Affichage des articles dont le libellé est Fantôme. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Fantôme. Afficher tous les articles

Elle photographie le fantôme de sa tante décédée


Une femme prétend avoir photographié le fantôme de sa tante décédée. A travers une planche Ouija, cet esprit lui aurait révélé que sa propre mère avait un cancer.

Rachael Valentine-Taylor, âgée de 38 ans, utilisait une planche Ouija lorsque l'esprit qui contrôlait la planchette a révélé que son nom était Owen, le nom de son grand-père mort.

Peu de temps après, « Owen » aurait énoncé les mots « maman » et « cancer ».

Rachael n'a pas regardé les photos prises ce soir-là. Deux semaines plus tard, lorsque sa mère a été diagnostiquée avec un cancer de la bouche, elle a décidé d'examiné davantage ses clichés. Ce mystérieux esprit avait donc « prophétisé » avec justesse la maladie de sa mère.

En regardant les photos, elle a repéré la silhouette fantomatique d'une femme qui ressemblait exactement à sa mère, Rosemary, et est maintenant convaincue que c'est la jumelle de sa mère qui est morte à la naissance.

Quatre ans plus tard, après que sa mère ait survécu à sa lutte contre le cancer, Rachael a décidé de partager l'image, affirmant qu'elle croit maintenant que sa tante « surveillait » sa propre mère.

« Nous étions sortis pour une chasse aux fantômes dans le parc de Worden, c'était vraiment très amusant. »

« J'utilisais une planche Ouija et l'esprit affirmait qu'il s'appelait Owen, qui est le nom de mon grand-père décédé. »

« Au début, je n'ai rien dit à personne, mais il a continué d'orthographier Owen encore et encore. »

« Alors, tout le monde autour avons demandé à qui il voulait parler et il a épelé mon nom. »

« Ils lui ont demandé s'il avait un message pour moi et il a épelé les mots 'maman' et 'cancer'. »

« C'était terrifiant. C'était la première fois que j'utilisais une planche Ouija et ce message était pour moi. Si cela n'avait pas été le cas, je ne l'aurais pas cru. »

« Environ deux semaines plus tard, nous avons découvert qu'elle avait un cancer de la bouche. C'était vraiment, vraiment terrifiant. »

Rachael a dit que c'est à ce moment-là qu'elle a décidé de regarder les photos.

« Et c'est là que je l'ai vu, cette figure fantomatique dans le coin inférieur droit. J'étais tellement choquée. »

« L'image est tellement claire qu'elle est incroyable et le fantôme ressemble exactement à ma mère. Ça m'a vraiment effrayé. »

« Au début, je ne voulais pas que ma mère la voie parce que je pensais que cela la dérangerait. J'avais l'impression que c'était un mauvais présage et cela signifiait qu'elle ne survivrait pas. »

« Mais je l'ai montré à mon neveu qui l'a montré à ma mère et la première chose qu'elle a dit était : 'J'ai toujours voulu savoir à quoi ressemblait ma jumelle'. La jumelle de ma mère est morte à la naissance. »

« A partir du moment où elle me l'a dit, j'ai été convaincue que ce n'était pas un mauvais présage, mais la jumelle de ma maman qui la surveillait ».

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Deux fantômes à l'intérieur de la cathédrale de Lincoln


Une jeune femme résidant à Lincoln (en Angleterre) a décidé de créer son propre podcast dédié au paranormal après avoir pris une photo de ce qu'elle croit être deux silhouettes fantomatiques dans la cathédrale de Lincoln.

Il y a 6 ans, Leah Harrison, âgée de 35 ans a visité cette fameuse cathédrale britannique. A l'intérieur du bâtiment, elle a pris plusieurs photos sans se douter de la présences de fantômes, totalement invisibles à l’œil nu.

« Il n'y avait personne aux alentours et nous étions un peu effrayés. Je me souviens d'avoir ri et de m'être dit 'ooh il pourrait y avoir un fantôme ici.' »

« Ce n'est que lorsque nous sommes revenus à la maison que nous l'avons vu par nous-mêmes. »

Leah croit que ce cliché montre une femme (à droite) ainsi qu'un jeune garçon portant un chapeau de ramoneur (à gauche). Elle a dit au journal « The Lincolnite » que d'autres personnes ont interprété cette dernière silhouette comme étant un homme portant une barbe ou encore un membre du clergé.

Leah poursuit :

« Je suis une personne ouverte d'esprit, mais j'ai toujours un côté sceptique. »

« Ce type de photo est une preuve. C'est ce qui me fait croire. »

Six ans après avoir pris cette effrayante photo, Leah a créé son propre podcast consacré au paranormal et intitulé « Hitchhikers Guide to the 42 ».

Elle dit que le podcast est une façon pour elle d'explorer ses propres expériences sur le paranormal et d'aider les gens à partager les leurs.

« Mes amis en avaient marre de moi que je partage des articles sur Facebook sur l'ufologie et le paranormal. »

« J'ai rêvé de commencer mon propre podcast et de découvrir des réponses sur la façon dont les domaines de l'ufologie et du paranormal sont liés. »

« Le lendemain matin, j'ai parlé à mon ami. Il m'a aidé à mettre en place un site et un mois plus tard j'avais dix billets en ligne. »

« Les gens qui m'écoutent ne sont pas tous des croyants. J'ai parlé à tous, des scientifiques au parapsychologue Stephen Mera. Stephen a déjà été à la télévision et a donné des conférences à la 'Manchester Metropolitan University'. »

« Le podcast est quelque chose que j'ai apprécié de faire. Je trouve les gens et leur vie intéressants et cela me donne l'occasion de partager leurs histoires. »

En dépit d'être une adepte chevronnée du paranormal, Leah respecte le fait que les gens peuvent douter de ses expériences.

« Chacun a le droit d'avoir une opinion. Nous vivons dans un monde de la liberté d'expression. »

« Il est sage d'être sceptique, sinon vous allez finir à l'asile. »

« Ma mère n'y croit pas. Elle est ouverte à cette idée et elle a aimé cette photo, mais elle ne croit pas à l'au-delà. La seule chose qui pourrait change son opinion est cette photo. »

« Si quelqu'un a des histoires à partager, je les invite à se joindre à mes podcasts. Même sceptiques, j'aimerais qu'ils me disent pourquoi ils n'y croient pas. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le fantôme d'une femme photographié en Angleterre


Un père de famille pense avoir photographié le fantôme d'une femme française et prénommée Philippa, à l'intérieur d'un bâtiment datant du 16ème siècle. Sur ces images, on peut voir une étrange fumée dans laquelle apparaît un visage d'une clarté évidente.

Stu Williamson, photographe et enquêteur spécialisé dans le domaine du paranormal, visitait le Gresley Old Hall, une imposante demeure située à Swadlincote, une ville du comté du Derbyshire, dans le centre de l'Angleterre. Ce 31 mars 2017, il participait à une chasse aux fantômes avec une équipe de 10 personnes affiliées à l'organisation « Haunted Souls ».

Après avoir appelé les esprits qui se cachaient dans le bâtiment, il a allumé sa machine à fumée portative et a pris quelques photos. C'est à ce moment-là qu'il a photographié ce qui ressemble à une femme « très belle et douce » appelée Philippa.

M. Williamson, qui vit à Kibworth, dans le Leicestershire, a expliqué :

« Lorsque j'ai regardé les photos chez moi le lendemain et que j'ai trouvé cela, c'était incroyable. »

« La photo que vous pouvez voir est plus ou moins celle qui a été prise. Elle nous montre une tête complète qui flottait à deux pieds du sol. »

« J'ai appelé les esprits et j'ai pris une série d'environ 150 photos, car vous n'en avez qu'une ou deux secondes pour attraper les esprits qui se présentent - tout s'est passé si vite. »

« Je me suis connecté avec deux esprits au cours de cette nuit-là, Philippa et Elizabeth, il y avait certainement une connexion française avec l'une d'entre elles et après avoir appelé Philippa, j'ai pris cette image. »

M. Williamson, âgé de 60 ans, est un psychomètre, c'est-à-dire quelqu'un qui peut « détecter » ou « lire » l'histoire d'un objet simplement en le touchant. Il précise qu'il est, par exemple, capable de se connecter avec des fantômes rien qu'en touchant un mur.

« Cette nuit-là, nous avons entendu une voix vraiment, vraiment claire. J'ai appelé : ' Philippa, vous êtes là ?'. Et je pense que c'est elle qui a traversé la fumée pour se montrer. »

« J'ai eu l'impression qu'elle était vraiment heureuse d'être là et que c'était une femme très belle et douce. Je crois qu'elle était française et qu'il s'agit de la femme du propriétaire. »

M. Williamson a photographié cet esprit en utilisant une machine à fumée allumée avec une lumière LED. Il croit que l'utilisation d'une substance, dans ce cas, la fumée, sur une entité transparente l'aidera à se rendre visible.

« Je crois que les fantômes sont invisibles, mais si vous jetez quelque chose à ce fantôme, comme de la fumée, cela 'colle' au fantôme. »

« J'ai ensuite eu l'idée de l'allumer à l'aide d'une lumière LED spéciale. »

« Après avoir réglé cela dans la nuit, j'ai appelé aux esprits et j'ai été émerveillé par les images qui ont été capturées. Celle-là est incroyable. »

M. Williamson a déclaré que ce n'était que lorsqu'il a visionné les images sur son ordinateur qu'il a repéré ce visage éthéré qui le regardait.

« L'image finale est plus ou moins marquée. Je ne l'ai pas vu la nuit, mais c'est la meilleure capture que j'ai obtenue, c'était une bonne nuit. »

« En tant que photographe professionnel, je sais si quelque chose a été Photoshoppée - certaines personnes ont joué avec ce genre d'images et ont essayé de faire de la publicité - mais je ne veux pas de publicité, je ne suis pas gêné par cela. »

Gresley Old Hall remonte au 16ème siècle et a été construit avec des pierres du prieuré qui se trouvaient autrefois sur ce même terrain.

Ce lieu était autrefois une usine de porcelaine et de faïence. A la fin des années 1800, il est devenu une ferme qui a été louée à diverses familles.

Mais M. Williamson et son équipe ne se sont pas contentés de rencontrer des fantômes pacifiques cette nuit-là, ils prétendent être tombés sur un esprit masculin en colère qui a crié, juré et même jeté une pierre sur l'un des chasseurs dans le but de les faire partir.

Stu poursuit :

« C'est un endroit vraiment effrayant. Un esprit masculin nous a crié de sortir et a jeté une pierre sur un homme qui a été frappé à la tête. »

« Nous ne sommes pas des animateurs, nous voulons simplement étudier les phénomènes paranormaux. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un fantôme pris à deux reprises dans un bâtiment hanté


Des chasseurs de fantômes ont révélé avoir pris des images d'une sombre silhouette fantomatique à l'intérieur d'un bâtiment prétendument hanté où sept moines auraient été brûlés vivants il y a plusieurs siècles.

Dan Litchfield, âgé de 36 ans, et son équipe enquêtaient sur une célèbre demeure connue sous le nom de « The Village » et située à Mansfield, dans le comté de Nottinghamshire. C'est dans ces conditions que l'une de leurs caméras a filmé une étrange silhouette qui baignait dans l'obscurité.

Les spécialistes ont encore été plus étonnés quand ils ont découvert, sur une autre photo, un autre esprit, dans une autre partie de cet ancien pub et abattoir.

Une légende nous apprend qu'à l'intérieur des tunnels qui lient l'abbaye de Newstead et ce fameux site, des moines y avaient trouvé refuge avant d'être abattus lors de la dissolution des monastères (qui a débuté en 1538, sous le règne du roi Henry VIII).

M. Litchfield, qui réside à Gloucester, a raconté :

« Photographier ou filmer une apparition fantomatique complète est comme le Saint Graal dans les recherches consacrées au paranormal. Ce genre de chose ne se produit pas très souvent. »

« Vous voyez normalement certaines choses qui peuvent être attribuées au phénomène du pareidolie, c'est-à-dire lorsque vous apercevez une forme ou une silhouette alors que rien n'est réellement présent. Mais cette sombre silhouette était incroyablement claire. »

« C'était notre première fois là-bas. Cet endroit est connu pour abriter une activité surnaturelle intense. Il est bien connu comme étant l'un des meilleurs endroits à visiter, donc nous avons voulu y aller - il était sur ma liste depuis un certain temps. »

« Je n'ai jamais pensé que nous obtiendrons quelque chose d'aussi bon que cela. J'espérais mais je ne pensais jamais que je le ferais. »

« Nous avons également une photo qui a été prise par une autre personne dans le bâtiment ce soir-là. Il a effectivement trouvé une silhouette obscure semblable dans une pièce différente. »

« Le fait que cette chose ait été prise deux fois dans deux endroits différents, à 10 pieds de distance, renforce évidemment la véracité de cette observation. »

Construit en 1802, « The Village » a servi d'abattoir, de malterie et même de discothèque. Autrefois, ce bâtiment contenait une ancienne grange.

C'est à partir de cette grange qu'aurait été creusé un tunnel qui conduisait jusqu'à l'Abbaye de Newstead, situé à quelques miles au sud de Mansfield.

Ce tunnel aurait été utilisé par les moines résidents de l'abbaye pour échapper aux autorités anglaises lors de la dissolution des monastères de la fin des années 1530.

Les moines ont fui dans les tunnels et ont cherché refuge dans la grange. En les retrouvant, les autorités ont brûlé la grange alors que les religieux étaient encore à l'intérieur. Aucun n'a survécu.

M. Litchfield, qui a fondé le collectif « UK Ghost Hunters » en 2012, a déclaré :

« Toute cette activité que nous avons attrapée cette nuit-là prouve que cet endroit est incroyable. Nous espérons y revenir plus tard dans l'année. »

« Je n'avais jamais entendu l'histoire de ces moines avant d'y aller. Je n'aime pas trop me documenter sur un endroit avant de partir enquêter. »

« Je ne pars pas à la cherche de quelque chose en particulier, sinon on finit par être frustré. »

L'année dernière, Lee Roberts, un chasseur de fantômes à temps plein, a filmé ce qu'il pensait être les moines qui étaient apparus sous la forme d'une brume tourbillonnante lors d'une autre enquête. Le groupe avait appelé les esprits à se montrer sans avoir aucun retour. Ce n'est que plus tard qu'ils remarquèrent la présence de ce phénomène inexpliqué. Lee, un père de famille, avoir réalisé de multiples chasses aux fantômes sur ce site pendant deux ans et n'avait jamais vu apparaître cette mystérieuse brume et ne l'a plus observé depuis.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un ancien footballeur affirme avoir filmé le fantôme de son chien


Dion Dublin, un ancien footballeur international anglais, pense que le fantôme de son chien décédé a récemment été malencontreusement filmé.

Le samedi 1er avril 2017, l'homme, qui a notamment joué pour le club d'Aston Villa, s'était rendu sur la plage de Hoylake, dans le comté de Merseyside, afin de disperser les cendres de son chien, un Bullmastiff anglais prénommé « Big Frank ».

Sa fiancée, présente au moment des faits, a pris des photos des cendres dispersées.

Mais plus tard, lorsque le couple a regardé les photos, ils ont été stupéfaits de découvrir la présence de plusieurs étranges orbes bleuâtres planant au-dessus de la plage.

M. Dublin, âgé de 47 ans, a tweeté à ses 173 000 fans :

« Les cendres de Big Frank ont été dispersées cet après-midi sur la plage de Hoylake, son endroit préféré sur Terre ! »

Plus tard, il s'est exprimé sur ces orbes dont l'origine est bien mystérieuse :

« Je veux croire que c'est Big Frank. Il n'y avait rien dans mes photos, mais ma compagne a photographié ces choses ! De quoi s'agit-il ? »

Au mois de février 2016, un vétérinaire a diagnostiqué un cancer à Big Frank. Il est mort un peu plus d'un an plus tard après un long combat contre la maladie.

L'ancien avant-centre a organisé une série d'événements de charité pour recueillir des fonds pour le compte du Bobby Moore Fund for Cancer Research au cours de ces dernières années.

Cet organisme de bienfaisance lui tient particulièrement à cœur après qu'il ait perdu sa mère décédée à la suite cancer alors que son père a lutté contre un cancer de l'intestin.

« De toute évidence, le cancer est quelque-chose d'important pour tout le monde. C'est une chose dévastatrice, mais ces dernières années, cela a eu un gros effet sur ma famille. »

« J'ai perdu ma mère d'un cancer du sein et mon père s'est battu contre le cancer de l'intestin. Plus tôt cette année, nous avons découvert que mon chien avait aussi un cancer. »

Dion, qui est né à Leicester, a joué 155 matchs pour Aston Villa de 1998 à 2004 et a marqué 48 buts.

Il a également joué pour Coventry City, Leicester City, Norwich City, Manchester United et Celtic Glasgow.

Dion a pris sa retraite de footballeur professionnel en 2008 avant de devenir présentateur à la télévision.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Queensland - Elle photographie d'un fantôme chez elle


Une jeune femme, qui vit dans l’État du Queensland (dans le nord-est de l'Australie), a prétendument photographié un fantôme à l'intérieur de son domicile.

Le jour des faits, Kell Maree était chez elle avec son chien quand elle décida de prendre une photo de son fidèle compagnon. Lorsqu'elle regarda son cliché, elle tomba des nues en découvrant quelque chose d'étrange en arrière-plan.

Effrayée et voulant savoir de quoi il s'agissait, elle a posté cette photo sur sa page Facebook :

« J'ai une une photo de mon chien qui se trouvait à l'intérieur au cours de la tempête. J'ai alors vu cette chose et j'ai remarqué cela dans le fond de la photo ! »

Rapidement de nombreux internautes ont réagi après avoir, eux-aussi, repéré cette silhouette fantomatique. Certains de ses amis ont exprimé leur horreur et lui conseillent de déménager au plus vite …

Quant à la jeune femme, elle préfère ne plus dormir seule dans sa chambre, la pièce où a été prise la photo, en l'absence de son mari.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le fantôme d'une religieuse photographié dans un couvent


Le fantôme d'une religieuse a récemment été filmé à l'intérieur d'un couvent situé à Mayo, en République d'Irlande, peu avant que ce bâtiment ne soit démoli.
De nombreux internautes qui ont visionné ces images ont affirmé avoir vu une religieuse regarder par la fenêtre à la 18ème seconde. La vidéo a été publiée par « Frame Production » sur YouTube au mois de mars 2017.

Au moment des faits, le cameraman couvrait la démolition du couvent de Claremorris qui a ouvert ses portes en 1876.

Bien que de nombreuses personnes sont persuadées qu'il s'agit d'un spectre venant d'un autre monde, Kevin Griffiths, le manager de Frame Productions Manager, n'en est pas aussi convaincu.

« Je suis amusé de la façon dont les gens ont considéré cette photo. Je n'y crois pas. C'est étonnant que cette histoire ait pu commencer. »

« Pour moi, ce n'est pas un fantôme. C'est juste mon opinion. Certains disent que c'est un homme. »

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le fantôme d'une jeune femme dans le musée de Torquay


Les enquêteurs et médiums du comté de Devon (en Angleterre) affirment avoir photographié le fantôme d'une jeune femme alors qu'ils passaient la nuit dans un musée. L'apparition est d'une clarté étonnante et difficilement contestable.

Ces spécialistes, appartenant à l'organisation « Silent Voices Ghost Hunts », ont pris ce cliché pendant une nuit au musée de Torquay au sud-ouest du pays. Cet établissement abrite, entre autre, les restes momifiés d'un enfant de l’Égypte Antique.

L'équipe affirme qu'il y a déjà eu un certain nombre de rapports d'observations fantomatiques au sein du musée, même si aucune description ne correspond à ce qu'ils ont pris à la caméra. Ils croient que sur la photo, il apparaîtrait une femme d'origine égyptienne, en atteste sa tête rasée et complètement chauve.

Jay Dalley de Silent Voices a déclaré :

« L'image a été prise au Musée de Torquay par Ryan Doyle, un membre de notre équipe. Elle a été analysée numériquement et elle est authentique. C'est l'image la plus claire que nous ayons jamais vu et cela a causé un certain remous sur notre page Facebook et sur le net où nous l'avons publiée. »

« Les traits du visage sont si clairs, et notez ses vêtements et sa main en bas à droite. Cette silhouette n'était pas visible à l'œil nu. »

« Nous sommes très fiers de M. Doyle d'avoir eu la chance de le photographier. »

La photo a été prise lors d'un événement organisé au musée, quand Ryan a décidé de se promener seul et de prendre quelques photos.

L'apparition n'était pas visible à l'œil nu, mais a été découverte le lendemain quand Ryan et son équipe ont passé en revue leurs images, prises à l'aide d'une caméra à spectre complet. La caméra capte des longueurs d'onde visibles et non visibles et l'image a été analysée pour exclure toute perturbation ou manipulation délibérée.

Jay explique :

« Il a pris beaucoup de photos et n'a vu cette image que le lendemain alors qu'il les examinait. »

L'équipe est dirigée par la médium Sally Mason et son mari Alex. Elle comprend Daniel Edge, Manna Hannaford, Bernice Ennis, Ryan Doyle et Jay Dalley.

Ils organisent et organisent des événements dans divers lieux comme la prison de Bodmin ou le Jamaica Inn.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un fantôme sauve une famille d'une collision mortelle


Une grand-mère est traumatisée depuis qu'elle et sa famille ont frôlé la mort après un violent accident de voiture. Elle est persuadée qu'ils ont été sauvés par le fantôme de sa propre maman.

Le jour des faits, Lynn Gunn, âgée de 58 ans, était avec sa fille et ses deux petits-enfants. Leur voiture, une Kia Sorento, était stationnée sur le bord de la route A55 dans le nord du Pays de Galles puisqu'elle était tombée en panne.

Soudainement, un poids lourd les a percuté de plein fouet, si bien que les victimes pensaient qu'elles n'allaient pas survivre.

Lynn pense qu'elle a été sauvée par le fantôme de sa mère Margaret, qui est décédé en 2013 après une lutte contre le cancer

Lynn, qui vit à Huyton, dans le Merseyside, s'est exprimée :

« Je pense vraiment que ma mère était dans la voiture ce jour-là. »

« Juste avant Noël, un médium, qui ne savait pas ce qui s'était passé, m'a dit que maman avait été dans la voiture avec nous suite à un accident de voiture et qu'elle nous avait protégé. »

« Je crois vraiment qu'elle était là. »

« Nous sommes si chanceux d'être en vie, je ne peux pas croire que nous en sommes sortis relativement indemnes. Les policiers, qui sont venus sur place, ont dit qu'ils pensaient qu'ils allaient assister à un accident mortel. »

Le 28 octobre 2016, Lynn conduisait et sa fille Paula Arnold était dans le siège passager. A l'arrière, se trouvaient Georgia, 9 ans, et Amelia, 4 ans. Ils rentraient à la maison après avoir vendu leur caravane utilisée pour les vacances.

La voiture, chargée de literies, d'ustensiles de cuisine et de vêtements, s'est soudainement arrêtée alors qu'ils conduisaient.

Elle a réussi à garer la voiture sur la bande d'arrêt d'urgence. Seulement, un camion les a percuté secondes plus tard. Une vidéo, prise par une dashcam, nous montre le moment où le camion a chargé la voiture familiale.

La fille de Lynn, Paula, a déclaré :

« Je me souviens d'avoir pensé que nous allions mourir. Quand j'ai vu la banquette arrière, je pensais que j'avais perdu mes deux enfants, c'était le pire des sentiments. »

« Georgia a réussi à sauter dehors mais lorsque j'ai regardé Amelia je pensais qu'elle était morte puisqu'elle ne bougeait pas et une chaussure avait couvert sa tête. »

« L'ambulancier devait entrer par le siège avant pour la sortir - elle était en état de choc et pleurait en silence. »

Étonnamment, Georgia et Amelia s'en sortirent indemnes.

Leur mère a eu les jambes gravement meurtries puisqu'elles ont frappé le tableau de bord et elle a du aller voir un spécialiste en orthopédie pour guérir ses blessures à la hanche.

Le camionneur Thomas Anthony Holland, âgé de 61 ans, a reconnu avoir conduit imprudemment. Il a perdu six points sur son permis et a reçu une amende de 300 £ qu'il a payé devant la cour de Mold Crown.

Paula continue :

« Nous avons certainement eu quelqu'un qui prenait soin de nous ce jour-là et qui nous a sauvé. »

« Ma grand-mère Margaret était une femme si forte, et elle l'est encore. »

Lynn a ajouté :

« Ce conducteur a ruiné nos vies. Nous sommes reconnaissants et chanceux d'être en vie, mais cela a eu un tel impact sur nous tous. »

« Ce sont les enfants, quand ils s'approchent de vous et disent 'mamie, quand tu mourra, tu me manquera, mais je mourrai et je serai de nouveau avec toi'. »

« C'est terrible d'entendre cela. Des enfants de cinq ans ne devraient pas parler de choses comme ça, ça nous fait perdre la tête. »

Robert Williams, de l'Unité de police du nord du pays de Galles, a déclaré :

« Nous avons eu la chance de n'avoir pas été confrontés à une collision mortelle et nous sommes reconnaissants que les quatre occupants aient pu sortir de l'hôpital. »

« Cela montre simplement que ne pas faire attention derrière le volant de n'importe quel véhicule peut avoir des conséquences. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un poltergeist effraie un ouvrier à l'intérieur d'un bâtiment


Un ouvrier, dont l'identité n'a pas été révélée, a été terrifié quand il a remarqué que son échelle se déplaçait toute seule, comme si elle était possédée par quelque chose d'invisible …

Sur cette vidéo publiée en mars 2017, on peut voir une petite échelle dépliée juste derrière un homme qui travaille. Soudainement, et sans explication, elle se met à « marcher ». A plusieurs reprises, le témoin se retourne et tente de trouver ce qui fait se mouvoir l'objet.

Malgré son investigation et le fait qu'il la remet constamment à sa place, l'échelle continue d'avancer lentement en sautillant.

Au bout d'un moment, l'ouvrier excédé sort un grand crucifix en bois pour tenter de faire fuir ce véritable poltergeist. Hélas, rien ne se passe jusqu'à ce que l'échelle ne s'écroule quelques secondes plus tard.

A ce moment-là, l'homme, apeuré, préfère prendre la fuite hâtivement sans se retourner.

A l'heure actuelle, nul ne sait si cette vidéo est véridique ou s'il ne s'agit que d'un canular.


Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

K. Kardashian prévenue par un fantôme de son attaque à Paris


La mère de Kim Kardashian prétend que son défunt ex-mari a alerté sa propre fille peu avant qu'elle ne se fasse violemment attaquer alors qu'elle se trouvait à Paris.

Le 3 octobre 2016, elle séjournait à l'hôtel de Pourtalès dans la capitale française quand elle a été agressée et volée par cinq individus qui s'étaient déguisés en policiers. Peu avant ce drame qui a traumatisé la jeune femme, elle aurait été alertée par une mystérieuse alarme provenant de son berry.

C'est Kris Jenner, sa propre mère et aussi sa manager, qui a fait cette incroyable révélation lors de l'émission de télévision « Keeping Up With The Kardashians ». Selon elle, c'est le fantôme du père décédé de Kim qui aurait décidé de la prévenir de cette épouvantable attaque.

Dorénavant, elle pense que le berry de Kim était hanté par l'esprit de Robert Kardashian quelques heures avant que ce drame ne se produise.

Elle raconte :

« Kim, qui possède ce berry depuis une décennie, a dit qu'à 11 heures du matin à l'heure de Paris son alarme s'est déclenchée. »

« Elle n'a jamais mis son alarme sur son berry, jamais. »

Kris poursuit :

« Le jour durant laquelle Kim a été agressée à Paris correspondait aussi à l'anniversaire des funérailles de son père Robert. C'est fou parce que nous croyons tous que quand nous perdons quelqu'un qui est vraiment proche de nous, il existe encore un moyen de communiquer avec lui si vous y faites vraiment attention. »

« Juste avant qu'elle ne soit attaquée, l'alarme du berry de Kim s'est déclenchée, et elle ne s'est pas arrêtée. C'était peut-être un avertissement pour Kim. »

Depuis ces événements, Kim a déclaré qu'elle ne pouvait pas dormir sans qu'il y ait au moins quatre gardiens de sécurité à l'extérieur de sa maison.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le fantôme d'un moine dans un pub anglais à Newark


Un père de famille pense avoir filmé le fantôme d'un moine appelé « Cuthbert » à l'aide de sa caméra. Ces images nous montrent une sombre silhouette encapuchonnée qui harcèlerait un pub anglais à la nuit tombée.

Sean Reynolds, âgé de 33 ans, visitait l'établissement « The Rutland Arms » situé à Newark, dans le Nottinghamshire, en Angleterre, pour le tournage d'une émission de télévision consacrée à la chasse aux fantômes. C'est dans ces conditions qu'il prétend avoir capturé un esprit.

Le réalisateur affirme que cette apparition serait d'origine surnaturelle puisque aucun membre de l'équipe n'était à l'intérieur du bâtiment au moment des faits.

Selon des légendes locales, un moine se promenait dans un réseau souterrain et secret de tunnels sous l'auberge. Il s'appelait Cuthbert.

Les images qui nous intéressent nous montrent une silhouette sombre à la fenêtre d'une pièce dans laquelle il n'y avait personne selon M. Reynolds.

Il croit que c'est la première fois que ce moine a été filmé.

M. Reynolds, qui vit à Liverpool, dans le Merseyside, a déclaré :

« Quand nous avons vu cela, nous nous demandions qui était cette silhouette. Quand nous avons amélioré ces images, nous avons pensé que c'était quelque chose qui ne devrait pas être là. »

« Quand nous l'avons vu, nous étions excités. C'est formidable lorsque vous filmez quelque chose comme ça parce que cela valide votre enquête. »

« L'équipage prenait des photos et ils ne se rendaient pas compte que ce personnage marchait à travers la fenêtre. Personne ne se trouvait dans cette pièce. »

« Les lumières se seraient allumées si quelqu'un avait été là. Il n'y avait que huit membres de l'équipage et tout le monde était . »

« Le propriétaire n'est revenu au pub qu'après que l'on ait fini de filmer. »

« Il y a quelques tunnels sous le pub qui mène à une église. Les habitants pensent que les moines les ont utilisés et apparemment l'un des moines qui est mort hante encore le pub aujourd'hui. »

« Nous ne connaissions pas l'histoire de ce moine avant le tournage. C'est assez choquant, mais c'est vraiment génial en même temps quand des choses comme cela se produisent»

« C'est assez effrayant, nous avons paniqué quand nous l'avons vu. »

Le film a été tourné en août 2016, mais ce n'est qu'en octobre, alors que le processus de montage a commencé pour l'épisode « Ghost Dimension », que Sean a découvert que ce fantôme avait été filmé. Il explique :

« On croit que ce moine vient d'un couvent à Newark et utilisait un réseau souterrain secret. »

« Ce n'est pas la première fois que le moine a été vu au 'The Rutland Arms', mais c'est la première fois qu'il a été filmé. »

« Beaucoup de médiums psychiques ont dit qu'ils étaient psychiquement liés au moine et ont affirmé qu'il s'appelait Cuthbert. »

« Nous n'avons pas vu cette silhouette à ce moment-là et ce n'est qu'une fois que nous avons édité ces images que nous sommes tombés sur ce que nous croyons être Cuthbert, le moine qui hante cet endroit. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité