Affichage des articles dont le libellé est Histoire. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Histoire. Afficher tous les articles

Les Annunaki auraient apporté la civilisation à l'humanité


D'antiques écrits datant de plus de 4500 ans prouveraient que des « géants » seraient descendus du ciel afin d'apporter la civilisation à l'humanité. Par le passé, des auteurs comme Sitchin, Gardner, et Bramley ont tous parlé des Nephilim et des fameux Annunaki.

Laurence Gardner (1943 – 2010), une historienne et linguiste britannique, s'était exprimée à ce sujet dans ses écrits :

« Tous les éléments écrits et graphiques confirment que les anciens Sumériens étaient absolument sincères quant à l’existence des Annunaki. Enki, Enlil, Nin-khursag et Inanna ont rempli des fonctions terrestres avec des tâches communautaires désignées. Ils étaient les patrons et les fondateurs ; ils étaient les professeurs et les juges; ils étaient les scientifiques et les faiseurs de rois. Ils ont été adorés en tant qu’Archontes et Grands Maîtres, mais ils n’étaient certainement pas les idoles d’un culte religieux ritualistique et une double culture divine est née par la suite. En fait, le mot qui a par la suit été traduit en tant qu'”adoration” ou “vénération” était évité, il voulait simplement dire “labeur/travail”. »

Les manuscrits sumériens évoquent la saga des Annunaki et d'Enki, Enlil, Ninki, Inanna, Ningishzida, Marduk et tant d'autres. Beaucoup de ces récits nous parlent d'un conflit qui a éclaté entre Enki et Enlil, les fils d'Anu, le dieu du ciel. Comme la Genèse biblique, ces écrits expliqueraient comment la mésentente entre ces deux êtres a affecté la vie sur Terre.

On y apprend que les Annunaki étaient les conseillers des dieux et des déesses. Ces derniers descendaient périodiquement de leurs trônes célestes afin de rendre visite à l'humanité. Aussi appelés Nephilim dans la Bible, ils étaient les fils des dieux. Ils possédaient une taille gigantesque et ont conquis le ciel et la Terre dans le but de guider l'humanité.

Les descendants de ces êtres surnaturels étaient de grands hommes tel qu'Abraham. Le Psaume 82 décrit ces « anges déchus » :

« 5 Ils n’ont ni savoir ni intelligence, Ils marchent dans les ténèbres; Tous les fondements de la terre sont ébranlés.
6 J’avais dit: Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut. »

Dans Daniel 4:13, on apprend que les Annunaki sont aussi des « observateurs » :

« 13 Dans les visions de mon esprit, que j’avais sur ma couche, je regardais, et voici, un de ceux qui veillent et qui sont saints descendit des cieux. »

Le livre de la Genèse 6:1-14, nous explique que ces « géants » ont eu des descendants avec des êtres humaines :

« 1 Or, quand les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre et que des filles leur furent nées, 2 Les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils prirent des femmes d'entre toutes celles qui leur plurent. 3 Et l'Éternel dit: Mon esprit ne contestera point dans l'homme à toujours; dans son égarement il n'est que chair; ses jours seront de cent vingt ans. 4 Les géants étaient sur la terre, en ce temps-là, et aussi dans la suite, parce que les fils de Dieu venaient vers les filles des hommes, et elles leur donnaient des enfants: ce sont ces hommes puissants qui, dès les temps anciens, furent des gens de renom. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le visage de Jésus sur une pièce de monnaie du 1er siècle !


Un historien britannique et spécialiste de la Bible assure avoir découvert une véritable image de Jésus-Christ sur une pièce de monnaie datant du Ier siècle. C'est une découverte majeure puisque, depuis lors, le portrait de Jésus n'avait été représenté que sur des icônes ou dans des livres religieux.

L'identité du Christ fait, encore aujourd'hui, l'objet de beaucoup de recherches tant historiques que scientifiques. C'est dans ces conditions que Ralph Ellis pense avoir fait cette importante trouvaille. Il est persuadé qu'une pièce en bronze qui date de près de 2000 ans nous montrerait le visage de la figure la plus importante du christianisme.

Par le passé, les spécialistes pensaient que ce visage barbu, présent sur cette pièce d'un diamètre de 24 millimètres, était celui de Manu VI, souverain de l'Osroène, une région située au nord-ouest de la Mésopotamie.

Après 30 ans de longues et d'intenses recherches, M. Ellis en est arrivé à la surprenante conclusion que Manu VI et Jésus sont la même personne !

Pour en arriver à une telle conclusion, il a scrupuleusement analysé les biographies de ces deux personnages historiques. Il a ainsi mis en avant des coïncidences et des points communs qui ne peuvent pas être accidentels. L'historien a même écrit un livre intitulé « Jésus, roi d'Edesse » (« Jesus, King of Edessa », en anglais) dans lequel il expose sa théorie.

Pour lui, les dates réelles de la vie du Christ devraient être décalées d'environ 30 ans plus tard. De plus, il pense que Jésus n'était pas un pacificateur, comme on le présente habituellement, mais une figure clé de la guerre judéo-romaine. C'est d'ailleurs ce conflit qui lui aurait coûté la vie.

Son hypothèse, certes intéressante, est loin d'être soutenue par la majorité de la communauté scientifique qui estime que le personnage de cette pièce est Manu VIII.

A ce jour, il n'existe aucune description physique de celui considéré comme étant le Messie. Aucune source, ni même le Nouveau Testament, n'a pris la peine de nous donner une image, même partielle, de Jésus. En effet, ce n'est que vers le 5ème siècle, que les artistes ont commencé à le représenter avec de longs cheveux et des vêtements blancs.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De nouvelles révélations sur la vraie nature du Saint-Graal


Un historien affirme avoir découvert la véritable nature du « Saint-Graal ». Contrairement aux théories communément admises, il avance qu'il ne s'agirait pas d'une coupe mais d'un évangile écrit par le Christ en personne …

D'après la légende, le Saint-Graal est un calice qui aurait été utilisé au cours de la Cène par Jésus et ses douze disciples la nuit précédent sa crucifixion. Après cela, il aurait servi à recueillir le sang de Jésus. Cet objet mythique a, par la suite, été perdu attisant la convoitise de nombreux passionnés à travers le monde.

Aujourd'hui, on dénombre une demi-douzaine de calices parsemés dans des églises et des musées. Seulement, personne ne sait si l'un d'entre eux est véritablement le Saint-Graal.

Grigor Fedan, un historien, certifie que le Saint-Graal ne serait pas une coupe et que les universitaires et les spécialistes se sont complètement trompés sur la nature de cette célèbre relique.

Le scientifique, qui vit à Hawaï, a passé sept longues années à étudier le Saint-Graal. Il est arrivé à la conclusion qu'il s'agissait, en réalité, de l'évangile écrit par Jésus en personne !

M. Fedan pense que l’Évangile original a été perdu et que sa redécouverte pourrait « métamorphoser le christianisme ».

Les Templiers auraient réussi à récupérer le véritable Saint Graal peu après que les armées chrétiennes aient pris possession de Jérusalem et du Mont du Temple en 1099, selon l'historien.

Les Templiers auraient ensuite transporté le texte sacré vers l'Europe et avant de le garder secret.

Souhaitant protéger ce texte de l’Église Catholique et par peur d'éventuelles persécutions, ses protecteurs décidèrent de faire croire que le Saint-Graal était un calice. Ils choisirent le symbole du calice puisque celui représente le « cœur du Christ ».

M. Fedan explique :

« Les inquisiteurs de l'église auraient hâtivement brûlé les gens si ces derniers avaient prétendu qu'il y avait Dieu à l'intérieur. De ce fait, le document censé être le véritable évangile de Jésus a été gardé secret. »

« La coupe était juste un symbole, et un code pour les enseignements réels de Jésus. »

Il a dit que la découverte de ce mystérieux Évangile « transformerait le christianisme » et que la quête du calice mythique est menée par « l'Ignorance et l'idée d'une quête spirituelle destinée à trouver quelque chose que Jésus a touché ».

Il croit que le texte ancien a longtemps été caché dans la Bibliothèque d'Alexandrie - le plus grand dépôt de connaissances dans le monde antique.

Mais il a été caché par les moines avant l'attaque contre ses archives menée par les forces du pape en 391.

Le texte a été déplacé dans un endroit tenu secret. Fedan pense que le manuscrit a été caché dans les montagnes du Tibesti au Tchad - où il a été ensuite découvert par les Templiers.

M. Fedan croit que l'original pourrait encore se trouver là-bas.

Il croit aussi que les Templiers ont fait des copies de l'évangile qu'ils ont caché avant que l'ordre ne soit dissous au cours du 14ème siècle.

Les Templiers furent arrêtés, torturés et brûlés sur le bûcher par un décret du roi de France Philippe IV, qui se méfiait de cette puissante organisation secrète.

M. Fedan a déclaré :

« Une copie est probablement enterrée sous la Chapelle de Rosslyn en Écosse. Les Maçons pourraient très probablement avoir une autre copie. »

« L'original, c'est-à-dire celui écrit par la main de Jésus, pourrait été détenu dans un lieu sacré, tout comme l'Arche de l'Alliance l'avait été en raison de sa valeur mystique plutôt que pratique ».

Les archéologues se préparent à se lancer dans une quête de l'Arche de l'Alliance à Jérusalem afin de trouver le fameux lieu de repos des Dix Commandements transmis directement par Dieu.

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Mussolini et la crash d'un OVNI en Italie en 1933


Une bien étrange théorie affirme que Benito Mussolini aurait décidé de s'allier avec Adolf Hitler après que les débris d'un OVNI aient été récupérés dans le nord de l'Italie …

Un article écrit par le journaliste Gabriele Bertocchi nous apprend que le 13 juin 1933, un OVNI de forme cylindrique et émettant des lumières rouges et blanches s'est écrasé dans la commune de Vergiate, non loin du Lac Majeur, à la frontière entre le Piémont et la Lombardie.

Selon des documents, le gouvernement a trouvé, sur les lieux du crash, plusieurs corps extraterrestres ainsi que des débris. Ces cadavres mesuraient environ 1 mètre 80, avaient des cheveux ainsi que des yeux clairs et bleus. Ces preuves auraient ensuite été transportées dans les hangars de Marchetti-Siai. Le cabinet RS/33, dont la mise en place avait été approuvée par Mussolini, mena un enquête sur cette affaire surréaliste.

Le chercheur et ufologue Roberto Pinotti affirme que c'est cet incident peu banal qui a incité le dirigeant italien à essayer de trouver une « alliance avec l'Allemagne Nazie ».

Le crash de cet OVNI aurait été caché à la population par la volonté de Mussolini et du gouvernement fasciste. Le spécialiste pense qu'il était effrayé par cet OVNI. A partir de là, deux théories ont émergé : soit cet OVNI était un appareil futuriste fabriqué par le régime nazi et Mussolini voulait s'allier à l'Allemagne pour ne pas que cette dernière ne l'écrase en cas de guerre. Soit, l'objet était d'origine alien et cette alliance avait pour but de lutter contre les prétendues velléités de civilisations venues d'ailleurs.

Le mystère des OVNI nazis

Beaucoup d'ufologues affirment que le gouvernement nazi aurait construit des « soucoupes volantes » possédant des technologies inimaginables encore aujourd'hui. Mais d'autres théoriciens vont plus loin et avancent que l'Allemagne ne serait pas limitée à la conception d'avions militaires surpuissants et similaires aux OVNI.

Les nazis auraient été capables de bâtir de tels engins grâce à une « connaissance secrète » obtenue par des liens étroits établis entre ses dirigeants et une civilisation extraterrestre.

Selon ces théories, ces contacts auraient été favorisés par le biais de certaines sociétés secrètes liées au régime national-socialiste, comme la Société Thulé ou la société du Vril.

La société du Vril était une organisation ésotérique et occulte, formée de 5 médiums qui aurait favorisé la naissance du IIIe Reich et qui aurait eu des relations avec des êtres venus d'ailleurs …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un mystérieux symbole antique découvert …


Le voile du temps a obscurci beaucoup d'anciennes connaissances et de technologies. Heureusement, d'anciennes gravures en pierre, des statues et des œuvres d'art nous offrent l'occasion de comprendre certains de ces outils depuis oubliés.

En Mésopotamie, le berceau de la civilisation moderne, plusieurs personnages ont été représentés en train de porter ce qui ressemble à nos sacs à main modernes. Certaines de ces sculptures sacrées remontent à 10 000 ans avant JC. Ces dernières, d'origine sumérienne, mettent en scène les fameux Annunaki, aussi appelés Nephilim dans la Bible.

Pour certains, cet objet serait lié à l'archétype de « L'arbre de vie » qui se relie le ciel et le monde souterrain et relierait toutes les formes de création. Dans l’Égypte antique, nous pouvons voir le symbole de l'Ankh être porté d'une manière très semblable. L'Ankh était le symbole de la vie.

Au Mexique, ce même symbole a été trouvé sur de nombreux sites historiques et est représenté dans leurs œuvres les plus sacrées. En Indonésie, nous le retrouvons également sur de multiples sculptures en pierre.

Ce symbole étrange et dont la signification nous échappe se retrouve aux quatre coins de la planète comme s'il s'agissait d'une connaissance partagée par les plus grandes civilisations de l'Antiquité alors qu'il n'y avait pourtant aucun lien entre elles !

Peut-être, était-ce une forme de technologie secrète que nous avons depuis oublié ? Ou alors, une mystérieuse connaissance offerte les dieux comme le prétendent certains mythes ?


  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des traces de pas extraterrestres dans un temple en Syrie


Le temple de Aïn Dara recèle l'un des plus grands mystères de l'humanité. Dans ce magnifique bâtiment situé à 67 km d'Alep (en Syrie), il se trouve de gigantesques empreintes de pas visiblement laissées par des êtres gigantesques.

Les habitants de l'époque considéraient que ces empreintes indiquaient la présence d'un dieu dans ce temple construit au Xème siècle avec JC.

Scott C. Waring, ufologue, expose ses théories :

« Si vous regardez ces empreintes, elles ont l’air très réalistes. On voit bien les marques entre les orteils ce qui indiquent qu'elles ne semblent pas être sculptées, mais enfoncées dans le sol. La Syrie détient nombre des plus grands empires du monde dans l’histoire de l’archéologie. Il est très possible que certains géants extraterrestres soient venus rendre visite à ce temple antique et y ont laissé des empreintes de pas.

Imaginez être un extraterrestre envoyé sur la Terre pour inspecter leurs merveilles technologiques actuelles ainsi que leurs avancées technologiques. Il y a deux mille ans et demi, la Syrie était l’endroit où vous auriez atterri.

De tels géants ont été aperçus auparavant dans l’histoire de l'ufologie. Il y a quelques années, le 27 septembre 1989 à Voronezh, en Russie quatre enfants ont vu trois extraterrestres mesurant 3 mètres de haut et accompagnés d’un robot à la périphérie de la ville. Le 4 juillet 1989, des extraterrestres de trois mètres de haut ont été vus à Tbilissi, en Géorgie, et ont contacté des humains. En janvier 1970 à Imjarvi, en Finlande, des skieurs ont rencontré un extraterrestre de trois mètres de haut sur la montagne. N’oubliez pas le Roi de Mars que j’ai trouvé sur une photo de la NASA qui mesurait près de 8 mètres de haut. Vous souvenez-vous aussi du squelette métallique de 80 mètres de haut que j’ai découvert sur la comète P67 l’année dernière ?

Au cours de la mission Apollo, des extraterrestres ont été découverts dans le cratère Delporte, sur la Lune, dans un vaisseau spatial en forme de cigare abandonné. Les astronautes y sont entrés et ont trouvé dans des tunnels transparents aussi larges qu’une balle de Baseball et longeant la coque intérieure du vaisseaux. A l'intérieur, il y avait des squelettes de bipèdes mesurant de 2 à 3 centimètres de haut.

La taille a de l’importance dans nos esprits, mais pas dans l’univers. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Hitler aurait été enterré au Paraguay en 1973 !


Un journaliste a récemment affirmé, preuves à l'appui, que le dictateur Allemand Adolf Hitler aurait été enterré au Paraguay, en Amérique du Sud, en 1973. Cette affirmation renforce une nouvelle fois l'hypothèse qu'il ne s'est pas suicidé dans son bunker en 1945.

Cette théorie sensationnelle corrobore plusieurs documents déclassifiés par le FBI, une enquête menée par un ancien agent de la CIA ainsi que le témoignage d'une femme qui affirme avoir travaillé pour Hitler en Argentine.

Le journaliste brésilien Marcelo Netto certifie que le dirigeant nazi n'est pas mort à Berlin le 30 avril 1945 mais plutôt quelque part entre l'Argentine et le Chili, le 5 février 1971. Par la suite, il aurait été enterré à Asunción, la capitale du Paraguay.

Pour affirmer cela, l'homme se base sur les récits de deux personnes. L'une d'entre elles, est le sergent brésilien Fernando Nogueira de Araujo. Dans une vidéo transmise à une chaîne russe, ce dernier raconte avoir assisté aux funérailles d'Hitler le 1er janvier 1973 dans un bunker situé à Asunción, où il a été transféré deux ans après son décès.

Le journaliste pense que le corps du dictateur s'y trouve toujours en compagnie d'autres corps de hauts dignitaires nazis. Seulement, il sera difficile de vérifier puisque il se trouve un hôtel depuis 2003 sur ce terrain.

Le plus étrange c'est que cet endroit appartenait une organisation qui aidait les Allemands exilés à la fin de la Seconde Guerre Mondiale …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

D'étonnantes peintures antiques découvertes en Chine


Des archéologues ont récemment découvert d'étonnantes peintures rupestres en plein cœur de la Chine. Elles seraient âgées de plus de 2000 ans et représenteraient des chevaux arabes.

Ces mystérieuses peintures ont été trouvées dans les monts Yin (dans la région autonome de Mongolie-Intérieure, au nord du pays) par des chercheurs chinois et allemands. Elles nous montrent des « chevaux de pure race arabe en armures et avec selles en cuir ».

Selon les spécialises, ces peintures auraient été réalisées vers 210 avant J.-C.

Dans la province du Shanxi, ils ont découvert des fresques datant de la dynastie Jin (qui a régné sur le pays entre 1135 et 1234), vieilles de 900 ans. Celles-ci représentent des personnes faisant divers travaux et préparant de la nourriture.

Photo : China Xinhua New ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De mystérieux sarcophages noirs découverts en Égypte


Plusieurs mystérieuses boîtes noires datant de l’Égypte Antique ont récemment été découvertes. La précision avec laquelle elles ont été fabriquées fascinent les spécialistes qui doutent sérieusement qu'à cette époque-là les égyptiens possédaient une technologie suffisamment évoluée.

Ces 24 blocs sont de couleur noire et pèsent plus de 100 tonnes chacun. Ils ont été taillés dans du granit d'Assouan. Ils ont été trouvés enterrés dans un système de grottes à flanc de colline à environ 12 milles au sud de la Grande Pyramide de Gizeh. Ces boîtes possèdent étrangement la forme de cercueil.

La pierre a été taillée avec une très grande précision, de l'ordre du micron. Même aujourd'hui une telle précision serait bien difficile à égaler. Des égyptologues pensent que ces choses n'auraient pas été construites pour les pharaons égyptiens. Certains avancent même qu'elles auraient été laissées sur Terre par une civilisation extraterrestre.

En outre, les chercheurs ont découvert la présence de quelques hiéroglyphes sur ces boîtes. Toutefois, ces écritures sont de si médiocre qualité qu'ils sont persuadés qu'il s'agit de simples graffitis.

Le but réel de ces boîtes n'est pas claires, mais elles devaient être importante pour le peuple égyptien. On estime que la précision de la découpe est telle qu'elles resteront hermétiques encore pour de nombreux millénaires.

Ces boîtes se trouvent au Sérapéum de Saqqarah dans l'antique ville de Memphis. Ce lieu de sépulture aurait été construit il y a 3300 ans par Ramsès II. Des recherches récentes suggèrent qu'il s'agissait d'un lieu de sépulture des taureaux du dieu Apis, qui étaient adorés comme étant des incarnations du dieu Ptah.

C'est Khaemweset, l'un des fils de Ramesses II, qui avait ordonné qu'un tunnel soit excavé à travers l'une des montagnes du site. Il conçut des chambres latérales afin d'accueillir de grands sarcophages de granit pesant jusqu'à 100 tonnes chacun.

Le temple a été découvert par Auguste Mariette en 1851, qui était allé en Égypte pour recueillir des manuscrits coptes. C'est alors qu'il s'est intéressé aux restes de la nécropole de Saqqarah.

En 1850, Mariette a trouvé la tête d'un sphinx sortant des dunes de sable désertiques, a défriché le sable et a suivi le boulevard tracé jusqu'au site.

Que contiennent ces boîtes ? Les corps d'humanoïde extraterrestre ou bien les restes de taureaux sacrés ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Donald Trump a sauvé une jeune fille de la noyade !


Donald Trump a, au mois de novembre 2016, été élu 45ème président des États-Unis. Mais saviez-vous que quand il était plus jeune il a sauvé une jeune adolescente d'une mort certaine ?

Cette incroyable histoire a eu lieu un après-midi de l'hiver 1989. Ce jour-là, Yves Cohen était dans sa boutique de vêtements exotiques située à Terre-de-Haut (en Guadeloupe) quand, soudainement, il entendit quelqu'un qui lui criait dessus : « C'est vous le père ? »

L'homme surpris vit, sans savoir qui il était, Donald Trump tenant dans ses bras sa fille prénommée Sina et âgée de 16 ans. Le milliardaire était furieux, trempé et un peu choqué. Il venait d'effectuer un acte héroïque en sauvant la fille de Cohen de la noyade. Le futur politicien invectiva le père de famille :

« Vous êtes fou de la laisser seule. »

Sina est autiste et ne sait pas nager. Alors que son aide-soignante était partie aux toilettes, elle s'était dirigée vers la mer avant de glisser dans l'eau. Trump, alerté par ses cris de détresse, se précipita dans la mer afin de la sauver.

Cohen précise qu'il y avait beaucoup de monde à la terrasse du café où se trouvait alors Donald Trump. L'homme conclut :

« Il est le seul à avoir réagi. Et pour cela, je lui dis merci ».

Photo : Donald et Ivanka Trump en 1989. © AFP

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un base secrète Nazi découverte en Arctique


Plus de cinquante ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, une mystérieuse base construite par le régime Nazi a été découverte dans l'Arctique, sur l'île d'Alexandra Land, soit à environ 1000 kilomètres du Pôle Nord.

Cette base, aujourd'hui abandonnée, était connue sous les noms de « Schatzgraber » et « Treasure Hunter ». Elle a récemment été trouvée par des scientifiques russes. Elle a été bâtie par la volonté d'Adolf Hitler juste après que les soldats du Troisième Reich aient envahi la Russie en 1942.

L'objectif de base totalement secrète était d'entreposer des munitions ainsi que des outils météorologiques et stratégiques.

Toutefois, la presque totalité du personnel y travaillant décéda rapidement d'une épidémie après avoir consommé de la viande d'ourse polaire. Le reste décida de quitter les lieux dans les années 1940.

A l'intérieur, les chercheurs russes ont trouvé plus de 500 objets qu'il conviendra maintenant d'étudier avec minutie …

Photo : Sputnik ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un bibliste affirme que le christianisme est une invention romaine


Un spécialiste controversé de la Bible affirme que le christianisme a été créé par l'Empire Romain afin de pacifier la région et justifier l'esclavage. Ces hypothèses ne manqueront certainement pas de provoquer un certain scandale …

Joseph Atwill étudie les religions depuis de nombreuses années. Son long travail l'a amené à conclure que le christianisme ne serait qu'une invention purement humaine, mise en place uniquement à des fins politiques. Il écrit :

« Le christianisme peut être considéré comme une religion, mais il a effectivement été mis au point et utilisé comme un système de contrôle de l’esprit pour produire des esclaves qui croyaient que Dieu allait les libérer de l’esclavage. »

Ce chercheur raconte, qu'en ces temps-là, les sectes juives de Palestine attendaient patiemment l'arrivée d'un « guerrier Messie ». Elles devenaient ainsi un problème que l'occupant romain ne parvenaient pas à résoudre. Les dirigeants auraient eu recours à la guerre psychologique en créant un homme providentiel afin que les habitants de la région le suivent et rentrent dans le rang.

Il ajoute :

« Ils ont supposé que la façon d’arrêter la propagation de l’activité missionnaire juive était de créer un système de croyances concurrentes. C’est alors que l’histoire du Messie 'pacifique' a été inventée. Au lieu d’inspirer la guerre, ce Messie a exhorté le pacifisme (tendre l’autre joue) et a encouragé les juifs à 'donner à César' et payer leurs impôts à Rome. »

« Bien que le christianisme peut être un réconfort pour certains, il peut aussi être très dommageable et répressif, une forme insidieuse de contrôle de l’esprit qui a conduit à l’acceptation aveugle du servage, de la pauvreté, et de la guerre à travers l’histoire. »

Ainsi l'homme pense que « Jésus est utilisé afin d'obtenir le soutien de la population pour la guerre au Moyen-Orient ».

Le scientifique explique que Jésus est « le seul personnage fictif en littérature dont la biographie entière peut être attribuée à d’autres sources ».

Il a étudié et comparé le Nouveau Testament avec la 'Guerre des Juifs' ouvrage écrit par Flavius Joseph vers la fin du 1er siècle de notre ère. Ce travail lui a permis de mettre entre avant des détails troublants :

« Ce qui semble avoir échappé à de nombreux chercheurs est que la chronologie des événements et les emplacements visités par Jésus sont plus ou moins les mêmes que la chronologie et les emplacements de la campagne militaire de l’Empereur Titus Flavius tel que décrits par Flavius Joseph. C’est une preuve claire d’un modèle délibérément construit. La biographie de Jésus est effectivement construite sur des histoires antérieures, mais surtout sur la biographie du romain Jules César. »

Ces théories un peu fantasques rejoignent plus ou moins les écrits d'Abelard Reuchlin, un essayiste Américain. Ce dernier a écrit que le christianisme avait été créé par les Calpurnius Piso, une vieille famille romaine aristocratique qui voulaient obtenir le contrôle politique et spirituel de l'Empire Romain.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une étrange sphère géante découverte en Bosnie


La Bosnie est un pays riche en histoire et plein de mystères. Après la découverte d'étranges pyramides, c'est une sphère géante qui a été trouvée à proximité de la ville de Zavidovici …

Cette boule de pierre inexpliquée mesure un diamètre d'environ un mètre cinquante et, d'après les premières analyses, elle contiendrait une grande quantité de fer. Semir Osmanagic, archéologue, affirme que cette sphère a été sculptée par les mains de l'homme par une ancienne civilisation qui aurait vécu sur cette Terre, il y a plus de 1500 ans.

Ce chercheur, qui avait notamment travaillé sur les pyramides de Bosnie, explique que, selon d'anciens documents, il a existé d'autres sphères de ce type. Une légende raconte que ces objets contenaient de l'or. Ainsi les habitants les détruisaient sans vergogne dans le but de récolter le précieux métal.

Des scientifiques pensent que ces vestiges étranges seraient le fait de l'Empire Romain ou d'un peuple de l'âge de Bronze. Mais d'autres, comme le professeur Osmanagic, expliquent que cela pourrait provenir d'une civilisation encore inconnue et très ancienne, datant de plus de 12 000 ans !

A ce jour, et malgré le fait que l'archéologue ait reçu des subventions de l’État, ces recherches demeurent très controversées.

Quelle civilisation a sculpté ces sphères et surtout dans quel but ? Il s'agit là d'un nouveau mystère de l'Histoire …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un OVNI filmé en 1937 près d'Adolf Hitler


En visionnant de vieilles images sur la Seconde Guerre Mondiale, un passionné a remarqué la présence d'une soucoupe volante qui semblait surveiller l'entrée du dictateur Allemand, Adolf Hitler, en Tchécoslovaquie en 1937.

Témoignage :

« Je suis un passionné et un mordu d'histoire. Un soir, je regardais un reportage sur la Seconde Guerre Mondiale en couleur et j'ai remarqué quelque chose d'étrange. Hitler était en train de pénétrer en Tchécoslovaquie en 1937 et cet évènement fut filmé. Dans les images d'archives, j'ai constaté quelque chose d'inhabituelle. J'ai rembobiné plusieurs fois et je ne pouvais pas croire que personne n'ait remarqué cela avant. Un OVNI observait cet événement historique. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Hitler a-t-il construit une base militaire sur la Lune ?


Au mois de février 1966, la sonde spatiale Luna 9 fut la première fusée a réussir à atterrir sur la Lune. Seulement, une théorie affirme que c'est Adolf Hitler, 21 ans plus tôt, qui aurait devancé les soviétiques. Les nazis auraient même été les premiers à avoir marchés sur la surface lunaire ...

Le sort d'Hitler à la fin de la Seconde Guerre mondiale a été soumis à des dizaines d'hypothèses. Certains, preuves à l'appui, affirment qu'il aurait refait sa vie en Amérique du Sud. D'autres prétendent qu'il aurait survécu à l'intérieur d'une ville souterraine sous l'Antarctique. Enfin, une dernière partie ont imaginé qu'il serait parti dans l'espace !

L'exploration spatiale est décidément un terreau fertile pour les théories de la conspiration. Récemment, plusieurs théoriciens ont certifié que les Nazis avaient utilisé une base secrète située en plein cœur de l'Antarctique afin de conquérir l'espace. Cette résurgence des théories du complot a obligé la NASA à publier des milliers de photos supplémentaires du débarquement sur la Lune afin de calmer l'ardeur des sceptiques.

La théorie qu'Hitler posséderait une base demeure omniprésente. Des rumeurs ont circulé après la guerre postulant que des astronautes de l'Allemagne Nazie avaient mené des missions secrètes afin d'établir des installations sur la Lune.

Rapidement, des liens ont été établis entre les observations de soucoupes volantes, y compris l'incident survenu près de Roswell (au Nouveau-Mexique en 1947), et les prétendus OVNI développés des nazis.

Les théories ont même constitué la base du roman de science-fiction Rocket Ship Galileo, écrit par Robert Heinlein en 1947.

Sir Roy Fedden, un ingénieur en aéronautique, a déclaré que les seuls vaisseaux volants qui pourraient s'approcher des capacités attribuées aux soucoupes volantes vues partout dans le monde à la fin des années 1940 étaient ceux conçus par les Allemands.

Dans les années 1950 et 1960, des chercheurs amateurs soutenaient que des nazis avaient installé une gigantesque base sous l'Antarctique. Les OVNI observés à cette époque-là appartenaient, selon ces derniers, à des soldats nazis revenus sur Terre pour se venger après leur cuisante défaite.

Ces hypothèses ont été tournées en dérision pendant des décennies, mais des documents et des témoins oculaires ont refait surface il y a peu.

Nick Cook est un expert aéronautique. Il a écrit The Hunt for Zero Point, ouvrage qui fait référence au prétendu programme d'OVNI nazi.

« Ce serait une erreur de ne pas tenir compte des recherches menées en Allemagne dans les années 1930 et 1940 juste parce qu'elle ont été mises en place pendant le Troisième Reich. »

M. Fedden a ajouté :

« J'ai vu assez de leurs conceptions et de leurs plans de production pour réaliser que s'ils avaient réussi à prolonger la guerre quelques mois de plus, nous aurions été confrontés à un ensemble de nouvelles technologies meurtrières dans le domaine de l'aéronautique. »

D'autant qu'après la débâcle allemande, des milliards de livres ainsi que des véhicules et de l'armement avaient mystérieusement disparus. Sur la Lune, les Nazis auraient exploité les précieux minéraux et auraient même contraint les Américains à abandonner le programme Apollo !

Après la Guerre, Hitler s'est-il rendu sur la Lune depuis une base située en Antarctique ? Que pensez-vous de cette théorie complètement folle ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Selon une théorie, Jésus-Christ serait allemand !


Certains nazis étaient persuadés que Jésus-Christ était allemand. C'est aujourd'hui ce qu'affirment des historiens qui étudient des documents extraordinaires datant de cette époque et stockés à Berlin.

Cette théorie totalement folle a été érigée par un certain Karl Maria Wiligut. Ce dernier était, en ces temps-là, un célèbre occultiste autrichien qui se disait être le descendant du dieu nordique Thor. En 1933, il rejoignit la SS et devint rapidement un Oberführer (lieutenant de brigade).

Avec ces théories mystiques invraisemblables, il se rapprocha naturellement d'Heinrich Himmler. Wiligut devint persuadé que ce haut dignitaire du Troisième Reich était Jésus en personne et que le mot « Christ » était une version plagiée du dieu germanique Krist.

L'Autrichien, qui fut autorisé à mettre en place un ministère dédié à la pré-histoire, croyait que « Krist » était le fondateur d'une ancienne religion germanique, appelé Irminsul. Il affirmait que la langue germanique avait été utilisée pour écrire la Bible originelle.

Wiligut certifiait que le peuple allemand était arrivé en Europe via l'Islande en 228000 avant J.-C. et qu'il provenait du continent perdu de l'Atlantide.

Pour lui, la Bible avait été écrite des milliers d'années avant Jésus et les événements du Nouveau Testament s'étaient, en réalité, déroulés en Allemagne et non en Palestine.

Himmler était tellement convaincu par ces folles théories qu'il envoya des expéditions pour retrouver l'Atlantide et le Saint Graal.

Sir Richard Evans, historien à l'université de Cambridge, explique :

« La croyance que Jésus était un aryen était au cœur du grand public des 'allemands chrétiens' qui dominèrent l'Eglise protestante dans les années 1930 ».

Wiligut croyait que les Irminists avaient été conduits dans les étendues sauvages du nord de l'Europe en 1200 avant JC par les païens rivaux.

Hitler était plutôt dubitatif quant à ce personnage. Ainsi, en 1939, Wiligut tomba en disgrâce après que son passé psychiatrique refit surface. De ce fait, il passa la totalité de la guerre à l'abri des combats et mourut anonymement à Arolsen le 3 janvier 1946.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des crânes aliens ou démoniaques découverts en Russie ?



Des crânes prétendument démoniaques ont été trouvés près une mallette d'origine nazie dans une chaîne de montagnes reculée. Cette découverte relance les théories qui affirment que le Troisième Reich serait entré en contact avec une ou plusieurs civilisations extraterrestres.

Les crânes auraient été découverts, il y a environ 2 ans, par une équipe d'explorateurs dirigée par le scientifique Vladimir Melnikov dans une grotte située sur le mont Bolchoï Tjach, en Russie. Récemment, cette découverte a pris une autre dimension après qu'une mallette d'origine nazie et une carte allemande en couleur représentant la région d'Adyguée et datant de 1941 ont été trouvées non loin de là.

Selon les rapports, la mallette, ramassée par un ermite local, comporte l'emblème de l'Ahnenerbe – une organisation secrète nazie fondée par Heinrich Himmler en 1935 dont le but était de trouver des preuves que la race aryenne avait jadis gouverné sur le monde entier. Mais, rapidement cette société secrète réorienta ses recherches vers l'occultisme, le paranormal, les pseudosciences ou encore l'étude des ovnis.

Ces crânes ont une forme si étrange que certains spéculent que les nazis avaient pris contact avec des extraterrestres ou encore avec des démons qu'ils auraient, au préalable, convoqués ! Ainsi ces crânes appartiendraient à des aliens ou des démons décédés dans la région.

M. Melikov a rapporté que ces os appartenaient à des créatures « différentes de toutes celles connues de l'homme. »

« Parmi les caractéristiques les plus mystérieuses de ces crânes, on note l'absence de voûte crânienne et de mâchoire. Les orbites sont inhabituellement surélevées tout en ayant les traits du visage ressemblant à des humains. »

« Même en comparaison avec le crâne d'un ours, il est difficile de penser que vous ne possédez pas dans vos mains les restes d'une créature extraterrestre. »

Certains prétendent que ces crânes ne sont qu'un canular soigneusement monté. Des paléontologues basés à Moscou ont étudié les photos publiées et, pour eux, ces squelettes auraient pu avoir été « exposés à du sable pendant de longues périodes de temps », ce qui « aurait pu modifier leur forme ».

Des journaux russes disent que d'autres découvertes surprenantes ont été réalisées dans cette zone. En été 2015, dans l'Elbrouz, des chasseurs ont trouvé une deuxième valise avec le logo de l'Ahnenerbe. Celle-ci aurait appartenu aux soldats de la division allemande « Edelweiss ». A côté, il y avait un anneau montrant un soldat dans un bonnet de montagne, et un ensemble d'uniformes nazis.

L'Edelweiss était l'emblème de la Gebirgsjäger - les troupes allemandes qui opéraient en montagne lors de la Seconde Guerre Mondiale.

L'Ahnenerbe aurait réalisé des expéditions partout dans le monde, y compris au Tibet, dans l'Antarctique, et dans le Caucase, dans l'espoir d'entrer contact avec des visiteurs venus d'ailleurs ou d'obtenir le secret du pouvoir absolu, affirme Ivan Bormotov, professeur agrégé au Département d'Economie et de Gestion au sein de la Maikop State Technological University.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un agent de la CIA affirme qu'Hitler ne s'est pas suicidé


Un ancien agent de la CIA, Bob Baer, est persuadé qu'Adolf Hitler ne s'est peut-être pas suicidé. Sa surprenante théorie, il l'a forgé après avoir sérieusement consulté des documents du FBI avec une équipe d'experts.

Cet homme certifie posséder les preuves que le dictateur Allemand et sa compagne, Eva Braun, n'ont fait que simuler leur mort dans leur bunker à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Selon, cet ancien agent, ils seraient partis en sous-marin à Tenerife (en Espagne) avant de prendre le large vers l'Argentine.

C'est en étudiant plus de 700 pages de documents récemment déclassifiés par le FBI qu'il pense pouvoir prouver qu'Hitler a bel et bien survécu après le 30 avril 1945, date à laquelle il se serait donné la mort à Berlin. Il explique :

« Le récit que le gouvernement nous donne est un mensonge. Si on se base sur les archives du FBI, il faut ouvrir une enquête. Nous sommes en train d'analyser l'histoire. Il faut continuer à approfondir cette affaire. »

L'un des documents précise que l'armée Américaine avait été totalement incapable de localiser le corps du « Führer » et que donc ils n'avaient aucune preuve qu'il était bien mort. De surcroît, le documentaire « Hunting Hitler » diffusé sur History Channel affirme que personne n'aurait assisté physiquement au suicide de l'homme d’État.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Est-ce l'Empire Romain qui a découvert l'Amérique ?


La plupart des historiens s'accordent à dire que c'est Christophe Colomb qui a découvert les Amériques. Seulement, la découverte d'une vieille épée en bronze près de l'île d'Oak dans la province de Nouvelle-Ecosse (au Canada) pourrait remettre en cause cette paternité …

Cet étonnant objet aurait été trouvé dans l'océan, il y a plusieurs années, par un pêcheur et son fils. Récemment cette épée, qui a ensuite appartenu à plusieurs membres de la famille du marin, est parvenu dans les mains de son gendre. C'est ce dernier qui a pris la décision de contacté le chercheur J. Hutton Pulitzer.

Le scientifique a procédé à des analyses et a déterminé que l'arme datait de l'époque romaine ! Est-elle arrivée sur le continent par des explorateurs venus du puissant Empire Romain ? Pour en avoir le cœur net, il souhaiterait fouiller la zone où fut trouvée l'épée près d'un bateau abandonné :

« L’épave est toujours là et n’a pas été fouillée. Nous avons scanné la zone et nous savons exactement où elle repose. »

Pour ce dernier, il s'agit de « la plus grande importante découverte jamais réalisée concernant les Amériques ».

Toutefois, actuellement, plusieurs archéologues doutent de la véracité de cette découverte. Pour ces sceptiques, l'objet aurait été apporté à cet endroit très récemment.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité