Affichage des articles dont le libellé est Mystère. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Mystère. Afficher tous les articles

Los Angeles aura disparu en 2063 selon un voyageur temporel


Un voyageur temporel, qui affirme venir de l’année 2075, a déclaré qu'une « grande inondation » allait anéantir Los Angeles dans seulement 43 ans.

L’homme, dont le visage a été flouté, a mis en garde contre des cataclysmes naturels qui se produiront dans un proche avenir. Le voyageur du temps, connu sous le nom de Kasper, prétend être de 2075. Il est apparu sur Internet dans une vidéo très inhabituelle. Il a déclaré qu’il s’était rendu à notre époque pour avertir la population et faire des révélations sur notre avenir. L’aveu le plus choquant du voyageur du temps a été la destruction de Los Angeles, en Californie, en 2063.

S'exprimant sur la chaîne YouTube ApexTV, il a déclaré : « Des événements terrifiants se produiront dans le futur. »

« Je vais partager avec vous l’une des choses les plus choquantes que vous ayez jamais entendues auparavant. »

« Vous serez absolument choqué par les informations que je vais vous donner. »

Selon lui, la technologie du voyage dans le temps sera révélée au public en 2028.

Puis, la même année, les gouvernements du monde révéleront au public l'existence d’extraterrestres venus d’ailleurs.

Kasper a déclaré : « Des événements effrayants se produiront dans le futur. »

« Donc, dans le futur, j'ai été renvoyé à l'année 2019 dans le cadre de la mission publique de collecte de données sur le passé. »

« Parce que vous pouvez aller dans le passé et voir certains détails, lire des vidéos sur le passé et regarder des vidéos qui parlent du passé, il faut toutefois aller dans le passé pour obtenir les informations souhaitées afin de pouvoir combler les vides et véritablement comprendre»

« Et je suis revenu dans le passé avec des caméras vidéo, des équipements de photographie, des scanners 3D, des sonars et tout cet équipement qui m'aide à cartographier le passé. »

« Et nous sommes envoyés pour des missions spécifiques. Je suis ici à Los Angeles, en Californie, pour cartographier une chose spécifique. Hélas, je ne peux pas entrer dans les détails. »

Los Angeles sera l'épicentre d'une inondation catastrophique dans 43 ans, selon Kasper.

Le voyageur du temps a déclaré : « Je suis à Los Angeles, en Californie, car des chosesterrifiantes vont se produire dans cette ville. »

« À Los Angeles, en Californie, il y aura une inondation majeure. Cela se produira vers 2063. »

« Il y a une inondation majeure et Los Angeles, Californie, est sous l'eau en l'an 2063. »

Cependant, beaucoup de gens qui ont vu cette vidéo confession n’ont pas été convaincus par ses avertissements apocalyptiques.

Le voyage dans le temps est-il possible ?

Selon William Hiscock, professeur de physique à la Montana State University, le voyage dans le temps relève davantage de la science-fiction.

Le scientifique a déclaré : « Le voyage dans le temps dans le passé, ce que les gens entendent généralement, est une proposition beaucoup plus incertaine. »

« Il existe de nombreuses solutions à l’équation de relativité générale d’Einstein qui permettent à une personne de se rendre dans le passéet ainsi se rencontrer - ou rencontrer sa grand-mère. »

« Le problème est de décider si ces solutions représentent des situations pouvant se produire dans l'univers réel ou s'il s'agit d'étranges équations mathématiques incompatibles avec la physique connue. »

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1127700/Time-travel-proof-real-time-traveller-2075-Los-Angeles-video-evidence-ApexTV, 16th May 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme rencontre Jésus au cours d’une NDE


Un homme, qui est décédé pendant un bref moment, a vécu une expérience de mort imminente au cours de laquelle il affirme avoir vu Jésus-Christ. Il lui aurait demandé s’il voulait rester au Paradis pour « la paix éternelle ».

La personne, qui se prénomme Gary, a raconté son histoire sur un site Web qui recueil les récits de celles et ceux qui ont entrevu l’au-delà. Après un terrible accident de voiture, il a temporairement perdu la vie. Au moment où son cœur s'est arrêté de battre, Gary a déclaré qu'il avait été transporté dans un autre monde où il a pu voir ses proches décédés. Mais, au milieu de ces « lumières scintillantes », Gary a cru voir Jésus.

Sur le site Internet du NDERF (« Near Death Experience Research Foundation »), Gary a déclaré : « J’étais un peu effrayé parce que je pouvais voir mon corps recroquevillé et je savais que j’étais mort. »

« À ma gauche et dans un champ, il y avait beaucoup de monde. J'ai vu ma grand-mère et sa sœur qui étaient décédées l'année précédente. »

« Les couleurs étaient si vives ! Devant moi se trouvait un ruisseau de taille moyenne surmonté d'un pont blanc. Jésus se tenait de l'autre côté du pont. »

« Il y avait un énorme objetsemblable au soleil qui brillait sur son côté gauche. Mais cela ne me faisait pas mal [aux yeux] de le regarder. »

« J’ai entendu dans ma tête que Jésus me demandait : ‘Gary, voudriez-vous rester pour la paix et le bonheur éternels ou revenir [sur Terre] ?’. Je me suis dit : ‘Je voudrais y retourner’. »

« Je me suis remis à flotter vers mon corps allongé pendant qu’un monsieur me réanimait»

Beaucoup de médecins sont conscients qu’un nombre non négligeable de leurs patients vivent ce genre d’expériences. Cependant, certains considèrent que ces visions sont des phénomènes normaux et que ce n’est pas nécessairement un signe de vie après la mort.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1124524/life-after-death-proof-of-heaven-jesus-christ-vision-bible-news, 10 mai 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un terrifiant Homme en Noir est venu frapper à sa porte


Lucy Palmer est une ancienne agent de sécurité et une sorcière Wiccan. Elle a raconté une histoire troublante et étrange qui était arrivée à Shelagh et à son partenaire.

Alors qu’elle était seule chez elle, un Homme en Noir (ou « Men in Black », en anglais) est venue frapper à porte … Ce qui s’est passé après dépasse l’entendement.

Elle raconte :

« Ils vivaient ensemble comme un couple depuis leur rencontre en 1983, lorsque des phénomènes paranormaux ont commencé à se produire presque immédiatement. Au moment où tout a commencé, Robert travaillait dans un supermarché et Shelagh était seule à la maison. C'était en août 1991 et Shelagh était dans la cuisine lorsqu'elle a entendu sonner à la porte d'entrée. Le bâtiment était une maison mitoyenne située sur une route très fréquentée d'Oxford Road à Reading [en Angleterre]. La maison avait un escalier de sept ou huit marches de pierre menant à la porte d'entrée. Cette maison possédait une autre série de marches menant à une pièce au sous-sol au niveau de la rue. Shelagh se dirigea vers la porte d'entrée qui contenait une grande vitre en verre dépoli. De ce fait, elle pouvait voir l'ombre de tous ceux qui se trouvaient à l'extérieur. Mais ce qui frappa Shelagh, c’est qu’elle ne pouvait pas voir la silhouette sombre de celles ou ceux qui attendaient à l’extérieur. Elle pensa donc que ces personnes s’étaient malencontreusement retrouvées devant la porte du sous-sol. »

« Elle a ouvert la porte et s’est retrouvé nez-à-nez avec un homme au large sourire, ce qui laisse à penser que lorsqu’il était debout à l'extérieur, son ombre était complètement absente et non visible à travers la vitre ! Il portait un costume noir impeccable, une chemise blanche et une cravate noire. Elle a décrit son costume comme ‘trop parfait pour être réel, avec des plis parfaits au niveaudes jambes’. Elle a rapporté que sa chemise était d’un blanc très éblouissant, presque hypnotique. Elle a particulièrement remarqué qu’il n’avait pas une seule goutte de sueur sur le visage et que le col de sa chemise était impeccable, alors que c’était une journée très chaude et sans nuages. Ses yeux étaient noirs et sa peau était de couleur olive. Il portait une mallette neuve dans sa main droite. Shelagh était une ancienne officier de police, ayant servi dans la branche spéciale de Rhodesian dans les années 1950 et 1960. Forte de son expérience, elle avait un bon sens de l’observation, raison pour laquelle elle a exploité toutes ces informations visuelles dès les premiers instants de cette confrontation. »

« Le plus étrange c’est que, bien que la route derrière lui soit une route principale passante menant directement au cœur de Reading, elle a progressivement pris conscience de l'absence de circulation et de piétons qui passaient par là. De plus, tout derrière lui semblait être flou. Lui était toujours aussi souriant et se focalisait de plus en plus sur elle et elle ne pouvait rien y faire. Shelagh dit que sa vision était étriquée, contre sa volonté, et elle ne pouvait se concentrer uniquement sur sa présence. Elle pouvait voir un petit badge en métal sur le revers de sa veste, à droite de son tailleur. Elle a réalisé qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de regarder cet objet. Il exerçait comme une fascination hypnotique. Shelagh n'a jamais été en mesure de décrire ce badge car, même si elle se concentrait dessus, elle ne parvenait pas à le voir distinctement. Il lui a ensuite parlé. Il avait un accent, étranger, probablement européen, mais elle ne pouvait pas l’identifier : »

« Bonjour, est-ce que Robert est là ? »

« Non, il est au travail. »

« Oh, d'accord », a répondu l’homme en noir, « quand rentre-t-il à la maison ? »

« Probablement vers six heures ce soir. »

« L’Homme en Noir a continué à sourire. C’est alors que quelque chose de très étrange s’est produit. C’était comme s’il s’était téléporté. En effet, l’instant suivant, il se tenait deux marches plus bas, mais il n’avait pas bougé physiquement. Toujours souriant, il lui a alors dit : ‘Vous devez arrêter ce que vous faites.’ Puis le phénomène s’est reproduit une seconde fois et il s'est retrouvé debout sur le trottoir, toujours en étant parfaitement immobile, les mains et sa mallette bien en main à ses côtés. Il était toujours souriant et la regardait sans cesse. Puis l’homme s’est de nouveau ‘téléporté’ et il s’était retourné pour faire face à gauche de la rue (à la droite du témoin). Il a alors commen à s'éloigner - c'était le premier mouvement physique de cet homme dont elle a été consciente. »

« Au moment où il était hors de sa vue, elle est sortie sur le perron. Elle s'attendait à le voir marcher le long du trottoir ou monter dans une voiture - mais il avait disparu. À ce moment, elle a réalisé que les bruits habituels de la rue étaient revenus et que le flux de circulation continuel avait repris. Elle marchait dans la rue, regardant la seule rue latérale à proximité, mais ne le vit pas, ni lui dans aucun véhicule. Elle en a parlé à Robert quand il est rentré à la maison. Tout cela a été documenté comme une autre rencontre étrange. Il n'y a pas eu de suite et cet homme n'est jamais revenu physiquement. »

« Shelagh possède une longue histoire en lien avec ses remarquables dons de clairvoyance. Dans les années 60, elle avait été grande prêtresse dans un coven wiccan. Elle a donc eu une longue expérience avec le monde de l’occultisme. Dans les années 1970, elle a semblé vivre une abduction. Puis, quand elle a rencontré Robert au début des années 1980, ils ont reçu de nombreuses communications de guides spirituels faisant allusion à une ‘mission’. Ce message, reçu par Shelagh qui était médium, fut accompagné d’une série d’événements paranormaux, dont la rencontre avec ce fameuxHomme en Noir»

Ce sont des récits très étranges comme celui raconté par Lucy Palmer qui démontrent que les Men in Black ne sont pas des « agents secrets » du « gouvernement ». Ils sont des êtres bien plus étranges que cela …

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/04/a-man-in-black-wicca-and-a-strange-encounter/, 09 mai 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une mystérieuse pierre tombale tourne toute seule sur elle-même


Les cimetières sont des lieux naturellement effrayants, mais un cimetière en particulier effraie, au plus haut point, celles et ceux qui s’y rendent. Une pierre tombale dans un cimetière situé à Norfolk, en Angleterre, s’est retournée, comme si elle essayait de s’éloigner de la personne ensevelie juste en dessous.

Nous savons que les pierres tombales se déplacent souvent dans les cimetières à cause du sol qui est particulièrement instable. Par exemple, si une pierre tombale est penchée vers l’avant, c’est probablement que le cercueil enterré en dessous s’est effondré. Parmi les autres motifs de déplacement des pierres tombales, citons la croissance des racines des arbres et l’eau souterraine. Cependant, rien ne peut logiquement expliquer qu’une pierre tombale tourne sur elle-même de 90 degrés. C’est pourtant exactement ce qui s’est passé dans le cimetière paroissial de Swaffham.

Frederick Sandell, qui était le sacristain de l'église, a parlé de cette pierre tombale mouvante au journal Eastern Daily Press à l'été 1981. Celui-ci a écrit un article sur le sujet qui disait notamment : « Un mystère entoure une inquiétante croix de pierre qui s’est retournée toute seule dans le cimetière de la paroisse de Swaffham. »

D’après l'article, lors de la réorganisation du cimetière pour faciliter l'entretien des terrains, bon nombre de pierres tombales plus anciennes avaient été réarrangées. Mais une pierre tombale, en particulier, semblait bouger toute seule : il s’agissait de celle de Mlle Ella Morse, décédée en 1852 à 37 ans. La croix de pierre blanche a tourné de 90 degrés de manière à faire face du nord au sud, tandis que les autres pierres adjacentes sont restées dans leur position d'origine, sans bouger d’un pouce.

Alors, qui était exactement Ella Morse et pourquoi sa pierre tombale s'est-elle détournée d'elle ? Elle était la fille de John Morse, un brasseur de Swaffham. Il aurait apparemment payé 400 £ (à titre de comparaison, cela équivaudrait à plus de 16 000 dollars en monnaie d'aujourd'hui par rapport aux années 1850) pour faire installer un vitrail dans le chœur de l'église en mémoire de sa fille et il a également placé des cuivres dans l'église en sa mémoire.

Même si sa famille semblait vouloir la chérir et honorer sa mémoire, elle avait peut-être une autre raison derrière tout cela. Peut-être que Ella était fâchée avec sa famille à sa mort ou peut-être que sa famille voulait essayer de la débarrasser d'un terrible péché qu'elle avait peut-être commis. Bien qu’il n’y ait aucune preuve qu’elle ait été une sorcière, l’inscription sur sa pierre tombale est semblable aux paroles psalmodiées lors des enterrements de sorcières afin de les protéger des esprits nocifs. Sur sa pierre, on pouvait lire : « Ella Morse, September 8 MDCCLII, Aged XXXVII, By thy Cross and Passion, By thy precious Death, Good Lord deliver us » (« Ella Morse, le 8 septembre, MDCCLII, âgée de XXXVII ans, par ta croix et ta passion, par ta précieuse mort, Seigneur, délivre-nous », en français).

Il existe d'autres théories surnaturelles sur les raisons pour lesquelles la pierre tombale a pu se mouvoir, par exemple, la croix n'appartenant peut-être pas à Ella depuis que les pierres tombales aient été réarrangées, elle essayait peut-être de s'éloigner du corps inconnu qui se trouvait dessous. D’autres pensent qu’il y a une explication plus naturelle à la raison pour laquelle elle s’est déplacée de 90 degrés. Quoi qu’il en soit, il n’existe aucune explication parfaite, et tout cela demeure un mystère.

L’histoire a cependant connu une fin triste. En effet, trois jours après la publication de l’article, des vandales sont entrés dans le cimetière et avaient remis la pierre dans sa position initiale, mais alors qu’ils la déplaçaient, elle s’est brisée et des morceaux ont été retrouvés dans tout le cimetière.

Aujourd'hui, il ne reste que le socle de pierre de l'emplacement où se trouvait la croix de pierre blanche. Mais le mystère de cette pierre tombale tournante vivra pour toujours.

Photo : Pierre tombale de Ella Morse, prise en juin 1981

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/05/the-mysterious-story-of-the-turning-gravestone/, 09 mai 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

L’étrange possession de Maria Talarico


Les meurtres irrésolus et les morts mystérieux ne sont pas nouveaux. Pourtant, certaines affaires sont plus bizarres que d'autres. L’une d’elles concerne le fantôme d’un homme qui aurait pris possession du corps d’une jeune femme afin de résoudre son propre meurtre …

La journée du 13 février 1936 a été marquée par une découverte macabre sous le pont Morandi, dans la ville de Catanzaro, en Italie. En bas, sur le lit rocheux de la rivière, se trouvait le corps brisé d'un homme nommé Giuseppe « Pepe » Veraldi. Compte tenu des grave blessures visibles sur le corps et de son emplacement, il semblait assez évident que l'homme était tombé du pont situé à l'étage supérieur peu avant de mourir. À ce moment-là, aucun acte criminel n'était suspecté et les autorités ont conclu que Veraldi avait choisi, pour une raison quelconque, de mettre fin à ses jours sur le pont. La famille de la victime a contesté cette explication officielle, affirmant qu'il n'avait jamais été suicidaire. Elle a nié avec véhémence la théorie du suicide, affirmant qu’il s’agissait, en réalité, d’un meurtre, mais la police a maintenu sa position. Cela a presque mis fin aux rumeurs et spéculations. L’affaire, qui avait fait la une de la presse, avait fini par tomber dans l’oubli.

Trois ans après sa mort, en janvier 1939, Maria Talarico, une adolescente de la localité, traversait le même pont lorsqu'elle aurait soudainement ressenti le besoin de marcher jusqu'à l'endroit même où Veraldi avait sauté. Sur place, elle se sentait très étourdie et avait la tête qui tourne, peu avant de perdre conscience et s'effondrer sur le sol. Un passant inquiet a pris soin de la fille évanouie et l'a ramenée à la maison, où elle a dormi pendant un certain temps avant que les choses ne deviennent encore plus étranges.

Quand elle s’est réveillée au lit, elle n’était plus comme à son habitude. Elle commençait à parler à voix basse et affirmait qu’elle n’était plus Maria Talarico, mais plutôt Veraldi, l’homme qui avait péri sur le pont. L’esprit, qui avait pris possession du corps de la jeune fille, commençait à demander à voir sa mère et demandait à avoir des cigarettes et du vin. Ce comportement était très inhabituel pour Maria. Cette dernière était une fille pure qui ne buvait ni ne fumait. Sa famille inquiète décida d’appeler la mère de Veraldi, Catarina Veraldi, pour savoir ce qu’elle en pensait. Quand celle-ci est arrivée, elle devint convaincue que c’était l’esprit de son fils décédé. Celui-ci a même démontré sa capacité à écrire avec la même écriture que Veraldi.

Rapidement, l’esprit de « Pepe » prit ensuite un air triste avant de proclamer qu'il ne s'était vraiment pas suicidé, mais qu'il avait été assassiné de sang-froid par un groupe composé de plusieurs de ses propres amis. Il avait ensuite été battu à mort et jeté depuis ce pont des années auparavant. Catarina avait, peu après, prié son fils de cesser de tourmenter la jeune fille. Dès lors, cette dernière quitta la maison en courant pour se rendre sur le pont avant de s’allonger à l'endroit exact où elle s'était évanouie. Là, elle s'évanouit à nouveau. Quand elle se réveilla, l’esprit de Pepe était parti et elle n’avait aucun souvenir de ce qui venait de se passer. Toutes les personnes présentes étaient perplexes devant ces événements surnaturels. Malgré tout, rien ne prouvait encore que Veraldi avait été effectivement assassiné, ni qui étaient ces « amis », ou si Maria avait réellement été possédée par cet esprit ou si elle avait juste déliré. Toutefois, ce qui demeure troublant, c’est que sa mère soit restée convaincue que c’était vraiment son fils qui parlait depuis l’au-delà et qu’il affirmait qu’il avait été assassiné comme elle l’avait affirmé quelques temps auparavant.

Toute cette étrange affaire était complètement oubliée quand, 9 ans plus tard, la mère de Veraldi reçut une lettre par la poste. Celle-ci avait été écrite par un ami de Giuseppe Veraldi, Luigi « Toto » Marchete, qui s’était installé en Argentine peu après la mort mystérieuse de Veraldi. Ce qui était encore plus inhabituel que de recevoir une lettre de l’ami de son fils décédé, c’était ce qu’elle contenait. Marchete y affirmait que sa culpabilité l'avait rongé et avouait avoir tué Veraldi, racontant qu'il avait été jaloux d’une femme et l'avait tué avec l'aide de trois autres personnes, comme l'avait dit Maria quand elle était en transe.

Marchete était décédé avant que la lettre ne soit reçue. Il avait laissé des instructions explicites afin qu’elle parvienne par la poste à Catarina. Il avait pris soin de demander que tout son argent et ses biens soient légués à la mère de Veraldi comme réparation pour son crime abominable. Ces mystérieux aveux ont suffi à rouvrir le dossier et la police a pu rassembler et arrêter les autres coupables. Tous ses compères furent alors reconnus coupables du meurtre de Giuseppe Veraldi.

Il s’agit là d’une affaire déconcertante de meurtre essentiellement et officiellement résolu par le fantôme de la victime. Après cette histoire, Maria a pu continuer sa vie sans que d’autre incident de ce genre ne lui arrive. Le fantôme a pu enfin trouver le repos après que son meurtre ait été résolu.

Comment cette jeune fille, qui ne savait même pas qui était Veraldi, était au courant de son assassinat, alors que la population en général le considérait depuis longtemps qu’il s’était suicidé ? Comment avait-elle su l'endroit où il avait sauté de ce pont ? Est-ce que tout cela était de la chance ou un canular ? Était-ce une sorte de prémonition de voyance ? Ou bien l’esprit de Veraldi avait-il réellement pris possession momentanément de cette fille afin de faire connaître au monde le sombre secret, animé par une puissante vengeance ? Nous ne connaîtrons peut-être jamais les réponses à ces questions, mais nous pouvons raisonnablement être certains qu'il s'agit d'un cas très étrange.

Photo : Pont à partir duquel le corps de Veraldi a été jeté, dGlabbOpera propriaCC BY-SA 3.0Collegamento

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/04/the-strange-possession-of-maria-talarico/, 06 mai 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un étrange nuage de plasma filmé aux États-Unis


Depuis quelques temps, de mystérieux nuages « plasmiques » apparaîtraient dans le ciel aux États-Unis. Ces étranges phénomènes n’ont pas manqué d’intéresser de nombreux théoriciens.

Kenneth Grones a filmé et observé l’un de ces étranges objets colorés le 17 avril 2019 en Caroline du Sud, aux États-Unis. Alors qu’il est en train de filmer, on peut l’entendre dire :

« C’est bizarre, je n’avais jamais rien vu de tel auparavant. Jamais. »

La caméra est directement pointée vers ce nuage coloré, qui s’est répandu dans le ciel.

Des traînées de lumière colorées rayonnent à travers cette formation embrumée. Un sillage en zigzag sort de cette chose.

Blake et Brett Cousins, qui sont responsables de la chaîne YouTube thirdphaseofmoon, ont republié cette vidéo avant d’exposer leurs propres hypothèses.

« Il [le témoin, NDLR] a dit que ce phénomène avait été rapporté dans plusieurs comtés », a déclaré Blake.

« Kenneth dit qu'il n'a jamais rien vu de tel [auparavant]. »

«Les conditions météorologiques sont de plus en plus étranges depuis l’année dernière. Les gens, dans le monde entier, capturent ce genre de phénomènes. »

« C’est l’un de mes préférés parce que je ne pense pas que ce soit un nuage classique. »

Il suggère que cette observation est « différente » des incidents précédents en raison des « entrailles » visibles dans ce nuage arc-en-ciel.

Plus de 4 000 personnes ont visionné la vidéo depuis sa publication sur YouTube.

Pour certains, ce phénomène avait une origine extraterrestre. Pour d’autre, il s’agissait d’un OVNI qui tentait de se camoufler.

Toutefois, beaucoup ont prétendu avoir vu un visage dans ce nuage.

Une personne a déclaré : « Cette formation plasmique semble avoir un visage sur son côté gauche, suis-je le seul à le voir ? »

« Cela ressemble clairement à une tête avec un visage démoniaque », a ajouté un autre.

 

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/774320/US-weather-plasma-cloud-appears-above-South-Carolina-video, 02 mai 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un os appartenant à un gigantesque humanoïde trouvé en Afrique


Le 21 avril 2019, un immense os, appartenant visiblement à une créature humanoïde, a été découvert quelque part en Afrique.

Si cet os fossilisé appartenait réellement à un humanoïde, cela signifierait que jadis, sur Terre, vivaient de gigantesques êtres humains. D’ailleurs, de nombreux récits antiques, dont la Bible, nous parlent de géants qui peuplaient notre planète. Parmi ces êtres, on retrouve les néphilims qui étaient issus d'unions entre les fils de Dieu et les filles des hommes.

Ces êtres surnaturels auraient, par la suite, été complètement décimés au moment du déluge.

Scott C. Waring, ufologue, nous livre son analyse :

« Cet ancien os a été découvert par Michael Tellinger, un Youtubeur. Il vit en Afrique du Sud et est tombé sur un ancien fossile géant de ce qu’il croit être un humanoïde gigantesque. Je dois admettre que cela ressemble effectivement àune structure d’articulation et à la conception d'un os géant. Rappelez-vous qu'un fossile est un os transformé en pierre, donc les fossiles sont des roches. Cela ressemble en tous pointsà un fossile, mais de quelle créature pourrait-il s’agir ? Qu’est-ce qui pourrait être aussi grand pour avoir des os d'une telle taille ? Cela ressemble en fait à un os de la main ou du pied ... Donc, s’il mesure 2 mètres de long, la personne devait, de ce fait, faire environ 80 mètres de haut ou plus. C'est énorme, et honnêtement, cela semble être daté de plusieurs centaines de millions d'années. Il n'y a aucune preuve que ce n'est pas un os d'un humanoïde géant. Mais la forme, les dimensions et l’âge semblent le rendre réel. »

Le témoin oculaire explique :

« Je suis ravi de partager ce bel os fossilisé d'un humanoïde géant ou d'une autre créature trouvée le 21 avril 2019 parmi des ruines en Afrique du Sud. »

Source
https://www.etdatabase.com/2019/04/two-meter-ancient-humanoid-bone-found.html, 23 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme survit miraculeusement après être tombé d’un gratte-ciel


Un homme, qui est tombé à près de 500 pieds (150 mètres) du 47ème étage d'un gratte-ciel, a miraculeusement survécu. Il pense qu’une intervention divine lui a donné une seconde chance.

Un miracle est un événement qui défie et qui va à l’encontre des lois naturelles ou scientifiques. Il s’agit d’un fait extraordinaire, surnaturel, qui impliquerait, parfois, une intervention divine. Ce qui est arrivé à Alcides Moreno le 7 décembre 2007 semble certainement correspondre à ce qu’il convient d’appeler un miracle. Cet équatorien, âgé de 49 ans, est tombé du 47ème étage alors qu'il nettoyait les fenêtres du Solow Tower, un gratte-ciel situé dans l'Upper East Side à Manhattan, dans la ville de New York, aux États-Unis.

Dans un épisode de la série de documentaires intitulé « The Story of God » (« L’histoire de Dieu ») présenté par Morgan Freeman, M. Moreno a révélé comment cette terrible épreuve s’était déroulée.

Il a déclaré en 2017 : « Je me suis réveillé le matin, j'ai pris ma voiture et je suis passé dans le New Jersey. »

« Je suis arrivé devant l'immeuble et j'ai pris l'ascenseur jusqu'au sommet - 47 étages - puis j'ai grimpé sur la plateforme»

« Nous avons juste commencé à abaisser la plate-forme quand l'un des câbles s'est cassé. »

« J'ai juste attrapé l'échafaud et l'ai tenu jusqu'à ce qu'un autre câble se casse. »

M. Moreno a ensuite plongé à 150 mètres du sol, ne survivant que grâce à la plateforme sur laquelle il travaillait qui est venu se loger contre un bâtiment voisin.

Il a ajouté : « Les ambulanciers m'ont trouvé juste au milieu, l'échafaudage s'est brisé en deux et est venu se loger entre les deux bâtiments. »

« C'était juste au milieu, ils sont venus me chercher et m'ont emmené à l'hôpital. »

« Je ne suis pas sorti du coma avant le 24 décembre. J’étais dans mon lit d’hôpital et ma femme était là. »

« J’ai [finalement] pu remarcher et tout le reste, le médecin m’a dit : ‘tu es un miracle’ ».

Au cours de l'incident, M. Moreno s'est fracturé 10 os, ses poumons se sont affaissés et il lui a fallu 43 litres de sang et de plasma.

Seulement la moitié des personnes qui tombent de trois étages survivent. Ceux qui chutent de dix étages n’ont aucune chance de survie.

Cependant, M. Moreno n'est pas convaincu qu'il s'agisse d'un miracle, son frère, Edgar, qui était sur la plate-forme avec lui, n'a pas survécu.

Il a poursuivi : « Je ne sais toujours pas [ce que je pense qui est arrivé]. »

« Mon frère est une grosse perte, nous étions vraiment très proches. »

« C'était un grand homme, je voulais juste l'amener à travailler avec moi pour l'aider parce qu'il était plus jeune que moi et était un homme bon. »

« Je pense que Dieu m'a sauvé, mais je voudrais lui demander : ‘pourquoi moi ?’ Qu'est-il arrivé ? Pourquoi ? C’était peut-être une deuxième chance d’aller de l’avant»

« Je suis impatient de savoir pourquoi. »

Une enquête sur l'accident a révélé que l'échafaudage n'avait pas été correctement entretenu et que les nouveaux câbles motorisés, qui fixaient la plateforme du lave-vitres au bâtiment, n'avaient pas été correctement ancrés au toit.

Les enquêteurs ont également conclu que, même si Alcides Moreno avait marché sur l'échafaud sans porter de harnais de sécurité, cela ne prouvait pas qu'il avait refusé de le porter.

Comme il n'avait pas encore récupéré son équipement de lavage, les enquêteurs ont dit qu'il avait peut-être l'intention de retourner et de mettre le harnais avant de commencer à travailler.

De ce fait, M. Moreno a été mis hors de cause et a ainsi reçu une indemnité substantielle et lui et sa famille ont déménagé à Phoenix, dans l’Arizona, aux États-Unis.

Il dit que la météo particulièrement clémente de cette région est bonne pour ses os.

Photo : National Geographic ©

 

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1117251/god-proof-bible-news-man-felll-skyscraper-survived-miracle-jesus-christ-easter-spt, 23 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une jeune femme possédée photographiée au Japon ?


Il y a quelques années, une terrifiante photo a été prise quelque part au Japon. Celle-ci nous montre une jeune femme qui semble véritablement être possédée par une quelconque entité démoniaque. Aujourd'hui, beaucoup essayent de déterminer s’il s’agit, ou non, d’un canular.

La jeune femme semble défier les lois de la physique… elle plie sa tête dans une position peu naturelle. Sa tête penche à l'extrême gauche. Son cou a l'air complètement cassé ou tordu.

Pourquoi cette photo a-t-elle été publiée ? Personne ne semble savoir d'où elle vient originellement. Cette photo reste, à ce jour, entièrement inexpliquée.

Ceux qui pensent que la première photo est véridique sont persuadés qu’elle était possédée par une sorte de démon ou une autre entité. L'autre photo la montre normalement, assise à côté de ses amis parmi la foule. Où cela a eu lieu et quand, on ne le sait pas non plus. La seule information que l’on a entre notre possession était que cette photo avait été prise lors d'une conférence consacrée au paranormal quelque part au Japon.

Pourquoi une personne ou un groupe de personnes voudrait-il dissimuler la photo ? Ils auraient pris le temps de publier une version bien meilleure et plus raffinée de ce document, en faisant apparaître la photo d'origine. Les photos peuvent certainement être facilement manipulées de nos jours avec différents programmes. Cela ne fait que rendre la compréhension de ce qui est réel ou pas beaucoup plus difficile.

La photo est simple mais subtile, elle suggère que quelque chose n’est pas normale.

Cette photo date de très longtemps, l’année exacte de sa parution n’est pas connue. Cependant, la photo controversée a fait son chemin sur divers forums Internet en ligne dédiés aux activités de type paranormal.

Beaucoup ne savent pas quoi en penser, elle demeure à la fois discutable et surnaturelle.

Source
https://www.freaklore.com/strange-conspiracy-surrounds-scary-japanese-girl-photograph, 23 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une momie maudite responsable du naufrage du Titanic


Un survivant du Titanic a déclaré qu'un objet maudit d’origine égyptienne connu sous le nom de « Momie malchanceuse » était à l'origine du terrible accident qu’a connu cet énorme navire réputé insubmersible.

Le célèbre Titanic a coulé il y a 107 ans aujourd'hui lors de son voyage inaugural de Southampton à New York, aux États-Unis. Le paquebot britannique, qui était sous la direction de Edward Smith, avait à son bord environ 2 200 passagers lorsqu'il est entré en collision avec un iceberg peu avant minuit - un accident qui a coûté la vie à plus de 1 500 personnes. Cependant, selon un survivant, la tragédie n'était pas un accident.

Il y avait, dans ce bateau, une Momie maudite. Cet ancien artefact égyptien était composé d’un couvercle de cercueil en bois peint qui remonterait à la 22ème dynastie.

Dans les années 1900, le journaliste Bertram Fletcher Robinson passa des mois à enquêter sur les allégations selon lesquelles cet objet serait maudit.

Cependant, avant de pouvoir rendre public son travail, il est mort mystérieusement.

Sir Arthur Conan Doyle pensait que c’était une étrange coïncidence, de même que certaines des autres connaissances de M. Robinson.

Sir Arthur avait déclaré à propos de la mort de M. Robinson : « Cela a été causé par des ‘élémentaux [esprits désincarnés] égyptiens qui gardaient la momie d’une femme, parce que M. Robinson avait ouvert une enquête sur les histoires entourant cette momie maudite. »

« La cause immédiate de la mort était la fièvre typhoïde, mais c'est ainsi que les élémentaux protégeant la momie pourraient agir. »

Au fur et à mesure que les rumeurs circulaient au sujet de la malédiction apparente de la momie, de plus en plus de journalistes devinrent fascinés par cette nouvelle, notamment William Stead, qui a malheureusement perdu la vie à bord du Titanic.

M. Stead, qui voyageait en première classe sur le paquebot, avait été invité personnellement à bord par William Howard Taft, le 27e président des États-Unis.

Son travail de journaliste d'investigation à ce moment-là avait été si bien reconnu qu'il était même pressenti pour recevoir le prix Nobel de la paix plus tard au cours de la même année.

Cependant, après sa mort, l'un des survivants a présenté un témoignage anonyme au journal New York World.

Selon ce dernier, M. Stead aurait déclaré aux passagers qu'il pensait que la Momie Malchanceuse était à bord du somptueux navire et qu'elle était à l'origine de la tragédie.

Cependant, il a été révélé par la suite que l'artefact avait en fait été retrouvé intact au British Museum, suggérant qu'il n'était jamais parti.

Il n’y avait aucune trace de la momie malchanceuse dans la cargaison du navire et aucun autre passager ne s’est souvenu de l’avoir vu pendant l’évacuation.

Un expert avait précédemment affirmé que le Titanic n'avait pas été frappé par un iceberg.

Le capitaine L. M. Collins a publié en 2002 un livre intitulé « The Sinking of the Titanic, An Ice Pilot’s Perspective », dans lequel il a avancé trois raisons pour lesquelles il croyait que Titanic avait réellement touché la banquise.

À la suite de la publication de ce livre, il a déclaré : « Je suis convaincu au-delà de tout qu’il est impossible qu’il ait frappé un iceberg. »

« Au lieu de cela, le Titanic a transité par une bande de banquise arctique. »

« La banquise arctique est une glace présente depuis plusieurs années, une glace très dure. »

« De nombreux navires ont coulé de la même manière, en ouvrant la coque. »

« Il n'y a aucune preuve crédible que Titanic a frappé ou a été en contact avec un iceberg. »

 

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1114141/titanic-cursed-ship-survivor-blamed-egyptian-mummy-sinking-spt, 19 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme affirme avoir photographié la planète Nibiru


La légendaire planète Nibiru, également connue sous le nom de Planète X, aurait fait son entrée dans notre Système Solaire. Un témoin oculaire l’aurait même observé et photographié.

Des chercheurs affirment que Nibiru gravite autour du Soleil en 3 600 ans. Au cours de son voyage, elle va au-delà des limites du système solaire. Aucune observation officielle de cette planète, parfois surnommée Planète X ou Wormwood, n'a jamais été faite. Toutefois, des théoriciens du complot pensent qu'elle est réelle. Le passage de Nibiru à travers notre système solaire est censé annoncer l’apocalypse et la destruction de la civilisation. Cette planète, dont la taille est estimée à 10 fois celle de la Terre, écrasera supposément notre monde à cause de ses ondes gravitationnelles, ce qui déclenchera des tremblements de terre, des volcans et des tsunamis.

Si l’on se fie à ces étranges images prises dans l’État américain du Wyoming, la planète apocalyptique est peut-être déjà arrivée à proximité de notre Terre.

Joshua Weickum, qui vit à Casper, dans l’État du Wyoming, affirme avoir pris des photos de Nibiru haut dans le ciel au cours d’une journée ensoleillée.

M. Weickum a déclaré au journal Express.co.uk avoir vu un objet « ressemblant à une planète bleue » après qu’il ait pris des photos de nuages.

Il était catégorique : cette supposée observation de Nibiru n'était pas une banale lumière parasite sur l’objectif de son appareil photo, mais bien une réalité.

Le témoin a indiqué qu'il avait pris une deuxième photo de l'orbe bleu après sa disparition sous la couverture nuageuse.

M. Weickum a déclaré : « Personnellement, j’ai pris ces photos la semaine dernière et je ne pense pas qu’il s’agisse d’un reflet»

« Le point bleu ressemblant à une planète. Il semble être visible derrière des nuages sur une seconde photo prise quelques instants plus tard. Je l’ai prise après fait quelques pas en avant dans le but d’obtenir de meilleures images de ces nuages. »

« Je n’en ai rien remarqué à ce moment-là. Je venais de voir ces nuages. J’ai donc décidé de m’arrêter et de prendre des photos aléatoirement. »

« Un cercle presque parfait semble être visible au même endroit que la planète avant que les nuages ne gênent la vue. Je vous laisse juge»

La théorie concernant la planète Nibiru est apparue pour la première fois en 1976 grâce au travail de Zecharia Sitchin, un spécialiste des langues et écrivain, qui croyait que la planète était vénérée par les anciens Sumériens.

Nibiru a été surnommée la 12ème planète et on dit que d'anciens textes babyloniens décrivent sa longue orbite autour du Soleil.

De nombreux théoriciens du complot croient que cette mystérieuse Planète X est habité par une race d’extraterrestres technologiquement avancée, connue sous le nom d’Annunaki.

Il n’existe cependant aucune preuve scientifique venant confirmer l’existence de la planète Nibiru ou de toute autre planète planétaire apocalyptique.

Selon la NASA, la célèbre agence spatiale américaine, Nibiru ne serait pas réel et ne serait qu’un canular.

La NASA a écrit sur son site Web : « La planète en question, Nibiru, n'existe pas, il n'y aura donc pas de collision. »

« L'histoire de Nibiru est présente depuis des années (comme les contes nous promettant des « jours de ténèbres ») et est périodiquement recyclée dans de nouvelles fables apocalyptiques. »

Le scientifique David Morrison de la NASA a également déclaré : « Il n’existe aucune preuve crédible concernant l’existence de Nibiru. »

« Il n'y a pas d'images, pas de localisation, pas d'observations astronomiques. »

« Je peux dire très précisément comment nous savons que la planète X ou Nibiru n’existe pas et ne menace pas la Terre. »

« Premièrement, s'il existait une planète qui se dirigeait vers l’intérieur de notre système solaire et qui s’approcherait de notre Terre, elle se trouverait déjà dans l'orbite de Mars, elle serait lumineuse, et elle serait facilement visible à l'œil nu - si elle se trouvait là-haut, il serait facile de la voir, nous pourrions tous la voir. »

Selon Brian Koberlein, astrophysicien au Rochester Institute of Technology, les complots concernant Nibiru appartiennent à la même catégorie que les théories de la Terre plate.

Il a déclaré au journal Futurism : « Il y a un mouvement qui va à l’encontre des idées scientifiques. Je pense que c’est plus une attitude d’élitisme anti-scientifique. »

« Je pense que cela a de réelles implications. En effet, plus ces idées sont nourries, moins les gens sont susceptibles de payer leurs impôts pour financer les recherches scientifiques. Cela a donc de véritables impacts. »

 

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1115992/Nibiru-news-Planet-X-update-photos-nibiru-picture-UFO-sighting-aliens-proof, 19 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un Homme en noir photographié en 1968 à Jersey City


À la fin des années 1960, Timothy Green Beckley, un enquêteur spécialisé dans les phénomènes paranormaux, a été impliqué dans un incident des plus étranges.

Cet enquêteur, qui est également ufologue, éditeur et auteur, a vu, de ses propres yeux, un terrifiant homme en noir man in black », en anglais). Cet homme en noir était très étrange. En effet, on pourrait décrire ce dernier comme un « zombie de type old school ». Il semblait être hypnotisé ou mentalement contrôlé.

Nick Redfern, journaliste, nous précise qu’il ressemblait aux zombies des vieux films en noir et blanc des années 1940 (comme le film « I Walked with a Zombie », sorti en 1943 et réalisé par Jacques Tourneur).

Beckley se souvient des événements très étranges, maintenant révolus, qui sont toujours au centre de ses préoccupations. Il raconte à propos de cette affaire particulière : « J’ai vécu ma propre expérience avec un homme en noir, quand moi et Jim Moseley [un chercheur de longue date sur les OVNI, décédé en 2012 et dont on se souvient certainement mieux pour son bulletin ‘Saucer Smear’] avons photographié un individu étrange un jour en 1968. Il y avait aussi un homme du nom de John J. Robinson - Jack Robinson pour les intimes - qui était secrétaire de la National UFO Conference, l'organisation créée par Jim. »

Beckley poursuit son histoire : « Jack a vécu à Jersey City. Il était considéré comme un spécialiste renommé et était appelé dès que des OVNI étaient rapportés de l'autre côté de l'Hudson. Il possédait une immense bibliothèque consacrée aux OVNI. Jack était marié à Mary. Elle était la voyante de la famille, alors que Jack était plutôt un ufologue complètement fou. »

Pendant plusieurs jours, Mary a vu un personnage sinistre se cacher dans l'ombre d'un bâtiment juste en face de celui dans lequel elle et Jack vivaient. Il était vêtu tout en noir et portait une paire de lunettes de soleil noires et un chapeau de style fedora. Sa peau était très pâle. Il s’était positionné de sorte à avoir une vue directe sur le logement du couple. Son regard était étrange et même troublant.

En effet, tout cela était particulièrement effrayant. Cet énigmatique personnage ne faisait rien à part rester immobile, et regarder les fenêtres de l’appartement de Robertson pendant des heures. Son corps paraissait être totalement rigide. Cette scène a duré pendant une poignée de jours, pas moins. Tout cela était sinistre et inquiétant.

Mary avait donc décidé de prendre des mesures décisives : elle a appelé Beckley et Moseley pour jeter un œil sur cet homme afin d’essayer de découvrir qui il était et ce qu'il préparait.

Beckley se souvient : « Mary a dit à moiet à Jim qu'il semblait être étrangement vêtu et ressemblait à un zombie - il se tenait là, très rigide. Elle n'avait jamais engagé de discussion avec lui, mais il semblait surveiller tous ceux qui entraient et sortaient du bâtiment. »

Dès le lendemain matin, Beckley et Moseley arrivèrent rapidement sur les lieux et, bien sûr, il y avait ce « zombie » qui les fixait. C'était le cinquième jour que l'homme en noir était là. Les deux intrépides avaient réussi à prendre une photo rapide de cet homme – au moment où ils passaient devant lui. Ce mystérieux humanoïde semblait littéralement disparaître dans le néant alors qu'ils tentaient de trouver une place pour garer leur véhicule.

Ce qui est arrivé à cet homme en noir, et qui il était ou ses origines, demeure, à ce jour, un mystère indéniable.

Bien sûr, il y avait une grande différence entre les zombies du grand écran et celui qui traînait entre les maisons, juste à côté de l’habitation de Jack et Mary Robinson. Il ressemblait certes à un zombie dans son comportement, mais était très bien habillé.

Il convient également de noter que cette rencontre inhabituelle a eu lieu en 1968. C’est l’année même où Night, le film d’horreur classique réalisé par George A. Romero, a popularisé l’univers des zombies à un niveau inégalé.

C’est une coïncidence intéressante.

Les questions concernant cet homme en noir qui se tenait debout de l'autre côté de la route n’ont jamais été résolues. Après cette histoire, il n'a plus jamais été revu. Mais cette photo reste inestimable puisqu’elle a immortalisé cet homme étrange qui, pendant une bonne partie de la semaine, a terrorisé Mary Robinson.

Photo : L’Homme en Noir photographié par Timothy Green Beckley et Jim Moseley

 

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/04/photographing-a-zombified-man-in-black/, 17 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le vol MH370 aurait atterri dans un aéroport secret


Andre Milne, qui travaille pour l’entreprise Unicorn Aerospace, affirme que le vol MH370 aurait atterri dans un aéroport secret abandonné peu après sa disparition.

Le vol 370 de la Malaysia Airlines a été porté disparu le 8 mars 2014 entre Kuala Lumpur et Pékin avec 239 personnes à son bord. Le Boeing 777 n'a pas été retrouvé à ce jour. Récemment, le journal Express.co.uk avait révélé que l'avion avait pu atterrir et repartir dans les heures qui ont suivi sa disparition.

De nouvelles déclarations de M. Milne indiquent qu'il aurait pu atterrir dans un aéroport abandonné au Cambodge - et il pense connaître les coordonnées exactes de son emplacement.

Les coordonnées qu'il a indiquées sont la latitude 12.2558 et la longitude 104.5667.

Cet endroit se situe à environ 100 km au nord de Phnom Penh.

M. Milne a déclaré : « L'aéroport maintenant abandonné, appelé Kampong Chhnang, possède des pistes pavées intactes et dures de +/- 9 000 pieds de long. »

Il a affirmé que l'enquêteur amateur Daniel Boyer et lui-même avaient reçu des informations sur ce prétendu atterrissage au Cambodge.

Il a déclaré : « M. Boyer et moi-même avons reçu des informations brutes provenant des services secrets qui nous ont fourni des détails sur un atterrissage secret du MH370. Elles nous ont permis de calculer et d'identifier l'emplacement exact d'un aéroport abandonné parfaitement aligné directement sur l'axe de vol utilisé par les pirates de l'air qui ont détourné le MH370. »

« Nous avons également tous deux reçu des informations brutes nous indiquant que le MH370 avait décollé peu de temps après son atterrissage pour ensuite s’écraser de manière stratégique dans un lieu dissimulé, loin de cet aéroport secret. »

Il a fourni plusieurs images, la première représentant une carte aérienne du Cambodge et du Vietnam avec une ligne dorée, à l'extrême droite, qui, dit-il, représente les coordonnées de l'endroit où la Malaysian Airline Operations a suivi l'avion jusqu’à le perdre de vue.

Ensuite, il y a un cercle rouge à l'extrême gauche de la ligne dorée à l'endroit où l'avion s'est prétendument écrasé et le point rouge correspond à « l'aéroport où il aurait secrètement atterri » avant son crash final, nous explique M. Milne.

Il a ajouté qu'il pensait avoir « un nombre cumulatif de points d'attache », ce qui constituerait une « nouvelle preuve crédible » nécessaire pour ouvrir une nouvelle enquête officielle.

En novembre 2018, le ministre malaisien des Transports, Anthony Loke Siew Fook, a déclaré que le gouvernement malaisien était ouvert à la reprise des recherches du MH370, mais qu'il exigerait de « nouvelles preuves crédibles ».

M. Loke a déclaré : « Nous n'avons jamais fermé la porte à aucune possibilité. »

« Si nos autorités pensent qu'il existe des pistes crédibles, nous sommes toujours prêts à les réexaminer. »

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1112703/MH370-news-missing-Malaysia-Airlines-plane-airport-cambodia-vietnam, 14 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De mystérieux albinos cannibales vivraient aux États-Unis


Existe-il, dans le monde, des êtres humains sauvages et assoiffés de sang qui vivent en marge de la société ? C’est très possible si l’on en croit certains témoignages. Ces histoires sont devenues un thème populaire pour des films d’horreur telles que « La Colline à des Yeux ».

Ces personnes impitoyables sont réputées vivre en marge de la société et se nourrissent de chair humaine à l'abri des regards indiscrets. Il y aurait, un peu partout aux États-Unis, des tribus d’albinos cannibales qui terrifieraient les populations locales.

Sur la côte est, il existe une région connue sous le nom de Ghost Mountain of Pennsylvania, et qui s'appelle officiellement Haycock Mountain. C’est une région rurale et sauvage d’où émergent de nombreuses légendes.

Selon la tradition locale, en particulier dans la ville de Sellersville, en Pennsylvanie, il existerait un clan de cannibales albinos particulièrement cruels qui vivrait dans les forêts profondes de la montagne. Ils sortiraient la nuit pour rôder à la recherche d'une proie, assez stupide pour pénétrer à l’intérieur de leur domaine. Parfois, ils dresseraient de faux barrages routiers, afin d’arrêter les voitures et de kidnapper les occupants. On dit également que ces albinos pilleraient des fermes locales pour tuer le bétail et pratiquement tous ceux qu’ils rencontrent. Ils seraient souvent armés de fusils de chasse chargés de sel gemme pour chasser les visiteurs curieux et indésirables. Ils ramèneraient ensuite leur butin dans leur repaire humide, qui est souvent décrit comme un bunker en béton sans fenêtre et à moitié enseveli dans une colline étouffée par les mauvaises herbes. Un témoin, qui aurait soi-disant vu l’un de leurs abris, a témoigné à Weird U.S. :

« La maison des albinos… Je n'ai jamais vu les albinos, mais j'ai vu leur maison. C’est assez étrange. Vous devez emprunter un chemin de terre et juste avant d'atteindre un vieux pont couvert de couleur rouge et glacial. Sur le chemin qui mène à la route en terre battue, il y a de petites portes sur le flanc d'une colline, d'étranges complexes de tunnels, des trous de hobbit et d’autres objets bizarres. Il s’agit en réalité de caves où sont conservés des légumes. Mais qui sait ce qu’est une cave à plantes ? »

Les histoires de ces cannibales albinos abondent. On dit qu'ils utilisent leurs fusils de chasse ou des feux d'artifice pour chasser les intrus, et se cachent souvent dans les arbres avant de tomber sur des voyageurs imprudents. On les a vus effectuer des rituels étranges parmi les arbres ou jouer de la musique tordue à mesure qu'ils avançaient. En outre, on raconte qu’ils feraient des rituels sataniques et des sacrifices humains. Ils sont supposés parler leur propre langue composée de grognements. Ce langage proviendrait de leurs ancêtres qui vivaient à l'état primal et sauvage. Ils se promèneraient aussi bien à quatre pattes qu’à deux. Ils sont décrits de diverses manières comme des monstres de cirque qui se seraient échappés, ou une sorte d’expérience scientifique qui a mal tourné. D’autres récits rapportent qu’ils ont des yeux brillants qui brillent dans la nuit. Certains pensent même qu’ils ne sont aucunement humains.

Il y a de nombreux témoignages de personnes ayant rencontré ces cannibales féroces dans l'arrière-pays, ou de personnes revenant de ces forêts avec des voitures qui se sont pris des coups de fusil. Des habitants affirment que même les policiers ont peur d'entrer sur leur territoire la nuit. Bien sûr, « Ghost Mountain » est connu pour toutes sortes de légendes urbaines. A cet endroit, il y a une maison où vous pouvez voir une vieille dame fantomatique tricoter par la fenêtre. Un trésor plein d’or perdu serait caché quelque part. Il y a également un pont hanté où un spectre apparaîtrait, si vous klaxonnez trois fois. Amy McCormick, une chercheuse spécialisée dans le domaine du paranormal, a raconté :

« Mes propres enquêtes à ce sujet ont abouti à de nombreux témoignages et à de supposés récits de témoins oculaires, avec des preuves sous la forme de résidus de sel de roche encore visibles sur des Chevrolet Camaro de lycéens locaux. Mais, des albinos eux-mêmes, il n’y a pas une trace. Toutefois, j’ai trouvé deux maisons abandonnées, l’une dans laquelle toutes les baignoires et tous les éviers étaient remplis d’un mélange de boue, de feuilles et de ce que jadis était de l’eau. Une recherche dans les archives des journaux locaux a révélé un manque déprimant de preuves corroborantes. Mais bon, toutes les nouvelles ne sont pas rapportées, vous savez ? »

Ce n'est pas la seule tribu de maniaques albinos qui vivraient et séviraient dans des lieux désertiques. De l'autre côté du pays, une histoire très similaire nous a été rapportée dans l'état de Californie. La tradition dans ce cas-ci gravite autour d'un tronçon de route rural située près de San José. Cette route s’appelle Hicks Road. Des groupes de cannibales albinos y auraient élu domicile depuis des décennies. Ils sont souvent surnommé « Blood Albinos ». Comme leurs cousins de Pennsylvanie, ils chasseraient de manière agressive les intrus, à pied ou à bord de camions sales et abîmés. Souvent, ils laissent les gens quitter la route. Sinon, ils les enlèvent avant de les emmener vers un lieu inconnu. Ils semblent également apprécier simplement terroriser les gens, par exemple en agitant leurs fusils de chasse ou leurs matraques avant de laisser les témoins terrifiés tranquilles ou de les poursuivre uniquement avant de les laisser partir. Un récit d'une rencontre de seconde main avec les présumés albinos nous a été donné par un homme nommé de Ryan sur le site Fictspedia. Il a déclaré :

« En grandissant à Bay Area, vous entendrez sans aucun doute des histoires d'une longue route isolée et venteuse dans le sud de San José, connue sous le nom de Hicks Road. Les rumeurs et les histoires que vous entendez, je peux vous assurer sont tout à fait vraies : une famille albinos qui vit sur la colline de Hicks Road dans une vieille maison délabrée. Un ami proche, Dan, m'a raconté une fois sa rencontre personnelle avec ces albinos. L’histoire de Dan nous ramène à l’automne 2007, fin août pour être précis. Dan et certains de ses copains étaient sortis un jeudi soir, cherchant un peu de frisson. L'un des occupants de la voiture a eu une idée qu'il a proposée au groupe : descendre la route de Hicks à la recherche de ces albinos insaisissables. C’était Dan qui conduisait. Il était au départ sceptique quant à cette idée, mais la pression des autres l'a convaincu. Ils ont alors commencé à s’y rendre. Les routes sinueuses nichées derrière les collines boisées constituaient une conduite fastidieuse pour Dan, et il commençait à s'énerver. »

« Ces albinos n’existent pas ici’ se disait-il sans cesse. Sans prévenir, la voiture a heurté quelque chose, une grande silhouette sombre et floue. Dan a alors freiné brusquement. Quand la voiture s'est immobilisée, les phares révélèrent un être humain imposant étendu sur la route, il était manifestement immobile. Alors que tous les occupants de la voiture réalisaient ce qui s'était passé, une autre silhouette sombre est apparue du bord de la route. Il y avait, en réalité, trois entités distinctes. Elles se déplaçaient rapidement sur la route. Les phares dévoilaient 3 humains avec une peau blanche pâteuse et des yeux injectés de sang. Hâtivement, les trois albinos traînèrent leur compère ensanglantée vers le bas de la colline. Après un moment de choc et de terreur, Dan a filé chez lui. Il montra à tout le monde, les dommages que ce choc avait laissés sur sa voiture. Il essayait d’expliquer comment trois albinos étaient venu prendre le cadavre. Dan et ses trois amis jurent que tout cela s’est réellement produit. »

Les nombreux animaux morts qui auraient été retrouvés dans la région seraient l'œuvre de ces albinos. Ils auraient également laissé des traces de rituels sataniques dans les bois. Il s’agit de l’une des théories sur ce qu’ils pourraient être, et sur leur culte.

D'autres théories ont également été évoquées. Pour certains, ce seraient des cobayes humains qui se seraient échappées de la United Technologies Corporation située à Metcalf Road, non loin de là. D’autres pensent davantage que ce sont des fantômes ou des démons. Un chercheur spécialisé dans le domaine du paranormal a avancé une idée intéressante sur le site Backpackerverse. Il postule que ces êtres pourraient être d’une nature inter-dimensionnelle :

« Je ne serais pas du tout surpris que ces choses existent dans cette seule région du monde. C’est peut-être les derniers vestiges d’une espèce mourante de créatures d’un autre monde ou d’une autre dimension. Peut-être qu’ils ne sont même pas si différents de nous, si ce n’est leur nature fondamentale. Quoi qu’ils soient, ils sont le mal pur et inaltéré. »

Quels que soient leurs origines, les « Blood Albinos » de Hick Road sont devenus une histoire tellement persistante dans la région qu'il y a même eu un court métrage d'horreur basé sur ce phénomène intitulé « Hicks Road ».

Encore une fois, est-ce tout simplement une légende urbaine ou y a-t-il autre chose ? Il est probable que ce ne sont que des rumeurs et des histoires qui sont rapportées parmi la population locale. Mais l'idée d'une meute sauvage d'albinos féroces et très malveillants se déplaçant dans l'obscurité est déconcertante. C’est certainement suffisant de faire réfléchir à deux fois avant d’aller se promener à la nuit tombée dans ces régions reculées.

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/04/strange-and-scary-tales-of-vicious-albino-cannibals/, 11 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Russie – Des soldats formés à la parapsychologie


Dans le numéro de février 2019 d'un magazine publié par le ministère de la Défense russe et intitulé Armeisky Sbornik, il y avait un article curieux intitulé « Un super soldat pour les guerres du futur ».

Écrit par le colonel Nikolai Poroskov, l'article prétend détailler le travail effectué par l'armée russe avec des « soldats doués de pouvoirs psychiques », qui pourraient, prétendument, faire toutes sortes de manœuvres et d’opérations uniquement par la pensée comme : soigner des soldats blessés sur le champ de bataille, trouver des caches d'armes, pirater des ordinateurs, intercepter des ondes radio, mener des interrogatoire par télépathie, et commander des dauphins. La Russie avait déjà développé une arme provoquant des hallucinations. Dorénavant, elle veut se doter de troupes possédant des pouvoirs psychiques.

L'article en russe a été rapporté par le magazine RBC, également en russe. Selon le colonel Poroskov, ces supers soldats possèdent des capacités psychiques extrêmement développés, bien au-delà de ce que l’on peut imaginer.

Poroskov affirme, par exemple, que des soldats psychiques ont pu lire avec succès des documents enfermés dans un coffre-fort, écrit dans une langue qu'ils ne connaissent pas. Poroskov affirme également que les soldats formés au paranormal ont la capacité de détecter psychiquement si une personne est, ou non, un terroriste.

Au-delà de cela, Poroskov explique que ces médiums russes ont pu brûler des générateurs, éteindre des ordinateurs à distance et donner des ordres télépathiques aux dauphins. L’article n’expliquait pas comment ces médiums préparés au combat pouvaient commander les dauphins. A noter que par le passé, la Russie et les États-Unis avaient formé des soldats-dauphins.

Apparemment, cette effrayante division de l’armée russe possède déjà une expérience sur le terrain. Poroskov a écrit que ces forces spéciales formés à ces techniques parapsychologiques ont été déployées en Tchétchénie, où elles ont opéré en tant qu'interrogateurs psychiques.

« Le commandement souhaitait savoir comment [extraire] des informations : révéler le plan de l’ennemi, la composition des forces ennemis et les moyens en jeu. … Une personne utilisant la technologie de métacontact peut mener, par exemple, un interrogatoire non verbal. Il voit ‘à travers’ un soldat ennemi préalablement capturé : quel genre de personne il est, quels sont ses points faibles et ses points forts, s'il peut être retourner. La fiabilité de l'interrogatoire est presque de cent pour cent. … Les soldats des forces spéciales sont formés aux technologies permettant de faire face à de tels interrogatoires dans le cas où ils seraient faits prisonniers. Les plus hautes personnalités du pays ou les dirigeants de grandes structures industrielles et bancaires [sont également formés] afin de préserver les secrets d'État ou commerciaux. »

Interrogé sur l'exactitude de l'article, le rédacteur en chef de Army Collection a donné une réponse assez ferme et a déclaré que leurs auteurs étaient responsables de la véracité de son écriture.

Le colonel Poroskov n’a pas forcément un CV particulièrement impressionnant. Poroskov, chroniqueur régulier du journal, a également travaillé comme chercheur principal pour le compte du journal militaire Herald of Air Defence. Il a également rédacteur en chef pour la principale publication du ministère de la Défense, Krasnaya Zvezda. Poroskov est un ancien combattant et a reçu une médaille « Pour services rendus à la patrie ».

Alors peut-être est-il juste devenu un peu bizarre ? Peut-être, mais peut-être pas. Anatoly Matviychuk, responsable du département analytique du magazine Soldiers of Russia, a parlé à la RBC et a déclaré que le programme de formation aux techniques du paranormal de la Russie est bien réel :

« La parapsychologie de combat… a connu un développement important dans les années 1960-1980. L’Académie soviétique des sciences a mis au point cette technique dans le but de découvrir les caractéristiques et les capacités paranormales d’une personne. Un groupe de spécialistes travaillait sous la direction de l'état-major général des forces armées de l'URSS. Les travaux de cette époque existent toujours et il y a des tentatives pour les activer. Ces techniques ont été testées dans des points chauds en Afghanistan et au Vietnam. »

Nous savons que les États-Unis et la Russie ont mené des recherches militaires sur des phénomènes parapsychologiques par le passé. À moins que leurs recherches précédentes n’aboutissent à rien, il ne semble y avoir aucune raison de croire que l’un ou l’autre pays se soit réellement arrêté. D’un autre côté, cela semble être un bon moyen de dissimuler les dépenses militaires, et si des enquêteurs doués de pouvoirs psychiques avaient été déployés, il est difficile de croire que cela aurait pu rester cacher.

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/04/combat-psychics-russian-colonel-claims-military-is-training-paranormal-super-soldiers/, 10 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une immense pyramide se cacherait en Alaska


Un documentaire a révélé que le gouvernement américain « dissimulait » une pyramide souterraine capable de fournir une énorme quantité d'énergie.

En mai 1992, une explosion nucléaire souterraine d’une mégatonne en Chine a provoqué une onde de choc dans le monde entier.

Les sismomètres du gouvernement américain ont enregistré l'explosion et leurs recherches ont révélé des anomalies géologiques inattendues dans le nord d'Anchorage, en Alaska.

L'agent de contre-espionnage Douglas Mutchler a demandé à la journaliste Linda Moulton Howe d'examiner ces relevés.

Le documentaire Ancient Aliens diffusé sur History Channel a révélé que Linda avait été contactée par un ancien ouvrier de la marine, qui avait fait une déclaration surprenante.

L'homme - qui souhaitait rester anonyme - affirmait que son père était un ingénieur et qu’il avait pu directement et par lui-même examiner et observer cette pyramide secrète souterraine.

Linda a déclaré : « Son père a fait carrière dans la Marine et a ensuite été convié à continuer son travail en Alaska sur un projet très spécial qui impliquait quelque chose de souterrain qui avait la capacité de libérerénormément d'énergie. »

La journaliste d'investigation a également ajouté qu'il y avait des « élévateurs menant à ces puits » dans la région.

« Ilspermettraient de descendre jusqu’à la base d'une énorme pyramide à l’aide d’ascenseurs », a-t-elle affirmé.

« Son travail consistait à essayer de comprendre pourquoi et en quoi cela produisait ce qu’ils estimaient être une quantité d’énergie gigantesque. »

« Mais il n’en parlait jamais, parce que c'était un secret du gouvernement. »

L’épisode a ensuite présenté l’auteur David Wilcock, qui a affirmé qu’il y avait une « dissimulation » autour de cette pyramide.

Il a déclaré : « Il ne fait aucun doute dans mon esprit qu'il y a une dissimulation et que quelque chose a été découvert là-bas en Alaska. »

« Je pense que la raison pour laquelle cela a été caché est que, si tout était révélé,alors nous devrions réécrire complètement la science des origines humaines. »

« L’idée est qu’il existait à un moment donné une civilisation industrialisée mondiale qui avait atteint une technologie supérieure à la nôtre. En effet, même aujourd’hui, nous ne pouvons pas construire facilement de telles pyramides. »

Les pyramides à travers le monde ont fait l'objet d’incroyables théories conspirationnistes par le passé.

La question des origines des pyramides de Gizeh a souvent dérouté les experts - les structures complexes semblant technologiquement très avancées pour les anciens Égyptiens.

Les supposées « pyramides » trouvées en Antarctique ont suscité des théories selon lesquelles d'anciennes civilisations vivaient dans la région il y a bien longtemps.

Photo : Un monte-charge qui permettrait d’accéder à cette pyramide souterraine (Ancient Aliens / History Channel)

 

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/768467/Pyramid-below-Alaska-shock-claim-US-government-covering-up-structure-video, 08 avril 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité