Affichage des articles dont le libellé est Cryptozoologie. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Cryptozoologie. Afficher tous les articles

Une femme affirme avoir vu le Bigfoot dans le Wisconsin


Une automobiliste, qui vit à Hayward dans le comté de Sawyer (dans le Wisconsin) a déclaré avoir vu un bipède qui, selon elle, pourrait être un Bigfoot.

La femme prétend qu'elle conduisait sur l'autoroute NN en mai dernier lorsqu'elle a aperçu la créature présumée vers 17 heures.

« J'ai jeté un coup d'œil et j'ai vu quelque chose qui se tenait à la verticale. Ce n'était pas un ours. Je sais à quoi ressemble un ours noir », a-t-elle confié à l'enquêteur du BFRO, B. Breedlove.

Le témoin a indiqué qu'elle s'était arrêtée et était retournée vérifier les lieux, ajoutant que la région était étrangement silencieuse « même pas les oiseaux ne pouvaient pas être entendus ».

« J'étais plutôt paniquée à propos de cette situation et un peu effrayée », a-t-elle expliqué. Elle a précisé, qu’à ce moment-là, elle était avec ses trois enfants dans la voiture. « Ils n'ont pas pu le voir parce qu'ils étaient trop occupés avec leur téléphone portable. »

La créature a été décrite comme mesurant 7 à 8 pieds de haut, avec une tête de forme conique et de longs bras qui descendaient jusqu'aux genoux. Ses épaules, dit-elle, étaient larges et mesuraient environ 4 pieds.

« Il n'avait ni cou ni pattes », a-t-elle déclaré.

Elle n’a pas été capable d'observer les détails du visage de la créature. En effet, celle-ci se trouvait à environ 1000 pieds du témoin.

Source
http://cryptozoologynews.com/wisconsin-driver-sees-bigfoot/, 14 novembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme tombe nez-à-nez avec un homme-cerf en Virginie


Un homme, prénommé Paul, a vécu quelque chose d'extraordinaire à Orange, dans l’État de Virginie, en 2017. C’était une journée normale pour lui, car il aimait discuter avec son ami au téléphone. Il avait apprécié quelques verres et venait de finir une cigarette. À son retour chez lui, il a observé, vers 22 heures le soir, une mystérieuse créature. A noter que le ciel nocturne était assez nuageux ce soir-là.

Alors que Paul errait dans sa cour, il s’est dirigé vers un remblai escarpé. Cette zone est remplie d'arbres et de broussailles. Quand Paul a marché autour de cette zone, il a entendu des branches crépiter. Ce bruit faisait penser que quelque chose courait le long de son jardin.

Il a estimé que cette chose était relativement grande. Il ne pouvait pas voir dans quelle direction elle se dirigeait, mais il croyait qu’elle allait un peu plus loin au bord du lac voisin. Il a supposé que c'était une sorte d'animal, probablement un cerf. Pendant ce temps, il parlait toujours avec son ami au téléphone. Il a poursuivi sa conversation et peu de temps après, il a été distrait par un bruit censé provenir du quai.

Paul pensait que des enfants traînaient là-bas. Mais il n’en était pas sûr. Peu de temps après, Paul s'est rapproché du quai. Des escaliers longent cet endroit et ils sont assez raides. Lorsqu'il atteignit le sommet, il remarqua quelque chose de grand qui courait rapidement vers les escaliers où il se trouvait. Étonnamment, Paul remarqua ce qui ressemblait à une personne avec une tête de cerf. Était-ce quelqu'un habillé en costume ? Ce n’était visiblement pas le cas puisque que la créature avait de la fourrure partout.

L’ami de Paul, Jimmy, a demandé s’il avait ou non le corps d’un cerf. Paul a répondu « non », il avait le corps d'un homme. Il se tenait juste à côté de lui, et le regardait avec ses yeux rouges. Paul ne croyait pas que cette chose était démoniaque par nature, mais autre chose. Quelques instants plus tard, cet homme possédant la tête d’un cerf lui avait parlé. Cela ressemblait à quatre ou cinq syllabes différentes qui avaient été dites très rapidement.

Paul s’est même demandé s’il avait trop bu puisqu’il ne comprenait pas ce que lui disait cet homme-cerf. Il se souvient que cet énigmatique hybride n'était qu'à quelques centimètres de lui. Il aurait pu littéralement tendre la main et le toucher, mais il avait peur et avait été pris au dépourvu. Paul commença à essayer de donner un sens à ce qui était en train de se passer. Est-ce que cette chose venait d'une autre dimension ou s'agissait-il d'une sorte d'expérience scientifique qui s’était échappée d’un laboratoire secret ?

Jimmy a posé des questions à Paul à ce sujet. Paul a ensuite expliqué que cet homme-cerf avait des bois qui n’étaient pas comme ceux des cerfs vivant dans la région. Cette chose avait des bois plus maigres. Jimmy a demandé si quelque chose aurait pu amener ce cerf à s'en prendre à lui. Paul ne pouvait se souvenir de rien qui l'ait particulièrement effrayé.

Paul était curieux à propos de cet homme-cerf. Plus tard, il est retourné près du quai pour y camper au cours de l'été dans l'espoir de le retrouver. Un soir, alors qu'il campait là-bas, il a entendu quelque chose aux environs de 2h30 du matin. Il a estimé que quelque chose se trouvait à environ 50 pieds de lui et se cachait dans les bois. Un grand bruit sourd réveilla Paul, il entendit un ronflement comparable à celui d'un cerf.

Il y a des histoires et autres légendes qui font référence à des êtres métamorphes qui habitent dans la nature. Peut-être que ces créatures mythologiques existent réellement et qu’elles errent toujours dans les bois de régions isolées. Peut-être que cet « homme-cerf » vivait sur la propriété de Paul. Cela a du sens puisqu’il y a un lac ainsi qu’un abri près de chez lui.

On ignore si Paul avait trop bu quand il a entendu le reniflement qui venait de la nature. Cette créature est fascinante, d’autant qu’elle semblait pouvoir parler.

De quoi s’agit-il ?

Source
http://www.freaklore.com/deer-man-speaks-to-virginia-resident, 11 novembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un gigantesque serpent vivrait dans la forêt Amazonienne


Un gigantesque serpent mesurant jusqu'à 13 mètres de long et ayant vécu à l'époque des dinosaures vivraient encore, de nos jours, dans les profondeurs de la forêt Amazonienne.

Le Titanoboa était un serpent monstrueux pouvant mesurer jusqu'à 42 pieds de long et peser 1 135 kilogrammes – soit plus d'une tonne. On pense que cette terrifiante créature a vécu il y a 58 à 60 millions d'années, peu après l'extinction des dinosaures.

Cependant, certains pensent que le Titanoboa existe toujours dans certaines parties de l’Amazonie.

L’Amazonie, grâce à sa superficie massive de 2,5 millions de kilomètres carrés et à ses inondations subites constantes, est l’un des rares endroits sur la Terre à n’avoir pas encore été entièrement exploré.

Selon les biologistes, de nombreuses espèces à l'intérieur de la forêt tropicale n'ont pas encore été découvertes, et le Titanoboa pourrait être l'une d'entre elles.

Certaines tribus amazoniennes pensent que le Titanboa errent toujours dans la région, en particulier dans les eaux.

Le site web Mysterious Earth dit que les habitants parlent d'un serpent géant mesurant jusqu'à 20 mètres de long qu'ils appellent Yacumana - ou la « mère de l'eau ».

Le site Web explique : « Aussi incroyable que cela puisse paraître, le continent sud-américain abrite des légendes de serpents encore plus grands. »

« Les eaux troubles de l’Amazonie pourraient, en théorie, offrir aux Titanoboas la couverture et l’espace nécessaires pour atteindre une taille de plus de 150 pieds de long. »

« Aucune observation officielle n’existe, mais ceux qui l’ont vu jure sur leur vie que l’animal est réel. »

« Le plus long Anaconda enregistré mesurait environ 10 mètres de long mais n’approche même pas de la taille indiquée pour le Yacumana. »

« Si les rumeurs sur le Yacumana sont vraies, ce serpent pourrait être une espèce d'Anaconda non découverte ou même un Titanboa qui aurait survécu. »

« De toute façon, il ne semble pas que cela bénéficie d'une grande publicité, nous pourrions donc ne jamais en voir un. »

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1040061/titanoboa-sighting-giant-snake-amazon-anaconda-prehistoric, 03 novembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une femme affirme avoir vu un Dogman dans l’Arkansas


Une femme, qui vit dans le comté de Cleburne, dans l’État de l’Arkansas, a raconté avoir vu une créature bipède possédant une tête de loup.

Cette dentiste, âgée de 30 ans, a fourni son nom complet, ses coordonnées et l'emplacement précis de son observation, mais elle a demandé à rester anonyme. Elle a confié au site Internet Cryptozoology News que cet événement inhabituel s’était produit le 15 juin 2018.

« Je rentrais chez moi en voiture et je devais m'arrêter pour passer un appel », a-t-elle raconté à propos de cette rencontre qui a eu lieu en pleine journée. « Je parlais au téléphone quand il m'a semblé que quelque chose de sombre se déplaçait dans les bois. Je l’ai vu du coin de l’œil sur ma droite. »

La femme dit qu’elle a dû regarder la créature à quelques reprises parce qu’au départ celle-ci ne bougeait pas.

« Je ne pouvais pas dire ce que c’était jusqu'à ce qu’elle bouge. Elle se déplaçait furtivement, sur deux pieds, juste au bord du bois. Je pense qu'elle essayait de traverser la route mais s'est arrêtée quand elle m'a vu. »

Elle a décrit cette créature comme étant un loup au pelage brun et gris ressemblant à une créature. Elle possédait également quelques traits communs avec un ours.

« La créature était un peu âgée et elle semblait connaître les environs. C’était une sorte d’ours ou de loup, capable de se tenir debout et de marcher. Toutefois, elle ne semblait pas avoir peur. Elle s’est juste éloignée, lentement, comme si elleavait besoin de quelque chose ou cherchait quelque chose… Je pense que mon véhicule doit l’avoir effrayé, parce qu’elle semblait vouloir traverser la route mais ne pouvait pas. C'était très effrayant, alors je me suis contentée de reculer sur l'autoroute, je suis partie et j'ai continué à conduire jusqu'à ce que je retrouve mes esprits », a-t-elle déclaré.

L'observation aurait duré environ trois minutes mais le témoin a déclaré qu'elle n'avait pas été en mesure de prendre une photo ou une vidéo.

« Entre-temps, j'essayais de prendre une vidéo de cette chose. Seulement, mon téléphone ne cessait de sortir du mode photo. Il semblait que le sort s’acharnait contre moi et je ne pouvais rien filmer. »

Elle dit avoir déjà entendu parler d'un loup étrange ressemblant à des créatures inconnues, mais qu'elle ne s'était jamais attendue à en voir un.

« Tout ce que je sais, c’est que ce monde est immense et que de mystérieuses choses peuvent habiter dans les bois. Vous ne pouvez pas vous rendre compte de leur existence avant qu’il ne soit trop tard ou que vous soyez mort pour ne plus pouvoir en parler. Ce n'était pas normal de voir ce que j'ai vu », a-t-elle poursuivit.

Le Dogman, ou « Homme-chien » est un cryptide réputé pour vivre dans le quart nord-ouest de la péninsule inférieure du Michigan. Toutefois, d’autres observations ont été documentées dans d’autres États, comme le Wisconsin. Cette créature, dont l’existence n’est pas reconnue, aurait été observée pour la première fois en 1887 par deux bûcherons, qui l’ont décrivit comme ayant le corps d’un être humain et une tête de chien.

En 2017, une femme du Michigan a affirmé avoir vu une créature similaire.

En 2015, un groupe de trois personnes, dans le Michigan, aurait rencontré une créature non identifiée ressemblant à un chien dans les bois du comté de St. Clair.

En 2014, une femme a confié au site Cryptozoology News qu'elle avait été témoin d'un phénomène surprenant. Elle affirme avoir vu un groupe de plusieurs créatures comprenant un Bigfoot et un Dogman. Il semblait qu’elles vivaient ensemble dans une sorte de symbiose, lui rappelant les « relations qu’entretiennent les crocodiles et les hippopotames ». Elle a décrit les animaux comme étant la taille d'un homme avec des oreilles pointues placées sur le dessus de leurs têtes. Leurs corps étaient recouverts d'une chevelure brune. Ils avaient « doigts humains se terminantpar des griffes épaisses ». La femme a également diffusé l'an dernier une vidéo de 17 secondes sur ce qu'elle croyait être une « bête de type Dogman ».

Source
http://cryptozoologynews.com/dogman-encounter-reported-in-arkansas/, 31 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une terrifiante créature mi-homme mi-chien filmée en Angleterre


Une étrange créature a terrifié de nombreux habitants après qu’elle ait traversé une route particulièrement encombrée, passant juste devant des voitures.

Une séquence vidéo nous montre ce mystérieux animal qui sautait par-dessus les barrières d'une autoroute de Wessex Way, dans le comté de Dorset, en Angleterre.

On peut alors voir qu'il semble courir sur ses quatre jambes devant les voitures, avant de disparaître dans l'obscurité.

La vidéo est ensuite coupée avant que nous ayons une meilleure idée de ce que cela pourrait être.

La date sur la vidéosurveillance est estampillée « novembre 2007 ». Toutefois, elle a été publiée sur YouTube le 28 octobre de cette année. Cette apparition a effrayé les locaux.

Depuis, elle a enregistré plus de 8 700 visites.

« Ça a l'air à la fois humain et à la fois chien », a révélé un internaute.

Un autre a ajouté : « On dirait qu'il s’est échappé à un laboratoire secret souterrain. »

Un troisième a déclaré : « C'est le rake. »

Le rakeest une créature humanoïde légendaire, qui, selon les certains spécialistes, attaquerait les hommes et les animaux sans raison particulière.

On dit que cette bête mesure environ 6 pieds de haut, à une peau gris pâle et aucun nez visible.

Sa dernière observation présumée a été documentée en 2006.

Toutefois, une créature plus ou moins similaire a été photographiée dans un forêt au Québec au début du mois d’août 2018.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/739360/Dogman-creature-terrifies-locals-scrambling-across-road-video, 30 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le Mothman observé à plusieurs reprises en Angleterre


Pratiquement tous ceux qui sont fascinés par le monde de l'étrange ont entendu parler du Mothman : une monstrueuse créature ailée censée hanter la ville de Point Pleasant, en Virginie occidentale. L’histoire entourant cette énigme a été relatée dans le livre de John Keel, intitulé Les prophéties des Ombres.

Combien de personnes, cependant, sont conscientes que le Royaume-Uni abrite une véritable ménagerie de créatures qui ressemble étrangement à la chose ailée la plus célèbre des États-Unis ?

La nuit du 16 novembre 1963 il faisait froid. Le ciel était dégagé et la lune éclairait le paysage. John Flaxton, âgé de 17 ans, Mervyn Hutchinson, âgé de 18 ans, et deux autres amis, se promenaient le long d'une ancienne route de campagne qui longeait le parc arboré de Sandling Park, à Hythe, dans le comté verdoyant et pittoresque du Kent, en Angleterre. Tous les quatre riaient et plaisantaient en rentrant chez eux après une soirée passée à un bal populaire, quand quelque chose d'étrange a attiré leur attention : un objet lumineux, ressemblant à une étoile, volant dans le ciel et qui semblait se diriger dans leur direction. Tous les quatre l’ont regardé avec étonnement Soudainement, cette chose a changé de direction et est tombée sur le sol derrière une épaisse zone d'arbres. C’est alors que les choses ont pris une tournure très étrange.

Flaxton se rappellera plus tard que le groupe était submergé par une sensation de terreur et que sa température corporelle avait sensiblement baissé. Alors que les témoins cherchaient cette chose dans la zone, l'objet apparut rapidement de nouveau derrière les arbres ; ils remarquèrent qu’il était « doré [et] de forme ovale » et les suivait à une distance d’environ 200 pieds. Les adolescents, terrifiés, se sont mis à courir et ont fui les lieux. À leur soulagement, ils crurent qu’ils avaient semé cette chose qui semblait avoir disparu.

Sans prévenir, des arbres émergèrent autre chose. Quelque chose de bien plus terrifiant : une silhouette haute, sombre et ailée que les adolescents ne pouvaient décrire que comme ressemblant à une chauve-souris à taille humaine. Dès lors que la créature les vit, elle se dirigea de nouveau dans leur direction. Flaxton et ses amis fuirent de nouveau.

Les événements surnaturels se sont poursuivit à Sandling Park : au cours des jours suivants, de nouvelles lumières étranges ont été vues flottant au-dessus des arbres ; des empreintes géantes - deux pieds de long et un pouce de profondeur - ont été trouvées. Et même des journalistes locaux ont rapporté des observations de lumières anormales. Puis, les phénomènes se sont subitement arrêtés. L'Homme-Chauve-souris de Hythe disparut aussi mystérieusement qu'il était apparu.

A l'été 1976, les bois épais entourant la vieille église de Mawnan, au sud des Cornouailles, sont devenus le lieu de résidence d’une créature étrange connue sous le nom de Owlman. La plupart des témoins ont décrit la bête comme étant de taille quasi humaine. Elle possédait une paire de grandes ailes plumeuses, des yeux rouges brillants, des appendices en forme de griffe et elle semblait dégager un air menaçant et sombre. Un des témoins, Jane Greenwood, a écrit au Falmouth Packet au cours de cet été même : « Je suis en vacances dans les Cornouailles avec ma sœur et notre mère. Moi aussi j'ai vu un gros oiseau. C'était dimanche matin et cette chose se trouvait dans les arbres près de l'église de Mawnan, au-dessus de la plage rocheuse. C’était dans les arbres, debout comme un homme adulte, mais les jambes repliées vers l’arrière comme un oiseau. Il nous a vus, et a rapidement sauté et s'est élevé droit dans les arbres. Comment pourrait-il se lever comme ça ? »

Ce sont de telles affaires et des témoins comme Jane Greenwood, qui ont conduit Jonathan Downes, un chasseur de monstres basé en Grande-Bretagne, à enquêter sur cette affaire pendant une grande partie des années 1990. Son enquête a fait l’objet d’un livre révolutionnaire, intitulé The Owlman and Others. Downes est convaincu que le Owlman est une entité paranormale, plutôt qu'un grand type de hibou. De plus, Downes était en proie à la malchance, au malheur et à une « réaction psychique » à chaque fois qu'il se plongeait sur cette énigme. Aujourd'hui, il a laissé tombé ce sujet et a juré de ne jamais retourner dans ces bois sombres.

Connu comme « l’épine dorsale de l’Angleterre », le Pennines est une chaîne montagneuse qui s'étend sur près de 250 km. Elle a été pendant de nombreux siècles le théâtre de nombreuses activités paranormales. A la fin des années 1970, une géante créature ailée ressemblant à un ptérosaure a été observée. Cette histoire remonte à 1978, lorsque le roman de l’auteur britannique de science-fiction Ian Watson, Miracle Visitors, a été publié. Le livre racontait l'histoire d'un adolescent du comté du Yorkshire qui possédait des compétences remarquables qui lui permettaient de projeter du plus profond de son esprit - et dans le monde physique - des images de « pseudo-vraies créatures » ou de « monstres mentaux », comme nous l'explique Jenny Randles, chercheuse britannique sur les ovnis. Un des monstres mentaux créés par le personnage de Watson était un ptérodactyle préhistorique.

A l'époque où Ian Watson écrivait encore son roman, un jeune homme du nom de Paul Bennett, qui vivait dans le comté du Yorkshire et qui avait vécu durant toute sa vie une pléthore d'expériences étranges, allant d'observations de créatures poilues à des anges et des extraterrestres, rencontra un ptérosaure du type de celui qui n'apparaîtrait que quelques mois plus tard dans les pages du livre Miracle Visitors. Jenny Randles a mené une enquête approfondie sur cette affaire.

Le 15 mars 1985, le journal Ealing Gazette a publié un article intitulé Flight of the Phoenix. Celui-ci nous apprenait qu’une grande bête ailée avait été vue en train de survoler la région de Brentford dans l'ouest de Londres : « Est-ce un oiseau…? Ou est-ce un avion…? Non, mais ça pourrait être un Griffon ! L'étrange oiseau gigantesque a été vu à plusieurs reprises - et certaines personnes pensent qu'il pourrait s'agir de la légendaire créature mi-aigle, mi-lion retournant dans la région où elle a tissé de nombreux liens historiques. »

La Gazette a cité le témoignage de Kevin Chippendale, un habitant, qui a déclaré : « Je l'ai vu deux fois au même endroit, à environ 10 mètres de hauteur, près des appartements du Green Dragon. La forme de l'oiseau est ce qui m'a attiré en premier lieu. Quand je l'ai vu pour la première fois, j'ai pensé que c'était un avion. Sa forme était très précise. » Dans les semaines qui ont suivi, d'autres cas de bêtes géantes et ailées survolant le ciel de Brentford ont fait surface.

L’auteur Andrew Collins a rédigé un petit livre sur l’affaire qui abordait favorablement la controverse avec impartialité et révélait que, si certaines histoires devaient être appréhendées avec une pincée de sel, d’autres restaient intrigantes et déroutantes. Kevin Chippendale, mentionné ci-dessus, a dit à Collins que la créature qu'il avait vue était « de la taille d'un gros chien… elle avait quatre pattes et ce qui semblait être des pieds. Elle n’avait pas de bec… sa surface cutanée semblait lisse, sans plumes et semblait aérodynamique. Ses ailes ne semblaient pas battre comme celles d'un oiseau normal en vol. Elle était beaucoup plus lente, presque comme si elle bougeait au ralenti. »

Le lundi 8 mars 2004, aux environ de 21h30, Steve Nicklin et un ami « marchaient à travers la ferme de Northicote ». Lorsqu'ils se sont approchés d'une vieille ferme de l'époque Tudor, ils ont été profondément choqués par la vue d'une créature diabolique perchée sur les branches d'un grand pin voisin. Selon Nicklin, la créature était de forme humanoïde, de couleur « grisâtre » et d'environ sept pieds de hauteur. Mais il y avait davantage, a déclaré Nicklin : « Il avait deux jambes et deux bras reliés à des ailes de type membranaire. Ses bras dotés de griffes semblaient être reliés à des ailes ; un peu comme un ptérosaure. »

Nicklin a ajouté : « Elle a bougé la tête et nous a regardés directement, car c’était la pleine lune et il y avait des lampadaires non loin. Il a tourné la tête et a fait un bond de géant avant de se poser vers l’arbre suivant. L’arbre s'est plié sous le poids de cette créature lorsqu’elle a atterri. Elle a ensuite tourné la tête pour nous regarder une fois de plus. Son regard nous faisait sentir qu'il pouvait examiner notre être même. Nous avons tous les deux eu très peur. Nous avons tous deux fui rapidement. Nous nous sommes assis et avons discuté de ce que nous avions vu. C'était une créature que nous n'avions jamais vue auparavant, et que nous ne voulions plus jamais revoir. »

Source
https://mysteriousuniverse.org/2018/10/profiling-the-u-k-s-mothmen/, 29 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une femme a observé un Bigfoot très amaigri


Une femme, qui vit dans le comté de Lake dans le centre de la Floride a déclaré avoir vu une étrange créature bipède velue. Elle croit qu’il s’agissait un Bigfoot.

La femme a rapporté qu'elle conduisait vers le sud, non loin de Green Swamp, lorsque cette observation a eu lieu.

« C'était un samedi matin lumineux, vers 10 heures du matin, cette grande créature a marché sur la route. Il a traversé la voie alors que je conduisais. La créature se trouvait sur la voie de gauche et ma vue était alors obstruée », a-t-elle déclaré à propos de cette observation survenue en septembre 2015. Elle a rapporté son histoire au BFRO.

« Cela a juste traversé la route », poursuit-elle.

Selon le témoin, la créature « très mince » mesurait environ 6 pieds et était couverte d’épais poils gris. Sa tête présentait des cheveux roux.

« Ses cheveux descendaient jusqu'au niveau du trottoir. Je ne pouvais voir aucun pied. Sa tête ne bougeait quand il marchait », a-t-elle ajouté. Elle explique que le bipède ne semblait pas avoir de cou.

Elle poursuit en affirmant qu'elle avait été incapable de repérer les traits de son visage, mais que ses cheveux hérissés « se dressaient au-dessus de sa tête formant une pointe ».

La femme prétend connaître la faune locale et certifie n’avoir jamais rien vu de tel.

Également connu sous le nom de singe des marais, de Bigfoot de Floride, de singe de Myakka, ou encore de singe de Skunk, il s’agit d’un cryptide de type primate qui vivrait dans cet État du sud des États-Unis. Il est supposé émettre une odeur nauséabonde, similaire à celle de Bigfoot, indiquant un mécanisme de défense possible, comme le proposent certains scientifiques.

« S'il s'agissait d'un humain, il aurait été très émacié », a-t-elle déclaré.

Il y a deux ans, un homme de White Springs, en Floride, a déclaré avoir vu une famille de Bigfoots.

En 2013, un homme et son fils ont déclaré qu'ils conduisaient en Floride quand ils ont repéré un étrange animal qui courait dans un champ. Une vidéo de cet incident a même été diffusée sur YouTube.

En 2000, deux photographies de la prétendue créature ont été envoyées au département du shérif du comté de Sarasota, en Floride. Un message a été inclu dans le courrier envoyé par la poste. Dans celui-ci, le témoin oculaire affirmait avoir pris la photo dans sa propre cour. Elle a affirmé que l'animal était attiré par les pommes présentes sur ses arbres.

Également en 2000, Dave Shealy a capturé sur vidéo une créature bipède inconnue qu'il prétend être l'une de ces créatures.

Source
http://cryptozoologynews.com/skinny-neckless-bigfoot-shows-up-in-florida/

, 28 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le Chupacabra observé aux quatre coins de la planète


Le Chupacabra est une créature terrifiante dont l’origine provient de l’Amérique Centrale. Pourtant, les plus récentes observations ne se sont pas produites au Texas, ou dans la forêt tropicale de El Yunque, à Porto Rico, des régions où cet animal légendaire avait souvent été repéré par des habitants horrifiés.

Au cours de l’été 2016, une mystérieuse créature a semé la panique à Rukshin, une ville située en Ukraine. La quasi-totalité de la population de la région était plongée dans un état de peur collective après que de violentes attaques contre des animaux de ferme sont survenues de manière inattendue et en pleine nuit.

Les habitants effrayés refusaient de quitter leurs maisons après le coucher du soleil. Qui peut leur en vouloir ? La police locale a patrouillé soigneusement dans la zone en tout temps. Hélas, ils n’ont jamais rien trouvé. Ce monstre sauvage et violent prenait sans cesse la fuite.

Comme ce fut le cas dans les récits venus de Porto Rico au milieu des années 90, les poulets, les lapins et les chèvres étaient littéralement drainés. Des quantités importantes de sang avaient été sucées des pauvres victimes. La presse s’est emparée de cette histoire.

Les fermiers ont rapporté que l'étrange animal était assez puissant pour déchirer des cages en métal avec ses énormes dents et ses puissantes mâchoires. Il pouvait casser les os de ses victimes sans aucun effort. La créature effrayante est restée évasive et insaisissable pendant plusieurs mois tumultueux.

Toutefois, un fermier particulièrement excédé a réussi à tuer la créature. Peu auparavant, il avait aperçu la bête, l’avait poursuivie avant de finalement plonger sa fourche dans son corps. La créature a été tuée sur le coup. Sans aucun doute, les habitants de Rukshin ont été soulagé puisque ce carnage était définitivement terminé.

Les médias locaux ont couvert l'histoire et ont même fourni une photo de l'animal mort. Il ressemblait remarquablement au soi-disant « chupacabra du Texas ». En d'autres termes, il s'agissait d'un canidé bizarre, sans poil, qui ressemblait à un coyote, mais qui comportait quelques mutations physiques indéniablement étranges. Le fait que les attaques ont ensuite pris fin brutalement suggère fortement que la chose sans poil ne faisait pas partie d’un troupeau, mais était bien un animal solitaire.

Le Mexique était également une cible pour le chupacabra en 2016, et très curieusement, alors même que l'Ukraine était assaillie. Une coïncidence ? Probablement. Mais cela n'a servi qu'à démontrer l'étrangeté toujours présente qui domine la saga du chupacabra. Début juin, dans l’État du Chihuahua, un agriculteur s'est réveillé et a retrouvé dix de ses animaux - la plupart d'entre eux des chèvres - « avec des blessures à la tête et au cou qui, pense-t-il, avaient été causées par l'infâme créature suceuse de chèvre », « dans une communauté rurale située au sud-est de Delicias » non loin de la ville de Chihuahua, et à environ 300 km au sud d’El Paso, au Texas. La question a rapidement pris fin, de manière quelque peu inexplicable. La bête responsable de ces attaques n’a jamais été vue et a subitement disparu. Mais, pour les habitants de la région, il n’y avait qu’une explication possible : un chupacabra avait furtivement visité les fermes de la région pour y connaître quelques méfaits.

Un an plus tard, en juillet 2017, un sombre chupacabra rôdait autour de Riverside, en Californie. L'un des témoins a déclaré, avec beaucoup de justification, que l'animal qu'il avait vu était « la chose la plus laide qui soit ». La source a ajouté qu'elle était « d'au moins deux pieds de plus que le plus gros coyote que vous ayez déjà vu. Je lui ai crié dessus d’une voix grave : ‘Casse toi d’ici !’ »

Le fait que l'animal mystérieux mesure environ deux pieds de plus que le coyote moyen laisse à penser que cela avait quelque chose de très inhabituel. D'autres habitants ont également déclaré avoir vu la créature. L’un des témoins a déclaré aux médias locaux a déclaré : « C’est l’animal le plus étrange que j’ai jamais vu. »

Le témoin a expliqué que, lorsqu'elle avait eu le malheur de le rencontrer, elle cueillait des fruits sur un arbre dans sa cour avant. Elle poursuit : « Il avait les oreilles d'un cerf, un long museau, pas de poils, une queue semblable à celle d’un rat, ainsi qu’un long arrière-train. Je pensais que c'était peut-être un coyote malade, un loup malade. Mais il avait trop de caractéristiques différentes. »

Un autre témoin a déclaré : « Nous l’avons bien regardé. Son corps ressemblait à un Chihuahua, il était allongé, avec une large cavité thoracique. Et il avait d'énormes pattes postérieures. Son visage ressemblait à un rat mais était très étroit, avec des ondulations le faisant ressembler davantage à un marsupial. »

Le Département californien des poissons et de la faune sauvage était persuadé que l'animal à l'origine de tout ce chaos et de toute cette peur n'était pas un chupacabra.

Le Chupacabra est observé, depuis quelques années, aux quatre coins de la planète. Le mystère reste donc intact et nul doute qu’il continuera de passionner les chercheurs en phénomènes paranormaux.

Source
https://mysteriousuniverse.org/2018/10/the-chupacabra-an-ongoing-phenomenon/

, 26 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un automobiliste percute une étrange créature hybride dans le Wyoming


Un homme, qui vit à Jefferson City, dans le Missouri, a déclaré avoir vu et renversé une créature ressemblant à un croisement entre un chien et un lapin.

L’homme, âgé de 52 ans et qui a demandé à rester anonyme, affirme qu'il conduisait du Colorado au Dakota du Sud quand il est tombé sur cet être surnaturel.

« J'allais de Colorado Springs à Rapid City. Il était environ une heure du matin lorsque je suis arrivé sur une petite colline de la route 85 juste au nord de Lusk, dans le Wyoming », a déclaré ce responsable informatique au site Cryptozoology News à propos de cet ncident survenu en mai 2012. « Quand je suis arrivé en haut de la colline, j'ai vu une créature à travers mes phares. Elle ressemblait à un lapin blanc anormalement gros. »

L'homme dit qu'il a essayé en vain de ne pas percuter l'animal.

« Alors que je franchissais la colline à grande vitesse, elle était juste devant moi sur la route. J'ai fait une embardée à droite et il a sauté sur le côté gauche, mais je l'ai quand même frappé. J'ai freiné et me suis arrêté pour le chercher, mais je ne l'ai vu nulle part. »

Il poursuit en affirmant qu'il avait été incapable de retrouver le corps ou le sang de l’animal sur sa voiture, bien qu’il avait laissé une bosse sur son véhicule. Cependant, poursuit-il, il « a depuis vendu la voiture », et il ne peut donc pas fournir de preuves matérielles.

Le conducteur, qui dit avoir clairement vu la créature à travers les phares de sa voiture, décrit cette créature comme un lapin mesurant 2 pieds 6 pouces de haut et d'une longueur d'environ 4 pieds. Sa fourrure ressemblait à celle d'un caniche et elle était « blanche, ondulée et soyeuse ».

« Cela ressemblait à un hybride chien-lapin, même si son visage était plus canin que le lapin. Il avait de très grands yeux noirs et de grandes oreilles. Il sautillait comme un lapin avec ses énormes pattes arrière, mais beaucoup plus lentement », a-t-il déclaré.

Le témoin a ajouté qu'il n'avait jamais rien vu d'aussi étrange avant cette observation.

En 2016, un enfant du Wisconsin a affirmé avoir vu un lapin à cornes.

Mitchell Waite, un auteur et chercheur spécialisé dans l’étude du Bigfoot dans l'Arizona a déclaré en 2014 que son équipe et lui avaient vu un « lapin géant », mais ils n’avaient pas été en mesure de le prendre en vidéo en raison d'un « dysfonctionnement inattendu de la caméra » qui, selon eux, pourrait être lié à cette « activité étrange » liée à la région.

À la fin de l’année 2015, un scientifique en biologie a déclaré que son épouse et lui étaient dans la nature sauvage dans une région située entre les États-Unis et le Canada quand ils ont aperçu un « castor géant » en 2007.

En 1983, un homme aurait rencontré une créature similaire dans un lieu non précisé dans l'État du Maine. Il a dit que l'animal mesurait environ 14 pieds de long. Il pense qu’il pesait plus de 300 livres.

Source
http://cryptozoologynews.com/dogman-hybrid-strange-creature-rabbit-in-wyoming/

, 24 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un mystérieux serpent mutant découvert en Argentine


Une mystérieuse créature, qui ressemble à un serpent sans yeux avec une énorme tête surdimensionnée, a été trouvée alors qu’elle flottait dans un lac.

Julieata Garcia est gérante d’une société de pédalo sur le lac de San Roque, connu sous le nom d'Espejo de Agua dans la municipalité de Carlos Paz, dans la province de Cordoba, dans le centre-nord de l'Argentine. Elle était sur l’un de ces bateaux, lorsqu'elle a repéré cette étrange créature.

Elle a raconté aux médias locaux qu'elle avait vu la créature ressemblant à une anguille flottant près d'un pont qui traverse le lac.

Elle s'est ensuite approchée de la créature et a découvert qu'elle mesurait environ 31 pouces de long et que sa tête mesurait environ 8 pouces de diamètre.

Mme Garcia a déclaré qu'elle avait emmené la créature sur le rivage et avait publié des photos de celle-ci sur les réseaux sociaux afin de déterminer de quel type d'animal il s'agissait.

La créature étrange semble avoir le corps d'une anguille mais avec une tête inhabituellement grosse.

Elle a déclaré : « Nous avons interrogé les pêcheurs et ils nous ont dit, qu'à première vue, cela ressemblait à une anguille européenne, mais aucun d'entre eux ne savait pourquoi il avait la tête si grosse. »

« Mon grand-père travaille dans le lac depuis qu'il est jeune. »

« Il n'a jamais rien vu de tel de toute sa vie. »

Les rapports suggèrent que l'animal était mort depuis plusieurs jours quand il a été trouvé car il dégageait une odeur putride.

Les internautes ont été prompts à exprimer leur opinion sur ce que pourrait être cette créature non identifiée.

L'un d'eux a déclaré : « Un miroir d'eau avec des créatures étranges. »

A ce jour, aucun rapport d'experts n'a parvenu à identifier cette créature marine.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/737186/mutant-sea-creature-eel-no-eyes-argentina-animal-news-weird-pictures

, 20 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De mystérieuses créatures observées près des voies ferrées


Depuis ces dernières années, des chercheurs en phénomènes paranormaux ont découvert que d’étranges créatures étaient régulièrement observés à proximité de voies de chemin de fer …

En 2014, le regretté Brad Steiger avait déclaré : « Un incident étrange s'est produit en Turquie dans la nuit du 14 mai 1964. Ismir Bey et sa femme conduisaient sur une route adjacente à une voie ferrée quand ils ont repéré un disque en rotation dans le ciel. Il a été décrit par eux comme ayant ‘la taille d'une maison’. Soudain, il [l’OVNI] a semblé être en perdition dans le ciel et, alors qu'ils le regardaient, il s’est écrasé sur le sol, dans un éclat de flammes. C’est certainement l’un des rares cas où un OVNI s’est écrasé et, pour ajouter plus d’étrangeté à ce cas particulier, un énorme monstre poilu a rapidement été aperçu par les Beys. Celui-ci était sorti de l’épave et se dirigeait, en toute sécurité, en direction des Beys ! »

Steiger poursuit : « Dans le but de protéger sa femme tout ce qui pourrait lui arriver entre les mains de ce monstre, Bey s'est jeté sur la bête et pour seul récompensede son courage, il a perdu connaissance. Mme Bey a raconté que le monstre avait alors jeté son mari dans la direction de la voie ferrée et s'était enfui dans les bois voisins, mais apparemment, il n'avait pas essayé de lui faire du mal. »

Au milieu de 1972, la ville de Defiance, dans l’Ohio, est devenue ce que l’on ne peut qualifier que de « point d’observation pour le loup-garou ». Au cours de deux longs mois pendant lesquels la population était terrifiée, de juillet à août, un homme-bête déchaîné, couvert de poils, avec une museau prononcé et vêtus de guenilles, a été observé. Les médias locaux se sont rapidement intéressés à cette sinistre affaire, de même que la police de la ville, qui a même ouvert une enquête officielle sur l’équivalent de Nessie, le Chupacabra et le Bigfoot. Dire que Defiance était pris de terreur ne serait pas un euphémisme. La plupart des observations de la créature ont été faites autour d’une série de vieilles voies de chemin de fer et généralement tard dans la nuit. Deux hommes travaillant sur les pistes, Ted Davis et Tom Jones, ont eu une rencontre très proche avec cette créature. Ils l’ont échappé belle, pourrait-on dire. Davis avait déclaré au journal local The Blade : « Je connectais un tuyau d’air entre deux wagons et j’avais les yeux baissés. J'ai vu des énormes pieds velus, puis j'ai levé les yeux et il se tenait là avec ce gros bâton posé sur son épaule. Quand j'ai commencé à dire quelque chose, il est parti dans les bois ».

Dans un article intitulé « The Mystery Predators of Britain » (« Les prédateurs mystérieux de Grande-Bretagne », en français), Tina Collins a expliqué ce qui suit en juillet 2009 dans l'affaire du « gros chat extraterrestre » survenue en Écosse : « Le maître-chien de la police, le commissaire Chris Swallow, a repéré une créature de 1,2m (4 pieds) de long. Il croit qu’il s’agissait de l'un de ces grands et mystérieux félins qui erreraient au Royaume-Uni. Il rôdait près d'une ligne de chemin de fer. La taille de la créature était beaucoup plus grande que celle d'un chat domestique et la manière dont il se tenait en équilibre le long de la voie de chemin de fer le faisait davantage ressembler à un chien. »

Il convient de noter que les cas impliquant des ‘chats fantômes’, vus depuis des routes très proches d’une voie ferrée, abondent. Fait intéressant, un ‘chat fantôme’ a été vu en 2008 près du chemin de fer de Chemex Railroad à Porto Rico. Il a été décrit comme étant plus gros qu'un chien de type berger allemand et était de couleur noire.

Il y a aussi des Bigfoot qui ont été vus en train de courir le long des voies ferrées.

Pourrait-il y avoir une raison pour laquelle des créatures étranges semblent souvent surgir à proximité des voies ferrées ? Cela peut sembler une question étrange à se poser.

Dans son excellent livre publié en 2006 et intitulé Mystery Big Cats, l'auteur Merrily Harpur parle des zones liminales. Elle explique : « Ce sont les zones de transition entre une zone et une autre - le genre de no man's-land traditionnellement considéré comme magique ». Elle a expliqué où se trouvaient ces fameuses zones liminales : « Dans le paysage, elles incluent des ruisseaux, des ponts, des échaliers, des portes et des cimetières. Elles sont les points de repère littéralement ou symboliquement des points de transition au-dessus d’une frontière. »

Peut-être devrions-nous ajouter les voies ferrées à cette liste…

Source
https://mysteriousuniverse.org/2018/10/strange-creatures-on-the-railroads/

, 20 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une étrange créature observée à la nuit tombée dans le Tennessee


Le 3 juin 2018, à 1h20 du matin, la passagère d’un taxi a observé une mystérieuse créature non identifiée aux alentours de Elizabethon, dans l’État du Tennessee.

Edgar Z., âgé de 33 ans, est le supérieur du chauffeur de taxi d’où l’observation s’est produite. C’est lui qui a rapporté cette histoire au site Internet Cryptozoology News.

Il raconte :

« Il s'agit d'une rencontre avec un cryptide qui s'est produit dans la matinée du 3 juin 2018 vers 1 h 20 environ.

Pour commencer, je dois expliquer que je suis un répartiteur de taxi et que l'observation a été faite par un passager qui était conduit chez lui par l'un de mes chauffeurs. Ils se rendaient de Johnson City, dans le Tennessee, où nous sommes basés, au domicile du client à Elizabethton. Mon chauffeur n'a pas vu le cryptide en question car il était distrait par la voiture qui se trouvait juste devant lui et qui déviait de sa trajectoire pour éviter [la créature].

La passagère dans le taxi a demandé, après avoir dépassé l'endroit où la voiture avait fait son embardé, si mon chauffeur l'avait vu. Quand il lui a dit qu'il ne l'avait pas observé, elle a décrit la créature comme étant quelque chose mesurant environ deux pieds de haut, qui courait à une vitesse élevée sur la route sur ses pattes postérieures et dont la forme générale de son corps ressemblait à un kangourou. Elle a dit que la créature courait vers les bois.

Au meilleur de mes connaissances et de mes recherches, il s'agit de la première observation de ce genre de chose dans ou autour de cette région du Tennessee. Cependant, il y a eu d'autres observations d'autres cryptides allant du Birdman à Hampton au Wildman rapporté dans le Tennessee. Il y a même eu plusieurs observations possibles de Sasquatch. Quelqu’un a même vu un Bigfoot ailée. »

Source
http://cryptozoologynews.com/kangaro-like-creature-seen-in-tennessee/

, 18 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une sirène filmée près des côtes californiennes ?


Une étrange créature a suscité la terreur sur le rivage après que des personnes qui profitaient de la plage l’aient repéré au moment où elle se dirigeait vers eux.

Cet incident mystérieux, survenu au cours du week-end du 13-14 octobre 2018, a été filmé.

Un homme, prénommé George, passait une journée à Huntington Beach en Californie, aux États-Unis, lorsqu'il a été confronté à une scène inhabituelle.

La vidéo nous montre un animal « semblable à un être humain » qui fait surface hors de l’eau.

La créature semble alors lever un bras. On peut même distinguer ce qui ressemble à un visage.

George a déclaré : « J'étais assis sur le sable et j'ai vu des poissons devenir fous»

« L'eau éclaboussait et les poissons sautaient - alors je suis allé prendre une photo et j'ai attrapé ça. »

« J'ai passé toute ma vie à surfer et je n'ai encore jamais rien vu de tel. »

La vidéo a été publiée sur la populaire chaîne YouTube MRMBB333, où elle a enregistré plus de 30 000 visites en seulement une journée.

Les internautes étaient abasourdis par ces images.

« Et c'est exactement pourquoi je ne vais jamais dans la mer », a admis l'un d'eux.

Un autre a ajouté : « Le monstre du Loch Ness est-il parti en vacances ? »

Un troisième a déclaré : « C’est peut-être une sirène. Il semble être à moitié humain. Mais encore une fois, de nos jours, qui sait ? »

Mais d’autres ont vite proposé des explications plus raisonnables, certains affirmant qu’il pourrait s’agir d’une baleine ou d’un dauphin.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/736482/Mysterious-human-like-sea-creature-California-Huntington-Beach-video

, 16 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le légendaire Ogopogo observé trois fois en un mois


Ces derniers temps, le mystérieux « monstre du Loch Ness du Canada » a été observé à trois reprises en moins d’un mois dans le lac où, selon les légendes, la créature résiderait. Certains pensent que ces observations rapprochées offriraient la possibilité que la bête légendaire a finalement été découverte.

Une mystérieuse créature marine a été repérée trois fois au cours du mois dernier alors qu’elle nageait dans le lac Okanagan, au Canada. Selon des habitants abasourdis par cette histoire, la bête serait le légendaire monstre du lac connu sous le nom d'Ogopogo, ou monstre canadien du Loch Ness.

On dit que l’Ogopogo a un long corps avec plusieurs bosses et une tête ressemblant à celle d’un cheval.

Les communautés autochtones du Canada racontent depuis longtemps des histoires et des mythes sur l'existence présumée de cet animal.

Cependant, il y a peu, des locaux ont filmé à plusieurs reprises ce qu’ils croyaient être l’Ogopogo.

David Halbauer a été le premier à repérer la créature, ce qui a déclenché une certaine frénésie. Son témoignage a relancé les nombreuses légendes qui entourent cet animal marin.

Alors qu'il était sur une plage de la région, il a vu une créature ressemblant à un « dinosaure » longue de 15 mètres émerger hors de l'eau.

M. Halbauer a pris des photos de cette étrange chose à l’aide de son téléphone portable. Après qu’elles aient été publiées sur Internet, elles sont rapidement devenues virales et ont suscité un regain d'intérêt pour cette légende.

Il a déclaré : « Lorsque vous êtes assis au bord de la plage par une journée ensoleillée, vous ne vous attendez pas à voir un dinosaure sortir de l'eau. »

« J'ai vu cette forme noire sortir de l'eau - cylindrique - puis rouler sur elle-même»

« Il se mouvait de haut en bas au fur et à mesure qu'il entrait dans l'eau. Un autre morceau de cette même chose est devenu visible à environ cinq mètres devant. »

Depuis la vidéo de M. Halbauer, deux autres personnes ont affirmé avoir vu cette bête récemment.

L'une des observations a été rapportée par une personne se trouvant au 22ème étage d'un immeuble du centre-ville surplombant le lac.

Elle a également été repérée depuis un balcon dans le bloc 4000 situé sur le chemin Lakeshore à Kelowna. Il a filmé ce qui « semble être la tête de la créature ».

Bill Steciuk, un passionné de légende local qui suit particulièrement les observations de l’Ogopogo, a déclaré que la récente recrudescence de ses activités l’avait laissé stupéfait.

Il affirme que l'afflux récent d'observations rapportées est une première depuis plusieurs années.

M. Steciuk a sa propre théorie sur le monstre, affirmant que le lac était autrefois ouvert sur l'océan.

Il a spéculé sur le fait qu'une créature marine a nagé et s'est retrouvée piégée une fois que les eaux ont retrouvé leur niveau actuel.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1028152/Canada-Loch-Ness-Monster-Ogopogo-sightings-legendary-creature

, 08 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le fossile d’un dragon découvert en Mauritanie ?


Le 29 septembre 2018, un ufologue très actif sur Internet a publié d’incroyables images prises en Mauritanie, un pays du nord-ouest de l’Afrique. Celles-ci nous montrent ce qui ressemble au fossile d’un véritable dragon.

Ufomania nous explique :

« J'ai reçu par e-mail cette intéressante découverte d'une formation rocheuse qui ressemble à un dragon fossilisé dans le désert mauritanien. Nous pouvons voir clairement les contours fossilisés de la tête et même un œil. Regardez »

Certains affirment que les dragons ont réellement existé puisque que de nombreux écrits antiques, provenant des quatre coins du monde, en font mention. Était-ce les restes d’une créature antédiluvienne ? Nous ne le saurons probablement jamais …

Source
https://www.disclose.tv/interesting-formation-that-looks-like-a-fossilized-dragon-in-the-mauritanian-desert-347931

, 29 septembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le Bigfoot aurait été filmé en Russie


Le Bigfoot, une créature humanoïde légendaire, a récemment été observé en Europe de l’Est. Il a été surpris en train d’espionner plusieurs touristes près d’une cascade pittoresque.

La vidéo, prise depuis la cascade de Rufabgo, à Kamennomostsky, en Russie, nous montre un groupe de touristes qui profitait d’une météo clémente pour se baigner dans l’eau douce.

Mais alors, provenant de nulle part, ils ont repéré une étrange silhouette humanoïde sortant des bois et se cachant derrière une formation rocheuse.

L’un des témoins zoome alors sur cette créature non identifiée. Malgré tout, il nous est impossible d’obtenir une image claire de son visage.

Derrière la caméra, en russe, un homme crie : « Hé, qui est-ce, qui est-ce ? Qui est-ce ? Qui est en haut ? »

Mais la créature ne se révèle pas.

Les images ont été mises en ligne sur la chaîne YouTube BigfootEvidence le 15 septembre 2018 et ont cumulé 35 000 visites depuis lors.

Les internautes ont rapidement partagé leurs opinions.

« Le sommet conique de sa tête font penser à un Bigfoot. Ce n’est pas un ours, un sanglier, un cerf ou un loup », a déclaré l'un d'entre eux.

Un autre a ajouté : « Whoa, c'est plutôt une bonne vidéo ! Si c'est vrai, je parie que c'est un jeune Bigfoot, il semble que quand on voit des adultes, ils se séparent. »

Un troisième a déclaré : « Quelle belle photo du Yeti. »

Mais un quatrième a demandé : « Pourquoi est-il si difficile pour certaines personnes de maintenir l’appareil photo de leur téléphone relativement stable et au point ? »

Il y a quelques mois, une étrange créature a été filmée dans les bois au Québec.

En 2015, une terrifiante créature « mi-homme, mi-chien » a été filmée dans circonstances similaires.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/732870/Bigfoot-spotted-bizarre-creature-Russian-tourists-terrified-Rufabgo-Waterfal-video

, 28 septembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Deux amis affirment avoir filmé un loup-garou


Deux amis se sont enfuis après avoir fait une découverte effrayante dans des bois à la nuit tombée.

Les images nous montrent deux jeunes garçons en train de marcher dans une forêt. Ils tentaient de trouver des créatures peuplant les bois.

Ils utilisent juste un projecteur pour trouver leur chemin. C’est dans ces conditions, qu’ils tombent sur un serpent et une grenouille.

« Il n’y pas grand chose d'autre, je pense que nous devrions y retourner une autre nuit », dit-on.

Mais au moment où ils commencent à partir, ils repèrent un personnage mystérieux surgissant de derrière un arbre.

Effrayés, ils se mettent immédiatement à courir à grandes enjambées.

« Mec, c’était quoi ça », demande le cameraman après que les deux compères se soient retrouvés dans une zone où ils étaient en « sécurité ».

Ces images, publiées sur YouTube, passées au ralenti nous permettent de mieux voir ce qu’ils ont vu.

Il semble que cette silhouette ait la bouche ouverte, avec des dents. Elle ne ressemble en rien à un être humain.

Freddy Z, qui a publié cette vidéo, pensait que c'était la preuve de l’existence du célèbre et légendaire « loup-garou ».

Des centaines d’internautes se sont montrés d’accord avec cette théorie.

« C’était diabolique. vous avez l'air d'avoir vraiment filmé quelque chose », a commenté l'un d'eux.

Un autre a écrit : « Je crois que cela pourrait être une réelle observation, je ne vois pas pourquoi vous essayeriez de mettre en place un canular. »

Et un troisième a ajouté : « C'est vraiment effrayant. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/731811/Kids-venture-woods-night-terrified-find-wolf-man-creature-conspiracy-video

, 25 septembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Elle découvre le monstre du Loch Ness sur Google Maps


Une mère de famille curieuse croit avoir capturé la preuve de l’existence du monstre du Loch Ness, en Écosse.

Lisa Strout a déclaré avoir repéré le monstre du Loch Ness après avoir visionné des images sur Google Maps prises au cours de l’année 2015.

Mme Stout, qui vit dans l’Ohio, aux États-Unis, a aperçu un objet sombre, svelte, et ressemblant à un cou, qui sortait de l’eau.

L'objet mystérieux se trouve près de la tour du monastère, Fort Augustus, à l'extrémité sud du loch.

Mme Stout, âgée de 31 ans, a déclaré au registre officiel des monstres du Loch Ness :

« Je cherchais Nessie depuis quelques semaines, passant environ une heure par semaine sur Google Earth, ainsi que dans d’autres endroits que je souhaitais visiter en utilisant cette application. »

« J'avais vu certaines des dernières observations de Nessie et je pensais que je pouvais certainement trouver une meilleure image de cette créature que celle que j'avais trouvée et que j’utilisais pour me motiver à découvrir davantage de preuves»

« Le 13 [septembre 2018] à 9h45, j'avais emmené ma fille à l'école et j'ai commencé à chercher Nessie lorsque j'ai remarqué un groupe de photos prises par un explorateur sous-marin qui contribue au logiciel dans une zone proche du Loch Ness Highland Resort à Fort Augustus. »

« J'ai remarqué ce que je pensais être la créature connue sous le nom de Nessie - ou à tout le moins ce qui constitue la plupart des récits d'observations de Nessie que les résidents / touristes voient et rapportent. »

La photo nous montre une silhouette sombre sortant de l'eau et regardant vers l’objectif de la caméra.

La silhouette est entourée d'eau et se trouve juste devant plusieurs arbres.

Ce dernier cas devient la neuvième observation revendiquée en 2018 selon ceux qui documentent les apparitions de cette bête mystique.

Un médecin qui vit à Manchester a déclaré plus tôt ce mois-ci qu'il avait également repéré Nessie dans ce Loch.

Selon Google, le monstre du Loch Ness est cherché environ 200 000 fois par mois.

Les légendes autour du Loch Ness prétendent que ce grand lac abrite un énorme monstre.

L'apparence de la créature a été décrite comme ressemblant à un plésiosaure, un ancien monstre marin qui s'est éteint avec les dinosaures.

Les conspirateurs ont émis de nombreuses hypothèses sur cette créature et l’ont longuement cherché depuis qu'elle aurait été vue pour la première fois par saint Colomba en 565 après JC. Ce dernier l'aurait bannie au Loch.

Depuis lors, il y a eu plus de 1 000 observations et, selon le site officiel du Monstre du Loch Ness, Loch Ness Sightings, 2017 a été une année record avec 11 observations.

Les autorités écossaises ont un plan d'action détaillé si jamais cette bête insaisissable est un jour capturée.

Ce code des bonnes pratiques « en partie sérieux et en partie amusant » a été rédigé par la Scottish Natural Heritage, qui est financé par le gouvernement écossais.

Ce document indique que les fonctionnaires devraient prendre un échantillon d'ADN du monstre pour que les scientifiques puissent étudier la créature.

Ensuite, elle devrait être relâché dans Loch avec des mesures mises en place pour s’assurer qu’elle ne soit pas dérangée - car ce serait une espèce extrêmement rare, nécessitant d’être protégée.

La légende du Loch Ness attire chaque année 400 000 visiteurs venant du monde entier.

Au début de l’année, le Premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, a affirmé que le Monstre du Loch Ness existait dans une interview donnée dans l’émission Good Morning Britain, sur ITV.

Il semblerait que ce ne soit pas la première fois que Nessie apparaît sur Google Earth.

Bjarne Sj Strand a trouvé un long objet dans le Loch Ness tout en utilisant Google Earth à 800 miles de distance de la Suède.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/732084/loch-ness-monster-google-maps-nessie-sighting-scotland-highlands-2018-picture

, 25 septembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un mystérieux bipède aux yeux verts vu dans l’Idaho


Deux personnes ont rapporté avoir vu une mystérieusecréature bipède avec des yeux verts à McCall, dans l’État de l’Idaho.

L'un des hommes, qui a demandé à rester anonyme, a déclaré qu'ils pêchaient dans un lac de montagne lorsqu'ils ont décidé de retourner à leur pick-up.

« Nous marchions sur la piste quand il a commencé à faire nuit et qu'une tempête a commencé à arriver. Il a commencé à pleuvoir », a-t-il déclaré à l'enquêteur du BFRO (« Bigfoot Field Researchers Organization »), Kevin Llewellyn, à propos de cette rencontre qui s’est produite en 1980.

Le témoin se rappelle avoir entendu un bruit derrière les buissons. Ils pensaient que cela pouvait être un cerf. Les deux hommes se sont rendu compte que l’animal semblait s’éloigner.

« Jusqu'à ce qu'il se retourne et nous regarde », déclare l’un des témoins. « Quand il nous a regardé, nous avons remarqué que ses yeux étaient d'un vert fluorescent et brillant. »

Ses yeux, poursuit-il, étaient à au moins 8 pieds du sol. Le pêcheur dit que lui et son ami « ont eu un mauvais pressentiment » et « se sentaient très incertain quant à ce que cet animal était réellement ».

Selon leur récit, la créature a commencé à les suivre. Ils ont alors décidé de marcher vers un lac voisin où ils pourraient voir plus clairement le bipède grâce à la lumière naturelle de la Lune.

« Mais il n’y avait pas beaucoup de lumière de toute façon. Nous nous sommes arrêtés dans l'obscurité des arbres lorsque nous avons revu ses yeux verts illuminés. »

C’est à ce moment-là qu’ils auraient saisi deux grosses branches, les ont lancées contre un rocher, « en criant comme vous le feriez si vous éleviez du bétail ».

« Nous avons couru jusque dans l’obscurité de la forêt et elle [la créature] n’a pas bougé d’un poil. Elle est juste restée là à nous regarder. »

Choqués, les deux hommes se sont rendu compte que ce n'était pas un ours, un couguar ou une « créature normale » avec laquelle ils étaient familiers.

« C'était quelque chose de nouveau et cette chose n'avait pas peur de nous. Nous étions terrifiés. »

Le témoin dit que la créature a suivi le pick-up et qu’ils sont rentrés chez eux.

« J'ai raconté cette histoire à un ami et il m'a dit que son père avait eu une rencontre similaire environ 40 ans plus tôt. »

Il y a trois ans, un chauffeur de camion de l'Idaho a déclaré avoir frappé et tué un Bigfoot alors qu'il roulait sur la I-90.

Source
http://cryptozoologynews.com/green-eyed-biped-creature-spotted-in-idaho/

, 21 septembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un médecin a filmé le célèbre monstre du Loch Ness


Un médecin prétend avoir filmé le monstre du Loch Ness à l’aide de sa caméra. Ces images, « à couper le souffle », sont d’une clarté exceptionnelle.

Dipak Ram, consultant à l’hôpital NHS de Manchester, estime avoir filmé une créature « massive » et sombre alors qu’il visitait le Loch - situé dans les Highlands écossais, la semaine dernière.

Le jeune homme de 33 ans a vu une ombre sombre dans l'eau près de la plage de Dores à 17h35.

Le médecin a d'abord cru que ces mouvements de vagues étaient étranges. Il a insisté sur le fait que lorsqu'il avait zoomé avec sa caméra, il avait découvert un étrange « objet immobile ».

Il a déclaré : « Nous avons vécu une expérience à couper le souffle en repérant Nessie et nous avons eu beaucoup de chance. »

« Nous avons remarqué une ombre sombre dans l’eau. Nous pensions initialement que c’était une vague. L’ombre est restée sur place pendant environ 30 à 35 secondes. L’eau se déplaçait autour de lui. »

« Il n’y avait pas de pluie, mais les vagues étaient relativement calmes et nous avons pris en photo cette silhouette rocheuse de la plage de Dores. »

« Lorsque j'ai zoomé avec l’appareil photo de mon téléphone, il est devenu beaucoup plus évident que cet objet stationnaire était bien le cou de Nessie. »

« Après 30 à 35 secondes, l'ombre a disparu sous l'eau. Malheureusement, nous n’avons pas pu continuer de le filmerpuisque nous étions sous le choc. »

L'année dernière, 11 personnes ont déclaré avoir repéré Nessie. Il s’agit d’un record.

Une nouvelle étude révèle que le tourisme lié au monstre du Loch Ness génère 41 millions de livres par an.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/729711/Loch-Ness-Monster-photo-caught-on-camera-Scotland-doctor-NHS

, 15 septembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité