du pape en 391.

Le texte a été déplacé dans un endroit tenu secret. Fedan pense que le manuscrit a été caché dans les montagnes du Tibesti au Tchad - où il a été ensuite découvert par les Templiers.

M. Fedan croit que l'original pourrait encore se trouver là-bas.

Il croit aussi que les Templiers ont fait des copies de l'évangile qu'ils ont caché avant que l'ordre ne soit dissous au cours du 14ème siècle.

Les Templiers furent arrêtés, torturés et brûlés sur le bûcher par un décret du roi de France Philippe IV, qui se méfiait de cette puissante organisation secrète.

M. Fedan a déclaré :

« Une copie est probablement enterrée sous la Chapelle de Rosslyn en Écosse. Les Maçons pourraient très probablement avoir une autre copie. »

« L'original, c'est-à-dire celui écrit par la main de Jésus, pourrait été détenu dans un lieu sacré, tout comme l'Arche de l'Alliance l'avait été en raison de sa valeur mystique plutôt que pratique ».

Les archéologues se préparent à se lancer dans une quête de l'Arche de l'Alliance à Jérusalem afin de trouver le fameux lieu de repos des Dix Commandements transmis directement par Dieu.

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité