Affichage des articles dont le libellé est Extraterrestre. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Extraterrestre. Afficher tous les articles

Une scientifique explique que les aliens sont des robots !


Pour bon nombre d'ufologues, les extraterrestres ressemblent à de délicates créatures, dénuées de poils et avec de grands yeux en amande. Une scientifique a récemment présenté son point de vue quant aux civilisations venues d'ailleurs que l'on pourrait rencontrer …

Cette scientifique pense que les premiers extraterrestres que nous rencontrerons seront susceptibles d'être des machines, et ils seront probablement inimaginablement vieux. Susan Schneider, qui travaille à l'Université de Connecticut et à l'Institut des études avancées de Princeton, explique que l'Intelligence Artificielle extraterrestre pourrait être déjà présente et pourrait dater de plusieurs milliards d'années.

Schneider expose ses théories :

« Je ne crois pas que les civilisations extraterrestres les plus avancées seront biologiques. Les civilisations les plus sophistiquées seront des formes post-biologiques, des formes d'intelligences artificielles ou des extraterrestres dotés de supers intelligences. »

Schneider a déclaré dans un article publié au Daily Galaxy, que « toutes les sources de preuves convergent sur la conclusion que la limite d'âge de cette intelligence extraterrestre serait de milliards d'années. En particulier, elle varierait de 1,7 milliards à 8 milliards d'années. »

De nombreux chercheurs pensent que les premiers extraterrestres que nous rencontrerons seront des robots.

Toutefois, cela dépendra de la probabilité, et du temps qu'il faut aux civilisations extraterrestres pour passer du développement des communications radio aux cyborgs immortels.

De nombreux scientifiques pensent que la période allant de la découverte des ondes radio aux organismes se transformant en robots immortels sera relativement brève.

Le résultat de ceci est qu'il est, de loin, beaucoup plus probable que nous rencontrerons des extraterrestres après qu'ils se soient transformés en machines, affirment des experts.

Seth Shostak, qui travaille pour le programme 'Search for Extraterrestrial Intelligence', a déclaré :

« Considérez le fait que tout signal que nous recueillons doit provenir d'une civilisation au moins aussi avancée que nous le sommes. »

« Maintenant, disons, prudemment, que la civilisation moyenne utilisera la radio pendant 10 000 ans. D'un point de vue purement probabiliste, la chance de rencontrer une société beaucoup plus âgée que nous est très élevée. »

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une candidate au Congrès dit avoir été enlevée par des aliens


Une candidate au Congrès républicain et proche du vice-président américain Mike Pence, affirme avoir été victime d'un enlèvement par des extraterrestres. Son histoire a fait sensation.

Bettina Rodriguez Aguilera, originaire de Miami, a raconté qu'elle avait été kidnappée et emmenée à bord d'un vaisseau spatial extraterrestre au cours de cette étrange rencontre.

Mme Rodriguez Aguilera, âgée 59 ans, qui est en course pour remplacer le républicain Ileana Ros-Lehtinen de Miami, prétend même avoir communiqué avec les extraterrestres par télépathie à la suite de cet incident inexpliqué.

Tout a commencé quand elle n'avait que sept ans, quand trois êtres blonds au physique imposant lui ont rendu visite.

Elle a précisé qu'il y avait deux femmes et un homme.

Elle a raconté ce qui s'était passé lors d'une entrevue télévisée de 2009. La vidéo a refait surface après depuis qu'elle aspire à devenir au membre du Congrès.

Elle raconte son expérience survenue dans ce vaisseau extraterrestre rond :

« J'y suis entrée. Il y avait des sièges ronds à l'intérieur, et des pierres de quartz qui contrôlaient le navire. Ce n'était pas comme nos avions. »

Mme Rodriguez Aguilera a déclaré que l'attitude de ces êtres extraterrestres lui rappelaient la statue du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro, avec leurs bras tendus.

Elle a expliqué comment les aliens lui avaient donné une mine d'informations concernant notre Terre. Voici quelques révélations qu'elle aurait reçues de la part de ces êtres :

  • Il y a 30 000 crânes, « différents de ceux des êtres humains », dans une grotte de l'île méditerranéenne de Malte
  • Le « centre de l'énergie du monde » se trouve en Afrique
  • Le château de corail, attraction touristique calcaire du sud du comté de Miami-Dade, est une ancienne pyramide égyptienne.
  • « Dieu est une énergie universelle », pas une personne.

Mme Rodriguez Aguilera a été interrogée sur cette rencontre par le Miami Herald, mais elle paraissait hésiter à entrer dans les détails.

« Pendant des années, les gens, y compris les présidents Ronald Reagan et Jimmy Carter et les astronautes ont dit publiquement qu'ils avaient vu des objets volants non identifiés. Des scientifiques comme Stephen Hawking et des institutions comme le Vatican ont déclaré qu'il y a des milliards de galaxies dans l'univers et que nous ne sommes probablement pas seuls. »

« Personnellement, je suis chrétienne et j'ai une forte croyance en Dieu. Je rejoins la majorité des Américains qui croient qu'il doit y avoir une vie intelligente dans les milliards de planètes et de galaxies présentes dans l'univers. »

Bettina Rodriguez Aguilera a été entrepreneuse et conseillère municipale de Miami et du comté de Doral entre 2012 et 2014.

Elle a également enseigné et donné des séminaires sur le leadership dans plusieurs universités.

Sa fille, Bettina Inclán Agen, est l'ancienne directrice du Republican National Committee Hispanic.

Son beau-fils, Jarrod Agen, est le chef de cabinet adjoint du vice-président Mike Pence.

Rick Yabor, un avocat de Miami et commentateur politique, a déclaré que cette interview datant de 2009 pourrait affecter sa campagne.

« Être un politicien, se montrer et dire ça, c'est étrange. »

« Elle est entrée dans les détails, ce qui n'est pas très courant. Quelqu'un qui veut être élue au Congrès doit récolter beaucoup d'argent. Un donateur pourrait avoir des doutes. »

« La politique de Miami est assez inhabituelle. Celle-ci atteint un niveau supérieur. »

La politicienne est actuellement candidate aux primaires républicaines pour être représentante du 27ème district de Floride, à Miami. Les observateurs pensent qu'elle a peu de chances de l'emporter.

Jimmy Carter président des Etats-Unis de 1977 à 1981, avait raconté avoir vu « une lumière étrange » en 1969. Il s'agissait d'un OVNI rond qui changeait de couleur, en bleu, rouge puis blanc, avant de disparaître. Le pilote de Ronald Reagan raconta qu'il avait vu une « grande lumière » qui volait derrière leur avion.

Photo : Getty / YouTube

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme dévoile la surprenante photo d'un extraterrestre


Un homme, qui vit à Valley Center en Californie, a expliqué avoir obtenu la photo d'une mystérieuse « créature » non identifiée.

L'homme, dont le nom n'a pas été révélé, a indiqué que quelqu'un avait montré cette incroyable photographie à son cousin, un pompier qui travaille dans la région. L'homme a raconté son histoire sur le site du MUFON.

« Un citoyen inquiet s'est approché de lui. Il croyait avoir pris une photo d'un extraterrestre. Il voulait la partager avec lui. »

L'homme, qui écrit et envoyé son rapport, affirme que la photo originale avait été prise avec une « caméra longue portée » mais n'a pas précisé où et quand.

« Mon cousin a ensuite pris une photo de la photo en utilisant son téléphone portable. »

En zoomant sur cette image, on découvre, en détails, la tête d'un humanoïde qui plissent les yeux. Sa peau semble être de couleur verte, semblable à la végétation présente en arrière-plan.

Un analyste d'image a indiqué au site Internet Cryptozoology News que parce que l'image fournie n'était pas celle d'origine, ses données EXIF ne sont ni pertinentes, ni exploitables.

« Cette image a été probablement tirée d'un film. Ils ont fait un mauvais travail même en faisant cela. En raison de l'absence d'une histoire de fond derrière cette image, je suis tout à fait certain que c'est un simple canular. »

Un internaute affirme que cette vieille photo serait connue sous le nom de « canular du Dr. Jonathan Reed ».

Le résident de Valley Center a précisé qu'il croyait en l'existence d'une vie extraterrestre, et que cette image « semble être tout bonnement incroyable ».

« Je voudrais qu'elle puisse être démystifiée si cela est possible. »

Il y a deux mois, un homme vivant en Virginie occidentale a publié une photo présentant une créature similaire.

L'an dernier, deux personnes du Nouveau Mexique ont prétendu avoir été poursuivies par un groupe d'humanoïdes dans la ville de Logan.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un extraterrestre filmé sur le toit de la Maison Blanche



Un touriste venu de Chine a récemment visité Washington D.C., la capitale des États-Unis lorsqu'il a repéré une étrange créature sur le toit de la Maison Blanche. Il a envoyé ces stupéfiantes images à 'Paranormal Elite' sur YouTube et croit personnellement qu'elles nous montrent un véritable extraterrestre.

L'homme qui nous a transmis ces images souhaite rester anonyme. Il dit qu'il était en vacances en famille à Washington et voulait naturellement voir la Maison Blanche et y prendre quelques photos et vidéos. Tout le monde a commencé à remarquer un mystérieux humanoïde debout sur le toit de la résidence du président des États-Unis. Il a immédiatement sorti son téléphone portable afin d'immortaliser ce moment inexplicable.

L'homme qui a pris cette vidéo croit que c'est la preuve que des extraterrestres visitent la Terre. Il a réussi à la filmer pendant environ 10 secondes avant que son téléphone n'ait plus d'espace de stockage. Il affirme que cet être est resté là pendant environ 30 secondes avant de descendre, vraisemblablement, à travers une entrée dans la Maison Blanche.

Est-ce que cette vidéo est authentique et représente-t-elle un vrai extraterrestre ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De nouvelles images sur le crash de Roswell dévoilées



De mystérieuses images ont récemment émergé sur YouTube. Celles-ci auraient été prises sur le lieu du crash de Roswell en 1947 et nous montreraient le corps d'un extraterrestre. Est-ce une nouvelle preuve ou un énième canular ?

Ces nouvelles images stupéfiantes nous dévoilent ce qui semble être un alien emporté sur un brancard après l'accident de Roswell au Nouveau-Mexique. Au mois de juillet 1947, un prétendu vaisseau spatial non identifié s'était écrasé avant que les débris ne soient transportés dans la mystérieuse base militaire connue sous le nom de Zone 51.

Au début, les militaires avaient confirmé cette incroyable histoire. Seulement, quelques jours plus tard, ils insistèrent sur le fait qu'il s'agissait juste d'un ballon envoyé par les forces armées.

Les théoriciens de la conspiration affirment que cette nouvelle vidéo nous montre clairement ce qui semble être du personnel médical qui paraisse porter le corps d'un alien loin du site de l'accident.

Ces images granuleuses ont été postées sur YouTube avec la légende suivante : « Roswell UFO crash new footage of alien body ».

Les images semblent montrer des scientifiques rassemblés autour du corps, qui a visiblement une apparence humanoïde.

Depuis ce crash, il y a eu des milliers de théories qui ont émergé essayant, tant bien que mal, d'expliquer sur ce qui s'est réellement passé.

Dans les années 1990, l'armée américaine a tenté d'étouffer certaines des rumeurs en révélant que le ballon militaire qui s'était écrasé était un ballon test de surveillance nucléaire envoyé dans le cadre du Projet Mogul.

Il s'agissait d'un projet top secret conçu pour détecter les ondes sonores générées par les tests de bombes atomiques de l'Union soviétique.

L'armée voulait cacher la véritable nature du projet et affirmait ainsi que ce n'était rien de plus qu'un ballon météo.

Mais 30 ans après l'incident, des centaines de documents, qui semblaient avoir été écrits par des personnes travaillant dans la Zone 51, affirmaient qu'il y avait des preuves qu'au moins un engin spatial extraterrestre s'était écrasé près de Roswell en 1947.

Depuis lors, il y a eu d'innombrables livres sur l'atterrissage supposé des extraterrestres et un certain nombre de films et de séries télévisées ont été réalisés.

Le mythe de Roswell a également pris de l'ampleur en 1995 lorsque ce qui semblait être de véritables images d'un corps extraterrestre prises à l'intérieur d'un laboratoire en verre ont émergé.

La vidéo s'est ensuite avérée être un canular élaboré, mais les images ont suscité un regain d'intérêt sur ce qui s'était passé ce jour-là en 1947.

Spyros Melaris a réalisé cette vidéo en noir et blanc et qui nous montre des hommes en blouse blanche en train de disséquer un être d'apparence extraterrestre.

Des millions de personnes à travers le monde ont visionné ces images, mais Melaris a toujours insisté sur le fait que cette vidéo de 17 minutes n'était rien de plus qu'un canular filmé dans un appartement du nord de Londres.

Malgré tout, le mythe de Roswell est toujours aussi vivace. Un nouveau documentaire diffusé par Netflix prétend faire toute la lumière sur la conspiration de Roswell.

Une personne, non reconnue, insiste sur le fait qu'il a mis au jour de nouvelles preuves suggérant que l'armée dissimulait ce qui s'est réellement passé.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une silhouette féminine découverte sur Mars



En consultant et analysant des photos prises par le rover Curiosity sur Mars, un ufologue a repéré une étrange silhouette humaine. Est-ce la preuve que cette planète, jugée si inhospitalière, est ou a été habitée par des êtres intelligents ?

Cette anomalie stupéfiante a été découverte par Streetcap1. Sur cette image, on peut voir une silhouette qui ressemble à une femme portant un haut rayé et coloré. Celle-ci semble être accroupie en train de regarder attentivement le Rover.

Ce n'est pas la première fois que des humanoïdes ont été repérés à la surface de la planète rouge. De ce fait, nous pouvons nous demander si cet être est vraiment un humain ou un humanoïde vivant sur Mars ou simplement un cas incroyable de Pareidolie.

Alors, est-ce un véritable être vivant ou une simple pierre ? Et vous, qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Canular ? L'ADN des momies péruviennes ne seraient pas humain


Les derniers tests ADN réalisés sur les corps « momifiés à trois doigts » qui ont été trouvés dans un tombeau au Pérou ont suggéré que ces étranges êtres ne sont peut-être pas d'origine humaine.

Ces corps ont été trouvés dans une tombe près des lignes de Nazca dans le sud du Pérou. Depuis des mois, la presse ne cesse de s'intéresser à cette histoire si controversée. Lors du Congrès mondial de l'ufologie qui se tenait à Montserrat, en Espagne, le journaliste mexicain Jamie Maussan a déclaré que l'ADN de ces êtres n'étaient visiblement pas humains.

Il a déclaré :

« Des tests ont été effectués et nous sommes arrivés à une conclusion extraordinaire. »

« 30 pour cent de cet ADN est similaire à l'être humain, mais 70 pour cent ne l'est pas. »

Ces nouveaux tests ont été effectués par le laboratoire BioTecMol.

« Comme le rapport de ce laboratoire nous l'apprend, il est certain qu'ils sont d'origine bactérienne. »

« Cependant, dans une analyse plus détaillée, il a été constaté que seulement 20 pour cent est d'origine bactérienne et que pour 80 cent de ces 70 pour cent il n'était pas possible d'établir son origine ou de trouver une autre espèce sur Terre qui le partage. »

« Environ 2 000 000 de séquences supplémentaires doivent encore être déterminées. »

Dans un vidéo, on peut voir M. Maussan et le biologiste Ricardo Rangel discuter de ces résultats.

Par le passé, M. Rangel a réalisé des analyses scientifiques sur des corps présumés extraterrestres qui se sont révélés être des canulars.

Dans la vidéo, il déclare :

« Sur les quatre échantillons étudiés, entre 19% et 30% des similitudes avec le génome humain ont été identifiées. »

« Nous les comparons avec des animaux comme les primates, les crocodiles, les tortues de mer pour voir s'il existe des similitudes. Les résultats montrent que jusqu'à présent il n'y a pas de similitude avec la base de données que nous avons établie. »

« Nous avons encore beaucoup d'ADN à séquencer qui nous prendra au moins six mois à un an. »

Le mois dernier, des résultats antérieurs de tests ADN réalisés sur une main à trois doigts et sur certains tissus cérébrales effectués par des scientifiques du laboratoire d'ADN de Paleo à l'Université de Lakehead (dans l'Ontario, au Canada), ont conclu qu'ils correspondaient à 100 pour cent à l'ADN de l'homme.

Le site Web spécialisé dans les théories de la conspiration Gaia.com a organisé une série de vidéos qui prétendaient que les corps pouvaient être une espèce inconnue ou même extraterrestre.

Les corps étaient datés de carbone entre 245 et 410 après J.-C., Seulement de véritables scientifiques croient que ces êtres ont été créés dans le but de ressembler à des extraterrestres utilisant les restes momifiés de personnes enterrées il y a très longtemps.

Les organisateurs du neuvième Congrès mondial sur l'étude des momies, qui a eu lieu à Lima, au Pérou, en août 2017, ont lancé un appel en colère sur Facebook pour qu'une enquête officielle soit menée afin de déterminer si des crimes archéologiques ont été commis.

Le congrès rassemble, chaque année, des experts mondiaux en momies et squelettes.

Sous le titre « The Fraud of Extraterrestrial Mummies », le congrès a déclaré qu'il croyait que de vrais restes momifiés humains avaient été altérés et réorganisés pour créer de fausses créatures extraterrestres.

Commentant les résultats précédents des séquences ADN, l'enquêteur britannique Nigel Watson a déclaré :

« Cela montre qu'il a un crâne masculin et des mains humains. C'est un autre canular qui mord la poussière. »

Cependant, le site Web, Exonews, a déclaré à propos des récents tests ADN :

« L'enquête doit se poursuivre, mais il existe déjà assez de preuves solides montrant qu'il s'agit de quelque chose d'extraordinaire. »

« Cela pourrait très bien être la preuve définitive que nous ne sommes pas seuls dans cet univers parce qu'il y a des visiteurs d'autres mondes qui ont vécu avec nous dans le passé ou qui interagissent encore avec nous ou peut-être qu'il existe des êtres non humains intelligents vivant dans des bases souterraines. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un shérif a bien vu une soucoupe volante à Roswell en 1947


Des ufologues ont longuement et scrupuleusement étudié le témoignage d'un ancien shérif adjoint qui affirmait avoir vu, de ses propres yeux, la scène du crash de Roswell, au Nouveau-Mexique. Les enquêteurs ont conclu que les dires de cet homme étaient véridiques.

Au mois de juin 2017, une interview vidéo du regretté Charles Forgus, un adjoint au shérif de Big Springs dans le comté d'Howard (au Texas), a fait son apparition sur Internet. Dans cette vidéo, il déclarait avoir vu le site où venait de se produire l'accident de l'OVNI à Roswell en juillet 1947.

M. Forgus a décrit en détail à un enquêteur privé qu'il avait vu les débris d'une soucoupe volante ainsi que plusieurs corps d'extraterrestres avant que lui et son collègue ne reçoivent l'ordre de quitter la scène.

Cette entrevue a été filmé en 1999 a été publiée dans le livre intitulé 'UFOs TODAY -70 Years of Lies, Disinformation, and Government Cover-Up', écrit par le Dr Irena Scott et publié en juin de cette année.

Philip Mantle, un enquêteur britannique spécialisé dans les OVNI et qui a publié cet ouvrage, a déclaré qu'il avait été critiqué par d'autres enquêteurs de terrain pour avoir diffusé la vidéo. En effet, ces derniers accusaient ce témoignage d'être un faux.

M. Mantle s'est justifié en déclarant que d'autres enquêtes menées sur ce cas suggéraient que M. Forgus disait la vérité.

En juillet 1947, l'armée Américaine annonça officiellement dans un communiqué de presse que les restes d'une soucoupe volante écrasée avaient été découvertes dans un désert situé à proximité de Roswell.

Le lendemain, l'armée se rétracta, en disant que c'était, en réalité, un ballon gonflable de la Force Aérienne Américaine. Plus tard, des témoins avaient affirmé qu'il y avait eu des corps d'origine extraterrestre à l'intérieur de l'« engin écrasé ». L'épave ainsi que les aliens auraient ensuite été emmenés dans une base militaire mystérieuse et secrète.

D'autres ont affirmé, que les corps n'étaient que des mannequins de crash test et que l'OVNI était un ballon sonde destiné à espionner les Russes.

M. Forgus a expliqué avoir entendu parler du site du crash sur la radio de la police alors que lui et le shérif Jess Slaughter étaient en route près de Roswell pour aller chercher un prisonnier.

Il a raconté qu'ils avaient décidé de faire un détour pour voir ce qui s'était passé. C'est là qu'ils ont vu une soucoupe volante sur le sol ainsi que des corps mystérieux qui étaient retirés de l'épave.

Le MUFON, une importante organisation ufologique basée aux États-Unis, a enquêté sur le témoignage de M. Forgus après que le livre ait été publié. Il a conclu que l'homme n'avait pas assisté au crash de Roswell mais plutôt à un accident survenu six ans plus tard lors d'un vol d'entraînement de la Force aérienne des États-Unis et qui n'avait donc rien à voir avec les extraterrestres.

Les enquêteurs de cette organisation ont constaté que M. Slaughter, le shérif dont avait parlé M. Forgus, n'était pas shérif en 1947. Il n'a assumé ce rôle que dans les années 1950. Quant à M. Forgus, il n'est devenu adjoint qu'en 1953, selon des documents officiels datant de cette époque.

Des articles publiés en 1953 dans le journal Big Springs Weekly Herald parlaient explicitement du shérif Slaughter et de son adjoint Forgus.

Robert Spearing, enquêteur au sein du MUFON, n'est pas convaincu que M. Forgus a assisté au crash de OVNI de Roswell. En revanche, il aurait réellement vu le site du crash d'un appareil de l'US Air Force en 1953.

Il a noté qu'en 1999 l'enquêteur privé n'avait jamais demandé à M. Forgus une date, une année ni même l'emplacement précis concernant l'incident auquel il avait assisté.

M. Spearing a trouvé un article dans le journal 'Reno Evening Gazette' daté du 28 août 1953, qui indiquait que 11 aviateurs avaient survécu à un accident à bord d'un bombardier B-50 qui avait atterri en catastrophe sur une plaine vallonnée à 35 miles au sud-ouest de Tatum, au Nouveau-Mexique.

M. Spearing a déclaré dans un rapport d'enquête du MUFON :

« Cela coïnciderait avec leur voyage vers l'ouest peu de temps avant qu'ils ne tournent en direction du nord jusqu'à Roswell. »

Toutefois, il a indiqué que cet accident survenu en 1953 était en contradiction avec le récit de M. Forgus parce que l'épave de l'objet n'était pas en forme de disque et qu'il n'y avait pas de cadavres.

Pour M. Spearing, le shérif adjoint aurait pu avoir assisté au crash d'un appareil expérimental dans lequel des personnes seraient décédées. Les détails de cet accident auraient, par la suite, été gardés secrets par les autorités du pays. Il conclut :

« Il semble fort improbable que M. Forgus ait falsifié une histoire à partir de mensonges. »

« Il ne paraît plus avoir la notion du temps, mais il semble probable qu'il ait rencontré quelque chose d'inhabituel dans le désert avec M. Slaughter. »

« Il semble également plus probable que l'événement ait eu lieu en 1953 lorsque l'armée américaine expérimentait des engins en forme de disque verticaux (ou VTOL) dont certains avaient un diamètre de 100 pieds et qui étaient probablement pilotés par un ou deux aviateurs. »

« Cela rend peu probable que ce soit le crash de Roswell de juillet 1947. L'année 1953 ou plus tard constituent des dates bien plus probables pour cet incident. »

Cependant, le MUFON indique n'avoir pas pu parler à des proches de M. Forgus.

Après la publication de cette histoire en juin, M. Mantle et le Dr Scott ont pu retrouver le fils de M. Forgus, Glen Lee Forgus.

Ce dernier a révélé que son père avait précédemment raconté avoir assisté à cet accident à quatre ou cinq reprises.

M. Mantle explique :

« Il a parlé de cette histoire à Glen quand celui-ci était plus jeune. »

« C'était l'opinion de Glen que Charles pensait que c'était le crash de Roswell. »

Cependant, son fils a déclaré que son père n'avait pas parlé d'avoir vu des corps.

M. Mantle a ajouté :

« Au début, il ne pensait pas nécessairement que c'était un OVNI. Glen a déclaré que, à ce moment-là, il n'avait peut-être aucune idée de ce que c'était. »

« Charles n'a peut-être pas pensé aux OVNI quand il a vu l'accident, car il n'avait pas été exposé à beaucoup ou même pas du tout à des informations sur les OVNI. »

« Plus tard, quand il a entendu les médias parler du crash OVNI de Roswell, il a pensé que cela aurait pu être ce à quoi il avait assisté. »

M. Mantle poursuit :

« Glen a également déclaré qu'il pensait que lorsque Charles a fait le voyage à Roswell, il n'était pas avec le shérif Slaughter mais avec une personne différente, qui aurait pu être un autre shérif. »

« Il ne pouvait pas rappeler le nom de la personne avec laquelle Charles avait fait le voyage ou qui était shérif à cette époque-là. »

« Ainsi, l'accident pourrait effectivement avoir eu lieu en 1947, c'est-à-dire l'année que M. Forgus se rappelait. »

« Glen a déclaré que Charles était un homme droit et honnête et n'était pas impressionné par les fausses informations. C'était quelqu'un de pragmatique, qui avait fait appliquer la loi. Il avait été policier et militaire. »

« Il est donc possible que Charles Forgus ait effectivement assisté à ce crash [de Roswell, NDLR] à l'année qu'il avait indiqué. »

En juillet 2017, un neveu de M. Forgus s'est également manifesté.

Il a dit que son oncle ne lui avait jamais mentionné cet accident mais a ajouté :

« Je peux vous dire que ce n'était pas une personne qui aurait pu fabriquer ce genre d'histoire. »

M. Mantle a déclaré :

« Un chercheur bien connu de Roswell a simplement qualifié le témoignage de Forgus de mensonge. Maintenant, nous possédons des informations fournies par son neveu et son fils. Celui-ci soutient l'histoire racontée par son père [en 1999, NDLR]. »

Photo : Flying Disk Press ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un étrange cas de mutilation animale en Argentine


Au cours du week-end du 23 au 24 septembre 2017, un animal a été retrouvé mort. Il avait subi une étrange mutilation. Son propriétaire pense que ceux qui ont tué sa bête ne sont pas d'origine terrestre …

Julio Zurbrigk vit dans un domaine situé dans l'arrondissement de General San Martín, dans la province de Buenos Aires, en Argentine. L'animal est une vache noire de race Aberdeen Angus. Son cadavre a été retrouvé à 15 kilomètres au sud du village par le propriétaire du terrain.

Selon Zurbrigk, l'animal n'avait plus les organes au niveau de son arrière-train, de langue, de yeux et de mâchoires. Ces organes avaient été retirés minutieusement et présentaient des coupes parfaites et cautérisées.

C'est une vache qui était sur le point de mettre bas, et qui était en parfaite santé. Le fœtus se trouvait dans l'utérus.

Selon l'agriculteur, « il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'êtres extraterrestres. La même chose se produit depuis plus de 20 ans et personne ne peut apporter de réponses. »

Il poursuit :

« Les organes ont dû avoir été retirés à l'intérieur d'un vaisseau, car il n'y avait rien d'étrange autour de l'animal. Il faut également noter que certains animaux mutilés sont probablement jetés hors de ces vaisseaux, puisque les jambes de ces bêtes se retrouvent vers l'arrière. »

Il a ajouté qu'il n'y avait aucun animal à moins de 50 mètres.

« Ce sont des cas typiques. Je ne sais pas pourquoi les chiens ne se rendent pas compte de ce qui se passe et n'interviennent donc pas. »

Il a dit qu'il était surpris qu'aucune recherche sérieuse n'a été faite jusqu'ici.

« Il vaut mieux qu'ils ne viennent pas enquêter sur ces choses. En effet, une enquête menée il y a quelques années a conclu que le coupable était un rat à long nez. Pour commencer, un rat ne mange pas de viande et ce type d'animal n'existe pas. Ici, il ne fait aucun doute que ce sont des êtres extraterrestres. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un humanoïde reptilien observé dans le nord de Californie


Une femme, qui vit à Colusa dans le nord de Californie, a observé un humanoïde qui avait une apparence reptilienne.

La femme, qui a décidé de garder son anonymat, a affirmé qu'elle était assise devant la porte de sa maison avec son chien lorsque cette rencontre s'est produite en 2014. Elle a raconté son histoire sur le site du MUFON.

« J'ai vu un homme qui marchait sur le trottoir à 3 heures du matin. Il fumait une cigarette en la tenant de la même manière qu'un Européen. Il avait un bras derrière le dos. Au moment où il est passé devant moi il a hoché la tête, et moi aussi. J'avais l'impression que cet être étrange était en retard. Il a tourné au coin de la rue et il est parti. »

La femme a poursuivit son récit en affirmant que ce même homme était apparu au même endroit une semaine plus tard. Cette fois-ci, ils ont pu échanger quelques mots.

« Je l'ai de nouveau vu à 3 heures du matin. Il a sourit et m'a dit très doucement et très humblement 'bonjour', et a incliné la tête. Je lui ai naturellement répondu. C'est une petite ville agricole et rurale. Il n'y avait personne dehors et je pouvais entendre ses solides semelles de chaussures faire un bruit de claquement à l'aube de la nuit. »

Mais, sept jours plus tard, les choses ont pris une tournure bien différente.

« Je dormais avec la porte d'entrée à double battant ouverte dans mon studio pour aérer. À 3 heures du matin, j'ai, une fois de plus, entendu l'homme qui marchait. »

Elle raconte que lorsque l'homme s'est retourné et l'a regardé, elle a remarqué que son visage n'était plus comme avant.

« Il avait un visage reptilien. Il portait une veste à capuche. Nous nous sommes regardé l'un l'autre pendant environ 10 secondes. »

La californienne a indiqué que l'humanoïde avait un visage plein d'écailles et ses globes oculaires étaient vides. A la place d'une bouche normale avec des lèvres et des dents, il avait « une petite fente ».

« Il avait une arcade sourcilière. Ses écailles ressemblaient à celles d'un serpent et avaient une couleur bleuâtre. »

Le témoin a également réalisé un croquis de cet être humanoïde si mystérieux.

Elle a précisé que ce prétendu humanoïde s'est éloigné, et il portait toujours les mêmes chaussures.

« Je sentais que c'était le même homme, mais qui avait l'apparence d'un reptile. »

Certains chercheurs en phénomènes paranormaux croient en l'existence d'une race de créatures souterraines qui ressemblent à des serpents. Les partisans de cette théorie reptilienne, comme l'auteur britannique David Icke, suggèrent qu'il existe une conspiration impliquant ces humanoïdes qui seraient en train de prendre le contrôle de la planète Terre.

Selon ses adeptes, ces créatures sont méticuleusement impliquées dans les décisions politiques quotidiennes qui affectent les gouvernements à travers le monde. Ils pensent aussi que ces reptiliens sont capables d'adopter une apparence humaine à volonté pour « tromper » la population.

L'année dernière, un homme qui vit Brownsville, dans le Texas, a affirmé qu'une créature similaire était entrée dans la maison de sa grand-mère.

En 2002, une fille qui se trouvait en Virginie a prétendu avoir vu une créature semblable alors qu'elle se promenait dans le parc Yogi Bear’s Jellystone dans le comté de Page. Elle a déclaré que la créature ressemblait à « un mélange entre un cheval et un dragon de Komodo » et que sa peau était d'une « couleur brun foncé ».

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des signaux extraterrestres envoyés à chaque seconde


De nouvelles recherches étonnantes ont révélé que des signaux d'origine « extraterrestre » étaient envoyés depuis les quatre coins de l'univers à chaque seconde !

Les scientifiques sont, sans cesse, à la recherche des sursauts radio rapides (« FRB » ou « Fast Radio Burst »). Il s'agit de signaux très puissants provenant du fin fond de l'univers et qui ne durent qu'une poignée de millisecondes. Le premier a été observé en 2007 et personne n'en connaît l'origine.

En dix ans, les scientifiques n'en ont seulement trouvé que quelques douzaines de plus. De nouvelles recherches indiquent que ces mystérieux signaux seraient émis à chaque seconde à partir de l'ensemble de l'Univers.

Les experts ne savent toujours pas exactement ce que sont ces signaux, mais ce qu'ils savent, c'est qu'ils peuvent émettre autant d'énergie en une seconde que le soleil en 10 000 ans.

Ils sont exceptionnellement difficiles à étudier car ils peuvent durer aussi peu de temps qu'une milliseconde. En outre, il n'y a aucun moyen de prédire quand ils vont arriver.

Certains experts disent qu'ils sont d'origine naturelle, comme les étoiles en train d'exploser, tandis que d'autres scientifiques croient que ce sont des signaux extra-terrestres qui ont été envoyés intentionnellement en direction de la Terre.

Les recherches menées au Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (CfA) ont révélé que les FRB étaient constamment envoyés par une ou plusieurs sources inconnues.

Anastasia Fialkov, qui travaille à la CfA, a mené cette étude. Il explique :

« Si nous avons raison sur le fait qu'un taux élevé de FRB est émis constamment, alors vous pouvez imaginer que le ciel est rempli de flashs comme les paparazzi lorsqu'ils prennent des photos d'une célébrité. »

« Contrairement à la lumière que nous pouvons voir avec nos propres yeux, ces flashs viennent sous la forme d'ondes radio. »

Avi Loeb, le coauteur de l'étude, a ajouté :

« Le temps qu'il vous faut pour boire une tasse de café, des centaines de FRB peuvent avoir disparu quelque part dans l'Univers. »

« Si nous pouvons suffisamment bien étudier même une fraction de ces signaux, nous devrions être capable de découvrir leur origine. »

Pour arriver à cette conclusion, l'équipe a étudié le FRB 121102 - un signal provenant d'une galaxie située à environ trois milliards d'années-lumière.

Plusieurs de ces sursauts sont venus de cette galaxie depuis qu'ils ont été découverts, ce qui en fait l'un des rares qu'ils ont pu étudier.

En calculant la quantité de FRB détectés par la taille totale de l'univers et la quantité de galaxies, les experts estiment que les FRB pourraient se produire à chaque seconde, selon cette recherche publiée dans le journal The Astrophysical Journal Letters.

Le Dr Fialkov a déclaré que cette recherche pourrait aider à démêler les mystères de l'univers.

« Les FRB sont comme des lampes de poche incroyablement puissantes que nous pensons être capables de pénétrer le brouillard et être vues sur de vastes distances. »

« Cela pourrait nous permettre d'étudier l'aube de l'univers d'une manière nouvelle. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité