Affichage des articles dont le libellé est Religion / Secte. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Religion / Secte. Afficher tous les articles

Une famille musulmane fait appel à un prêtre exorciste


Une famille musulmane qui prétend être hantée par le fantôme d'un moine chrétien a engagé un prêtre anglican pour débarrasser sa maison de cet esprit surnaturel.

La famille musulmane a engagé le révérend Jason Bray, curé de la paroisse du pays de Galles et ministre diocésain de la délivrance. De ce fait, l’homme est habilité et possède les compétences nécessaires pour chasser les démons des lieux supposément hanté. Une famille musulmane a récemment fait appel à lui par le biais des services sociaux et du bureau de son évêque.

Il a déclaré :

« Parce qu'ils avaient vu ce qu'ils pensaient être un moine, ils ont estimé qu'il s'agissait d'un fantôme chrétien et ils ont donc besoin d'un ministre chrétien de la délivrance - un exorciste, comme vous pouvez également nous appeler - pour régler le problème. »

« Ils étaient terrifiés. »

M. Bray, qui a décrit cet incident impliquant un moine fantomatique comme étant « une activité poltergeist de bas niveau », a déclaré qu'il était arrivé avec une étole.

Il s’agit d’une longue bande de tissu coloré porté sur les épaules.

Il a dit avoir résolu le problème à l’aide d’une bénédiction et en disant la prière à destination du Seigneur.

M. Bray est l’un des centaines de prêtres qui travaillent pour les Églises du Pays de Galles et d’Angleterre et dont le travail consiste à traiter les poltergeistes, les fantômes et autres démons. Ils pratiquent régulièrement des exorcismes afin de chasser ces prétendues entités démoniaques.

La formule secrète utilisée par le révérend n'est révélée que lorsque cela est nécessaire.

Un exorcisme « mineur » inclut des prières qui servent à briser l’influence du mal et du péché sur la vie d’une personne.

M. Bray a décidé de briser le silence, au sein de la communauté chrétienne, pour sensibiliser le public au ministère de la délivrance.

Le ministre diocésain de la délivrance a déclaré qu'il était appelé environ six fois par an.

Il a déclaré au Sunday Times : « Si vous bénissez une maison, le problème le plus susceptible de mal tourner est que, si des rumeurs circulent dans le quartier qu’elle effectivement est hantée, il peut y avoir une perte importante de la valeur de l’habitation. »

« Donc, si vous n’avez pas contracté d’assurance auprès de l’assureur officiel de l’église pour couvrir cela et qu’ils vous poursuivent en justice, vous aurez des problèmes. »

Le prêtre est souvent le dernier recours pour beaucoup de gens désespérés qui sont en proie à de prétendus démons.

Il a déclaré : « D’une part, c’est terriblement banal et d’un autre, c’est tellement bizarre que cela paraît farfelu»

« C'est une part importante du monde spirituel que les prêtres pratiquent réellement. »

Le révérend, qui s’est occupé de deux cas au cours des deux dernières semaines, a ajouté : « Très souvent, ce seront des personnes atteintes de maladies mentales de quelque nature que ce soit. »

« Si je crois que quelqu'un a besoin d'un examen médical, je le lui dirai. »

« Je suggère souvent qu'ils pourraient aller consulter leur généraliste. »

L'Église d'Angleterre a déclaré : « Le ministère de la délivrance est un ministère distinct et spécialisé, régi par des directives et devant uniquement être assuré par le clergé ayant reçu une formation spécifique. »

« Bien que le terme ‘exorcisme’ soit couramment utilisé, en particulier dans les films et les médias, pour couvrir toute une gamme d'actions, il s'agit d'un rite spécifique - et extrêmement rare - qui ne peut être administré qu'avec l'autorisation d'un évêque. »

Photo : Le révérend Jason Bray, The University of Manchester ©

Source
https://www.express.co.uk/news/uk/1075025/christian-news-christian-monk-ghost-exorcism-jason-bray-religion, 20 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La Scientologie révèle ses étranges plans pour l’humanité


Un haut dirigeant de la Scientologie souhaite lancer un vaste programme afin de retrouver des êtres spirituellement supérieurs qui vivraient sur notre planète …

Avec Tom Cruise et la série télévisée South Park, la Scientologie est devenue l'une des religions les plus étranges et les plus controversées du monde à ce jour.

En décembre 2018, lors d'une conférence de deux heures qui se tenait en Grèce à l'intention des fidèles vivant dans la région, le conférencier de la Scientologie, Michael Chan, a profité de l'occasion pour révéler les tenants et les aboutissants de cette religion hautement critiquée.

Chan commence : « Donc, au début de la voie, vous avez votre propre univers. Et quand vous avez votre propre univers, vous pouvez créer tout ce que vous voulez. »

« Mais vous finissez par vous ennuyez un peu, alors vous décidez, à un moment donné, de rejoindre un univers pour rencontrer d'autres êtres spirituels - quelqu'un avec qui jouer. »

Chan affirme que nous avons été « soumis à un lavage de cerveau » qui nous ont fait oublier les vies parfaites que nous avons eues en dehors de cet univers.

De là, il soutient qu'une rébellion s'en est suivi et que les scientologues ont été bannis, les « moins puissants » d'entre eux prenant apparemment le dessus, grâce à la croissance rapide de notre population.

La Scientologie est à la recherche de puissants thétans (croyants) capables de rendre le monde meilleur.

Le projet Ideal Org est une initiative mise en place pour retrouver ces puissants thétans, que Chan compare au chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi.

Parlant de ce projet, Chan a déclaré : « Nous avons besoin d'organisations [de groupes de scientologues] capables d’envoyer des centaines et des milliers de personnes par semaine pour les retrouver»

« Parce qu'Obi-Wan Kenobi et leurs semblables se trouvent sur cette planète - nous devons les trouver. »

De son côté, Tony Ortega, expert en scientologie, affirme que Chan a raconté aux nombreux croyants un « opéra spatial » - même si les scientologues ne sont pas censés diffuser des « données verbales » sur leur religion au risque de tout dévoiler.

En parlant de Chan, Ortega a déclaré : « Il continue à utiliser l'exemple d'Obi-Wan Kenobi de Star Wars et je pense qu'il ne l'a que partiellement utilisé métaphoriquement - il semble vraiment penser qu'Obi-Wan Kenobi se trouve là-bas. »

« Et c’est la raison pour laquelle c’est si fascinant. Il raconte aux gens cette incroyable histoire et les scientologues la nient farouchement. Mais ils ne peuvent pas la nier, puisque c’est l’un des leurs qui parle ouvertement de ces idées. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/752331/scientology-exposed-preacher-star-wars-conspiracy-video, 16 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Ils découvrent une terrifiante vidéo d’une possession démoniaque


Il y a quelques années, une mystérieuse vidéo a été postée sur YouTube sur la chaîne « Cody ». Cette terrifiante séquence, qui dure plusieurs minutes, nous montre un homme visiblement possédé par une quelconque force démoniaque.

A l’origine, ces images remontent à 1973 et ont été découvertes par les nouveaux propriétaires d’une maison dans l’Iowa, aux États-Unis. A l’intérieur de l’habitation, ils avaient trouvé une boîte contenant un film 8mm ainsi qu’un ensemble d’enregistrements audio.

Quelle est l’origine de cette personne qui apparaît sur cette vidéo ? Ces images sont-elles réelles ? Cela demeure un mystère complet. L’homme semble vraisemblablement perturbé. Il a une apparence physique surprenante. Il finit par se retourner et on peut constater qu’il est terrorisé et tourmenté.

La vidéo a été prise en noir et blanc et la caméra panoramique filme l’ensemble de cette pièce sombre où, à l’intérieur, se trouve l’homme allongé dans son lit. Son visage est monstrueux et son corps semble plutôt fragile. Son comportement est inhabituel ; on peut notamment le voir s’arracher les ongles sans qu’il ne semble ressentir aucune douleur. Selon la description fournie sur YouTube, la famille qui a trouvé cette bande vidéo vient de l'Iowa. Ils l’ont trouvé à l'étage supérieur de leur habitation, dans le grenier. Le mari a été le premier à avoir mis la main sur cet énigmatique film.

La vidéo a été postée sur YouTube le 5 juillet 2011. D'après ce qui y a été écrit, le mari a refusé à sa famille de regarder ces images. Peut-être l'a-t-il mis en ligne dans le but d’obtenir plus d'informations à ce sujet. Malgré tout, l’identité de l’homme demeure toujours inconnue.

Si cette vidéo est véridique, alors il s’agit probablement des meilleures images d’une possession démoniaque jamais prises. On ne sait pas non plus pourquoi et quand cet homme était possédé.

Certains considèrent que celles et ceux qui tentent de prendre contact avec des forces dépassant notre entendement s'exposent toujours à de grands risques. Où cet homme a-t-il fini ? Un prêtre a-t-il été contacté pour procéder à un exorcisme ? S'il n’a pas reçu d’aide, il n’a certainement pas vécu encore très longtemps.

S’il ne s’agit pas d’un homme possédé, alors on pourrait imaginer qu’il a subi, malgré lui, une expérience qui a mal tourné.

Celui qui filme cela ne sait pas quoi faire. Il erre dans la pièce en essayant de filmer tout ce qu’il peut. Peut-être cet homme a-t-il retrouvé son état normal ? Même si c’est le cas, il sera probablement hanté par son expérience pour le restant de ses jours.

Alors, comment cette vidéo s'est-elle retrouvée sur Internet ? Cody nous explique :

« Je suis entré en contact avec eux il y a quelques années par l'intermédiaire d'un ami de la famille. Ils savent tous que cela fait longtemps que je m’intéresse au paranormal et ils ont pensé que ce serait quelque chose qui m'intéresserait. Après l’avoir eu en leur possession pendant plus de 30 ans, ils ont eu la gentillesse de me la donner. »

Cette vidéo pose plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. On pourrait notamment se demander quel genre de démon pourrait posséder cet homme et si il a, oui ou non, réussi à se débarrasser de cet hôte indésirable.

Source
http://www.freaklore.com/new-homeowners-find-footage-of-a-demonic-possession, 06 janvier 2019

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le mont Sinaï mentionné dans la Bible se trouverait en Arabie Saoudite


Un chercheur affirme que le lieu précis dumont Sinaï, où Dieu a remis à Moïse les dix commandements, a été découvert.

Le Sinaï est l'un des lieux clés de la Bible, mais les historiens et les érudits chrétiens restent divisés quant à sa véritable localisation au Moyen-Orient.

Moïse a conduit les Israélites sur la montagne qui était enveloppée de feu, de fumée et de tonnerre, nous apprend le livre de l'Exode dans la Bible.

Le prophète monte ensuite sur le mont Sinaï où il se réunit avec Dieu pour recevoir les dix commandements.

Le Dr Charles Whittaker affirme que la montagne mentionnée dans la Bible est en réalité Jabal al Lawz située dans l’Arabie saoudite moderne.

Il affirme que ce sommet est le candidat « le plus convaincant » pour être le véritable Mont Sinaï.

Dans sa thèse de 285 pages pour la Louisiana Baptist University, il affirme que les récits bibliques et les recherches modernes soutiennent la thèse du Jabal al Lawz.

Cette montagne possède un sommet de 8 460 pieds et est connu sous le nom de « montagne des amandes ». Elle est située au nord-est de l'Arabie saoudite, près de la frontière avec la Jordanie.

M. Whittaker prétend que des découvertes archéologiques sur le site, le calcul de la vitesse de déplacement de l'Exode et les récits contemporains et bibliques soutiennent sa théorie.

Il note cependant qu'il existe un « conflit passionnel » au sujet de l'emplacement précis du Sinaï et il admet que tout le monde ne sera pas satisfait des résultats de ses recherches.

Le Dr Whittaker a déclaré : « La montagne et ses environs correspondent mieux à la description scripturale du mont Sinaï, que d'autres candidats. »

Il a ensuite ajouté : « Dans de nombreux cas, les structures, l'art rupestre, les inscriptions, les caractéristiques naturelles, la configuration du terrain et tous les autres éléments du site de Jabal al Lawz et de la région environnante correspondent bien mieux aux récits bibliques que d'autres explications qui ont été données. »

« En examinant l'ensemble des informations, les preuves corroborent l’importance biblique du Jabal al Lawz. »

Il est allégué qu'au pied de la montagne, on a retrouvé les restes de l'autel de pierre sur lequel a été fabriqué le Veau d’or, l'idole fabriqué par les Israélites, à la grande fureur de Moïse.

Les autorités saoudiennes ont mené une étude archéologique de cette montagne au début des années 2000.

Les enquêteurs du royaume ont nié que Jabal al Lawz pouvait être le mont Sinaï, mais ils ont toutefois lié leurs découvertes faites sur le site à d’autres civilisations anciennes.

Le Dr Whittaker écarte toutefois leurs conclusions et les accuse de ne pas avoir examiné les preuves.

Il a déclaré : « Il existe une telle prépondérance d'informations historiques et de connaissances issues de nombreuses sources et époques, il faut peser avec soin les conclusions du sous-ministre des Antiquités. »

Les explorateurs bibliques du BASE Institute appuient également la conclusion du Dr Whitaker selon laquelle Jabal al Lawz serait bien le mont Sinaï originel.

L’organisation avait précédemment affirmé avoir découvert des preuves de l’Arche de l’Alliance en Éthiopie et de l’Arche de Noé en Iran.

Le fondateur du BASE Institute et érudit biblique, Bob Cornuke, s'est rendu en Arabie saoudite, en secret et a pu « retracer la route de l'Exode ».

Il a déclaré : « Cette expédition a fourni la première d'une multitude de nouvelles preuves convaincantes suggérant que le détroit de Tiran dans le golfe d'Aqaba était un point de passage pour la route de l'Exode, et que Jabal al Lawz en Arabie saoudite le vrai mont Sinaï. »

La théorie selon laquelle le Jabal al Lawz est le véritable mont Sinaï avait déjà été avancée et critiquée par d'autres historiens.

Le professeur James Karl Hoffmeier a décrit les « erreurs monumentales » comme conduisant à la conclusion que la montagne est celle mentionnée dans la Bible.

Le chercheur créationniste Gordon Franz a également rejeté l'affirmation selon laquelle le mont Sinaï se trouverait en Arabie saoudite.

Il a déclaré : « Il n’existe aucune preuve historique, géographique, archéologique ou biblique crédible de la thèse selon laquelle le mont le Sinaï se trouve à Jebel al-Lawz en Arabie Saoudite. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/748429/bible-christian-news-moses-ten-commandments-god-mount-sinai-saudi-arabia-evidence-real, 23 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un chercheur affirme que Ezéchiel a vu un OVNI dans le ciel


Le fameux et légendaire char d'Ezéchiel, dont fait référence la Bible, aurait pu être un « vaisseau spatial extraterrestre ». Cette théorie audacieuse est même soutenue par un scientifique de la NASA.

Dans la Bible, Ézéchiel s’émerveilla de l’apparition de quatre anges (avec chacun quatre ailes et quatre faces). Ils voyageaient à bord d’un char équipé de quatre roues. Chacune d’elles était faite « comme s’il y avait eu une roue dans une roue ».

Mais alors que les historiens prétendent qu'Ezéchiel parlait de manière symbolique, un scientifique de la NASA pense que les premiers chrétiens avaient réellement été visités par un OVNI.

Un épisode de la série Ancient Aliens a décidé de s’intéresser à cette théorie plutôt controversée.

En 1974, le scientifique Josef Blumrich de la NASA - qui avait participé au premier programme de débarquement lunaire habité des États-Unis – avait décidé de réfuter les théories affirmant qu’un OVNI était apparu dans le ciel au cours de l’ère biblique.

Cependant, dans son livre « Les vaisseaux spatiaux d'Ézéchiel », Blumrich conclut qu'Ézéchiel avait réellement décrit une sorte de vaisseau extraterrestre.

Le scientifique est même allé jusqu'à créer un modèle de cet engin, basé sur les mesures et les descriptions fournies par le livre d'Ezéchiel.

De la même manière, un ingénieur allemand appelé Hans Herbert Bayer a décidé de créer des plans détaillées du bâtiment sans toit qu’il fut demandé à Ezéchiel de construire pour abriter la « gloire de Dieu », c’est-à-dire ce mystérieux char céleste.

Et étonnamment, le vaisseau de Blumrich s’adaptait « parfaitement » à l’immense temple dessiné par Herbert Bayer.

À ce sujet, Giorgio A. Tsoukalos, le présentateur de l’émission Ancient Aliens, a déclaré : « Ce que nous avons ici, ce sont des éléments de preuve ».

« Nous avons ici un ingénieur de la NASA et un ingénieur architecte qui ne connaissaient pas le travail de l’autre et les deux pièces qu’ils ont chacun construit s’emboîtaient comme dans un puzzle. »

« Dans n’importe quel tribunal, il s’agirait d’une preuve irréfutable. »

Jonathan Young, conservateur des Archives de Joseph Campbell, soutient également cette croyance. Selon Ezéchiel, les « flammes » émises par ce vaisseau auraient pu être mal interprétées comme étant des « anges ».

Parlant de cette théorie révolutionnaire, il a déclaré : « Si nous pensons que le mot ‘ange’ représente quelque chose comme une énergie céleste, cela le fait davantage ressembler à un vaisseau spatial. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/747710/alien-news-conspiracy-bible-ezekiel-nasa-scientist-angel-ancient-aliens-blaze-video, 20 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Moïse a-t-il reçu une technologie extraterrestre sur le mont Sinaï


Moïse aurait placé une technologie extraterrestre à l'intérieur de l'Arche d'Alliance, ce qui aurait aidé Josué à détruire, quelques temps plus tard, les murs de Jéricho.

Cette étrange hypothèse a été émise par plusieurs chercheurs qui croient en la théorie des anciens astronautes. Celle-ci prétend que des extraterrestres ont visité notre planète il y a des milliers d'années.

Selon le livre biblique de Josué, les murs de Jéricho sont tombés après que l'armée israélite (dirigée par Josué lui-même) a fait le tour de la ville « en sonnant de la trompette ».

Ils portaient avec eux l'Arche de l'Alliance - un coffre en bois recouvert d'or et sacré qui contiendrait les Dix Commandements.

Les théoriciens pensent que Moïse et les Israélites ont acquis une source d'énergie surnaturelle sur le mont Sinaï lorsqu'ils ont reçu les commandements.

Elle était placée dans l’Arche de l’Alliance et contenait assez de puissance pour « amplifier les cornes de Josué et en faire une puissante arme sonore ».

Un épisode de la série de documentaires Ancient Aliens explore la théorie selon laquelle une « technologie extraterrestre » est au centre de la destruction des murs de cette cité antique.

« L'idée qu'une sorte d'arme sonique ait été utilisée pour détruire ces énormes et épais murs antiques afin de permettre aux Israélites de s'emparer de cette ville est fascinante », explique l'auteur David Childress dans la vidéo.

Mais, alors que certains attribuent la puissance de Dieu à la chute des murs de Jéricho, David pense que les Israélites se sont peut-être retrouvés en possession d’une arme extra-terrestre.

S'exprimant sur la possibilité que des extraterrestres étaient présents sur Terre à l'époque de Josué, il soutient : « Cela nous semble absolument fantastique qu'ils auraient pu disposer d'une sorte de technologie extraterrestre avancée [mais] c'est clairement ce qu'ils décrivent. »

Et l'auteur David Wilcock pense que les scientifiques travaillent actuellement sur une technologie similaire afin d'imiter le pouvoir surnaturel de la corne mortelle de Josué.

À propos de ce sujet, il a déclaré : « Ce qui est intéressant dans la bataille de Jéricho, c’est que cette utilisation particulière de la [trompette] semble clairement être la même chose que nous voyons avec la technologie des rayons de particules, la technologie des rayons de la mort et la technologie du tonnerre. »

« Il semble très clairement qu'une fois de plus, nous avons une technologie extraterrestre que les anciens peuples étaient prêts à utiliser lorsque cela était nécessaire pour des campagnes militaires. »

Il y a peu, des spécialistes ont affirmé que l'arche d'alliance se trouvait actuellement cachée dans les profondeurs de l'Éthiopie.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/746406/Biblical-bombshell-walls-of-jericho-destroyed-alien-technology-ark-covenant-ancient-video, 13 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des chercheurs affirment que l’Arche d’Alliance serait en Afrique


Des érudits de la Bible affirment avoir découvert le lieu où se trouverait la légendaire Arche d'Alliance. Ils affirment que la sainte relique aurait sans doute été sortie clandestinement d'Israël avant d’être emmenée vers l'Afrique.

L’Institut d’archéologie, de recherche et d’exploration de la Bible (BASE, « Bible Archaeology, Search & Exploration Institute ») affirme qu’il est clairement établi que le lieu de repos de l’arche dont nous parle l’Ancien Testament se trouve actuellement en Éthiopie.

L'Arche d'Alliance est l'une des reliques les plus recherchées de la Bible. Il est censé être le coffre qui contiendrait les Dix Commandements transmis à Moïse sur le mont Sinaï.

On dit que le coffre est en bois et recouvert d'or, et qu’il contient les deux tablettes de pierre ainsi que d'autres accessoires.

L’Éthiopie entretient depuis longtemps un lien étroit avec l’Arche, les chrétiens du pays affirmant être les détenteurs actuels de la relique gardée à l’église Saint-Marie-de-Sion.

Les archéologues du BASE ont affirmé qu'il existe « des preuves irréfutables » selon lesquelles l'arche aurait été emmenée en Afrique par d'anciens juifs alors qu'ils naviguaient sur le Nil.

Les érudits bibliques ont organisé une expédition en Éthiopie, persuadés que l'arche avait été transportée dans ce pays après avoir été expédiée d'Israël en Égypte.

Le BASE ne prétend pas à 100% avoir découvert l'arche, mais a déclaré que cette piste avait « un fort potentiel ».

« Bien que le sujet soit controversé et altéré, une théorie émergente indique que l'Arche de l'Alliance a été transportée hors de l'ancien Israël et pourrait se trouver en Éthiopie aujourd'hui. »

« Aussi inhabituel que cela puisse paraître, l'équipe du BASE a mis au jour des preuves irréfutables selon lesquelles l'arche aurait pu avoir remonté du Nil jusqu'à un lieu situé dans les hautes terres isolées de l'ancienne Kush, l’Éthiopie d'aujourd'hui. »

Le BASE allègue que le roi biblique Manassé a chassé une secte de Juifs d’Israël et qu’ils ont pris l’Arche de l’Alliance avec eux de son lieu de repos original sous le Mont du Temple.

Des érudits bibliques d’Israël suggèrent que l'arche aurait été emmenée en Égypte, où l'organisation prétend avoir trouvé la preuve d'une colonie juive sur l'île Éléphantine.

Des enquêteurs ont été dépêchés pour retrouver les ruines d'une réplique de temple juif. Ils prétendent, selon eux, s'appuyer sur des rouleaux anciens, tels que des ensembles de documents contenant des papyrus éléphantins.

Le BASE s’est ensuite de demandé où avait pu aller cette arche. Ils ont supposé que l’arche avait ensuite descendue le Nil jusqu’en Éthiopie.

Le BASE pense que le temple trouvé en Egypte a été détruit vers 410 av. J.-C. C'est donc à peu près à ce moment-là que l'arche aurait été expédiée en Éthiopie.

Il a été décrit comme un « refuge idéal » pour l'arche, car elle ne pouvait pas retourner en Israël à cause des persécutions qui avaient lieu.

En visite sur le site présumé en Éthiopie, ils ont rencontré des moines chrétiens qui ont montré aux enquêteurs du BASE les restes de ce qui aurait été dit aux anciens concernant un sacrifice rituel ancien et les vestiges d'une tente de fortune qui aurait abrité et protégé l'Arche.

Les moines ont également fabriqué les deux fourches qui auraient été prises au temple de Salomon - le premier temple de Jérusalem - qui a été détruit en 587 av.

Les érudits du BASE se sont rendus à l’Église Sainte-Marie-de-Sion, mais l'accès à la prétendue arche leur a été refusé. Toutefois le prêtre a rendu un témoignage convaincant.

Personne ne peut voir l'arche, à l'exception du moine gardien, qui est confiné à la chapelle pour s'occuper du coffre doré jusqu'à sa mort.

« A ce stade, nous ne pouvons pas affirmer avec certitude qu’il s’agit réellement de l’Arche, mais nous ne pouvons pas non plus affirmer avec certitude que ce n'est pas le cas », ont-ils déclaré.

« Ce que nous avons conclu, c’est que l’église Sainte-Marie-de-Sion à Aksoum, en Éthiopie, est soit le lieu de repos d’une incroyable réplique de l’Arche d’Alliance dont nous parle la Bible, soit il s’agit de la véritable arche elle-même. »

Les légendes sur la fin des jours sont étroitement liées à la redécouverte de l'arche. La prophétie de l’Apocalypse se déclenchera à la suite de la construction du Troisième Temple et au retour, à Jérusalem, de l’Arche d’Alliance. C’est alors que le Messie fera reviendra sur Terre.

Les prophéties affirment que l'Arche sera retrouvée juste avant le jour du jugement, alors que Dieu devrait « rassembler son peuple et le recevoir dans sa miséricorde ».

Il existe d’autres théories sur l’emplacement de l’Arche : celle-ci pourrait être cachée sous le mont du Temple, après avoir été coulée dans la mer de Galilée. D’autres affirment même que ce sont les États-Unis qui l’ont récupérée.

Certains prétendent même que le coffre a été découvert par les Templiers et qui l’ont ensuite emmené au Temple de Herdewyke, situé près de Leamington Spa. Pour d’autres, il serait caché sous la basilique Saint-Jean-de-Latran à Rome.

À ce jour, il n’existe pas de théorie historique dominante sur ce qui est réellement arrivé à l’Arche. Des scientifiques se demandent si un tel objet a jamais existé.

Photo : Façade de l'église Sainte Marie de Sion, par A.Savin(Wikimedia Commons· WikiPhotoSpace) — Travail personnelFALLien

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/745876/bible-ark-of-the-covenant-christian-ten-commandments-moses-ethiopia-israel-jerusalem, 09 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une statue de la Vierge pleure des larmes pour la 38ème fois


Une statue de la Vierge Marie a pleuré des larmes de sang pour la 38ème fois après avoir « guéri » des personnes qui lui ont rendu visite. Ce phénomène s'était déjà produit auparavant.

La statue a attiré des milliers de visiteurs depuis qu’elle a commencé à pleurer du sang il y a 18 mois. Une vidéo est récemment apparue sur ce phénomène qui se produit actuellement et qui demeure inexpliqué. Rosana Mendoza Frias, la propriétaire, estime que c’est la 38ème fois.

Les gens se sont rassemblés au domicile de la famille Frias dans la ville de Metan, dans la province de Salta, dans le nord-ouest de l'Argentine, pour voir la statue connue sous le nom de « Vierge à la rose mystique ».

Dans la vidéo, la statue peut être vue avec un liquide rouge sur son visage qui semble provenir de ses yeux.

Rosana a confié au journal local Informate Salta que la statue de la Vierge avait été amenée chez elle il y a huit ans après une fausse couche et que la statue avait commencé à « pleurer » en avril 2017.

Elle dit que la statue a maintenant pleuré à 38 occasions différentes et que la première fois qu'une photo a été publiée en ligne sur ce phénomène, il y avait « 7 000 personnes à l'extérieur de notre maison » 10 heures plus tard.

Rosana affirme que l'incident le plus récent concernant le sang suintant de la statue a eu lieu alors qu'elle priait pour la santé de sa mère.

La statue de la Vierge de la Rose mystique a été liée à plusieurs « miracles ». Une femme avait une tumeur mesurant trois pouces. Après s’être rendue sur place, elle avait totalement disparu.

Rosana a déclaré : « Je dis toujours aux gens que cela dépend de la foi, pas de nous, car nous ne faisons rien, nous n'ouvrons nos portes que pour qu'ils puissent venir ici pour prier et, à travers elle, Dieu accomplira un miracle. »

Le propriétaire aurait construit un espace réservé à la statue chez elle avec l'aide d'autres personnes et son propre argent, créant ainsi une armoire de verre pour la protéger.

Environ 30 personnes se sont rassemblées devant la statue pour prier du lundi au vendredi, selon des informations rapportées.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/745479/virgin-mary-statue-cries-tears-of-blood-miracle-argentina, 08 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme a construit une arche de Noé et veut l’emmener en Israël


Un projet est actuellement en cours pour mener à bien une reconstruction de l’arche de Noé en Israël.

Un homme d’affaires chrétien et très croyant, Johan Huibers, a construit un immense navire, qui a déjà navigué sur la rivière Maas, en Hollande.

Il a construit le bateau il y a plus de cinq ans selon les spécifications exactes énumérées dans la Bible, soit 390 pieds de long, 75 pieds de haut et 12 000 planches de bois.

Aujourd’hui, il est prêt à se rendre à l’endroit de la naissance de Jésus-Christ après avoir annoncé son intention de partir pour Israël.

Il a déclaré : « Ma destination privilégiée pour cette arche est Israël. »

« C’est une copie du navire de Dieu. Cela n'a de sens que de l'emmener sur la terre de Dieu. »

À propos d'Israël, il a déclaré : « J'aime cette terre, j'aime ce pays, j'aime les gens qui y vivent»

« Ils n’obéissent pas, ils font ce qu’ils veulent, ils conduisent comme des fous, ils se bousculent dans les files d’attente et n’écoutent personne. Exactement comme moi. »

Il a également parlé de sa pieuse foi, en montrant une copie de sa Bible et en disant : « Cela peut sembler effrayant, mais je crois tout ce qui est écrit dans ce livre, de bout en bout. »

Il déclare qu'il a construit l'arche pour montrer que Dieu existe, révélant que sept personnes seulement l'ont construite au cours d'une période de quatre ans - démontrant qu'il est tout à fait possible que Noé ait pu construire une arche à l'époque biblique.

L’Arche de Noé apparaît dans la Genèse, au moment où une énorme inondation est envoyée par Dieu pour purger le monde de tous ses maux.

Cependant, Dieu demande à Noé de construire un énorme navire, qui puisse transporter avec toutes les espèces d'animaux ainsi que sa famille afin d’échapper à un événement apocalyptique.

Les tentatives répétées au cours des années pour localiser les vestiges de l'arche ont été infructueuses, les érudits n'étant pas en mesure de prouver de manière définitive son existence.

Photo : Getty ©

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/744716/noahs-ark-israel-sail-built-holland-biblical-news, 03 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une bague ayant appartenue à Ponce Pilate découverte


Ponce Pilate, l'homme qui a ordonné la crucifixion de Jésus, a été identifié comme le propriétaire d'un anneau découvert à la fin des années 1960 lors d'une fouille archéologique près de Bethléem.

Le nom de Pontius Pilate (le nom latin de Ponce Pilate) a été déchiffré sur une bague en bronze trouvée il y a environ 50 ans lors d'une fouille archéologique sur le site de la forteresse de Hérodion, construite par le roi de Judée Hérode. La bague, qui servait de sceau, a été découverte par le professeur Gideon Forster de l’Université Hébraïque.

Pilate était un gouverneur romain de Jérusalem entre les années 26 et 36. C’est lui qui aurait ordonné la crucifixion de Jésus à la suite de son procès. Après un nettoyage en profondeur de l’objet, une caméra spéciale a été utilisée pour photographier la bague dans les laboratoires de l’autorité des antiquités israéliennes. Ce travail minutieux a révélé le nom de Pilate.

Le professeur Danny Schwartz a déclaré au journal Haaretz : « Je ne connais aucun autre ‘Pilatus’ de cette période et la bague montre qu'il était une personne importante et possédant une grande richesse. »

La forme de cet anneau est caractéristique de la cavalerie romaine, à laquelle appartenait Pilate.

Les chercheurs pensent que Pilate l’a utilisé alors qu’il travaillait comme gouverneur et qu’il s’en servait pour signer, en son nom, des documents.

Les résultats ont été remis à l’équipe actuelle du site, dirigée par le Dr Roee Porath, également membre de l’Université Hébraïque.

Il a dit : « Vous pouvez voir qu'il avait un lien naturel avec le Hérodion. Même pour Hérode, c'était plus qu'un simple site de sépulture doté d’un palais. »

« C'était également un site important pour le gouvernement. Vous pouvez voir la signification inhabituelle qu’avait ce site. »

La crucifixion biblique de Jésus décrit le Fils de Dieu cloué sur une croix après avoir qu’il ait prétendu être le « roi des Juifs » - une prétention blasphématoire pour la Judée de cette époque, et pour Pontce Pilate et les Romains qui régnaient alors sur Jérusalem.

Toutefois, Meredith JC Warren, chargé de cours en études bibliques et religieuses à l’Université de Sheffield, affirme que les preuves manquent pour étayer ces récits, et suggère qu’il a peut-être été ligoté, comme il était le plus courant à l’époque.

Le professeur Warren a déclaré : « Comme les preuves de l’antiquité ne permettent pas de déterminer clairement si Jésus a été cloué ou lié à sa croix, c’est davantage la tradition qui dicte cette représentation commune. »

« Ceux qui ont vu le film La passion du Christ se rappelleront combien de temps le réalisateur, Mel Gibson, a consacré à l'acte consistant à clouer Jésus sur la croix - presque cinq minutes complètes. »

« Compte tenu du silence relatif sur l'acte de crucifixion dans les évangiles, il s'agit d'une extension graphique. »

« L'un des seuls films à ne pas supposer que la crucifixion implique des clous s’intitule ‘La vie de Brian’ de Monty Python, qui montre plusieurs victimes de la crucifixion, sans qu’il y ait Jésus, attachées à leurs croix. »

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1052255/bible-jesus-christ-death-pontius-pilate-ring-crucifixion-israel-bethlehem-jerusalem-dig, 03 décembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Les premiers chrétiens croyaient en la réincarnation


Des chercheurs affirment que la réincarnation a été « délibérément réprimée » par les autorités chrétiennes. Ils pensent que l’église a volontairement supprimé toute preuve de ce concept dans la Bible.

La réincarnation est un concept philosophique ou religieux selon lequel une partie d'un être vivant commence une nouvelle vie dans un corps physique différent ou sous une autre forme après chaque mort biologique. Cette forme de métempsychose s'est propagée dans les croyances religieuses, y compris le christianisme. Par exemple, dans l'hindouisme, le cycle de la renaissance est appelé la roue du karma. La Bible explique que le corps et l'âme sont étroitement liés et ne peuvent être séparés. Tandis que les croyants en la réincarnation prétendent que l'âme cherche un nouveau corps et un moyen de se racheter après la mort.

Un documentaire diffusé sur YouTube - publié par Alltime Conspiracies en janvier 2018 - révèle des informations choquantes selon lesquelles la réincarnation aurait peut-être été supprimée du texte sacré.

De plus en plus de preuves révélées par divers historiens et sceptiques montrent qu'il y avait beaucoup d'informations qui ont été non seulement laissées en dehors de la Bible, mais également de la désinformation qui avait été délibérément ajoutée après la publication du Nouveau Testament.

Le narrateur affirme : « La réincarnation va à l'encontre de la doctrine de l'église orthodoxe ».

La vidéo YouTube fait référence aux commentaires de l’auteur religieux Geddes MacGregor dans son livre « Reincarnation in Christianity », publié en 1978.

M. MacGregor affirme que « les chrétiens ont cru en la réincarnation ».

Cependant, il ajoute : « Toute preuve écrite de la réincarnation dans les enseignements des premiers chrétiens et dans la Bible a été délibérément réprimée par l'Église catholique. »

Il convient de noter qu’il existe de nombreuses preuves indiquant un pourcentage élevé de chrétiens primitifs qui avaient accepté l’idée d’un cycle et d’une renaissance.

C'était autour de la période allant de l'an 0 à l'an 500. Ce fut pendant cette période que les histoires de Jésus-Christ furent écrites à la main et transmises aux générations futures.

Pendant ce temps, la Bible telle que nous la connaissons n’avait pas encore été écrite ni réunie intégralement.

L'histoire raconte que c'était en 367 après J.-C. que le père de l'Église, Athanase, désigna 66 livres qui formèrent ensemble les canons bibliques chrétiens.

C'étaient, en substance, les seuls livres inclus et reconnus par les enseignements chrétiens.

Après la découverte de ces documents cruciaux et importants, les spécialistes ont pu confirmer que les chrétiens gnostiques croyaient également en la réincarnation.

À ce moment-là, ils ne portaient pas du tout l'étiquette de gnostiques, ils étaient juste des chrétiens qui suivaient le message du Christ et qui arrivaient justement à croire en la réincarnation.

Beaucoup de gens prétendent qu'un certain conseil a supprimé les enseignements sur la réincarnation dans la Bible.

Bien que la majorité ne puisse nommer un conseil spécifique, elle fait souvent référence au deuxième concile de Constantinople (553) et au concile de Nicée (325).

A cette époque, il existait déjà de nombreux manuscrits répartis dans tout l'empire romain.

Les croyants du nouvel âge disent que l'église a traduit la Bible pour supprimer toutes les preuves de la réincarnation, mais qu'elle « n'a pas fait tout le travail nécessaire ».

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1050983/bible-news-reincarnation-removed-catholic-church-holy-book-spt, 28 novembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des chercheurs pensent avoir trouvé l’Arche de Noé en Iran


Un groupe de savants spécialisé dans l’étude de la Bible affirme que l’Arche de Noé se trouve au sommet d’une montagne en Iran. En effet, sur place, ils auraient découvert des poutres en bois complètement pétrifiées.

Selon le Bible Archaeology, Search & Exploration Institute, il est clairement établi que le lieu où se serait arrêté le navire légendaire se trouverait sur la montagne de Takht-e-Suleiman

L’arche de Noé est l’un des mystères les plus recherchés de la Bible. L’histoire dit que Dieu a ordonné de la construire pour sauver Noé, sa famille et tout les animaux du monde d’une inondation planétaire.

Toute découverte de preuves irréfutables du Déluge bouleverserait la compréhension universitaire de l’histoire humaine.

La plupart des historiens et des scientifiques doutent que l'événement décrit dans la Bible se soit un jour produit. Et pour cause, il n’y a encore aucune preuve de cet événement cataclysmique qui a été découvert jusqu'à présent.

Toutefois, le BASE Institute affirme avoir découvert un objet gigantesque au sommet d’un montagne – dont le nom se traduit par « trône de Salomon ». Il se trouverait à une altitude de 13 120 pieds et ses dimensions « correspondraient approximativementà celles de l’Arche de Noé ».

Les archéologues bibliques du BASE Institute ne prétendent pas à 100% que l’objet découvert en Iran soit le navire, mais ils ont affirmé qu’il s’agissait du « lieu de repos le plus probable de l’Arche de Noé ».

Le président du BASE Institute, Bob Cornuke, a affirmé que ses expéditions sur le site avaient mis au jour un objet apparemment long de 4 mètres qui ressemblait à la dépouille de l’arche de Noé.

L'organisation admet que « les recherches se poursuivent » sur le site. Ces chercheurs enquêtent depuis des années sur ce mystère biblique qui a passionné les scientifiques pendant des siècles.

Par le passé, la CIA avait utilisé des satellites-espions pour sonder l’emplacement de l’Arche de Noé dans les montagnes en Turquie.

Le BASE Institute et Cornuke ont fourni des images de formations rocheuses qui ressemblent à de gigantesques pièces pétrifiées de poutres en bois. Celles-ci ressemblent à s’y méprendre à la coque d'un bateau.

Les explorateurs allèguent que la région de « Ararat » mentionnée dans la Bible - qui aurait fait référence au mont Ararat en Turquie - est en réalité une référence à une région montagneuse de l'ancienne Babylone.

Les érudits de la Bible font référence à des passages de l’Ancien Testament qui mentionnent que l'arche a voyagé vers l'est, ce qui signifierait que le navire se serait arrêté dans l'Iran moderne.

Le roi biblique Hérode fait référence à la présence d’un étrange objet se trouvant en Iran. Beaucoup pensent qu’il s’agissait, une fois encore, de l’Arche de Noé.

Le BASE Institute écrit : « Il semble évident d'après ce qui précède que certains historiens ont parlé de vestiges de l'arche qui existaient encore à une époque juste avant et après l’époque à laquelle a vécu le Christ. »

« Puisque l'objet que nous avons situé en Iran a une apparence si étrangement semblable à une poutre, il est possible qu'il soit un objet identique à celui mentionné ci-dessus par les historiens. »

Les expéditions effectuées sur le site par le BASE Institute ont permis de découvrir des formations qui semblent correspondre à ces poutrelles qui appartiendraient à l'arche de Noé.

Des traces fossiles correspondant à de la vie marine ont également été trouvées sur la montagne, ainsi que les restes d’un sanctuaire. En outre, le BASE Institute affirme que la région possède suffisamment d’écosystèmes à proximité pour accueillir tous les animaux de l’Arche.

Cornuke admet qu'il est difficile de prouver qu’il s’agit de l'arche de manière concluante, mais le BASE Institute affirme que le site présente un « fort potentiel ».

Il écrit : « Je cherche l'arche depuis longtemps ainsi que de nombreux autres endroits perdus dans la Bible. »

« Je pense qu'il y aurait suffisamment d'arguments pour dire que l'arche de Noé est l'un des sujets les plus controversés de la Bible. »

« En fait, quiconque recherche l'arche perdue est engagé dans une recherche qui ne donnera probablement jamais satisfaction à tout le monde. »

L’Arche de Noé apparaît dans le livre de la Genèse. Il a été construit pour préserver la vie d'un déluge qui a englouti le monde et qui a été envoyé par Dieu.

À la fin du récit biblique, Dieu promet de ne plus jamais détruire le monde avec un déluge après que Noé et l’Arche se soient finalement amarré après plus d’une année passée en mer.

Les études géologiques n'ont jamais trouvé aucune preuve confortant le récit du déluge qui mettrait complètement en doute les conceptions modernes de l'âge du monde et des archives historiques.

Les scientifiques et les historiens considèrent la recherche de preuves du déluge comme une pseudoscience et les recherches de l’arche comme de la pseudoarchéologie puisqu’ils n’ont aucune base en dehors de ce que dit la Bible.

Photo : BASE Institute

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/743156/noah-s-ark-found-iran-bible-proof-pictures-evidence-base-institute-great-flood-christian, 22 novembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La seconde venue de Jésus-Christ est imminente selon des experts


La seconde venue de Jésus-Christ a récemment été prédite. En effet, une prophétie biblique et apocalyptique serait sur le point de se réaliser.

Des spécialistes pensent que la construction d'un troisième temple sacré à Jérusalem interviendra peu avant le retour de Jésus. Or, la venue du Messie précédera inévitablement l'Apocalypse.

Ces derniers temps, la presse a beaucoup parlé de l’imminence de la fin du monde après qu'un groupe puissant de grands rabbins - connu sous le nom de Sanhédrin - a écrit une lettre demandant la construction du temple.

Ils auraient écrit une note aux candidats à la mairie de Jérusalem, Ofer Berkovich et Moshe Lion, en prévision d'une élection à venir.

Les deux premiers temples sacrés de la ville n'existent plus aujourd’hui. Ils ont respectivement été détruits par les Babyloniens et par les Romains.

La construction d'un troisième a longtemps été liée aux prévisions les plus catastrophiques.

Le pasteur chrétien Paul Begley, qui est également connu pour ses nombreuses prédictions relatives à la fin du monde, a affirmé que la lettre était un signe que la fin était proche.

Il a déclaré : « Les rabbins du tribunal du Sanhédrin appellent les deux candidats à la mairie à inclure dans leurs plans pour cette ville la reconstruction du troisième temple. »

« Mes amis, c’est aussi proche de la prophétie biblique. Je ne sais pas quoi dire d’autre. »

« Cet événement se rapproche et si vous êtes chrétien, vous devez vous dire : ‘Waouh, le Messie arrive’ »

« Il n'y a aucun doute là-dessus. Jésus de Nazareth, le sauveur du monde, va revenir. »

Un autre prédicteur de l'Armageddon, Irvine Baxter, de EndTime Ministries, a déclaré que le temple serait érigé au cours des sept dernières années de la Terre.

« Lorsque cette pierre angulaire sera posée sur le Mont du Temple, chaque réseau sur Terre retransmettra cet événement incroyable », a-t-il affirmé.

Ces prédictions inquiétantes surviennent quelques jours après qu'un serpent ait été filmé en train de sortir du mur des lamentations, ce qui constituerait également un signe du retour du Messie.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/741740/jesus-christ-second-coming-jerusalem-third-temple-end-of-the-world, 13 novembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme révèle que le Messie sera de retour très bientôt


Un homme, qui affirme être un « prophète » a révélé qu'il avait été contacté par Dieu, en personne, qui lui avait annoncé que le Messie reviendrait dans les prochains mois.

Un Israélien autiste, qui a prétendu avoir reçu le pouvoir de parler à Dieu, a annoncé que le Jour du jugement sur Terre surviendra dans un avenir proche. L'homme, qui parle par le biais d’un ordinateur, affirme avoir reçu des pouvoirs spéciaux. Il a prophétisé le moment où le Messie se révélera à la Terre entière et où Dieu détruira les deux tiers du monde.

L’homme, identifié sur le site Web en langue hébraïque Ki La’Hashem Melucha uniquement sous le nom de « David », a ajouté que la fin du monde serait précédée par des fléaux semblables à ceux qui auraient frappé l’Égypte antique à l’époque de Moïse.

Il a déclaré : « La plupart des gens ne veulent pas comprendre que nous approchons de la fin [du monde]. »

« Le Messie est sur le point de se révéler, mais nous devrons d'abord subir quelque chose de très difficile. Dieu va détruire les deux tiers du monde. »

« Ne pensez pas que cela sera dû à une guerre nucléaire, bien que cela puisse en faire partie. L’homme ne peut pas détruire le monde. Seul Dieu, qui a créé le monde, peut le détruire. »

« Même si vous avez un bunker, des armes, de la nourriture et de l'eau, tout ce dont vous avez besoin pour survivre pendant quelques années, cela ne vous aidera pas. »

« La fin des jours sera comme lorsque les Juifs ont quitté l'Égypte. Et tout comme les plaies n'ont pas nui à Am Yisrael, les Juifs ne souffriront pas. »

On croit, dans certaines sectes du judaïsme, que certaines personnes souffrant de maux tels que l'autisme sont capables de parler à Dieu puisque « leur âme est libérée ».

Le site Internet Breaking Israel explique : « Le mot hébreu ‘shotim’ est généralement traduit par ‘imbécile’, mais dans la littérature rabbinique, il fait référence à une personne qui manque distinctement de comportement social. »

« Cela ne fait pas référence à leur niveau d'intelligence et n'est clairement pas une expression péjorative. »

« Dans le cadre de la loi juive, le shotim est considéré comme une classification qui inclut les personnes autistes. »

Le rabbin Eliyahu Dessler, l'un des grands philosophes du XXe siècle, a déclaré : « La prophétie a été donnée au shotim, car nos filtres et notre intellect ne sont pas suffisamment puissants. »

« Les cerveaux des shotim sont différents, et on peut jeter un coup d'œil dans le monde de l'âme sans aucune dissimulation physique ni couverture. »

« Lorsque le cerveau est ainsi différent, l'âme est libérée. Tout devient illimité et l’on peut tout voir. Le cerveau est ce qui limite et ce qui cache l'âme. »

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1044342/end-of-the-world-apocalypse-return-of-jesus-israel, 12 novembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une Bible suinte de l’Huile miraculeuse en Géorgie


Certains disent que ce n'est rien de moins qu'un miracle, alors que d'autres sont en proie au doute. Une Bible, unique en son genre, continue de suinter une huile non identifiée. Un chimiste l’a testé et il a avoué qu’il ne savait pas expliquer cette substance. Celle-ci est totalement incolore et inodore selon eux.

Jerry est l'homme qui possède ce mystérieux livre biblique. Il l'a d'abord gardé dans un sac en plastique à fermeture … avant de le remettre ensuite dans un récipient de plus grande taille.

Beaucoup se demandent ce qu'est cette huile et pourquoi elle continue de s'échapper de cette Bible. L’huile n’est pas magique d’un certain point de vue, mais elle témoignerait de la présence de Dieu. Les Saintes Écritures évoquent, à plusieurs reprises, la présence de Dieu. Dans le chapitre 13 de l’Exode, c’est lui qui conduit les Israélites dans le désert avec « une colonne de nuée pour leur ouvrir la route », et une « colonne de feu pour les éclairer la nuit ». Selon certains, cette huile aurait pour but de conduire les Hommes à lui.

Dieu nous a dit que son huile, sa présence et sa puissance étaient dans tous les croyants, de son Saint-Esprit (Jean 14: 25-26 - Colossiens 2). Ces miracles viennent de Jésus et de sa miséricorde, de son amour, de sa présence et de sa puissance !

Remarquablement, cette Bible a commencé à émettre de l'huile dans les pages du livre de la Genèse. Peu à peu, elle s’est répandue dans toute la Bible. Même les mots surlignés avec un marqueur d’encre différente n'ont pas coulé sur les pages imprimées.

Plusieurs personnes, qui ont recueilli cette huile, ont miraculeusement été guéries de différentes affections. Ainsi une personne en convalescence après une grave maladie de l'œsophage, une personne qui luttait contre une insuffisance rénale, une autre qui avait le cancer et une dernière qui avait les os brisés ont toutes recouvré la santé après avoir utilisé cette huile. Ce n’est là que quelques exemples.

Après avoir utilisé l'huile, un homme de 67 ans, Larry Wyatt, avait été profondément troublé. Il était plein de colère, d'amertume et ne parvenait à pardonner à personne. Larry a ensuite été visité à l'intérieur de l'unité de soins intensifs de l'hôpital par sa famille et ses amis. D'incroyant, il a trouvé le salut dans le Seigneur. Peu de temps après avoir été béni par cette huile déposée sur une serviette en papier, Larry a rapidement récupéré de sa maladie.

Cette Bible se trouve dans une petite boutique de souvenirs située à Dalton, dans l’État en Géorgie. Celle-ci possède sa propre salle de prière. Au cours des dernières années, les gens y sont venus pour se rassembler et prier pour leur ville, leur région ou autre. Les murs de cette pièce ne cessait de suinter de l’huile. Cette activité surnaturelle n’a jamais pu être rationnellement expliquée.

Jerry a dit que Dieu lui avait parlé et lui avait dit que tant qu’il ne vendra pas cette Sainte Huile, celle-ci continuera à couler abondamment. Aujourd’hui, l’homme continue de donner cette huile mystérieuse dans des flacons à ceux qui en ont vraiment besoin. Il invite également les gens à tremper leurs mains dans l'huile s'ils le souhaitent.

Une personne a déclaré qu'après avoir trempé ses mains dans l'huile, celle-ci a continué à se multiplier sur ses mains. On pense que cet énigmatique phénomène est lié aux dons de guérison. Lorsque nous voyons des choses comme cela se produire, nous essayons rapidement de les justifier. Peut-être que c'est vraiment une sorte de miracle divin qui se passe. Cela fait vraiment partie des choses merveilleuses qui se produisent sur Terre sans qu’il n’y ait aucune explication.

Source
http://www.freaklore.com/miracle-bible-continues-dripping-oil, 01 novembre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La CIA avait tenté de trouver l’Arche de Noé sur le mont Ararat


Des documents déclassifiés de la CIA nous révèlent que l’agence de renseignement s’est sérieusement intéressée à l’Arche de Noé, tel que décrit dans la Bible. La CIA avait sondé l’endroit où se trouverait le célèbre bateau à l’aide de satellites-espions afin de vérifier la localisation exacte présumée de ce bateau.

Le récit de l’arche de Noé nous raconte l’histoire du grand déluge biblique qui a emporté les pécheurs du monde entier, épargnant seulement Noé, sa famille et les animaux peuplant la planète.

Si l’Arche était finalement retrouvée, elle renverserait la compréhension commune de l’histoire humaine en offrant une preuve époustouflante de la chronologie exposée dans la Bible.

Le Daily Star Online a révélé des documents secrets qui nous apprennent que la CIA avaient sondé l'emplacement où se trouvait supposément l'arche à l'aide d'images satellite du mont Ararat.

Les érudits bibliques pensent que le mont Ararat est le lieu où s’est posé l'arche après le grand déluge. Certains ont même affirmé avoir trouvé les restes d'une structure géante faite de bois au sommet de la Turquie.

Des documents déclassifiés des archives de la CIA révèlent une correspondance entre des espions et des membres du Congrès américain dont le but était de retrouver l’Arche de Noé.

Au moins cinq séries de documents ont été examinées par le Daily Star Online. Elles décrivent en détail la participation de la CIA à la chasse à l'arche de Noé.

Les dirigeants de la CIA semblent avoir rejeté les demandes de renseignements émanant d'individus, notamment de Bob Wilson et Bill Archer, des membres du Congrès américain, ainsi que des sénateurs américain John Danforth et Barry Goldwater.

Des documents expliquent que la CIA avait utilisé des images satellites et des photographies aériennes pour sonder le mont Ararat à la recherche de toute trace de l’arche de Noé.

Dans une correspondance entre le sénateur Goldwater et le directeur de la CIA, Stansfield Turner, le patron du service d’espionnage a révélé que l’agence avait « soigneusement examiné » les preuves concernant l’Arche de Noé.

Le chef des affaires publiques de la CIA, Angus Thuermer, a également avoué dans une correspondance avec le membre du Congrès Wilson que l'agence avait « examiné la question de manière assez détaillée ».

La photographie aérienne et l’imagerie par satellite constituent le fil conducteur de toutes ces investigations menées autour de l’Arche de Noé.

Les photos prises par les avions d’espionnage Lockheed U-2 et les satellites de reconnaissance KH-4 ont toutes été prises en compte lors des observations du mont Ararat.

Les photos réelles et détaillées présentes dans ces documents sont constamment qualifiées de classifiées, la CIA refusant tout accès externe aux images.

Une correspondance marquée « secrète » - sur laquelle le destinataire et l’auteur ont été effacés de la version déclassifiée – nous apprend que les images satellitaires des satellites KH-4 ont été « peu utilisées » dans la recherche de l'arche en raison de la couverture nuageuse.

Le temps et les efforts investis par les chefs de la CIA pour sonder l’Arche de Noé ne sont pas clairs, mais ces documents montrent qu’une enquête a été menée par le plus grand service de renseignement du monde.

Le mont Ararat est une montagne volcanique de plus de 5 000 mètres d'altitude située en Turquie et a longtemps été considéré par certains chrétiens comme l'emplacement possible de l'arche de Noé.

L’Arche de Noé apparaît dans le livre biblique de la Genèse. Ce bateau a navigué pendant 40 jours sur les mers à la suite d’une inondation qui a ensevelie le monde entier. Le navire se serait finalement immobiliser sur les « montagnes d’Ararat ».

Les eaux se sont apaisées et Dieu s'est engagé à ne plus jamais détruire le monde par un déluge après le sacrifice de Noé.

Les géologues et les historiens ont trouvé que le mythe concernant ces inondations destructrices était inconciliable avec notre compréhension moderne de l'âge du monde, des archives fossiles et de l'histoire du monde.

Les érudits chrétiens continuent cependant à rechercher des preuves de l'arche, qui serait un bateau en bois de 450 pieds de long, 75 pieds de large et 35 pieds de haut.

Le Centre national d'interprétation de la photographie (NPIC) du département de la CIA avait envoyé des analystes visiter une exposition de l'explorateur français Fernand Navarra.

Navaarra avait affirmé avoir trouvé la preuve de l’Arche de Noé sur la montagne, notamment une poutre en bois de cinq pieds.

Les analystes du NPIC sont allés voir une exposition organisée par Navarra à Washington, au cours de laquelle les visiteurs pouvaient contempler un fragment de bois provenant de l’Arche.

En lisant en détails ces documents, on apprend que « rien n’a été trouvé qui puisse les aider leurs efforts de recherche ».

Il ressort également que les chefs du NPIC ont été chargés de comparer une photo de l'arche présumée au sol et ce qui leur avait été montrée par l'officier du renseignement, le capitaine Howard Schue.

Les documents de la CIA indiquent à plusieurs reprises qu'ils n'ont réussi à trouver aucune preuve de l'arche sur le mont Ararat.

Un document - dont le destinataire et l'expéditeur ont également été effacés - donne une évaluation claire de la position de la CIA.

Le 7 février 1994, il était écrit : « Nous avons toujours refusé les demandes d'images en raison de considérations liées à leur classification. »

« Les documents suggèrent également que nous n'avons jamais été en mesure d'identifier de manière concluante l'arche de Noé. »

Il ajoute : « Nous ne faisons actuellement aucun effort pour examiner d’autres documents ou effectuer de nouvelles recherches sur l’Arche de Noé dans la région du mont Ararat. »

Le directeur de la CIA, Turner, a également écrit dans sa réponse au sénateur Goldwater : « On nous a demandé à plusieurs reprises si nous pouvions déterminer s'il restait des morceaux de l'arche sur le mont Ararat. »

« En conséquence, nous avons soigneusement examiné les photographies prises dans la région, mais nous n'avons trouvé aucune preuve de la présence de l'arche. »

L'astronaute de la NASA James Irwin - la huitième personne à avoir marché sur la Lune - a également demandé des informations concernant l'arche de Noé à la CIA.

Il a également été informé qu'aucune preuve de l'Arche n'avait été trouvée sur des photographies aériennes prises par le NPIC.

Le Daily Star avait précédemment révélé que l’emplacement de l’Arche de Noé était indiqué sur une carte vieille de plusieurs siècles.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/736379/bible-christian-noah-s-ark-location-mount-ararat-evidence-cia-files-satellites-turkey

, 15 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des preuves d’une civilisation ante-diluvienne découvertes


Des preuves de l’existence d'une civilisation méditerranéenneante-diluvienne pourraient symboliser une avancée biblique considérable et prouver la véracité de l'histoire de l'arche de Noé.

L’histoire de l’Arche de Noé est couverte par le livre de la Genèse de l’Ancien Testament et constitue un récit clé dans le christianisme et le judaïsme.

Selon les Écritures, Dieu a envoyé une inondation pour débarrasser la Terre de l'humanité en « voyant à quel point la méchanceté de la race humaine était devenue un poids pour la Terre ».

Mais il a permis à Noé et à sa famille de survivre après avoir construit une arche pouvant contenir un couple de chaque animal.

Récemment, des preuves explosives ont émergé concernant une « civilisation antérieure aux inondations ». Cela pourrait prouver l'exactitude de ce récit de la Genèse.

L'île de Arouad, dans la mer Méditerranée, est la seule île habitée de la Syrie.

Elle était jadis protégée de toutes parts par de grands blocs mégalithiques. On pense généralement qu’ils étaient d’architecture romaine.

Mais dans une nouvelle vidéo, publiée par la chaîne YouTube Mystery History, le narrateur remet en question des études scientifiques et affirme que ces structures sont bien plus anciennes.

Il suggère même que la civilisation qui aurait bâti ces murs aurait pu avoir disparu à jamais après un événement historique, tel qu'une inondation.

« L’état du mur de Arouad, ainsi que le caractère inexplicable de sa construction, indique notamment une perte de connaissance, mais il élude par la suite les explications actuelles », a-t-il déclaré.

« La façon dont ces structures ont été construites est un mystère, mais si elles ont été complétées par nos propres ancêtres plus modernes, pourquoi cette connaissance s’est-elle perdue au cours des siècles ? »

« Pourquoi ces ancêtres n'ont-ils pas poursuivi ces exploits de l'ingénierie moderne ? »

« C'est un conte que certains trouvent très difficile à comprendre. »

Les images ont fait sensation en ligne avec près de 100 000 vues en un peu plus d'un mois.

La théorie affirmant que les murs sont l'œuvre d'une « civilisation antérieure au déluge » a suscité un vif débat quant à savoir si les ruines de Arouad prouvent l'histoire de l'arche de Noé.

« Ces murs ont été construit à l'époque des géants, avant Noé », a commenté un internaute.

Tandis qu'un autre a commenté : « Les fils de Dieu, les Géants, ont construit ces bâtiments avant le déluge et l’histoire de Noé. »

Beaucoup de gens ont déjà essayé de prouver l'histoire de Noé et du déluge.

Ce n'est pas la première fois que des découvertes religieuses font les gros titres récemment.

On a trouvé des preuves de l’existence de la ville du roi David qui se trouvait « exactement là où la Bible l’avait annoncé ».

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/735305/Bible-news-bombshell-evidence-pre-flood-civilisation-Noahs-Ark-frenzy-video

, 11 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Jésus serait apparu à trois randonneuses aux États-Unis


Trois randonneuses ont observé un homme qui ressemblait étrangement à Jésus-Christ. Quelques instants après qu’elles l’aient vu, cette silhouette divine a disparu comme par « miracle ».

Allisa Miller, Kassi Sanchez et Jen Vickman affirment avoir rencontré le messie alors qu’elles se promenaient sur Dreamy Draw Mountain, dans l’Arizona.

Le trio prétend que Jésus leur est apparu au sommet du pic alors qu'elles escaladaient ce terrain rocailleux.

Le décrivant comme un « homme aux cheveux longs vêtu d'une toge », la silhouette disparaissait à mesure qu'elles se rapprochaient.

Quand elles sont arrivées à l'endroit où « Jésus » était apparu - elles ont alors découvert une note simplement signée « J ».

Elles ont déclaré que cet événement était un miracle. Étrangement, cette note était accompagnée d’un passage de la Bible ainsi que 300 dollars en espèces.

La journaliste locale Liana Enriquez a déclaré : « Ces trois filles ont vécu l'un des moments les plus mémorables et les plus inspirants de leur vie. »

«Elles essaient de savoir quoi faire avec tout cela. »

« Rien n’allait pour elles, alors ces filles étaient déterminées à passer du temps sur cette montagne. »

« C'est à ce moment qu'une randonnée de routine a pris une tournure mystérieuse. »

Allisa a affirmé avoir aperçu la silhouette d'un homme aux cheveux longs portant des vêtements inhabituels - il ressemblait à Jésus.

« Jésus » a ensuite disparu sous leurs yeux du haut de la montagne dans ce qu'elles ont qualifié de miracle.

Les filles ont gravi le sommet et ont découvert la lettre étrange avec l'argent caché sous un rocher.

Il était contenu dans une enveloppe qui disait : « Croyez-vous aux anges ? ».

La lettre indiquait que l'homme était venu au sommet de cette montagne pour « donner toute la gloire à notre Père Céleste ».

Il contenait trois billets de 100 dollars - que les filles ont dit qu'elles allaient utiliser pour bénir quelqu'un.

La chaîne d'information locale CBS 5 a posé la question de savoir si l'incident était un « mystère ou un miracle ».

Les filles croient que c’est un miracle. Elles affirment que c’est Dieu qui les a conduit vers le rocher sur lequel Jésus est apparu ce matin-là.

Le christianisme prédit que Jésus reviendra peu avant le Jour du Jugement dernier. Au cours de sa seconde venue miraculeuse, il accueillera ses disciples au ciel.

Les miracles sont souvent rapportés dans le monde entier comme des signes du l’œuvre de Dieu.

Et certains sont convaincus que la prophétie de l’apocalypse pourrait bientôt s’accomplir.

Récemment, la naissance d’une génisse rouge en Israël pourrait provoquer une prophétie biblique.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/734632/jesus-miracle-bible-messiah-mountain-arizona-dream-draw-mountain-holy-angels

, 06 octobre 2018

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité