Affichage des articles dont le libellé est Fantôme. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Fantôme. Afficher tous les articles

Une route hantée effraie les automobilistes en Australie


En Australie, il existe une route fantomatique que de nombreux automobilistes préfèrent éviter de peur qu'ils ne leurs arrivent quelque chose d'inexplicables et d'effrayants.

Sur cette mystérieuse route, les essuie-glaces s'arrêtent soudainement de marcher, les voitures se verrouillent et se débloquent toutes seules, les radios s'éteignent et se rallument. De plus, fréquemment, les conducteurs peuvent assister à des apparitions macabres qui surgissent dans l'obscurité.

Cette voie sinueuse est connue sous le nom de Wakehurst Parkway, et relie Seaforth à Narrabeen dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud. Elle se trouve non loin de Sydney, mais un peu hors des sentiers battus. Les accidents n'y sont pas rares et elle possède un passé meurtrier.

Il y a eu d'innombrables événements surnaturels inexpliqués qui se sont produits sur Wakehurst Parkway. Des automobilistes disent qu'un feu de signalisation du passage piéton situé au niveau d'Oxford Falls clignote toujours à plusieurs reprises à 3 heures du matin très précisément.

Le journal Australian Daily Telegraph nous raconte que deux femmes « fantomatiques » peuvent être observées le long de l'autoroute le soir. L'une est plus âgée que l'autre. Toutes les deux terrorisent les conducteurs lorsqu'elles apparaissent dans le rétroviseur de leurs victimes.

D'après une légende locale, l'aînée des deux était une religieuse écossaise décédée sur cette route il y a 50 ans. L'autre serait une jeune femme prénommée Kelly, qui a été tuée dans des circonstances tragiques dans les années 1970. Elle aurait été assassinée alors qu'elle faisait de l'auto-stoppe après avoir été piégée sur le siège arrière d'une voiture.

La médium psychique Mary Loughland explique que si vous ne dites pas à Kelly de quitter votre véhicule, elle risquerait de vous faire sortir de la route. Mary explique qu'elle a vu Kelly à plusieurs reprises. Elle raconte :

« La première fois que j'ai pris cette route, c'était il y a environ six ans. Il était environ 2 heures du matin, et j'ai eu l'impression que quelqu'un me touchait le cou. Je ressentait comme une main fraîche. Il faisait froid ce jour-là. »

« Elle avait l'apparence d'une fille lumineuse et blanche. Elle était voilée et était assise dans le siège arrière. Ma fille, Ellie, conduisait sur cette route en revenant du travail à Chatswood RSL. Elle a vu Kelly ainsi qu'une femme plus âgée dans sa voiture, qui pourrait être la nonne. »

Mary dit qu'elle pense que la plupart des lieux hantés ont connu des décès tragiques. Elle ne pense pas que Kelly soit une présence maléfique, mais qu'elle est traumatisée et qu'elle veut juste rentrer chez elle.

Samantha Fisher, une jeune femme âgée de 22 ans et qui vit à Bilgola Plateau, a raconté que sa mère Sherryll a inexplicablement perdu connaissance sans raison apparente en empruntant cette voie en 1998.

Samantha raconte :

« Elle s'est évanouie alors qu'elle arrivait à un virage. Elle se souvient ce qu'elle a ressenti lorsque cet accident s'est produit. Seulement, elle ne pouvait pas bouger ou voir quoi que ce soit, mais elle pouvait l'entendre et le ressentir. »

« J'avais trois ans et j'ai dormi tout au long de ce voyage. La voiture a monté sur l'un des côtés du mur constitué de roche et, une fois au sommet, la voiture s'est décalée et s'est écrasée sur la route. Maman a eu le dos brisé. Après trois mois sans pouvoir bouger, elle était complètement guérie. Je n'ai eu aucune blessure. »

Il y a même eu un film consacré à Wakehurst Parkway. La cinéaste Bianca Biasi a réalisé « The Parkway Hauntings » en 2015. Elle a déclaré que le tournage s'était fait à Deep Creek Reserve, un endroit qui aurait été particulièrement meurtrier par le passé. Elle explique :

« C'était génial. Nous étions avec un médium psychique et elle a décrit en détail que quelqu'un avait été assassiné là-bas. Tout à coup, les acteurs ont commencé à se comporter de façon étrange. Un couple a commencé à vomir et nous avons envisagé d'en hospitaliser un parce qu'il était si difficile à calmer. »

« Quelque chose m'a instinctivement dit de les faire partir de là - c'était étrange. J'ai été dans beaucoup d'endroits hantés et il y a quelque chose de très étrange à propos de cet endroit. Il se passe vraiment des événements obscures là-bas. »

Beaucoup d'autres histoires horribles se sont produites dans la région. De grands meurtres ont eu lieu là-bas, et par le passé, c'était une route connue pour être empruntés par des auto-stoppeurs et des vagabonds.

Photo : Facebook

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

3 fantômes filmés dans un musée en Angleterre


Des spécialistes en phénomènes paranormaux ont raconté avoir filmé les fantômes d'une femme, d'un homme et d'un enfant alors qu'ils enquêtaient à l'intérieur d'un bâtiment construit il y a 167 ans.

Cette nuit-là, ils s'étaient rendus dans le Musée de Tolson, situé à Huddersfield, dans le comté du Yorkshire de l'Ouest, en Angleterre. La médium Pauline Day était de la partie. Elle raconte qu'elle et son équipe ont pris des images de trois esprits assis à l'arrière d'un carrosse de l'époque Victorienne.

Ces séquences ont été prises, le 27 mai 2017, par l'un des 32 participants de cette chasse aux fantômes qui a duré près de six heures. Madame Day, qui vit à Holmfirth, dirigeait cet événement.

Elle a expliqué qu'elle possédait des preuves photographiques de son enquête paranormale. Le journal The Examiner rapporte que c'est un certain Cath Clay qui a réussi l'exploit de filmer ces incroyables fantômes. Elle raconte :

« J'ai une vidéo de ces formes assises à l'arrière d'un carrosse. »

« J'ai vu une dame d'abord et un autre médium a regardé en disant : 'Je pense qu'il y a quelque chose là-bas. »

« Il a vu les yeux alors j'ai remarqué un homme et un enfant dans le carrosse aussi. »

« J'ai ensuite filmé la table tournante où le mari de Pauline, George, prédisait l'avenir. »

La médium, âgée de 62 ans et qui possède le musée de Bullecourt à Milnsbridge, poursuit :

« Il a réussi à parler à la femme et il lui a demandé si elle était celle qui se trouvait dans le carrosse et l'esprit lui a dit 'oui'. »

Cette bâtisse a été construite en 1850 avant d'être transformée en musée le 27 mai 1922.


Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Petite annonce : garder des enfants dans une maison hantée


Il y a peu un jeune couple a publié une petite annonce très particulière sur le site Internet « childcare.co.uk ». En effet, ils cherchent quelqu'un qui accepterait de garder leurs deux enfants dans leur maison hantée.

L'annonce précise que la nounou devra s'occuper du petit-déjeuner, préparer les enfants (âgés de 5 et 7 ans), les aider une fois rentrés à la maison. Parfois, elle devra les mettre au lit :

« À certaines occasions, parfois jusqu'à quatre nuits par semaine, nous serons absents et vous serez seule avec les enfants. »

A première vue, l'offre semble alléchante. En effet, la nourrice bénéficiera d'une chambre au sein de cette « belle et spacieuse propriété à la frontière de l'Ecosse avec une vue spectaculaire », d'une salle de bain et même d'une cuisine privée. Pour sa besogne, elle touchera 50 000 livres sterling (soit environ 57 000 euros) par an et bénéficiera de 28 jours de congé, en plus des jours fériés.

Seulement, là où le bas blesse, c'est que cette somptueuse bâtisse est « hantée » par plusieurs esprits selon ces propriétaires qui y vivent depuis maintenant 10 ans.

« Cinq nounous ont quitté leur job l'année passée, chacune nous parlant d'incidents surnaturels survenus dans la maison. »

Ainsi, dans cette demeure, on entendrait des bruits étranges, des meubles se déplaceraient tout seul et du verre se briserait sans aucune raison apparente.

« Cela a évidemment été une période de grands bouleversements pour nos enfants. »

Les parents avouent n'avoir jamais été témoin d'un quelconque phénomène inexpliqué, tout en précisant que les précédentes nourrices avaient quitter leur job à cause de ces hôtes invisibles.

« Ils sont toujours arrivés quand nous étions absents. »

Le salaire particulièrement élevé pour ce genre de travail suffira-t-il à convaincre les futures candidates de travailler dans une maison hantée ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un pub hanté par une entité démoniaque


Sean Hutchinson, propriétaire du Bate Hall, un pub situé à Macclesfield (en Angleterre), a raconté avoir rencontré un « démon » prénommé Richard et qui hanterait ce bâtiment historique. Il affirme avoir filmé cette altercation.

L'homme certifie que ce pub, situé sur Chestergate, est hanté par James Richard Stopford, un ancien résident, depuis maintenant plus de deux ans. Le père de deux enfants indique que ce terrifiant fantôme est « démoniaque » et qu'il n'aime pas les femmes et les enfants.

Au cours d'une séance de spiritisme filmée et dirigée par le médium James Higgins, on peut voir Sean, âgé de 45 ans, provoquer et insulter cet « esprit » dans l'espoir de capturer une quelconque activité paranormale.

La vidéo a été prise à l'aide de Facebook Face mais a soudainement été stoppée par James « pour des raisons de sécurité ».

Sean a déclaré que cela n'avait pas été une expérience agréable, mais quelque chose à laquelle il s'est habitué à la longue.

« Richard est démoniaque. Il est ici en permanence. Je l'affronte tous les jours pour l'écarter de ma famille. Il n'aime pas les femmes et les enfants. »

« Il est diabolique. Il pense que c'est sa maison, mais ce n'est pas le cas. C'est chez moi et je ne vais nulle part. »

« J'ai accueilli une équipe paranormale ici deux fois et certains d'entre eux ont désormais peur de cet endroit. »

Le pub, qui date de 1525, est réputé pour avoir eu Oliver Cromwell comme client. Dans ces lieux, on peut trouver un escalier jacobin et des cachettes secrètes qui étaient utilisées par des prêtres catholiques. L'escalier possède également des marques à son sommet. Selon Sean, ces traces auraient été laissées par la corde qui a servi pour la pendaison de la sorcière de Macclesfield.

Sean affirme que le pub historique est hanté par 21 fantômes différents parce que c'est là que se trouvaient les latrines ainsi que la potence de la ville.

James, âgé 25 ans et vivant à Tytherington, prétend également qu'il y a des esprits dans le pub. Il explique :

« Il y a quelque chose là-dedans. C'est un endroit mauvais. J'ai mis mes mains sur le mur et j'ai senti que je pouvais voir quelque chose. C'était en train de drainer mon énergie et je pensais que j'allais m'évanouir. »

« Nous évitons de parler avec les esprits, mais Sean discute avec lui. Il est devenu fou de rage et a créé une vibration très négative. Il ne se sentait pas en sécurité, c'est pourquoi j'ai arrêté la séance. »

James s'est engagé à travailler avec Sean.

« Il [Sean, NDLR] est désespéré et veut que je fasse quelque chose et je pense que je le peux, mais c'est un long processus. »


Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une Université chilienne hantée par plusieurs fantômes


Plusieurs étudiants de l'Université O'Higgins, au Chili, affirme que certains bâtiments de cette faculté sont hantés par les esprits de plusieurs fantômes. L'histoire des lieux ne serait pas étranger à cette activité paranormale …

Cette université a ouvert ses portes en 2015 et constituait une promesse du gouvernement de Michelle Bachelet. Le campus de Rancagua a été érigé dans les locaux de l'ancien hôpital régional. Sur Facebook, quelques étudiants inquiets ont raconté avoir été en proie avec des phénomènes inexplicables. L'une d'entre elles a dit avoir ressenti la présence d'une « fille ou au moins une silhouette qui me regardait alors que je marchais » dans un couloir.

D'autres ont entendu de mystérieux et effrayants « murmures » à l'étage supérieur du bâtiment. Ces derniers étaient particulièrement forts.

Un étudiant raconte :

« Le fantôme semblait osciller entre la fenêtre et l'intérieur de la pièce. Je n'oublierai jamais. Soyez prudent, il semble que nous ne soyons pas seuls »

La présence d'esprits dans cet ancien hôpital est un fait avéré pour beaucoup. D'ailleurs, les lieux ont fait l'objet d'une émission intitulée « Mentiras Verdaderas » et diffusée en octobre 2014.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une moto qui roule toute seule filmée près de Paris


Le 28 mai 2017, un automobiliste rentrait de week-end par l'autoroute A4 à hauteur de Maisons-Alfort (Val-de-Marne) et en direction de Paris quand il a aperçu sur la route la présence d'une mystérieuse moto.

En cette journée ensoleillée, l'homme âgé de 35 ans roulait tranquillement lorsqu'il a vu, dans son rétroviseur, une moto qui roulait très près de la glissière de sécurité. Il a alors ralenti avant de remarquer qu'il n'y avait strictement personne sur la moto. Cette dernière roulait inexplicablement toute seule !

Il raconte :

« J'ai demandé à un ami qui était avec moi de prendre mon téléphone et de filmer. »

Les images prises par cette personne sont très claires et incontestables. On y distingue parfaitement le deux-roues filant à toute vitesse. Jean-Pierre Goy, spécialiste des motos et cascadeur, a tenté d'expliquer rationnellement la présence de cette « moto fantôme » :

« Le pilote est sans doute tombé, et au regard de la moto, avec un centre de gravité très bas, elle a pu continuer sa route, c’est possible. »

Cet homme, qui a notamment fait la doublure de James Bond au cinéma, poursuit :

« C’est étrange, mais elle peut rouler ainsi 500 à 600 mètres. J’ai déjà vu des motos rouler de la sorte même plus longtemps, notamment avec le régulateur de vitesse bloqué. »

Seulement, aucun motard accidenté n'a été retrouvé ou signalé. De plus, aucune intervention des forces de l'ordre ou autres n'a eu lieu.

De ce fait, à l'heure actuelle le mystère demeure intact.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un fantôme filmé dans une maison à Chesterfield


Une possible apparition fantomatique a été filmée à l'intérieur d'une maison située dans l'avenue St Augustines, à Chesterfield, en Angleterre. La vidéo a été envoyée au spécialiste Mark Vernon.

Mark, qui enquête actuellement sur cette propriété visiblement hantée, explique que cette vidéo nous montre un revenant essayant de se manifester dans la pièce principale. Il raconte :

« Au début, je pensais que c'était la silhouette d'un jeune garçon, mais, dans une inspection plus approfondie, il semble avoir des cornes. Vous pouvez clairement voir ses caractéristiques physiques et ses cornes. »

La maison de saint Augustines a une histoire sombre et a été le théâtre d'un exorcisme mené par Rev Banyard, de l'église de Saint Augustine, dans les années 1980.

Une famille, vivant dans la propriété à l'époque, s'était tournée vers l'homme d’Église pour obtenir de l'aide après avoir senti de mystérieuses odeurs de brûlé, ressenti des frissons et vu une étrange ombre grisâtre rampant dans les coins d'une chambre à coucher.

Dans un journal à l'époque, Dennis Fearn, qui a vécu à la maison avec sa femme et ses deux fils, a déclaré qu'il avait été réveillé par un bruit de grattage très particulier au pied de son lit. Il avait le sentiment que quelque chose essayait de ramper sur sa couche.

Rev Banyard a effectué une cérémonie de Bénédiction de la maison, armé d'un flacon d'eau bénite.

Mais le chasseur de fantômes Mark Vernon craint que l'exorcisme n'ait échoué et que l'esprit inquiet demeure toujours dans cette propriété.


Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un fantôme filmé lors d'un concert au Mexique


Claudio Yarto, un chanteur britannique, a révélé sur son compte Twitter qu'un fantôme avait été filmé lors de la tournée « 90s Pop Tour », un concert qui rassemblait plusieurs artistes du pays.

Les festivités avaient lieu au Mexico Arena. En visionnant les images, on peut voir une mystérieuse silhouette blanchâtre sur la scène au moment où Fey, une chanteuse, et le restes de la troupe interprètent « Muevelo ».

Ces images ont provoqué la surprise parmi beaucoup de célébrités qui participaient au spectacle comme Erik Rubín ou Fey.

Cependant, quelques heures après, une explication plausible a été émise. Selon certains, il s'agissait, en réalité, de la fille de Mariana Ochoa. Mais, est-ce vraiment le cas ?

Qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le fantôme d'un enfant pris lors d'un anniversaire


Une famille affirme vivre depuis des années avec le fantôme d'un petit garçon qui chercherait à attirer leur attention. Récemment, ils auraient réussi à le photographier …

Sally Watts, une mère de famille, a avoué avoir été complètement effrayée après avoir découvert l'effrayante silhouette d'un enfant fantomatique sur une photo prise par sa fille prénommée Charlotte, il y a maintenant trois ans.

Sur cette image, Sally, aujourd'hui âgée de 40 ans, fêtait l'anniversaire de sa fille de 10 ans, Grace. Cette silhouette ressemble à un garçon et paraît se cacher juste au-dessus de son épaule dans le reflet du miroir.

La mère, étonnée, croit que ce pourrait être l'esprit d'une goule qu'elle dit vivre avec depuis 12 ans dans leur vieille maison. Ce mystérieux habitant leur jouerait des tours et interagirait même avec ses propres enfants.

Sally, qui a cinq enfants et qui vit à Brynhyfryd (dans le nord du Pays de Galles), a déclaré :

« Nous sommes sortis avec le gâteau et Charlotte se tenait sur le côté pour prendre la photo. »

« Charlotte et moi regardions les photos plus tard et j'ai remarqué l'enfant derrière moi dans le miroir. Il nous a complètement effrayées. »

« Je me demandais s'il y avait quelqu'un qui manquait, mais il n'y avait qu'un enfant et il ne se trouvait pas dans l'image puisqu'il était assis sur l'autre canapé où je pouvais voir. »

La maman de Charlotte 18 ans, Eddie 14 ans, Grace 13 ans, Ollie 6 ans et Freya 18 mois, affirme que la mère d'un ami qui était un médium leur avait confirmé que l'esprit d'un jeune garçon résidait dans leur ancien foyer.

Elle allègue également que les présomptions du médium ont été renforcées par la découverte qu'il y avait eu une mort tragique d'un enfant il y a des années.

Sally raconte :

« Un voisin a entendu une conversation que nous avions eu et a dit que sa mère habitait dans notre maison. »

« Nous avons découvert que son frère y était mort alors qu'il avait six ans. Il avait joué et glissé sur le sol humide et est mort. »

« Nous avons découvert qu'il s'appelait Anthony. Nous l'avions déjà baptisé, on l'appelait Michael. »

Trois ans après la prise de la photo, la fiancée de Sally, Greg Sleep, âgé de 40 ans, a décidé de partager la photo en ligne et, en dépit d'un certain scepticisme, elle affirme que l'image est 100 pour cent authentique.

« Beaucoup de gens ont été effrayés. Certaines personnes ont déclaré que nous l'avions réalisé avec un logiciel. »

« Mais je n'ai vraiment pas le temps de m'asseoir et de réaliser des choses comme ça. Je travaille et j'ai cinq enfants. »

« C'est une photo authentique, si quelqu'un peut expliquer cela, je suis bien avec ça. »

« Si c'est quelque chose, il est plus facile de penser que c'est un enfant et qu'il est venu nous rendre visite. »

« Je ne demande pas aux gens de croire. Il n'y a aucune explication de ce que nous avons pris sur cette caméra. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une star de YouTube agressée chez elle par un fantôme


Alors qu'elle était seule chez elle en train de se détendre, une célèbre blogueuse a vécu une rencontre paranormale. En effet, au moment où elle prenait un selfie, un personnage fantomatique serait passé derrière elle.

La star de Youtube, Vanessa Martinez, prétend que sa photographie montre une ombre en arrière-plan comme si une effrayante silhouette la regardait par derrière la porte de sa chambre.

« J'étais seule chez moi, j'étais seule. »

« Cette image que je vous montre est intacte – cela m'a donné la chair de poules. »

Elle a dit que son amie avait trouvé cette image extrêmement terrifiante et cette réaction lui a confirmé que « ce fantôme » pouvait être réel.

« Je sais que je ne suis pas folle parce que j'ai montré cette photo à mon ami et il m'a juste dit - 'ne me la montre plus jamais' ».

Et Mme Martinez, originaire de Clovis, au Nouveau-Mexique, affirme que cette photo n'était qu'une des récentes rencontres fantomatiques qu'elle avait eu dans son appartement.

Elle a déjà vu des fourchettes en train de voler ou encore des tasses se briser toutes seules. Depuis ces « événements », elle est persuadée qu'un « démon » s'est installé chez elle.

Elle a également certifié que les lumières clignotaient dans son appartement et qu'une peinture est tombée, comme par magie, de son mur.

La jeune femme âgée de 20 ans a partagé ses contes macabres sur sa chaîne YouTube « Simply Nessa » qui compte plus de 1,8 million d'abonnés.

Elle a également dit qu'elle se réveille parfois le matin avec des bleus sur son bras qu'elle aurait eu pendant son sommeil. Un jour, elle a vu une tasse de jus d'orange voler dans les airs alors qu'une fourchette volante l'aurait griffé.

La blogueuse a fini par quitter cet appartement. Elle pense que des gens effectuaient des « rituels sataniques » dans ce bâtiment, ce qui a augmenté l'activité paranormale des lieux.

Bien que son nouvel appartement semble mieux, elle a dit que la présence paranormale l'avait toujours suivie


« C'est quelque chose que j'ai dû supporter toute ma vie. Il [le démon, NDLR] ruine mes amitiés et mes relations, c'est quelque chose qui affecte ma vie. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une dame blanche photographiée dans le Tarn


Le lundi 15 mai 2017, vers 13 heures 30, un automobiliste se promenait tranquillement à bord de son véhicule quand il a photographié, sur le bord de la route, la fameuse et légendaire dame blanche.

A ce moment-là, Antoine se trouvait à Cadalen, une commune française située dans le département du Tarn, dans le sud de la France. Il raconte ce qui s'est passé :

« C'est à la sortie du village, sur la D4, que j'ai décidé de prendre en photo le panneau de la commune pour l'envoyer à un copain, simplement pour lui dire -tiens je suis là-. »

C'est à cet instant qu'il a sorti son smartphone :

« J'avoue que je n'ai rien vu sur le moment. Aucun mouvement, aucune forme. C'est plus tard que je me suis aperçu de ce phénomène étrange. »

Lorsque son ami l'a reçu, il lui a immédiatement renvoyé un message afin de lui demander à quoi correspondait cette forme blanche sur la route et non loin de lui.

Après être rentré à Albi, il a réalisé qu'il avait photographié un véritable phénomène paranormal :

« Vous imaginez bien que cette forme blanche qui flotte dans l'air m'interpelle. »

Bien qu'il soit de nature sceptique, il est certain que cette forme humanoïde n'était ni de la buée, ni un quelconque jeu de lumière. L'homme a alors débuté ses investigations sur Internet et est rapidement tombé sur divers témoignages concernant de mystérieuses dames blanches observées sur les bords de route.

« Ce qui est sûr, c'est qu'il n'y a pas de feu à proximité, que le temps était clair et sec. Surtout, quand on regarde minutieusement la photo, on s'aperçoit que cette forme ne part pas du sol, elle est en lévitation. »

Antoine a ensuite décidé d'envoyer la photo à Yves Lignon, un scientifique de l'Université du Mirail, dont il avait entendu parler alors qu'il était étudiant à Toulouse et qui étudie les phénomènes paranormaux.

« J'ai trouvé son mail universitaire, mais je ne savais pas s'il travaillait encore. »

La photo intéresse aussi Stéphanie Del Regno, auteure et éditrice, qui vient justement de publier un livre sur les dames blanches.

« Tous les deux m'ont clairement signifié que ce cliché était très intéressant. Que c'est rarissime de voir une telle forme en plein jour. Le plus souvent, leur apparition se déroule la nuit. »

« On peut se poser des questions, réfléchir à autre chose que du rationnel, sans être pris pour un fou. »

Le cliché de notre témoin est fantastique et très claire. On distingue bien une forme humaine. Il conclut :

« Là, il est possible que ce soit un effet de lumière. Je ne suis pas superstitieux mais bon… »

D'après de nombreuses légendes, la dame blanche est une auto-stoppeuse fantôme qui attend désespéramment qu'un automobiliste la prenne. Une fois dans la voiture, elle prévient le conducteur d'un danger immédiat, souvent à la suite d'un virage. Immédiatement elle s'évapore, persuadée d'avoir éviter la mort au conducteur. Beaucoup pensent que les dames blanches sont les fantômes de femmes décédées à la suite d'un accident de voiture.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme hanté par le fantôme d'un Waffen SS


Jacques Chelle, un ancien patron de pressing, n'a jamais cru aux phénomènes paranormaux jusqu'au jour où il a emménagé dans une maison visiblement hantée

Âgé de 80 ans, l'homme a décidé d'écrire un livre sur cette expérience hors-du-commun. « Je sais que je vais lancer une controverse, mais il fallait que je parle ». Il avoue que sa propre « femme n'était pas au courant, mais tout est vrai. »

Son livre s'intitule « Tétanisé, angoissé » (Édition Comm'une évidence). Dans ce fabuleux travail, l'écrivain met en évidence « l'existence de forces de l'au-delà. Il y a des choses qui nous dépassent. J'y crois beaucoup, alors qu'il y a comme une omerta autour de tout cela ».

Son histoire a débuté au cours l'année 1982 lors qu'il a pris possession d'une maison située dans le village de Saint-Georges-Motel, dans la vallée de l'Eure. Il raconte :

« Dès que je suis entré dans cet ancien hôtel, j'ai ressenti quelque chose de bizarre. Ma femme et mes enfants étaient emballés, mais moi, pas du tout ».

Alors qu'il remettait à neuf cette bâtisse du XXème, il se sentait mal « comme une présence. C'était du ressenti ». A l'entresol, il découvrit des inscriptions en allemand, « mais aussi des gros anneaux en ferraille au mur ». J. Chelle s'est ensuite intéressé à l'histoire de sa nouvelle habitation. Il appris que ce château avait servi de kommandantur par l'occupant. « Et notre hôtel a servi de logements aux soldats de la Waffen SS ».

Il est convaincu que sa maison « a été le cadre de tortures. Il y a peut-être eu des morts. Les murs s'imprègnent des choses horribles qui se sont déroulées dans un lieu ».

Un soir, il est descendu au sous-sol afin de réparer la chaudière :

« En arrivant près de la chaufferie, j'ai vu un rideau bouger ».

Pour l'homme, il ne s'agissait évidemment pas d'un courant d'air, l'intéressé répond :

« Il n'y a jamais eu de courant d'air à cet endroit ».

Apeuré, le propriétaire a pris son courage à deux mains et a ouvert la porte donnant sur la buanderie :

« Je sentais une présence. J'étais très angoissé, j'avais des frissons dans le dos. J'éprouvais la même peur que lorsque je montais la garde de nuit, pendant la guerre d'Algérie. Mon chien, Hutac, s'est mis à aboyer. Il montrait ses crocs, comme s'il allait me mordre. Je ne l'avais jamais vu dans un tel état ».

Durant toute la période où il a vécu à cet endroit, « plusieurs faits troublants se sont produits dans notre voisinage. La mort brutale d'un voisin, le suicide d'un restaurateur à deux pas de chez nous. »

En 1987, excédé par cet esprit malin, il finit par déménager place Rotrou à Dreux avec sa famille :

« Le jour où nous sommes partis, j'ai reçu une lettre m'annonçant que je bénéficiais d'un important dégrèvement de mon redressement fiscal. J'y ai conclu que le fantôme qui habitait notre maison était heureux que l'on parte, et nous remerciait ».

Post-scriptum : Jacques Chelles dédicacera son livre les 10 et 11 juin 2017 à l'église de Montreuil et le samedi 24 juin à la rédaction de L'Echo Républicain à Dreux à partir de 14 heures.

Photo : © Agence DREUX

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le fantôme d'un enfant photographié à Canterbury


Un chasseur de fantômes britannique affirme avoir photographié un fantôme qui se tenait à la fenêtre d'un café à Canterbury, petite cité du Kent, dans l'extrémité sud-est de l'Angleterre.

John Hippisley, le créateur du « The Canterbury Ghost Tour », pense avoir pris en photo un jeune garçon habillé en marin et visiblement heureux à la fenêtre du troisième étage au-dessus d'une sandwicherie connu sous le nom de « Pret-a-Manger ».

Le spécialiste explique avoir réalisé la présence de ce fantôme lorsqu'il a visualisé l'image à l'aide du logiciel de retouche photo « Photoshop ».

« J'ai pris la photo et l'ai mis sur un ordinateur quelques jours plus tard. »

« Ce n'est que lorsque j'ai zoomé que j'ai remarqué le visage d'un petit garçon dans ce qui semble être un costume marin. »

« Il me regarde très attentivement par la fenêtre. »

M. Hippisley, qui a pris la photo le lundi 22 mai 2017 dans la soirée, a indiqué qu'il souhaitait obtenir un cliché de la rue.

« Tout ce que je faisais était de prendre une photo en regardant Mercery Lane, mais il y a ce petit marin. »

« Je pense que ce devait être son endroit préféré pour se tenir debout car son visage était très heureux. »

« Cela montre simplement que vous ne savez jamais qui vous regarde à Canterbury et que vous ne pouvez jamais vous attendre à ce que vous allez voir. Les spiritistes aiment être vus tout en étant invisibles. »

« Espérons que les gens apprécient de voir cette image et j'espère que cela pourra leur donner une certaine joie. »

M. Hippisley, qui a lancé son activité de chasseur de fantômes en 1995, a connu une autre expérience avec le surnaturel dans le parking du supermarché Whitstable Tesco. Il raconte :

« Une petite fille est venue me voir et m'a dit que sa maman et son père étaient près de la porte d'entrée du magasin. »

« Alors, je lui ai pris la main et l'ai emmené vers ses parents qui étaient avec un petit garçon qui pleurait. Dès que nous les avons atteints, l'enfant a soudainement cessé de pleurer - c'était à cause de sa présence. »

« J'ai alors dit à la maman 'voici votre fille' mais elle m'a dit que sa fille était morte depuis cinq ans. »

« Ma main était vide, mais pour moi, il était clair que j'avais tenu la main d'une fille. »



Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme sans reflet filmé dans un magasin de Géorgie



Une caméra de vidéosurveillance, installée à l'intérieur d'un centre commercial, a filmé un homme mystérieux. En effet, quand ce dernier passe devant un miroir, son reflet est totalement invisible. S'agissait-il d'un fantôme ou encore d'un vampire ?

La vidéo aurait été prise dans un magasin situé dans la ville de Savannah, en Géorgie, aux États-Unis. Elle a été visionnée après un incident de vol à l'étalage. Les femmes visibles dans cette séquence sont convaincues qu'il y a quelque chose qui ne va pas.

D'après la légende, outre le fait de détester l'ail et de ne pas pouvoir sortir à la lumières du jour, les vampires ont la particularité de ne pas posséder de reflet. C'est la raison pour laquelle certains ont pensé que cet homme serait, en réalité, une sorte de mort-vivant.

L'homme, vêtu d'une chemise noire et d'un pantalon, passe devant une rangée de miroirs, mais aucun reflet n'est projeté, alors que d'autres clients, dont la jeune fille en short bleu, sont bien réfléchis dans le miroir.

Dans cette affaire, il semble qu'il n'y a rien de paranormal. En effet, il s'agirait d'un tour de magie réalisé par les magiciens écossais Barry Jones et Stuart MacLeod pour leur émission de télévision intitulé « The Happenings ».

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le visage d'un fantôme photographié dans un hôpital hanté


Un chasseur de fantômes expérimenté a pris une photographie sur laquelle apparaît une effrayante silhouette fantomatique. Celle-ci a été obtenue juste avant qu'une équipe de passionnés ne débute la visite d'un bâtiment réputé hanté.

Phillip Barron, un homme âgé de 45 ans, a déclaré qu'il avait pris des centaines de photos au cours de ces dernières années. Toutefois, il avoue qu'il s'agit de son cliché le plus clair et indubitable. Sur celui-ci on peut voir une dizaine de personnes poser devant l'objectif peu avant qu'une chasse aux fantômes ne débute.

Seulement, parmi l'ensemble des participants, le visage d'un esprit fait son apparition ! Après avoir été publiée sur Facebook, la photographie est rapidement devenue virale.

« Nous commençons toujours notre chasse aux fantômes par une photo du groupe, j'ai fait cela plusieurs fois et c'est exactement ce que j'ai fait. J'ai pris la photo sur mon téléphone et je l'ai mis dans ma poche, je ne l'ai même pas regardé. »

« Ce n'est que le lendemain matin, après l'avoir postée sur Facebook avec d'autres photos de la nuit, que je l'ai vu. »

Phillip, qui organise des événements pour « Haunted Happenings », dit qu'il chasse des fantômes depuis environ 12 ans et que la vérité est une partie essentielle du processus.

« Je n'ai jamais rencontré quoi que ce soit comme ça avant, bien sûr, nous avons essayé de l'expliquer rationnellement. »

« Nous avons demandé à tous ceux qui étaient là s'ils se souvenaient de cet individu, mais personne n'a pu. »

L'équipe avec laquelle Phillip travaille n'a aucune idée à qui ce visage effrayant pourrait appartenir.

Le Newsham Park Hospital, situé à Liverpool, est souvent considéré comme l'un des bâtiments les plus hantés de Liverpool et, depuis sa fermeture en 1992, il a été laissé à l'abandon.

Construit en 1869, il a été mise en vente en 2007 pour 1,5 million de livres sterling après que les plans visant à le transformer en appartements aient échoué à cause de la résistance de militants locaux.

L'intérieur des lieux est jonché de lits cassés, de commodes et de brancards. Au dernier étage, un grenier est bordé de placards - qui ont été utilisés comme armoires afin d'y enfermer les enfants malades.

Phillip s'est rendu à Newsham un vingtaine de fois. Il a ajouté :

« J'ai déjà vu des ombres, et des gens ont eu des sentiments étranges. Mais rien de tel ne s'est jamais produit. »

« Newsham est un bâtiment fascinant et lorsque nous y allons, nous guidons les invités, mais tous vivent et perçoivent des choses différentes. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité