Affichage des articles dont le libellé est Extraterrestre. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Extraterrestre. Afficher tous les articles

Un homme s’est battu avec un extraterrestre au Brésil en 1997


Dans la nuit du 3 juillet 1997, une bagarre a eu lieu dans le quartier de Vila Helena, au nord de Sorocaba (dans l’État de São Paulo). Ce qui est étrange ici, c’est que cette altercation avait impliqué un homme et un extraterrestre.

Célio de Lima Baptista, âgé de 26 ans à l’époque des faits, était un vendeur indépendant qui pratiquait les arts martiaux. Son incroyable affaire a été enregistrée dans le 8e district de police. Le dossier précisait que l’homme avait été blessé au corps par un être mince mesurant deux mètres de haut et avec des yeux rouges.

Cette affaire est parvenue jusqu’au tribunal de Sorocaba l’année suivante avant même que l’identité du prétendu « extraterrestre » ne soit révélée. Le journal G1 a demandé à Célio de parler de cette affaire, mais a été informé que le garçon était décédé quelques mois après l'événement. Célio avait été abattu dans le même quartier.

Le G1 a eu accès à l'historique du rapport de police de l'époque, et aux témoignages liés à l’enquête. Des journalistes ont même exhumé un rapport dans lequel, huit mois après l'événement, Célio avait dessiné son agresseur et expliqué en détail ce qui s'était passé.

La journée du 3 juillet 1997

Le vendeur est rentré chez lui avec des légumes lorsque sa voiture est tombée en panne à Vila Helena, au nord de Sorocaba. Craignant de se faire voler son véhicule, l’homme s'est rendu chez lui, a quitté son magasin avant d’aller dormir dans sa voiture, selon le rapport du procureur.

Les guetteurs l'avaient rassuré et lui dirent qu'ils allaient surveiller la voiture en panne. Vers 20 heures, une lumière serait ensuite apparue dans le ciel, mais le vendeur n’y aurait pas prêté attention, car il y a un aéroport dans la région.

Le garçon décida finalement de rentrer chez lui et il se fraya un chemin à travers un fourré. C’est alors que la lumière apparut ainsi que cette grande silhouette. Celle-ci ressemblait à « un squelette, sans chair, de couleur inexplicable, avec des pincettes en guise de mains et des yeux rouges ». Célio a déclaré avoir essayé de se défendre parce qu'il pratiquait les arts martiaux.

« Il [l’humanoïde] voulait me dire quelque chose, comme 'zen, rá, za'. Il voulait parler et je ne comprenais pas sa langue. Je commençais déjà à avoir peur. Je ne l'ai pas quitté des yeux. », a-t-il déclaré à Globo, huit mois après cet événement.

Selon le rapport du procureur, il « avait senti quelque chose sur son doigt [le pouce droit] mais ne remarqua que la profonde perforation et que son nez saignait qu’après le départ de l’être. Son nez ne saignait que du côté droit. Il ne sentait plus le côté droit de son corps. De la tête aux pieds, il était totalement gelé ».

Célio a ensuite couru et a demandé de l'aide à des jeunes, qui ont ensuite prévenu une dame. La police militaire l'a envoyé aux urgences de Vila Angelica, où un bandage a été placé sur son doigt.

Le lendemain, selon le rapport, le garçon aurait été conduit à l'Institut de médecine légale (IML), mais il n'y avait pas de médecin disponible. Cependant, sa plaie guérit rapidement.

« Si j’avais été dans un état de folie ou de délire, nous aurions su pourquoi j’ai vécu tout cela », a-t-il déclaré.

La version de la police

Le procureur Mello, qui a enquêté sur la soirée de Célio, a reçu le rapport de l'agression qui a eu lieu dans la rue Protasio de Camargo Sampaio vers 22 heures.

Lors de l’agression, le garçon aurait une blessure profonde sur le pouce avant de paniquer. Lorsqu'il s'est approché de Celio, le procureur lui a demandé combien de personnes avaient tenté de le voler, mais le garçon a déclaré qu'il n’y avait « qu’un être étrange ».

L'affaire est allée jusqu’à la police. L’adjoint de police, José Ordele Alves Lima Júnior, était de service. Il s’est rendu sur le terrain, de la taille d'un terrain de football et sans éclairage.

L’équipe a vérifié le site et a découvert que Célio avait pu se couper lui-même. La victime ne semblait pas ivre ni sous l’emprise de stupéfiants, a précisé le policier.

Près de 22 ans plus tard, Jose Ordele se souvient qu'il avait assisté à la reconstitution de l'affaire. Elle avait été enregistrée comme blessure corporelle.

« Le garçon m'a dit qu’il avait attrapé par un extraterrestre. Je n’ai omis cette précision dans le rapport de l’enquête. »

Dans une interview réalisée à l'époque, la procureure Mara Silvia Gazzi a déclaré que l'affaire serait classée et qu'elle croyait en la version Célio.

« Il semble être une personne tout à fait normale, avec une constance effrayante dans les déclarations faites après des mois. Beaucoup de gens ont vu des soucoupes volantes et j'avoue que j’en ai vues plusd’une fois », a-t-elle 1998.

L'événement curieux a attiré l'attention des ufologues non seulement de la région, mais de tout le Brésil. Actuellement, le Groupe d’études et de recherches ufologiques de Sorocaba (« Grupo de Estudos e Pesquisas Ufológicas de Sorocaba », ou GEPUS), formé d’experts en la matière, étudie ce cas qui reste une énigme.

Source
https://g1.globo.com/sp/sorocaba-jundiai/noticia/2019/01/18/documentos-arquivados-mostram-relato-de-morador-que-disse-ter-apanhado-de-et-nos-anos-90.ghtml, 21 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un OVNI et des extraterrestres observés à Gatineau, au Québec


Le 14 août 2015, deux témoins ont observé un incroyable OVNI dans le ciel de Gatineau, au Québec. A l’intérieur de cet engin en forme de cigare, il y avait une multitude d’humanoïdes …

Témoignage :

« J'étais assis dehors avec ma belle-fille, il était environ 9h00-10h00 du soir, nous faisions face au sud, la rivière Ottawa qui se trouvait juste en face de la rue où j'habitais. Nous avons vu sortir de nulle part, juste au-dessus de la maison de mon voisin, de l'autre côté de la rue, un objet sombre en forme de cigare. Il était apparu juste devant nous. Il avait une multitude de fenêtres, plus d'une centaine. Devant chaque fenêtre, il y avait quelqu'un d’assis comme dans un bus. Il [l’OVNI] bougeait comme un serpent. Il a tourné vers la rivière avant de disparaître comme par magie. Le tout a duré peut-être 10 secondes, mais nous ne pouvions pas nous tromper quant à ce que nous avions observé. Il n'y avait pas de bruit mais un éclair de lumière quand il est apparu. Nous étions tous les deux sous le choc et émerveillés, Nous avons tous deux vu la même chose et, à ce jour, je ne comprends pas ce que j'ai vu ! »

Ce genre d’OVNI est inhabituel. Étaient-ce des touristes extraterrestres ? Ou alors des êtres venant d’un univers parallèle ou du futur ce qui expliquerait l’éclair lumineux observé lors de son apparition ?

Photo : Gatineau (view from the Peace Tower of Parliament Centre Block), par Andrijko Z. — Travail personnelCC BY-SA 3.0Lien

Source
http://ufostalker.com/sighting/96898, 19 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un enfant enlevé par des extraterrestres en 1967 au Canada


Le 18 septembre 1967, peu après 21 heures, un enfant aurait été enlevé par des extraterrestres alors qu’il était dans une voiture avec son oncle et sa tante, près de la municipalité Les Méchins, au Québec.

Il a décidé de raconter son histoire seulement aujourd’hui sur le site Internet du MUFON :

« J’étais dans les bois avec mon oncle, ma tante et ma cousine. Nous nous promenions en voiture dans une zone de chasses. C’était une soirée très claire quand, soudainement, un objet est arrivé à toute vitesse sur nous. Il est passé tout droit au-dessus de nous. Il est revenu devant nous et a foncé encore sur nous mais la voiture a calé, plus rien la radio s’est éteinte et il n’y avait plus de batterie. La boule de lumière s’est arté net devant la voiture et a touché le sol. Personne ne parlait puis je me suis endormi un peu. Quand j’ai ouvert les yeux il y avait 5 autres personnes avec moi. Ces êtres savaient parler. Toutes ces choses discutaient. J’attendais là.

Ils m’ont dit : ‘Vient voir’. Ils m’ont montré et ont jeté plein de truc lumineux devant moi. Cela ressemblait à une grosse console de jeux Atari. Puis, je me suis retrouvé chez moi. Il y avait beaucoup de lumières qui brillaient comme plusieurs soleils. Un truc avait attiré mon regard. C’était quelque chose qui tournait très vite. Après un bon moment, j’ai eu comme une perte de mémoire mais j’entendais encore des voix. Je me suis réveillé dans la voiture sur le siège arrière avec ma cousine Caroline qui dormait. Puis, mon oncle Laurent et ma tante Lucie se sont réveillés. »

Photo : Panneau à l'entrée de la municipalité des Méchins, par Mont-Joli — Travail personnelCC BY-SA 3.0Lien

Source
http://ufostalker.com/sighting/97777, 17 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Trois extraterrestres humanoïdes apparaissent dans sa chambre


Le 15 juillet 1978, à la nuit tombée, un homme dormait dans son lit avec sa femme. Soudainement, trois êtres humanoïdes sont apparus dans sa chambre. Il était tétanisé par la peur.

L’homme, qui vivait, à l’époque, à Welwyn Garden City (dans le comté du Hertfordshire, en Angleterre), a raconté son histoire sur le site Internet du MUFON :

« En 1978, ma femme et moi dormions dans notre lit. J'ai soudainement pris conscience qu’il y avait une lumière très vive qui brillait dans notre chambre. Je pouvais la voir à travers mes paupières. Pensant qu’il y avait des intrus, j’ai lentement contracté les muscles de mes jambes, me préparant à sauter du lit et à affronter les intrus. J'ai très lentement ouvert les yeux (ne laissant entrevoirqu’une petite fente) pour voir où ‘ils’ se trouvaient.

Ce que j’ai vu, c’est 3 silhouettes noires, massives, et immobiles qui se tenaient devant une source de lumière très vive. Je pouvais voir leurs bras sur les côtés de leur corps, et je ne pouvais pas distinguer leur visage. Le plus grand (qui mesurait environ 5 pieds) était au centre et les plus petits étaient de chaque côté. Les plus petits mesuraient environ une tête de moins que celle située au centre du groupe.

J’ai complètement ouvert les yeux plein d'incrédulité et, tandis que je regardais cette lumière brillante, celle-ci s'estompait lentement. Ces êtres humanoïdes sont apparues devant la porte de la garde-robe qui était à environ 3 pieds de mon côté du lit. J’ai sauté hors de mon lit et j’ai touché la porte de l'armoire où cela s'était passé, je ne sentais rien. J’ai à nouveau regardé dans l'armoire. En tant qu'ingénieur de conception, je me sentais effrayé, vulnérable, et incapable de rationaliser ce que je venais de voir.

J'ai réveillé ma femme (elle dormait de l'autre côté du lit) et je lui ai raconté ce qui s’était passé. Elle m’a répondu que je rêvais, je me suis retournée et me suis rendormie.

Je n’en ai parlé à personne au fil des ans, même aujourd’hui, cela me rend très tendue.

Je regardais un programme de télévision diffusée ici au Royaume-Uni et lorsqu'une image montrant trois extraterrestres se tenant côte à côte a été diffusée, cela m'a rappelé cet événement. Cela ne s'est jamais reproduit depuis 1978. Je me sens très mal à l'aise d’en parler ouvertement.

Meilleurs vœux

Peter Martin »

Source
http://ufostalker.com/sighting/97086, 12 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un bus de touristes enlevé par les extraterrestres en 1985


Il y a de nombreuses années, plusieurs touristes qui se trouvaient près des pyramides égyptiennes ont été « enlevés par des extraterrestres ». Des images existeraient sur cette affaire qui a fait grand bruit.

Le 23 avril 1985, un bus de touristes russes aurait disparu en Égypte. Le groupe de touristes avait été vu pour la dernière fois en train de quitter le Caire Hilton, un hôtel, ce soir-là. Ce qui leur est arrivé reste un mystère, mais les secrets finissent toujours par être révélés, y compris les plus étranges dossiers du KGB. Un projet du KGB en 1961 a été mis sur pied dont le but principal était de « découvrir une technologie extraterrestre » cachée en Egypte. Les agents secrets ont été surpris de découvrir, sur place, la légendaire « Tombedu Visiteur ».

Un groupe de scientifiques, de programmeurs informatiques et de médecins se sont réunis pour discuter des possibilités de cette découverte.

Le scientifique russe Viktor Ivanvich a déclaré : « Ils étaient convaincus que le visiteur [venu d’ailleurs] n'était autre qu'Osiris, le roi des extraterrestres. »

« Ainsi, ils se sont donnés le nom ‘d’Adeptes’, basés sur les disciples d'Horus dans le Livre des morts égyptien. »

Selon les croyances égyptiennes, une « famille de dieux » est venue des étoiles en Egypte.

Certains croient que c'était la source de l’incroyable savoir et de la sagesse du peuple égyptien. Plus tard, ces « extraterrestres » ont quitté la Terre, excepté Osiris, nous raconte la légende.

On dit qu'il est resté et a enseigné nombre de connaissances à ces « disciples ». En retour, il était de leur devoir de protéger et de conserver ces connaissances antiques qu'il leur avait données jusqu'à ce qu’il revienne.

Les Égyptiens étaient des astronomes de talent et croyaient que les étoiles étaient la carte du grand dieu Osiris ainsi que l'au-delà.

Le documentaire diffusé sur Amazon Prime et intitulé « The Secret KGB Abduction files » affirme que des « disciples » modernes d’Osiris se réunissent secrètement dans leur propre domicile pour discuter de la possibilité du retour de leur dieu.

Ils croient que la seconde venue d'Osiris annoncera un « nouvel âge » pour l'humanité.

Ils croyaient que lorsque sa tombe sera découverte et que ce sceau sera brisé, un signal sera transmis aux visiteurs extraterrestres. Ils calculèrent et estimèrent le temps qu'il faudrait au signal électromagnétique pour atteindre la constellation d'Orion.

Ils ont supposé qu'ils ne pourraient pas revenir avant le 23 avril 1985. Ce groupe de touristes, composés d’adeptes du culte d’Osiris, a donc quitté la Russie avant de s’envoler pour l'Égypte, sans jamais y retourner.

Les seuls vestiges laissés par cette histoire sont une coupure de presse trouvée dans les archives du KGB. Elle évoquait un groupe de touristes qui avait disparu au milieu de la nuit en Égypte, en 1985, ainsi qu’un projet de film amateur comportant une pellicule.

Le film montre le groupe devant la pyramide à la nuit tombée.

Il nous montre une lumière apparaissant dans le ciel et, lorsque le groupe se met à genoux pour la prière, la lumière devient de plus en plus brillante, puis c’est le « néant ».

Une fille, dont les parents faisait parti de ce groupe, a visionné cette vidéo et elle a immédiatement reconnu ses parents et a fondu en larmes.

Le documentaire se demande ensuite si les Russes avaient été parmi les premiers à rencontrer des êtres venues d’une autre planète.

Viktor Ivanvich a déclaré : « Il ne fait aucun doute qu'un petit groupe de scientifiques russes et d’experts militaires a découvert une tombe en Egypte en 1961. »

« Mais dans les documents, rien n’indique exactement ce qui a été trouvé à l’intérieur du sarcophage. »

« Seules les sources des plus hauts rangs du KGB savent que nous avons trouvé les restes d'une créature extraterrestre décédée en Égypte 10 000 ans avant Jésus-Christ. »

 

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1069919/alien-news-life-proof-abduction-video-egypt-great-pyramids-spt, 10 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des ondes radios extraterrestres captées par des chercheurs


Selon des experts, des rafales radio provenant de l’espace pourraient indiquer que des extraterrestres ont été détectés pour la deuxième fois dans l’histoire de l’humanité.

Les « Fast Radio Bursts » (« sursauts radio rapides », en français, ou FRB) ne durent qu'une milliseconde et ont été détectés pour la première fois sous une forme répétée en 2007, lorsqu'un signal a été découvert dans des données de radioastronomie recueillies en 2001.

La nouvelle découverte rapportée dans le journal Nature a été faite par une équipe d’astronomes dirigée par le Canada et qui recherchait spécifiquement ces FRB au cours du printemps dernier.

La plupart des scientifiques pensent qu'ils sont générés par de puissants phénomènes astrophysiques tels que les trous noirs ou les étoiles à neutrons super-denses. Mais quelques-uns ont avancé des théories moins conventionnelles.

Le professeur Avid Loeb, du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics aux États-Unis, affirme qu'ils pourraient être la preuve d'une technologie extraterrestre incroyablement avancée.

Lors de la découverte faite l'année dernière, l'équipe a détecté 13 flashs à l'aide d'un nouveau type de radiotélescope, le Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment (Chime).

Un des FRB se répétait. Sur plus de 60 FRB détectés à ce jour, ces radiations répétitives n'ont été captées qu'une seule fois auparavant par le radiotélescope Arecibo à Porto Rico en 2015.

L'origine des FRB n'est pas connue, bien que l'on pense qu'ils proviennent de sources situées à des milliards d'années-lumière de notre galaxie, la Voie lactée.

Le Dr Ingrid Stairs, astrophysicien du Chime à l’Université de la Colombie-Britannique (Canada), a déclaré : « Jusqu'à présent, il n’existait qu’un seul cas de FRB qui se répétait ».

« Il existe une autre hypothèse suggérant qu’il pourrait s’agir de quelque chose de plus extraordinaire. Et avec plus de répétitions et plus de sources à étudier, nous pourrons peut-être comprendre ces énigmes cosmiques - d'où viennent-elles et quelles en sont les causes ? »

La plupart des 13 FRB ont montré des signes de « dispersion » suggérant que leurs sources pourraient être de puissants objets astrophysiques situés dans des endroits présentant des caractéristiques spéciales, ont déclaré des scientifiques.

Le docteur Cherry Ng, membre de l'équipe et chercheur à l’Université de Toronto, au Canada, a déclaré : « Cela pourrait signifier une sorte de masse dense comme un reste de supernova (une étoile qui explose). Ou près d’un trou noir central dans une galaxie. Mais cela doit se produire dans un endroit spécial qui puisse nous envoyer toute la dispersion que nous captons. »

Ces nouveaux FRB sont également à des fréquences radio inhabituellement basses. La plupart des FRB précédemment détectés avaient des fréquences d'environ 1 400 mégahertz (MHz), mais les nouvelles fréquences se situaient dans une plage inférieure à 800 MHz.

En 2017, le professeur Loeb et sa collègue de Harvard, Manasvi Lingham, ont proposé que les FRB pouvaient être des fuites d'émetteurs extraterrestres de la taille d'une planète.

Plutôt que d'être conçus pour la communication, ils seraient plus probablement utilisés pour propulser des vaisseaux spatiaux géants équipés de voiles légères.

Une voile de lumière fonctionne en faisant rebondir la lumière, ou dans ce cas des faisceaux radio, sur une énorme feuille réfléchissante pour fournir une poussée vers l’avant.

Le professeur Loeb, qui discute de cette idée dans un article publié dans The Astrophysical Journal Letters, a déclaré : « Une origine artificielle mérite d’être examinée et vérifiée. »

Source
https://www.mirror.co.uk/news/weird-news/mysterious-radio-signals-space-could-13835379, 10 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le KGB a fait une découverte surnaturelle dans une pyramide égyptienne


Des documents classifiés du KGB révèlent, qu’il y a plusieurs dizaines d’années, de surprenantes découvertes ont été faites à l’intérieur de la grande pyramide d'Égypte.

Des scientifiques ont depuis longtemps émis l'hypothèse qu’il y a des milliers d’années des extraterrestres avaient joué un rôle majeur dans la construction des pyramides. En Égypte, la plupart des touristes qui se rendent dans ce pays sont attirés par les antiquités grandioses et les merveilles antiques. Le documentaire « The Secret KGB Files », diffusé sur Amazon Prime, suggère que, dans les années 1960, une équipe d'enquêteurs soviétiques a découvert une mystérieuse tombe en Égypte et que quelque chose « d’inexplicable » se trouvait sous la Grande Pyramide.

Ce documentaire révèle à quel point le KGB a eu du mal à accepter le fait que ce lieu légendaire et mythique aurait pu mener à une connaissance extraterrestre avancée.

Toutefois, dans le documentaire, un ancien diplomate de l’Union soviétique a été retrouvé par les producteurs de la série.

L'homme a tenu à conserver son anonymat puisqu’il est un ancien responsable soviétique qui travaille aujourd'hui pour le compte de la mafia russe. Il raconte qu’un jour il avait eu pour mission de déplacer des documents sensibles entre le Caire et Moscou.

L'ancien employé de l'Union soviétique révèle que parmi les documents figurait une note provenant d'un haut responsable du KGB.

Il affirme que le document indiquait : « Mes agents ont obtenu les notes d'un des scientifiques travaillant sur les résultats de la découverte de la Tombe du Visiteur [extraterrestre]. »

Un autre document se trouvait être un inventaire du contenu de la tombe. Il était étiqueté « classé top secret ».

On pouvait y lire : « Lieu de la découverte, non divulgué. »

« Sujets, 15 caisses de reliques, un corps pratiquement momifié, un sarcophage en pierre et huit échantillons hiéroglyphiques. »

Un scientifique du projet qui fut l’un des premiers à entrer dans la tombe a déposé ce rapport.

On pouvait y lire : « Lors de l'inspection du segment de mur, nous avons noté une sensation étrange, une force de répulsion magnétique semblait émaner de la roche. »

« Nous n'avons trouvé aucune explication scientifique. »

Une autre note est extraite du rapport du cryptologue, où il est écrit : « Un message partiellement décodé sur le mur de la tombe indique une prophétie du retour des anciens dieux ailés. »

Les documents indiquaient clairement que le Kremlin prenait ce mythe très au sérieux. Un rapport a indiqué qu'une unité militaire avait reçu l’ordre de se rendre sur le site.

Un ordre de sécurité de plus haut niveau était en vigueur lors de l’ouverture du sarcophage.

A l’intérieur de ce sarcophage, se trouvait le cadavre d’un extraterrestre. Le « retour des anciens dieux ailés » ferait référence aux aliens qui, depuis le ciel, ont rendu visite aux anciens égyptiens avant de promettre de revenir dans un lointain futur.

Photo : Amazon Prime

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1068364/egypt-shock-classified-KGB-files-alien-technology-great-pyramid-spt, 08 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des fossiles extraterrestres découverts sur Mars


Des fossiles extraterrestres ont été trouvés sur Mars, selon un ufologue qui croit avoir découvert des preuves irréfutables de l’existence de la vie sur d'autres planètes.

La chasse aux extraterrestres se poursuit depuis des siècles, mais jusqu'à présent, les experts n’ont rien trouvé de très probant. Cependant, un passionné d’ufologie croit maintenant posséder des preuves concluantes que la vie réside ailleurs dans notre système solaire. En surfant sur le site Internet du Gigapan, une plate-forme de partage d’images haute résolution, Scott C. Waring, un chercheur bien connu, pense avoir trouvé trois types de fossiles différents à la surface de la planète rouge.

L'une des espèces de fossiles que M. Waring prétend avoir découvertes est une plante ressemblant à un cactus. Une autre photo nous montre un crâne qui ressemble à celui d’un tigre.

Le troisième est le plus intrigant, selon M. Waring, car il explique qu'il s'agit d'un crâne appartenant à une espèce « intelligente et à moitié humaine ».

Ce passionné s’est exprimé sur son site Internet baptisé UFO Sightings Daily : « Je cherchais une photo de Mars sur le site du Gigapan et j’ai trouvé des choses intéressantes. »

« L'un des objets était une plante ressemblant à un cactus avec une fleur ronde. Les deux autres objets étaient des crânes et le cou de deux espèces extraterrestres différentes. »

« L’un des crânes semble appartenir à un être intelligent et à moitié humain. L'autre semble être très semblable à un tigre. Maintenant, s'il vous plaît gardez à l'esprit, que ce sont des fossiles. »

« Beaucoup de gens font l'erreur et se demandent comment un fossile pourrait persister aussi longtemps. Parce que les fossiles sont composés de minéraux provenant de la nature. »

« Les minéraux transforment 100% des substances du corps. Celui-ci se métamorphose littéralement en pierre. »

Cependant, les scientifiques ainsi que la NASA disent que ces prétendus fossiles et autres découvertes similaires ne sont que les effets de la paréidolie - un phénomène psychologique qui se produit lorsque le cerveau force les yeux à voir des objets ou des formes familières dans des motifs ou des textures telles qu'une surface rocheuse.

Cela signifierait que ces « fossiles » martiens pourraient n’être que des roches difformes.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1067337/alien-news-fossils-mars-extraterrestrial-red-planet-UFO-space, 04 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un fermier japonais enlevé par les extraterrestres en 1974


L’une des plus étranges affaires d’enlèvements par des extraterrestres a eu lieu le 6 avril 1974 au petit matin dans la ville rurale de Kitami, sur l’île de Hokkaido, au Japon.

Ce matin-là, un fermier du nom de Yoshihiro Fujiwara était profondément endormi dans son lit quand il fut tiré de ses rêves par le martèlement soudain de quelqu'un à sa porte et son chien aboyant et hurlant à l'extérieur. Considérant qu'il s'agissait d'une ferme assez isolée au milieu de nulle part, il était étrange de recevoir des visiteurs à 3 heures du matin, et Fujiwara, plutôt contrarié, a d'abord pensé que ce n'était que des enfants voulant lui faire une blague. Il n'y aurait eu aucune raison de penser que c'était autre chose. Il est allé jusqu'à la porte avant de l'ouvrir. Devant lui, il a vu quelque chose qui l’a, à jamais, changé.

Il y avait un homme de grande taille (3 pieds de hauteur) vêtu d'un costume transparent d'une pièce qui semblait être fait de vinyle transparent. Cette chose n’était que vaguement humanoïde. Elle ressemblait, comme le dira plus tard le témoin, à un mélange entre une « étoile de mer et un homme ». Elle avait quatre appendices en forme de tentacule, une tête bulbeuse rappelant une pieuvre vêtue d’un casque bleu, des yeux bridés et un étrange ensemble de narines en forme de V. La créature était recouverte d’une peau tachetée, brune et visqueuse comme celle d’un crapaud. Ses jambes se présentaient sous la forme de deux tiges se terminant par deux protubérances en guise de pieds. Elle était complètement silencieuse et immobile, sauf que son étrange casque conique avait une antenne en saillie, ce qui générait une charge de bourdonnement électrique visible qui ondulait de manière inquiétante dans les airs.

Le fermier et cet être anormal restèrent là pendant quelques instants à se regarder l'un l'autre, peut-être aussi surpris l'un que l'autre. Soudainement, la créature pointa l'une de ses vrilles vers le ciel. Un rayon de lumière aveuglante balaya alors les alentours, générant une chaleur profonde. Le fermier apeuré rentra dans sa maison et claqua la porte. Cette lumière orange brillante émanait d'un engin lumineux ressemblant à un disque. Il mesurait environ 26 pieds de large et projetait apparemment des rayons de lumière orange.

Fujiwara regardait par la fenêtre. Soudainement, il a eu le sentiment que ses pieds étaient tirés par une force inexplicable. Au début, il a simplement été traîné sur le sol, à son grand étonnement, mais ensuite, il aurait commencé à planer, avant de finalement léviter complètement et de passer par la fenêtre pour se diriger vers l’OVNI discoïdal. Il était attiré de plus en plus rapidement vers l'objet. Il a ensuite littéralement traverser la paroi métallique de l’engin comme s’il était aspiré avant d’être projeté sur le sol.

L'intérieur de l'engin était d'un bleu éclatant. Il y avait une sorte d'écriture sur les murs que le fermier ne pouvait pas comprendre. Une puanteur répugnante régnait à l’intérieur qui le faisait se sentir étourdi. C'est alors que deux créatures identiques à la première se sont approchées de lui. Celles-ci communiquèrent avec lui par télépathie : « Pas de danger. Nous promettons de vous relâcher chez vous. » Aussi calme que cela puisse paraître, les deux entités tentèrent de le saisir et de le retenir de force. Paniqué Fujiwara fonça à toute vitesse vers une écoutille ouverte et parvint à se frayer un chemin afin de rejoindre la terre ferme, qui ne se trouvait qu’à 10 pieds de hauteur.

Fujiwara reconnut qu'il se trouvait à environ 3 km de son lieu de départ et se précipita vers la maison d'une personne qu'il connaissait dans les environs. Elle le laissa entrer. C'est à l’intérieur qu'il se rendit compte qu'une heure entière s’était écoulée, même si, à ses yeux, il semblait que cela ne faisait que quelques instants depuis qu'il avait été emmené à bord de cet étrange engin par ses habitants octopoïdes. Bien que l'expérience fût déroutante et terrifiante, Fujiwara fut au moins soulagé que ce soit fini et il retourna tranquillement chez lui pour essayer de trouver un moyen de surmonter ce qui venait de se passer. Il ignorait à l'époque que ce n'était pas encore tout à fait terminé.

Le lendemain soir, Fujiwara était assis seul dans sa maison, quand il fut soudainement submergé par une vive douleur qui lui traversait l'oreille et le bout des doigts. Il se sentit sombrer dans l'hébétude et, pour une raison quelconque, ses mains bougèrent toutes seules et commencèrent à griffonner des lettres étranges sur un bout de papier de leur propre chef. Au même moment, une voix résonnait dans son crâne et lui commandait : « Quand le disque atterrira sur la montagne, tu viendras à bord par toi-même ». Tout cela était accompagné par une puissante vision de la région dans laquelle il faillait qu’il se rende. Après cela, la douleur partit brusquement, laissant Fujiwara secoué et avec d'étranges hiéroglyphes écrit sur le papier par sa propre main. Il ne parvenait pas à comprendre le sens de ces écritures.

L’agriculteur suivit les exigences de cette voix. Il se sentait obligé de se rendre sur le mont Nikoro situé à proximité pour voir ce qui se passerait. Cette épreuve l’effrayait. Il rassembla quelques affaires et deux compagnons qui le rejoignirent. Ensemble, ils partirent, ne sachant pas ce qui les attendait au sommet de ce pic solitaire. Apparemment, Fujiwara se rendit alors seul dans la zone qu’il avait vue dans sa vision, où il attendait ce même engin lumineux en forme de disque. Sur place, il embarqua à bord. Une fois à l’intérieur, les extraterrestres l'emmenèrent dans l'espace. Dans ce vaisseau, il volât deux fois autour de la lune et autour de la Terre, le tout en l'espace d'une heure environ. Quand ils revinrent de ce voyage vertigineux, le fermier perdit conscience. Les aliens le laissèrent étendu sur la montagne pour que ses amis puissent le trouver.

Fujiwara prétendait que le dernier voyage lui avait laissé d'étranges pouvoirs de télékinésie qui lui permettaient de déplacer des objets et de plier des cuillères. Il fut télépathiquement invité pour une nouvelle excursion le 13 avril 1974. Cette fois, les êtres bizarres l’emmenèrent pour un voyage autour de la planète Jupiter, ainsi que de la lune de Saturne, Titan, où l’une des créatures serait prétendument sortie pour récupérer un rocher à la surface en guise de souvenir pour lui.

Ce rocher mystérieux fut, plus tard, envoyé à des scientifiques pour analyse. Les chercheurs affirmèrent qu’il s’agissait d’un roche provenant d'une grotte de Kitami. Cela a remis en cause l’histoire de Fujiwara. Entre-temps, le fermier commença à se faire passer pour le représentant terrestre de la « Summon Call Space Union », affirmant que ses pouvoirs télépathiques augmentaient de façon exponentielle, lui permettant de faire léviter des objets, de prédire des catastrophes et même de se téléporter sur de grandes distances.

« Je peux me téléporter vers une étoile à 250 millions d'années-lumière en 6 minutes. Mon rôle est de retarder les catastrophes naturelles telles que les tremblements de terre et les éruptions. »

Il affirmerait également qu'il pouvait réellement voyager à l'intérieur de la Terre pour enrayer les éruptions volcaniques et rassembler des plaques tectoniques pour prévenir les tremblements de terre. Un ufologue japonais, Ninichi Arai, a prouvé qu'il y avait quelque chose de vrai dans ce récit. Il a découvert que plusieurs autres habitants ne connaissant pas Fujiwara avaient également rapporté avoir vu d'étranges lumières dans le ciel au cours de la même journée. Il y en a d'autres qui ont prétendu avoir été des témoins de première main des pouvoirs mentaux du fermier, corroborant quelque peu ses histoires étranges.

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/01/a-bizarre-alien-abduction-in-japan/, 03 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Extraterrestre – La controverse des « bébés hybrides »


Les récits de soi-disant enfants ou bébés hybrides mi-humains mi-extraterrestres sont bien connus dans le domaine de l'ufologie. Ils sont extrêmement controversés et, pour beaucoup, troublants.

Il y a un grand pourcentage de femmes enlevées par les aliens qui auraient eu des contacts avec des êtres hybrides qui se présentaient sous une forme humaine. Sous régression hypnotique, de nombreuses femmes ont raconté avoir été emmenées dans un OVNI ou, parfois, dans une installation souterraine. Celles-ci entrent ensuite en contact avec des hybrides.

Ensuite, la femme doit s’allonger soit sur une table semblable à une table de salle d’opération, soit sur une chaise qui ressemble à une chaise de dentiste. Un groupe d’extraterrestres de type Gris aux yeux noirs s'approchent, l'un d'entre eux tenant dans ses mains un bébé minuscule qui n'est clairement pas entièrement humain, même s'il présente certains traits physiques des humains.

La personne enlevée est ensuite encouragée à prendre le bébé et à le bercer. Les chercheurs qui s’intéresse à ce phénomène ont suggéré que cette procédure est entreprise pour tenter de créer un lien affectif entre l'abducté et l'être hybride. Si tout ce processus semble très calme, c'est très souvent le contraire qui se passe. En effet, la plupart des femmes vivent leur abduction comme un traumatisme.

Lorsqu'on leur présente un bébé hybride, ces mêmes femmes développent parfois de la méfiance soudaine et inexpliquée. Les extraterrestres leurs expliquent qu’il s’agit du bébé qu'elles portaient autrefois, mais qu'elles avaient, pensaient-elles, avoir tragiquement perdu à la suite d’une fausse couche. Les chercheurs suggèrent que les personnes enlevées sont fécondées lors d’un enlèvement précédent. Ces dernières portent le fœtus pendant plusieurs mois, puis les extraterrestres le retirent de la mère à la suite d’un nouvel enlèvement. Le fœtus se développe dans ce que nous pourrions appeler un utérus artificiel.

Le processus de croissance d'un fœtus jusqu’à l'amener à terme dans un utérus artificiel s'appelle l’ectogenèse. Une grande partie des recherches sont encore au stade théorique, principalement en raison des restrictions et des réglementations qui régissent l'utilisation éthique ou non éthique des embryons humains à des fins d'expérimentation.

Mais tout ce travail n'est pas théorique. À titre d’exemple, nous devons nous tourner vers le Japon et les expériences entreprises en 1997 à l’Université Juntendo de Bunkyo, à Tokyo. Le programme était dirigé par Yoshinori Kuwabara - président du département d'obstétrique de l'université. Il avait réussi à faire croître des embryons de chèvre contenus dans une machine remplie de liquide amniotique. De telles recherches se poursuivent actuellement.

Certains pourraient dire que le processus consistant à écarter le rôle de la mère dans la croissance du fœtus pourrait offrir des avantages notables.

Cependant, il existe un inconvénient potentiel, qui peut s'avérer important si nous décidons de suivre cette voie froide et sans émotion. C'est la question du lien profond et important qui unit la mère et le fœtus à naître qui se développe rapidement au début de la grossesse.

Cela ne laisse rien présager de très réjouissant. On pourrait sérieusement imaginer, qu’à l’avenir, il existera des usines dans lesquelles les bébés seraient créés sur commande et où les futurs « parents » pourraient, sur catalogue, choisir les caractéristiques de l’enfant.

Cela aura pour conséquence de créer un monde sans émotion, sans amour. Par ailleurs, les ufologues qui ont longuement enquêté et interrogé les personnes enlevés par les aliens racontent, souvent, que les aliens Gris sont des êtres froids, dénués de sentiment.

Cet état de fait expliquerait peut-être pourquoi les aliens enlèvent des femmes humaines. Leur but serait ainsi de recréer le lien maternel vital entre l’enfant et la mère.

Source
https://mysteriousuniverse.org/2018/12/aliens-the-hybrid-children-controversy/, 01 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une base extraterrestre volontairement occultée par la NASA


Une étrange « structure » extraterrestre a littéralement été effacée sur une photo de la surface de la lune. Pour beaucoup, la NASA tenterait de dissimuler une vérité inavouable …

Cette vidéo déroutante commence par nous dévoiler une photo de la lune prise en 2013 par la mission lunaire chinoise Chang’e 3. Celle-ci nous montre des cratères distinctifs sur la surface grisâtre de l’astre.

En regardant l’image, rien ne semble sortir de l’ordinaire sur la surface de la lune.

Mais lorsque l’ufologue superpose la photo avec une autre prise dans la même zone, il semble que quelque chose ait été édité à partir de la photographie originale de la NASA.

À mesure que les théoriciens modifient l'exposition de la photo, un aperçu de ce qui ressemble à un bâtiment commence à apparaître.

On peut voir que ce mystérieux bâtiment possède une forme incurvée spécifique, semblable à une ancienne chaise longue qui sortirait de la surface de la lune.

Eric donne ses explications sur cette photo déroutante : «L'image originale détaillaitcette étrange structure mais elle a ensuite été remplacée par une autre image similaire présentant le même terrain lunaire mais sans cette structure. »

« Mais comme les images officielles de la NASA ne montrent maintenant plus aucun détail [de la structure], il devient évident que l'image contenant la structure a vraisemblablement été falsifiée. »

Cette vidéo a été publiée le dimanche 16 décembre 2018. Elle a rapidement intéressé de nombreux internautes.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/749202/mystery-structure-moon-surface-nasa-delete-conspiracy-cover-up-video, 31 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

60 militaires et chercheurs américains auraient été tués par des aliens


Des soldats armés appartenant aux forces spéciales américaines auraient combattu contre des extraterrestres qui avaient établi une base au fond du désert du Nouveau-Mexique, a déclaré un témoin oculaire.

Une soixantaine de soldats et de civils auraient été tués par des soldats extra-terrestres de type « Gris ». Ces derniers étaient armés de « pistolets plasmas » et ont combattu de front les forces américaines Delta lors de la soi-disante bataille de Dulce.

Ces révélations, à couper le souffle, ont été faites par un ingénieur civil appelé Phil Schneider, qui a travaillé sur des projets militaires secrets dans une base secrète située dans les profondeurs souterraines à Dulce, dans l’État du Nouveau-Mexique.

M. Schneider, dont le père Philip était impliqué dans le développement de la première bombe atomique, a déclaré qu'il avait été contraint de signer des documents secrets officiels. Il a ensuite révélé que l'armée américaine travaillait avec une race extraterrestre, couramment appelée les « Gri». Ensemble, ils construisaient des bases souterraines communes.

Ces extraterrestres gris, également appelés Zeta Reticulans, Roswell Greys, Greys ou Grays (« Gris », en français), sont devenus célèbres dans le monde et sont facilement reconnaissables par leur apparence physique atypique. Ils sont, par ailleurs, souvent représentés dans les œuvres artistiques. Aux États-Unis, près de la moitié des témoins qui ont affirmé avoir observé des extra-terrestres faisaient référence à ce type d’extraterrestre de type « Gris ».

Ces extraterrestres sont également directement liés à l’incident de Roswell dans lequel un OVNI transportant des extraterrestres vivants aurait été récupéré par l’armée à Roswell, une ville également située au Nouveau-Mexique.

Mais l’histoire de M. Schneider a pris une tournure ahurissante quand il a décrit une occasion où les choses se sont gâtées et qui a abouti à ce qui est depuis connu dans les cercles ufologique comme étant la bataille de Dulce.

Anthony Sanchez, un chercheur qui s’est longuement intéressé à la bataille de Dulce, a déclaré :

« En 1979, il a déclaré qu’ils [les soldats, NDLR] avaient mené une exploration minière pour voir s'ils pouvaient construire une base souterraine similaire. C’est dans ces conditions, qu’ils ont découvert un très ancien système de cavernes où les extra-terrestres de type ‘Gris’possédaient une base. »

Ce chercheur, auteur du livre UFO Highway, a fondé le « Umbra Research », un groupe voué à la compréhension des aspects cachés et du mystère derrière le phénomène OVNI et extraterrestre.

Schneider dit avoir été confronté à extraterrestre de type Gris. Il raconte avoir été forcé de sortir son arme de poing et de tirer.

Il a déclaré avoir tué deux êtres extraterrestres avant d'être, à son tour, touché par une sorte d'arme à plasma. Il s'est échappé et l'armée a immédiatement appelé des forces spéciales.

M. Samchez a ajouté : « Des unités militaires – le SEAL et les forces Delta - se sont rendues sur place et se sont livrées à un combat avec ces grands Gris. »

« Au total, 60 militaires et scientifiques ont été tués. »

« Au cours de cette altercation, M. Schneider a été frappé avec une sorte d'arme à plasma qui lui a déchiré une partie de la main. »

Mais il a ajouté que l’ingénieur s’était échappé avec des données et des informations qui constitueront, par la suite, la base de la technologie de dissimulation furtive.

L'histoire a cependant une fin sinistre qui alimente les théories du complot depuis des décennies.

En 1996, M. Schneider a, mystérieusement, été retrouvé étranglé à mort dans son appartement.

Bizarrement, la cause de la mort aurait été officiellement un suicide.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1062753/Aliens-greys-UFO-Dulce-battle-Roswell-New-Mexico-alien-news, 26 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Les anciens Egyptiens utilisaient des « planeurs extraterrestres »


Un artefact vieux de 2 000 ans découvert dans la plus ancienne pyramide d'Egypte pourrait prouver que les anciens Egyptiens utilisaient des « planeurs extraterrestres ».

En 1891, des archéologues français ont exhumé les restes d'une ancienne tombe cachée dans la pyramide de Djoser à Saqqarah, en Égypte.

Cette pyramide, construite entre 2630 et 2611 av. J.-C., est connue pour être l’un des plus anciens lieux de sépulture d’Egypte, ce qui lui a valu le surnom de « ville des morts ».

Dans la tombe, ils ont découvert une petite maquette en bois ressemblant à un oiseau, enterrée à côté d'un morceau de papyrus sur lequel était écrit : « Je veux voler ».

La théorie selon laquelle cet artefact était vraiment un modèle d'un ancien « planeur extraterrestre » a été mise au jour dans le dernier épisode de l’émission « Ancient Aliens ».

Le Dr Uwe Apel, ingénieur en aérospatiale, explique dans le dernier épisode d’Ancient Aliens : « C’est intéressant et d’une clarté étonnante. D’une part, cela pourrait ressembler à un oiseau, mais de l’autre, ses ailes ne sont clairement pas les ailes d’un oiseaux. »

En 2006, Simon Saunderson, expert en aérospatiale et en aérodynamique, a construit un modèle réel de cet artefact (connu sous le nom d’oiseau de Saqqarah) afin de déterminer s’il serait capable de voler.

Lors du test, il a été découvert que tout ce que l'artefact avait besoin pour voler correctement était un gouvernail - une caractéristique avec laquelle le Dr Apel pense que l'artefact avait été initialement conçu.

« Il y a l'idée selon laquelle ces artefacts égyptiens ne représentent pas des oiseaux, mais des machines volantes ou même des avions », dit-il dans cette vidéo.

Sur le sujet, le Dr Algund Eenboom conclut : « L'oiseau de Saqqarah est un planeur extrêmement élaboré. »

De plus, les théoriciens pensent que l’avion aurait pu être propulsé dans les airs à l’aide d’une catapulte, méthode encore utilisée par certains amateurs de planeurs.

Parlant de la manière dont les anciens Égyptiens auraient pu créer un tel mécanisme, le Dr Eenboom a déclaré : « Je pense que dans l’antiquitéles êtres humains ont été visités par des êtres qui ne venaient pas de cette Terre. »

« Ils nous ont donné la culture et des technologies scientifiques pour améliorer notre vie sur terre, de la plus primitivejusqu’à la plus développée. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/747775/alien-news-egypt-glider-city-dead-ancient-aliens-conspiracy-video, 22 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un hangar extraterrestre trouvé sur Google Earth près de la Zone 51


Un « hangar extraterrestre » ultra secret a été découvert dans les montagnes entourant la Zone 51, nous apprend un ufologue réputé sur Internet.

Alors qu’il explorait la région à l'aide du logiciel Google Earth, Tyler Glockner a repéré quelque chose d'étrange se cachant dans les montagnes du Nevada, aux États-Unis.

La vidéo semble montrer trois ouvertures à l’intérieur des montagnes.

Tyler a posté la vidéo sur sa chaîne YouTube secureteam10, où il a comparé sa découverte avec les affirmations de l'un des théoriciens de la conspiration OVNI les plus célèbres, Bob Lazar.

En 1989, Bob avait confié à une chaîne de télévision de Las Vegas que neuf vaisseaux extraterrestres étaient en train d’être testés dans la Zone 51.

Ce scientifique avait affirmé que ces vaisseaux venus d’ailleurs avaient été « camouflées à flanc de montagne » sur le lac asséché de Papoose – c’est-à-dire le même endroit que nous montre la vidéo de Tyler.

À propos de sa découverte, Tyler nous dévoile « trois grandes portes de hangar » qui, croit-il, s’étend « sur des kilomètres » au niveau du sol.

Il compare ensuite ces ouvertures aux illustrations artistiques basées sur les revendications de Bob Lazar à la fin des années quatre-vingt.

Il poursuit : « Ceci est un site qui rappelle beaucoup ce que Bob a décrit. »

« Si je devais extrapoler sur ce que c’est, je dirais qu’il s’agit évidemment d’une sorte d'entrée secrète dans ces montagnes. »

Cette étrange vidéo a été vue plus de 29 000 fois depuis sa mise en ligne le 12 décembre 2018.

Beaucoup d’internautes ont salué cette stupéfiante découverte la qualifiant « d’incroyable ».

Un sceptique a écrit : « Demain, ces images seront supprimées de Google Earth. »

Un autre poursuit : « C'est trop beau pour n’être qu’une coïncidence. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/747773/Top-secret-ALIEN-HANGARS-hidden-in-plain-sight-near-Area-51, 21 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une pyramide à trois faces découverte sur Mars


Une structure ressemblant à une pyramidea été découverte sur Mars. Le plus étrange c’est que ce bâtiment ressemble aux pyramides construites par les anciens Egyptiens, il y a plusieurs milliers d’années.

Des ufologues indiquent que cet étrange monument, qui semble être d’origine humaine (ou extraterrestre), est la preuve que la vie existait autrefois sur la planète rouge. Certains prétendent même que c’est la preuve que des extraterrestres ont traversé le système solaire, après avoir construit des pyramides sur leur propre planète. Ces derniers seraient même responsables de leur création sur Terre.

Certains pensent que les pyramides égyptiennes ont été construites par des extraterrestres, car ces monuments ont été érigés par une civilisation qui n’avait aucune connaissance de la roue et dont la technologie était limitée par rapport aux normes modernes.

Maintenant, avec cette dernière « découverte » faite par les satellites de la NASA en orbite autour de la planète rouge, certains pensent que cela prouve que des extraterrestres avancés existent ou ont existé et ont parcouru le système solaire.

Le célèbre chercheur Scott C. Waring a écrit sur son blog UFO Sightings Daily : « J'ai trouvé une pyramide géante à trois côtés sur Mars sur une photo de Gigapan aujourd'hui. »

« La pyramide a un côté lisse, ce qui est probablement le revêtement extérieur d'origine, mais les deux autres côtés sont fortement érodés. »

« Des pyramides ont été trouvées dans le monde entier sur de nombreux continents et la plupart d’entre elles ont été bâties à peu près au même moment. »

« Le mystère des pyramides a conduit à la spéculation suivante : celles-ci auraient été construites par des extra-terrestres qui essayaient de s'installer dans une région [sur Terre] afin de pouvoir respecter leurs propres croyances culturelles. »

D'autres structures ressemblant à des monuments égyptiens ont également été trouvées sur Mars.

Par exemple, plus tôt cette année, le chasseur OVNIS et journaliste autoproclamé dans le domaine de l'espace, Joe White, a prétendu être tombé sur les restes en ruine d'une statue extraterrestre du Sphinx longtemps oubliée sur Mars.

Le chasseur d'OVNI a fournit la description suivante sur la vidéo : « Regardez de près les cinq différents angles de visualisation du sphinx géant de Mars. »

« Photographiée depuis plusieurs années par le rover Curiosity, cette statue martienne représentant un Sphinx mesure plus de 200 pieds de long. »

« Pourrait-il avoir la même taille que le sphinx égyptien situé à Gizeh ? Cela pourrait bien être le cas»

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1061196/alien-news-mars-pyramid-structure-aliens-NASA, 19 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une pyramide à trois faces découverte sur Mars


Une structure ressemblant à une pyramidea été découverte sur Mars. Le plus étrange c’est que ce bâtiment ressemble aux pyramides construites par les anciens Egyptiens, il y a plusieurs milliers d’années.

Des ufologues indiquent que cet étrange monument, qui semble être d’origine humaine (ou extraterrestre), est la preuve que la vie existait autrefois sur la planète rouge. Certains prétendent même que c’est la preuve que des extraterrestres ont traversé le système solaire, après avoir construit des pyramides sur leur propre planète. Ces derniers seraient même responsables de leur création sur Terre.

Certains pensent que les pyramides égyptiennes ont été construites par des extraterrestres, car ces monuments ont été érigés par une civilisation qui n’avait aucune connaissance de la roue et dont la technologie était limitée par rapport aux normes modernes.

Maintenant, avec cette dernière « découverte » faite par les satellites de la NASA en orbite autour de la planète rouge, certains pensent que cela prouve que des extraterrestres avancés existent ou ont existé et ont parcouru le système solaire.

Le célèbre chercheur Scott C. Waring a écrit sur son blog UFO Sightings Daily : « J'ai trouvé une pyramide géante à trois côtés sur Mars sur une photo de Gigapan aujourd'hui. »

« La pyramide a un côté lisse, ce qui est probablement le revêtement extérieur d'origine, mais les deux autres côtés sont fortement érodés. »

« Des pyramides ont été trouvées dans le monde entier sur de nombreux continents et la plupart d’entre elles ont été bâties à peu près au même moment. »

« Le mystère des pyramides a conduit à la spéculation suivante : celles-ci auraient été construites par des extra-terrestres qui essayaient de s'installer dans une région [sur Terre] afin de pouvoir respecter leurs propres croyances culturelles. »

D'autres structures ressemblant à des monuments égyptiens ont également été trouvées sur Mars.

Par exemple, plus tôt cette année, le chasseur OVNIS et journaliste autoproclamé dans le domaine de l'espace, Joe White, a prétendu être tombé sur les restes en ruine d'une statue extraterrestre du Sphinx longtemps oubliée sur Mars.

Le chasseur d'OVNI a fournit la description suivante sur la vidéo : « Regardez de près les cinq différents angles de visualisation du sphinx géant de Mars. »

« Photographiée depuis plusieurs années par le rover Curiosity, cette statue martienne représentant un Sphinx mesure plus de 200 pieds de long. »

« Pourrait-il avoir la même taille que le sphinx égyptien situé à Gizeh ? Cela pourrait bien être le cas»

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1061196/alien-news-mars-pyramid-structure-aliens-NASA, 19 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une base extraterrestre a-t-elle été découverte sur la Lune ?


Un ufologue célèbre dans le monde entier pour ses investigations a affirmé avoir découvert une « base extraterrestre » à l’intérieur de l’un des cratères de la lune.

À l'aide d'images satellitaires, le chercheur Scott Waring a repéré ce qui semble être un étrange carré dans les profondeurs du cratère de Bancroft.

En se rapprochant, il semble que l'objet ne soit pas d’origine naturelle puisqu'il semble reposer mystérieusement au bord du cratère.

Dans son blog, Scott affirme : « Cette image représente l’entrée d’une base souterraine extraterrestre. »

Il affirme également que puisque cette base est visible depuis l'ombre du cratère, l'entrée « a été laissée là spécifiquement pour être vue de jour, afin de faire entrer et sortir des petits navires extraterrestres ».

Cette étrange vidéo a déjà été vue plus de 7 500 fois depuis sa mise en ligne le 9 décembre 2018.

Les internautes sont convaincus par cette découverte troublante.

L’un d’eux a affirmé que ce « trou » pourrait constituer un « observatoire pour les extraterrestres ».

Un autre a déclaré : « Ce pourrait être une base extraterrestre ou une base de lancement de missile souterrain. »

D'autres pensent que cette forme rectangulaire est peut-être simplement le résultat d'un petit problème sur Google Earth.

Mais ce n’est pas la première fois que quelqu'un repère un objet étrange sur la lune …

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/747311/alien-news-base-moon-crater-google-earth-conspiracy-observatory-video, 17 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des preuves de vie extra-terrestre trouvées sur l’Antarctique


Quelque chose de très étrange a été trouvé sous la glace de l’Antarctique grâce au logiciel Google Earth. Pour certains, il pourrait s’agir d’une structure extra-terrestre.

Ce continent gelé recèle de mystères depuis des siècles. Certains prétendent que d’anciennes et mystérieuses civilisations y vivaient. Au fur et à mesure que la glace fond, Google Earth nous révèle des choses extraordinaires sur la surface du paysage glacé de l’Antarctique.

Les dernières images ont été publiées sur la chaîne YouTube MrMBB333. Dans cette vidéo, l’ufologue nous montre une zone enneigée qui semble se trouver sur une colline.

Il semble y avoir une ouverture dans l’épaisse couverture blanche. Mais c’est ce qui se trouve au-dessus qui intéresse le spécialiste.

Lorsque vous effectuez un zoom dessus, des tubes apparaissent dans la glace. Ils suivent un motif complexe.

« C’est peut-être un artefact naturel », dit-il.

Mais il devient évident que ces étranges structures s'étendent sur plusieurs kilomètres à travers la glace. La neige paraît plus mince dans ces zones.

Il ajoute : « C’est vraiment unique. Je n’ai jamais rien vu de pareil. »

Ces images ont été postées il y a quelques heures et ont déjà été visionnées près de 10 000 fois.

Les internautes se sont montrés perplexes face à cette étrange structure dans la glace.

« Il n’y a rien de naturel à cela », a déclaré l'un d'eux.

Certains sont convaincus qu'il s'agit d'une preuve de vie extra-terrestre.

« Il s’agit de l’extérieur d'un bunker extraterrestre souterrain », a suggéré un internaute.

Ce n'est pas la première fois que des théories sur la vie extraterrestre émergent de l'Antarctique.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/746736/Alien-news-underground-bunker-Antartica-Google-Earth-YouTube-fans-video, 14 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une ancienne base extraterrestre découverte en Antarctique


Une ancienne base extraterrestre a été découverte à l'aide de Google Earth sous la glace de l'Antarctique, nous affirme un théoricien du complot.

Discutant de cette découverte sur sa chaîne YouTube thirdphaseofmoon, Blake Cousins décrit ce site étrange comme étant « une sorte de base cachée sous la glace de l'Antarctique ».

En se rapprochant de cette étrange faille dans le glacier, il nous indique ensuite qu'il pense qu’il s’agit « d’une plaque [avec] une sorte de plate-forme en dessous ».

« À mon avis, cela n’a pas l’air naturel », fait-il remarquer alors qu’il inspecte cet énorme objet qui dépasse du sol.

Blake explique ensuite ce qu'il croit être une « soucoupe volante » cachée à l'intérieur de l'objet.

« Je vois quelque chose qui se passe là-bas, je vois quelque chose de brillant », a noté le spécialiste.

Il poursuit : « Cette chose est énorme, nous avons trouvéquelque chose d’énorme. »

« Si c'est une base, c'est une excellente trouvaille. »

Cet objet étrange a été repéré par un homme connu sous le nom de HypnoTech alors qu'il explorait le continent de glace à l'aide du logiciel Google Earth.

Il a ensuite envoyé sa découverte aux YouTubeurs, Blake et Brett Cousins, qui ont partagé cette surprenante découverte le 6 décembre 2018.

Bien que certains pensent que l’objet ne peut être que de la glace fissurée, d’autres ont envisagé la possibilité d’une base militaire cachée dans les profondeurs de l’Antarctique.

Mais de nombreux internautes sont convaincus que l’objet pourrait réellement contenir une « base bien dissimulée » sur la croûte du continent.

Quelques jours plus tôt, les débris d’un « OVNI écrasé » à la surface de l'Antarctique a été découvert, toujours à l’aide de Google Earth. Pour beaucoup, cette trouvaille aurait été volontairement dissimulée par l'armée.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/746606/antarctica-cover-up-ancient-alien-base-ufo-news-google-earth-conspiracy-video, 14 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un employé de la NASA affirme qu’il y a une base sur la Lune


Un aviateur américain affirme avoir été terrifié après avoir visionné une photo de la face cachée de la Lune. Celle-ci nous dévoilerait des structures construites par des extraterrestres

Le sergent Karl Wolfe avait une autorisation très secrète et travaillait pour le commandement aérien tactique à la base aérienne de Langley en Virginie, aux États-Unis. En 1965, il a été enrôlé dans le projet Lunar Orbiter de la NASA. Il travaillait comme réparateur des systèmes électroniques de photographie de précision et a été envoyé réparer l’équipement de l’agence spatiale.

Au cours de son travail, Wolfe a été emmené dans un laboratoire pour travailler sur cette technologie.

Cependant, c'est à ce moment-là qu'il affirme qu'un autre employé lui a montré une photo très surprenante.

« Nous nous sommes dirigés vers l’un des côtés du laboratoire et il m’a dit : ‘soit dit en passant, nous avons découvert une base’ », a révélé Wolfe à Steven Greer dans la série télévisée distribué par Netflix et intitulée Unacknowledged.

« Je lui ai répondu : que voulez-vous dire ? Qu’est-ce que c’est ? »

« Et puis il a sorti la photo et sur celle-ciil y avait une base avec des tours, des bâtiments et des objets qui ressemblaient à des antennes radar. »

« À ce moment-là, j'ai eu un peu peur - j'étais terrifié. »

En octobre 2018, Wolfe a été tué lors d'un accident de vélo survenu à New York.

Les policiers ont ouvert une enquête sur sa mort mais aucune accusation n'a été portée contre le conducteur.

Certains théoriciens du complot ont prétendu qu'il a été assassiné pour avoir exposé ce prétendu projet top secret.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1056257/alien-news-us-airman-Karl-Wolfe-structure-moon-nasa-project-spt, 13 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité